Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance [pv Aaren]



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance [pv Aaren]

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance
3ÈME SEMAINE DU 7ÈME MOIS DE L'AN 9 AP.BY

Gravissant lentement les marches menant à l’antique temple jedi, Kenan était émerveillé par ce qu’il voyait. Bien qu’abandonné et en ruine depuis près de trente ans, ce lieu avait conservé sa majestuosité. Pénétrait ainsi dans ce lieu mythique avait quelque chose de dérangeant, comme si une présence était là épiant chacun de ses mouvements, observant ses gestes et ses réactions. Selon les rumeurs l’endroit serait hanté, protéger par les spectres d’antiques jedis vaillants à la sécurité de ce qu’il restait du temple.

« Vous là ! Arrêtez-vous ! »

Kenan se retourna et vit une patrouille de storm trooper qui venait dans sa direction. Montant rapidement les marches rejoignant le pilote, les soldats s’approchèrent brandissant leur arme dans sa direction.

« Cette zone est interdite, vous êtes prié de nous suivre pour que nous vous interrogions sur votre présence en ce lieu. »

Le pilote fixa le chef de l’escouade et s’adressa à lui sur un ton formel, mais pourtant sévère.

« Je suis le Capitaine Vel, matricule 3X-09. Je suis mandaté par les renseignements pour récolter des informations au sujet de potentiel résistant qui se serait abrité dans le temple après notre prise de pouvoir. »

Bien sûr tout ceci était un mensonge et il prenait de gros risques, si jamais il était découvert il pouvait risquer la cour martiale voir même l’exécution ils venaient à apprendre qu’il était entré en contact délibéré avec un membre de la résistance.

« Je vous demanderais de nous suivre pour que nous puissions vérifier vos accréditations. »

Commençant à perdre patience, Kenan fit une chose qu’il n’avait pas eu souvent l’occasion de faire, particulière l’envie, il fit jouer de son grade.

« Écoutez… » Un simple coup d’œil sur l’armure du soldat et les quelques signes distinctifs lui apprirent son grade, un léger sourire s’affiche alors sur le visage de Kenan. « …Lieutenant. Si vous m’empêchez une seconde de plus de faire mon devoir, j’en aviserais votre supérieur direct… Je crois me souvenir que le Commander Strike est le responsable de ce quartier. Lieutenant, quel est votre matricule ? J'en aurais besoin quand je lui parlerais. »

Il laissa passer quelques secondes, permettant au soldat d’assimiler ce qu’il venait de dire.

« Vous avez le choix Lieutenant, soit vous m’emmenez au quartier général et vous pouvez être sûr que le Commander entendra parler de vous, ou bien vous faites demi-tour et vous me laissez faire mon travail. »

Une seconde plus tard, le lieutenant fit signe à ses coéquipiers de faire demi-tour avant de lui-même se retourner à sa patrouille.

« C’est bien ce qu’il me semblait. »

Le cœur de Kenan battait à mille à l’heure, jamais il n’avait bluffé de la sorte en se mettant autant en danger. Il aurait été bien en peine d’expliquer sa présence en ce lieu au Commander Strike.
Se calmant petit à petit, il reprit son ascension. Il lui fallut de longues minutes pour enfin arriver au sommet. Se retournant pour admirer la vue, il fut subjugué par ce qu’il voyait. Il avait souvent vu Coruscant depuis les airs ou depuis le sommet d’un building, mais depuis cet endroit on pouvait voir tous les lieux importants de la ville, l’ancien sénat galactique, le palais impérial.
Repartant en direction de l’entrée du temple, il passa par une immense allée entourer de statue, dont la plupart avaient été mises à terre lors de la supposée insurrection des jedis trente ans plus tôt. Au bout de cette allée se trouvait les portes du temple, elles étaient immenses et semblaient impénétrables. Avançant lentement jusqu’à l’entrée, il sentait la force le pousser dans cette direction, l’encourageant à suivre cette voie. Depuis qu’il savait que c’était la force qui le guidait et non sa simple intuition, il y faisait beaucoup plus attention, l’écoutant chaque fois qu’elle se manifestait.

Il poussa enfin les lourdes portes, s’attendant à les voir verrouiller, il en fut agréablement surpris. C’est alors qu’il pénétra dans le temple. De l’intérieur il semblait bien plus dévasté que ce que l’on pouvait supposer en voyant les quelques ruines présentes à l’extérieur. Des meubles jetés à terre, des statues effondrées et certaines même brisées en plusieurs morceaux, par endroit la nature avait même commencé à reprendre ses droits. Il était étonnant que de la végétation puisse pousser dans un tel endroit alors que les quelques zones de verdure de la planète avaient été implantées artificiellement, quelque chose était à l’œuvre ici, quelque chose de puissant. Kenan était loin de supposer à quel point la force avait une emprise particulière sur ce lieu, il pouvait tout juste ressentir une faible présence, alors imaginer que ce lieu soit imprégné de la force n’était même pas imaginable.

S’avançant avec prudence dans les profondeurs du temple, il ne savait pas trop quoi chercher, ni s’il allait trouver quoi que ce soit. Il supposait juste qu’il saurait ce qu’il cherchait quand il le trouverait, peut être que la force le guiderait à nouveau.
Il arrive alors dans ce qui semblait être une ancienne bibliothèque, ou plutôt une salle des archives. Plutôt petite, seulement quelques colonnes devant autrefois contenir des téraoctets d’informations, aujourd’hui la technologie présente en ce lieu avait dut s’éteindre et il devenait alors impossible pour Kenan de consulter les archives jedis et encore il aurait fallu qu’elles soient ouvertes au public.

S’aventurant dans un nouveau lieu, il arriva dans une salle circulaire où une partie des murs était occupée par une immense baie vitrée permettant d’avoir un autre angle de vue de la cité en contrebas. Sur le reste du mur se trouvait une fresque murale semblant raconter une histoire. Kenan ne connaissait ni la langue dans laquelle elle était écrite et n’arrivait que partiellement à voir les gravures ne représentait au-dessus du texte.
Intrigué par ses gravures, le pilote toucha le mur du bout de ses doigts, de ce simple contact, Kenan ressentit à nouveau cette étrange sensation, mais bien plus forte à présent. Le temple semblait vivant, ou du moins c’était ce que pensait Kenan, avoir ce genre de sensation ici lui donnait le sentiment d’être à sa place ici. Il en vint même à imaginer que si l’ordre jedi n’avait pas disparu il aurait été trouvé dans sa jeunesse et emmené ici pour y suivre la formation des jedis, un doux rêve, une réalité qui n’a jamais pu voir le jour à cause de l’empire.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 43 ans.
Messages : 172
Occupation : Jedi.
Localisation : D'Qar.
Race : Humain.
DC : Ray Noxis.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

La Connaissance~

Le Temple Jedi.

Cela faisait des années qu'il n'y avait pas posé le pied et il devait avouer que ça le peinait, ça l'attristait de le voir ainsi détruit, souillé par les tires de blaster et les explosions durant la purge des Jedi. Il avait ressentit le bouleversement dans la Force à cette époque ci, mais n'aurait jamais imaginé que ce soit quelque chose d'aussi abominable. Il l'avait également ressentis lorsque l'Empire avait détruit une planète toute entière pour faire un exemple de sa puissance à la Galaxie. Tant de choses qu'il avait ressentit à travers la Force, mais dont il ne comprenait pas l’ampleur. Bien entendu, c'était des catastrophe, mais bloqué sur cette planète hostile, il n'aurait su dire ce qu'il se passait dans la Galaxie alors qu'il n'avait plus aucuns contacts. Lorsqu'il avait eu le droit à avoir accès à l'Holonet, alors il comprit, il comprit l'ampleur de ces atrocités et comprit que le côté obscure était bien plus néfaste que toutes autres choses. Tout était l’œuvre d'une seule et même personne, cet ancien Empereur. Malheureusement, il avait périt bien trop tard et avait eu le temps de faire de cette Galaxie une monstruosité.

Ayant quitté D'Qar quelques jours plus tôt, il avait fuit cet ordre d'arrestation à l'encontre des Jedi suite à un incident qu'il n'avait point causé. Apparemment ses frères et sœurs c'étaient également mit la Nouvelle République  contre eux et par extensions les Résistants. Des gens bons l'avaient aidés et prévenus et depuis, il était sur Coruscant, cherchant, errant dans le Temple, s’imprégnant de son aura, attendant le bon moment pour quitter ces lieux, mais pas encore, pas aujourd'hui. Alors qu'il était en pleine méditation dans son ancienne chambre d'enfant, il ressentit une présence se fondre dans la masse, entrer dans le Temple qui était normalement interdit. Il avait usé de la Force pour pouvoir y entrer dans que l'on ne pose de questions, était-ce un frère ou une sœur Jedi ? Une autre personne ? Il pouvait ressentir quelque chose en cette présence. Elle était baignée dans la Force, bien qu'elle ne semblait pas être... harmonieuse. Il était difficile de comprendre tout cela, mais une chose était sur, cette personne avait décidément quelque chose en elle qui la lier à la Force à un niveau supérieur à la normale.

Ouvrant les yeux, il se leva et commença à chercher cette source de distraction, se fondant dans les ombres, retrouvant l'intrus assez rapidement, ce dernier se trouvant devant une fresque qui représentait les premiers Jedi, de la découverte de la Force à la création de l'Ordre Jedi. L'homme qui se trouvait la était inconnu au Jedi, mais quelque chose l'attirait, comme un aimant. Sa bure sur les épaules, il s'approcha.  « Cette fresque représente les débuts et la découverte de la Force. Elle relate nos origines à nous autres Jedi. Le commencement, puis l'apprentissage et finalement la décision de faire quelque chose de magnifique, la création d'un code de vie, de conduite pour finalement arriver à la création de l'Ordre. » Il posa sa main sur la représentation du tout premier temple Jedi qui ne ressemblait pas à celui-ci. Il était bien plus simple, bien moins visible, mais avec les âges passants, ils s'étaient liés à la République Galactique pour assurer la Paix et la Justice et ce temple ou ils se trouvaient étaient plus un symbole pour la Galaxie.

Souriant à l'inconnu, il remarqua rapidement de quel groupe il se trouvait, mais Aaren n'avait pas peur. La peur n'était pas faite pour les Jedi. Ce qu'il ressentait chez cet homme était à l'opposé d'une menace ou bien même d'un ennemie quelconque.  « Qu'est-ce qui vous a mené ici jeune homme... Difficile d'entrer dans ce Temple, je suppose que vous avez été comme attiré ? Comme ci, sans le savoir, vous vous attendiez à trouver quelque chose, sans pour autant savoir de quoi il s'agit ? » Son sabre pendant à sa ceinture, il était clair qu'il était un Jedi, mais ferait il le lien ? Très probablement.

(c) chaotic evil


"i think my heart is better"
Fear is the path to the dark side. Fear leads to anger. Anger leads to hate. Hate… leads to suffering. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance
Debout devant cette étrange fresque dont la signification lui échappait complètement, le pilote était pourtant absorbé par ce qu’il voyait. Il savait que l’histoire qui était racontée sur ce mur était importante, mais il ne saurait dire comment il le savait. Il avait été attiré ici, maintenant il le savait, la force voulait qu’il soit ici, mais pourquoi ?

Une voix le sorti de sa rêverie, il ne l’avait entendu venir, mais il doutait que cet homme soit un danger pour lui, le ressentit qu’il avait n’était le même que lorsqu’il avait rencontré Nihl. Kenan se tourna vers celui qui prétendait être un jedi, un geste bien insouciant en ces temps troublés. Ignorait-il que les jedis étaient pourchassés dans toute la galaxie aussi bien par les Vestiges de l’Empire que par la République ? Le pilote avait été étonné lorsqu’il avait pris connaissance de l’avis de recherche, que cela vienne des vestiges n’était en rien étonnant, c’était d’ailleurs tout naturel que Kenan n’eût pas dévoilé son potentiel à ses supérieurs. Mais que cet ordre provienne de la république était des plus étrange. Les jedis n’étaient pas les gardiens de la république ? Du moins, ils l’étaient pour l’ancienne. Kenan avait vaguement appris les raisons de cet ordre de recherche, mais n’avait pas cherché à en savoir plus, à l’époque cela ne le concernait pas, et à présent, il préférait plutôt se taire que de se mettre lui-même en danger, même s’il n’était pas un jedi.

Ainsi donc cette fresque parlait bien de l’histoire des jedis. Était-ce une coïncidence qu’il tombe en premier sur une fresque relatant les origines de l’ordre jedi ? La force, semble-t-il, l’avait guidé directement ici, lui qui cherchait à en apprendre plus sur les jedis voila qu’on lui offrait l’histoire de leur origine.
Pour la première fois, Kenan porta son regard sur l’homme, ou du moins il semblait enfin faire attention à lui. Pourtant il était devant lui, mais son avidité de savoir et cette présence qu’il ressentait partout dans le temple n’avait pu que le détourner de la réalité.
L’homme n’était pas beaucoup plus âgé que lui, une dizaine d’années sans doute. Un jedi, c’était la première fois qu’il en rencontrait un, et si l’arme qu’il portait à la ceinture devait pouvoir ôter tout doute, Kenan n’en avait aucun. Il pouvait ressentir quelque chose émaner de cet homme, similaire à ce qu’il avait ressenti lors de sa rencontre avec Nihl. Le sith dégageait principalement de la colère et une sorte de défiance, sans parler de ce constant sentiment de danger qu’avait ressenti Kenan. Non l’homme qui se trouvait devant lui à présent n’avait rien à voir avec Nihl. Il n’aurait su dire pourquoi, mais il savait qu’il ne craignait rien, si c’était le cas, la force l’aurait alerté comme elle l’avait si souvent fait.

Voyant le regard que l’homme posa sur le logo impérial présent sur la poitrine du pilote, ce dernier ne put réprimer un sentiment de dégout et de colère envers les vestiges. S’il portait encore ce symbole sur le dos, ce n’était pas par plaisir, mais bien par obligation. Il était bien décidé à partir à tout laisser derrière lui, mais il devait trouver le bon moment. Et puis cela avait encore ses avantages, sans cela jamais il n’aurait pu s’introduire dans le temple et passait devant ces gardes.
Mais c’est pourtant avec un sourire aux lèvres, sans une once de colère dans le regard, qu’il releva la tête vers le jedi.

« Attiré ? Oui je suppose que c’est le mot. Et quant à ce que je cherche, je crois que je l’ai trouvé. »

Il se retourna à demi vers la fresque et posa une main dessus. Il pouvait alors à nouveau sentir cette vibration, cette force qui semblait habitait dans ce temple. Cette puissance dormante, bien des hommes auraient voulu se l’approprier. La désirait-il ? Oui… Non… Peut-être… Il ne savait pas. Il savait que la force était maitresse ici, que s’il tendait le bras elle pût lui donner le pouvoir, du moins c’était les mots de Nihl. Mais désirait-il vraiment acquérir cette puissance ?  Voulait-il rejoindre Nihl et des plans obscurs ?

« J’ai l’impression d’avoir été conduit ici, pour voir cela, mais comment en être sur ? Qui me dit que je n’ai pas était manipulé pour me rendre ici et vous rencontrer ? »

La peur s’insinuait en lui, non pas procurée par cet homme, mais le souvenir de Nihl et de leur conversation lui donnait des frissons. Il en était certain maintenant, on l’avait manipulé pour se rendre sur bastion pour que ce sith puisse venir à sa rencontre. Comment être sûr que ce n’était pas la même chose pour ce jedi ? Tout d’un coup, il venait à douter de ses propres ressentis, et si cet homme n’était un jedi ? Et s’il avait devant lui un autre de ces siths ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 43 ans.
Messages : 172
Occupation : Jedi.
Localisation : D'Qar.
Race : Humain.
DC : Ray Noxis.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

La Connaissance~

Le Temple Jedi.

Il pouvait sentir le jeune homme à travers la Force. Ce n'était pas compliqué, alors qu'un Jedi sait contrôler cette puissance, la rendre stable tout autour de lui afin de ne pas faire de vagues dans la force. Il pouvait également la minimiser, l'absorber afin de réduire sa présence au maximum ou alors, à la différence, faire exploser cette Force vive afin de montrer tout son potentiel. Aaren était un Jedi qui arrivait à faire ce genre de chose, le calme, la paix, la sérénité fut un facteur important pour une telle maîtrise, si fluide et délicate. Le jeune homme en face de lui n'en était pas encore à ce stade la. La Force en lui était bien présente, telle une petite flamme virevoltante, faisant crépiter l'air tout autour d'elle. Il y avait quelque chose, c'était certain, mais son degrés de perception était faible, trop faible pour comprendre l'ampleur de sa puissance latente. Il semblait être au courant de son pouvoir, mais ce n'était rien pour le moment, ce n'était que le début d'un long voyage, s'il désirait l'emprunter. Aaren n’eut aucunes peurs pour aller lui parler et lui raconter l'histoire de ce qu'il était en train de regarder, les origines des Jedi, de l'Ordre en lui même et de son code. Ce fut le travail de leurs ancêtres, un long et fastidieux travail !

Souriant, il laissa au jeune homme le loisir de s'exprimer, restant interdit, silencieux, bien qu'il pouvait ressentir la Force toute autour de lui trembler, vibrer. Il ressentait sa peur ou bien son doute sur les intentions du Jedi ici présent. Il parlait de manipulation pour le faire venir ici, dans ce Temple ou la Force était imprégnée depuis de nombreuses années et malgré la présence du côté obscure, arrivait toujours à attirer les Jedi perdu en ces lieux. « Vous parlez de manipulation, sachez que je ne suis point un Sith pour utiliser ce genre de méthode. Non, vous n'avez point étés attirés ici, nous avons tous les deux ressentit ce besoin de retourner auprès de cette source qu'est le Temple Jedi, la ou bon nombre des miens ont vécus et y sont morts. » On pouvait ressentir la douleur dans sa voix même s'il n'avait pas été présent ici, il avait ressentit cette perte à travers la Force sans pour autre mettre un mot sur cette perte, sur cette douleur.

Aaren s'approcha de la stèle, souriant avant de poser sa main sur cette dernière. « Je m'appelle Aaren Arezis, Jedi depuis bien des années, revenu aujourd'hui ou tout à commencé. Voilà plus de trente ans que je ne suis pas rentré chez moi... » Il caressa la stèle, nostalgique de cette dernière, il l'avait si souvent,  il avait grandit avec elle, la croisant tous les jours. « Tu n'as pas été manipulé jeune Novice, tu as juste été attiré la ou la Force le désirait. Nombre de Jedi se laissent guider par la Force, se laissent bercer par cette puissance universelle, j'ai été appelé ici, sûrement pour te rencontrer très probablement, mais tu n'es pas forcé de me croire, tu semble déjà avoir... rencontré un autre que moi... Tu n'es point à l'aise et cela se ressent. Si je peux t'éclairer, n'hésite pas le moins du monde, je ne suis point une menace pour toi, tu devrais le ressentir, laisse la Force s'ouvrir à toi et tu comprendra. » Il se voulait amicale, ouvert, c'était la première fois qu'il rencontrait un sensible, la première fois depuis qu'il était aussi vieux... On dirait un vieux sage !


(c) chaotic evil


"i think my heart is better"
Fear is the path to the dark side. Fear leads to anger. Anger leads to hate. Hate… leads to suffering. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance
Il émettait des doutes, et à écouter le jedi tenter de le rassurer sur sa présence ici, Kenan ne pouvait juste les repousser, il avait besoin de réponses, il voulait des réponses. Comment être sûr qu’il pouvait se fier à la force. Il ressentit le trouble de l’homme lorsqu’il parlait du temple et des jedis qui y étaient morts. Mais que pouvait-il dire, que pouvait-il faire ? Il ne lui faisait pas confiance, mais si la force l’avait mené ici pour le rencontrer, alors cet homme ne devait pas être un danger pour le pilote.
La force, il pouvait la ressentir tout autour de lui à présent ou du moins il semblait la ressentir, il n’arrivait pas à savoir si ce qu’il ressentait était réel ou non. Ses doutes avaient-ils vraiment lieu d’être ? La force l’avait toujours averti lors d’un danger, elle l’avait mis en garde contre Nihl et elle l’avait même aidé à échapper à la mort plusieurs fois sans qu’il ne s’en rende compte. Mais il ne pouvait rester dans le flou, il devait prendre une décision, il devait avoir foi en la force et la suivre jusqu’où elle souhaite le guider, il espérait juste ne pas faire erreur.

« Je ne souhaite que vous croire. Mais le fait, comme vous dites, que la force m’ait attiré ici, qu’elle souhaitait que nous nous rencontrions, n’est pas une forme de manipulation dont nous avons tous deux était victime ? »

Un petit jeu d’esprit certes, mais bien qu’il est pris la décision de suivre la force, les doutes de Kenan étaient toujours présent et tester ainsi son interlocuteur lui permettrait peut plus de cerner l’homme qui lui faisait face.

En effet, bien qu’il ne ressentait aucune menace provenir de cet homme, Kenan ignorait tout de lui exception faite de son nom et du fait qu’il prétende être un jedi.

« Quoi qui l’en soit, vous m’avez dit votre nom et je vous crois honnête, laissez-moi me présenter. Kenan Vel, capitaine au sein des Vestiges de l’Empire. »

Si l’homme pouvait encore avoir des doutes sur l’identité du pilote, cela venait d’être balayé par la déclaration de Kenan. Mais en faisant cela, il ne souhaitait pas mettre mal à l’aise le jedi, ni le menacer, juste être honnête.

« Mais l’Empire n’existe plus, et l’Empereur est mort. Disons que je ne suis qu’un simple pilote parmi tant d’autres dans cette galaxie. Un pilote qui aimerait croire que la force fait partie de sa vie à présent. C’est un homme comme vous qui m’a révélé ce que j’étais. Enfin comme vous, non, je ne connais pas bien la différence entre les siths et les jedis, mais je peux dire qu’il n’était pas comme vous. »

Il quitta la stèle et se dirigea vers la baie vitrée, son regard se perdant dans les buildings de la ville, il repensa alors à une parole du jedi, des mots bien trop obscurs pour un esprit novice comme le sien.

« Vous dites que je dois laisser la force s’ouvrir à moi et que je comprendrais. Mais je suis incapable de faire cela. Je ressens sa présence que lorsqu’elle veut bien me laisser la voir. Même lorsque je ressens un danger, cela se manifeste sous la forme d’une intuition. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 43 ans.
Messages : 172
Occupation : Jedi.
Localisation : D'Qar.
Race : Humain.
DC : Ray Noxis.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

La Connaissance~

Le Temple Jedi.

Si le jeune homme était au Temple, ce n'était assurément pas pour le visiter. Il était la parce qu'il avait sentit ce besoin de venir ici. Il pensait avoir été manipulé, il pouvait le penser, ça pouvait être possible après tout, mais ce n'était assurément pas du fait du Jedi qui n'oserait jamais insuffler ce genre d'idées aux gens à travers la Force. Il utilisait cela uniquement pour dissuader ses ennemies ou encore pour ne pas attirer l'attention sur lui, afin de passer inaperçu, telle une ombre qui passe, que l'on voit, mais une fois qu'elle n'est plus, elle disparaît de l'esprit de l'homme.  « La but de la manipulation est que la victime ne s'en rende pas compte... Mais vous avez bien ressentit cet appel, cette envie de vous rendre ici. La Force nous montre, nous propose des chemins à suivre. Vous pouviez tout aussi bien ne pas entendre et rester hermétique à cette dernière, mais vous voilà, ici, devant moi, devant la stèle qui raconte les débuts de l'Ordre Jedi. »  La manipulation était l'adage des Sith, jouant dans le côté obscure afin de ne pas être à la lumière, ils n'étaient que des ombres qui jouaient avec la vie des autres sans aucuns scrupules.

Le jeune homme se présenta comme étant un gradé des Vestiges de l'Empire. Le regard d'Aaren ne broncha pas bien qu'il fut surpris d'apprendre qu'il appartenait à ce groupe qui pourtant avec tout fait pour tuer les derniers Jedi de l'univers sous les ordres de l'Empereur.  « Puis-je en déduire que vous... êtes conscient de ce que vous êtes depuis peu ? Vos talents n'aurez très certainement pas été aux goûts de votre Empereur... »  Il frissonna, ressentant de nouveau la perte de ses frères et sœurs. Presque tous fort heureusement. Il savait que Ronas était toujours la, aidant la nouvelle génération. Aaren avait véritablement envie de les aider, vraiment ! Mais chaque choses en son temps, il y arriverait un jour à les retrouver, il en était certain. Aaren écarquilla les yeux aux propos du jeune pilote. Un Sith ? Véritablement ? Ce n'était pas bon signe, mais en un sens si, pourquoi n'avait il rien fait pour tenter de corrompre l'Impérial ? Ou alors l'avait il corrompu et jouait avec lui pour retrouver le Jedi. Tant de questions et si peu de réponses.

« La différence entre les Sith et les Jedi est assez simple. Les Jedi prônent l'utilisation de la Force pour la Justice, pour la Paix, pour aider son prochain. Les Sith utilisent la Force, la pervertie pour en faire une arme mortelle afin qu'ils puissent atteindre leurs propres objectifs nombrilistes. L'Empereur n'a pas hésité à tuer tous les Jedi pour sa petite revanche personnelle contre eux par exemple. Mais je trouve cela inquiétant qu'un Sith vous ai approché... Qu'avait il en tête ? »  Il réfléchissait à haute voix, laissant le jeune homme aller à la baie vitrée, restant dans ses pensées alors qu'il lui parlait. Cela le fit revenir et avec un sourire il s'approcha de lui et s'installa sur le sol, s'asseyant, se mettant comme s'il allait méditer.  « Qui a dit qu'il était simple de contrôler ou bien même de ressentir la Force ? Du temps de l'Ordre, nous apprenions à de jeunes enfants, mais vous n'avez pas bénéficiez de cette chance. Depuis toujours ils baignaient dans cet atmosphère, vivant entre eux, apprenants en eux. Ils étudiaient pendant presque plus de dix ans avant de devenir Padawan... Et encore, certains n'étaient pas choisis. »   Il invita le jeune homme à s'installer tout comme lui.  « La méditation est un moyen simple de se recentrer sur sois, sur la Force qui nous traverse. Elle s'exprime à travers vous par des intuitions, vous aidant dans les moments les plus difficiles. Mais c'est une toute autre paire de manche que de la ressentir dans une situation aussi calme que celle la. Installez vous, fermez les yeux et rappelez vous toutes les fois ou elle est apparue, ou elle a eu une incidence sur votre vie. Tentez de... visualiser cette puissance ou bien ce murmure qui vous été adressé.  Personnellement, quand je ferme les yeux et tente de me synchroniser à la Force, je m'imagine l'océan. Un océan calme avec de petites vagues qui, en un instant peu se déchaîner si je le désir. »  Il expira profondément, puis inspira lentement.  « Vous n'arriverez pas à la contrôler aussi rapidement que vous avez apprit à contrôler votre chasseur, mais c'est également une situation de confiance. Vous avez confiance dans les capacités de votre chasseur, vous connaissez vos limites comme les siennes... Il en va de même pour la Force. Il y aura toujours des limites, mais à force de pratique, à force de patience, vous arriverez à contrôler ce formidable Ami. »




(c) chaotic evil


"i think my heart is better"
Fear is the path to the dark side. Fear leads to anger. Anger leads to hate. Hate… leads to suffering. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance
Comment il pouvait s’y attendre le jedi lui décrivit la différence entre Sith et Jedi d’une manière bien différente de Nihl. Si le sith avait prôné la liberté qui habité ses congénères contrairement à l’emprisonnement des jedis dans leur dogme. Arezis lui parlait plutôt de justice et de paix et définissait clairement les siths comme des meurtriers. Ceci n’était une qu’une vision des choses, une vision opposé à celle de Nihl, mais si Kenan était assez mature pour savoir que les visions avait leur part de vérité, que chacune dans leur proportion était véridique. Le monde n’était pas noir ou blanc, mais bien gris, et il devait en être ainsi également pour la force, y avait-il vraiment un côté clair et un côté obscure, ou bien la force était-elle homogène défini uniquement par ce qui l’utile et par la manière dont ils le font.

« Ce homme disait vouloir m’enseigner, me montrer comment contrôler la force et ainsi me libérer de mes chaines. Il a parlait d’autre chose, mais je n’en sais rien de plus, juste qu’il semblait avoir un plan pour les siens ou bien peut être même pour la galaxie. »

Suivant les indications du jedi, Kenan s’assit sur le sol en face de lui les jambes croisées. Il n’avait jamais médité, ce n’était pas le genre de chose qu’on lui avait enseigné à l’académie des cadets. Que devait-il faire ? S’installer là, fermer les yeux et respirer ? Il ne réussirait qu’à s’endormir rien de plus. Mais écoutant Aaren, il consentit à remonter dans ses souvenirs cherchant chaque moment où la force s’était manifestée à lui, que ce soit sous la forme d’une intuition, d’une conscience autre ou bien encore d’évènement semblant miraculeux.
Il se revoyait à bord de son chasseur au-dessus de Dar’Or, l’assaut était violent. Il voyait ses coéquipiers perdre la vie les uns après les autres. Et bientôt il ne restait que lui et Nata. À présent, il en prenait conscience, c’était la force qui l’avait guidé dans cette épreuve, qui lui avait permis de survivre.

Son regard se perdit alors dans l’immensité de l’espace dont était remplit ce souvenir, plus rien n’exister à par ce sentiment de vide qui s’offrait à lui, voir ces étoiles au loin lui avait toujours donnait se sentiments de sérénité. Cette immensité infinie qu’il connaissait si bien était ce qu’il recherchait. C’était l’océan dont parlait Aaren, si un jour il devait se connecter à la force, ce serait via cette image, cette sensation.
Il resta là assis près d’une minute, silencieux, concentrer sur cette image, sur ce sentiment de liberté qui l’habité, il comprenait enfin vraiment pourquoi il avait toujours aimé voler, ce n’était que lorsqu’il était à bord de son chasseur arpentant les confins glacé de l’espace qu’il se sentait bien.
S’enfonçant de plus en plus dans cette immensité astrale, il semblait parcourir des milliers d’années lumières, il voguait au grès des vents stellaires qui n’existait que dans son esprit, se laissant guider. Tout absorbé, plus rien n’existait autour de lui, il n’entendait plus la respiration de l’homme se trouvait devant lui, même sa propre respiration avait disparu. C’est à ce stade que quelque chose apparut, s’était à la fois partout et nulle part, il sentait son toucher sens que cette chose ne soit physique. Il voulut tendre son esprit vers elle, mais elle lui échappa et le contact se rompit.

Il ouvrit les yeux, se rendit compte qu’il était en sueur comme si ce qu’il venait de vivre avait été une épreuve des plus difficiles. Revenir à la réalité avait quelque chose de frustrant, à moins que ce ne soit le fait d’avoir senti cette entité lui échapper. Le souvenir de ce contact, bien que n’ayant durée qu’une fraction de seconde, avait quelque chose de puissant et de gratifiant. Il savait ce qu’était cette chose, mais il avait peur de mettre un nom dessus, il prenait alors vraiment conscience de l’existence de la force.

« Comment telle chose peut exister ? Cette sensation, cette puissance… Non je pas cette puissance, cette liberté qui s’offre à nous, cela semble si lointain mais pourtant si proche à la fois. J’avais beau savoir que la force existait, j’avais je n’avais ressenti ça. Comment faite vous pour vivre ainsi ? Savoir que la force est là constamment avec vous. Comment faites-vous pour ne pas perdre la tête et ne pas être tenter par tant de puissance ? »



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance [pv Aaren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Le Temple Jedi-