Coruscant, la chute et le renouveau



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Coruscant, la chute et le renouveau

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Coruscant, la planète des enjeux
S’il y a bien une planète que n’importe qui dans la Galaxie connaît, c’est bien Coruscant. Depuis des centaines de milliers d’années, cette planète est devenu la plaque tournante de ce qui fit l’Histoire de la Galaxie que nous connaissons. La planète est totalement urbanisée, mais c’est réellement sur l’équateur que se trouve le coeur de Coruscant avec Républic City, tout du moins, c’était son nom sous l’Ancienne République, sous l’Empire elle portait celui de Imperial City.
Sous l’Ancienne République, Coruscant prospéra grâce aux différents axes commerciaux qui devaient passer obligatoirement par la planète. Cette prospérité offrit également à Republic City un énorme brassage ethnique, faisant de la ville de la taille d’un continent un endroit très riche culturellement. Cependant, tout n’est pas rose, la ville s’élance à travers les cieux, offrant aux plus riches tout ce qu’ils désiraient, mais offrant également aux plus pauvres, ceux dans les bas-fonds de la ville, un espoir de richesse qu’ils ne pourront pas atteindre.

Lors de la chute de Palpatine, Coruscant sombra dans l’anarchie la plus totale. Nombreux furent les Coruscantis à exprimer leur joie dans les rues et très vite, un soulèvement populaire gagna Imperial City. Mais hélas, contrairement à d’autres planètes, Coruscant était lourdement défendue par l’armée et si au premier moment de la fronde, les hauts gradés étaient plongés dans le désarroi devant le flot d’informations qui parvenait depuis Endor, lorsqu’une foule conséquente approcha du Palais Impérial, ils n’hésitèrent pas à ordonner aux stormtroopers de tirer dans la foule.
La première vague fut alors aisément repoussée, mais c’était sans compter sur les gangs qui émergèrent du District 1313, distribuant des blasters et autres armes à la foule. La situation dégénéra alors, des unités impériales furent taillées en pièce et la nouvelle vague d’assaillants frappèrent le palais avec une hargne que même les troupes de choc ne purent contenir. Le palais fut envahi, les Moffs réunis furent tous tués de même que les plus hauts dignitaires de l’Empire qui furent traqués dans les couloirs, et même jusqu’à la salle du trône. La flotte en orbite délivra alors un bombardement préventif sur Coruscant afin d’essayer de redresser la situation et de nombreux transports de troupes furent lâchés afin de mater la révolte. Une véritable bataille urbaine s’engagea alors pendant plusieurs mois jusqu’à ce que la Flotte Rebelle arrive enfin après des batailles acharnées et la flotte impériale s’échappa après des échanges de tirs.

Coruscant était enfin libre et la République fut restaurée. Pourtant, le Sénat ne siégea pas, estimant que la ville devait avant tout être reconstruite, Hosnian Prime fut alors choisi pour capitale républicaine, et cela, les Coruscantis le prirent très mal. Mais la vie retrouva le chemin de la paix, quand bien même les gangs se firent plus arrogants dans leurs démonstrations de force, se montrant au grand jour. Le Sénateur Loriss Adrakkam fut choisi pour représenter la planète, mais ce que les gens ne savaient pas, c’est qu’il était influencé dans l’ombre et lentement, Coruscant fut influencé, face à la violence grandissante des gangs, l’inaction de la Nouvelle République, la populace revint dans les rues afin d’avoir plus d’autonomie. Après tout, ils avaient combattu pour la liberté et affronté l’Empire ! Et en l’an 7, alors que Republic City avait retrouvée une seconde jeunesse, l’indépendance vis-à-vis de la Nouvelle République fut scellé et une large fête fut célébrée.

Pendant alors 2 ans, Coruscant trouva une nouvelle force, l’industrie marcha à plein régime dans le Works et sous l’impulsion du Sénateur qui, malgré l’indépendance, accepta un partenariat privilégié avec la Nouvelle République qui s’en accommoda. La contrebande devint plus présente aussi, car de nature, Coruscant était un axe commercial majeur, et des restes des vaisseaux en orbite fut fondé la Station Watchtower, un repaire de malfrats et de marché noir qui prospérait.
Cette liberté ne dura pas, les Vestiges de l’Empire revinrent assurer leur influence sur Coruscant et la terreur frappa la population lorsque les Star Destroyer zébrèrent de leurs silhouettes menaçantes les cieux. La Flotte Républicaine fut rapide à arriver, mais il était déjà trop tard, l’Empire avait posé le pied et déjà, les ruines du Palais Impérial résonnèrent des pas des stromtroopers. Il devint évidant alors pour les Coruscantis que cette indépendance qu’ils avaient voulue était devenu une cruelle farce, car sans le statut de planète de la République, le Sénat Galactique n’entra pas en guerre contre les Vestiges de l’Empire, au lieu de ça, il établit une force afin de prendre des District aux impériaux… Aujourd’hui, Coruscant voit des combats émailler la routine, des barrages ainsi que des contrôles sont monnaie courante. Les gens ne sont pas d’illusions, l’un arrivera à faire partir l’autre et ce jour-là, il n’y aura plus d’indépendance.
Revenir en haut Aller en bas
 

Coruscant, la chute et le renouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: HoloNet :: Annexes Galactiques-