Rencontre familiale - Pv Jerick Ran



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

  Rencontre familiale - Pv Jerick Ran

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


An 9 - Coruscante . District 1313, Cantina "end of Worlds"
-18h30

Entrées 13204630.

Cible : Jerick Ran, jedi, defenseur de la nouvelle république et....petit cousin.


Apparemment, une partie de la famille, n'est ni citoyenne, ni membre de l'empire..... . Plus important encore, il est sensible à la force je ne savait même pas que cela pouvait être possible dans notre famille. J'ai méditée sur la question pendant que mes hommes étaient en patrouille et recherchait les cibles qui nous étaient assignée . Un jedi dans la famille...bon pas dans la famille proche , mais tout de même ! Peut-être y suis-je également sensible? Peu-etre que si les jedi avaient encore l'influence qu'ils avaient avant, j'aurais fini dans l'un de leurs temple? Rien que d'y penser je frémit d’effroi . Certes ma vie n'est pas de celle que l'ont aimerais vivre , mais de là à vivre en jedi....certes la force et les sabres lasers ont l'air attrayant , les contre-parties de la vie jedi eux ont vite fait de vous dégoutter.....contrôle total des émotions et célibat permanent...les pauvres, ils ne vivent même pas vraiment.

Mais revenons aux événement intéressants, il se trouve que Jokan à finalement réussi à identifier l'une des cibles , celle mentionnée plus haut . Heureusement, cette cible bien que officieuse entre parfaitement dans le cadre de nos missions habituel . Une chance que ce membre dévoyée de la famille soit un jedi, cela évite les questions de mes hommes . La cible, Jerick Ran est donc un jedi, qui travail actuellement dans la cantina du disctrict 1313. Ce que je trouve plutôt...étrange , mais au vu de la situation actuel, plus rien ne me surprend . Toujours est'il que j'ai ordonnée à Victus de rapeler la totalité de nos forces . Nous avons ici affaire à un jedi, ce n'est pas le premiers que nous ciblons et certainement pas le dernier  , l’expérience elle nous à tout de même appris une chose . Il ne faut jamais sous-estimer un de utilisateur de force . Nous n'avons certes jamais connu de pertes mais deux de mes hommes ont perdu un membre la dernière fois .

Une fois tout le monde réunie , j'expose le plan, agir discrètement et promptement, ainsi pas d'armure, celle-ci sont trop voyantes . Blasters, grenade et arme blanches , ainsi que deux trois surprise uniquement . Chacun connait sa place et son rôle et tous savent qu'il ne devront agir que sur mon ordre . Ainsi donc , nous nous sommes préparés et séparés la veille de notre entreprise .

Pour ma part, je serait le contact . Éliminé un jedi n'est pas une mince à faire, mais surtout cette cible est personnel si bien que j'allais prendre un risque en le rencontrant physiquement . Les utilisateurs de forces sont une ressource rare en ce moment, alors peut-être pourrais-je le recruter . Un manieur de sabre laser dans notre camp aideras surement grandement notre cause .Et pour cela j'était prête à prendre ce genre de risque..et aussi, je ne peut me résoudre à tuer un membre de ma famille sans lui laisser ne serais-ce que l'ombre d'une chance....

_______ _______ _________ ____________ _____________ _________ ___________

Passant la porte de la cantina, je m'approche du bar où se trouve jerrick . Une photo de qualité médiocre m'as permit de mémorisé son visage . Me conduisant comme une simple cliente pour le moment, je fit mine de voir ce que la cantina proposait , sans vraiment quitter des yeux , le jedi. Prenant le temps de choisir, je remarqua que mes hommes étaient déjà bien en place, discutant avec d'autres clients. Invisible et pourtant visible, un début de sourire apparut sur mes lèvres , notre savoir-faire est vraiment sans égale dans l'empire actuel , je peu être fière de ce que nous faisons .

Interpellant Jerrick d'un signe de tête, je passa commande.

- Un verre de membrosie .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick & Kharlya
"famille"
Chapitre 1.III. : La famille c'est la famille.

   

 
Chapitre 1.III
Acte I

Le monde est parfait d'un comique ultime. Un jour votre grand-père marche dans la république, le bien, la justice et un autre jour, il devient général au sein de l'Empire... Je n'ai jamais vraiment compris son parcours. Un jour votre grand-père marche dans la république, le bien, la justice et un autre jour, il devient général au sein de l'Empire... J'étais même le vilain petit canard de la famille pour lui. Mon père me défendait contre les pires choses qu'il pouvait m'apporter, mais j'étais loin de me dire qu'il aurait pu m'apporter la mort ou un poste chez l'Empire. J'étais un soldat à cette époque et je ne représentais pas plus qu'une autre paire de bras pour mon grand-père, à ma grande tristesse.

Pendant la guerre contre le seigneur Vador et l'Empereur, je l'ai croisé plus d'une fois... Il était d'un côté du champ de bataille et mon escouade fonçait directement vers lui, mais à chaque fois et grâce à un miracle, il trouvait le moyen de s'enfuir... J'ai toujours voulu le ramener dans le camp des rebelles, estimant que c'était forcément une bonne cause, mais en regardant la république d'aujourd'hui, je ne pourrais dire si la mort de tout ces stormtroopers étaient vraiment utile. Ce soir, j'étais au bar. Le taxi étant encore en panne, mon patron avait jugé que si je ne travaillais pas sur le taxi, je devrais servir des verres pour toute la soirée... C'était ça ou la porte et comme j'avais besoin de cet argent...




Le début de soirée n'avait pas été si pénible que ça. La musique était forte, mais ça allait. J'avais pris mon service juste après l'heure du dîner en regardant une bonne brochette de criminel débarquer dans la cantina sans compter les prostitué et les danceuses Twy'lek. Mon patron avait au bras lui deux Twy'lek, une bleue et une rouge... Il vint me parler, la bleue me regardant intensément.

"Alors Erik, tu t'en sors bien à ma place ? Oh moins tu es au chaud... ahah!"

Il riait pendant que je ne bronchais pas. Je devais me montrer discret, car après Yavin IV, je n'avais plus rien... Reika, Ronas... Kilian avait survécu et me rendait quelques visites, mais très brèves et très discrètes. Je regardais alors ce gros tas bon à être un hutt pour lui répondre.

"Très bien monsieur, la soirée s'annonce bien pour la caisse."

J'étais piégé dans cette vie... Aux bottes d'un enfoiré pas fichu d'engager du bon personnel. Je regardais alors par la fenêtre les étoiles s'élever... Je me demandais si Maître Luke me chercherait un jour car ça faisait quelques semaines que l'attaque avait eu lieu et je me sentais l'homme le plus seul au monde, plus aujourd'hui qu'un autre jour. Je soupirais en rangeant les chopes à leur place, en nettoyant les verres, en recoltant l'argent des plus mauvais de Coruscant. Je remarquais sans vraiment le vouloir une jeune femme fort belle. Elle regardait autour d'elle, cherchant quelque chose ou quelqu'un...? Les apparences étaient parfois trompeuses, mais je me demandais, je ne l'avais pas vu quelque part... Elle m'était familière. Elle s'avança du bar tout doucement, le sourire aux lèvres. Je finissais de donner une bière à un client pour écouter sa commande.

- Un verre de membrosie .

Je fronçais les sourcils, prenant la bouteille pour la servir dans un verre assez élégant. J'étais très surpris en lui servant ceci. La membrosie du Coruscant et surtout dans ce rade était assez rare... Je glissais tout doucement le liquide ambré devant cette intrigante femme...

"14 crédits s'il vous plaît."

L'ambiance se tassait. Les gens commençaient à s'installer. La soirée promettait d'être assez parfaite finalement. D'habitude, les bagarres fusaient et j'étais bien content d'être loin de ce bar... Je prenais alors quelques verres pour les laver, fixant la jeune femme et de façon peu poli peut-être... Je secouais la tête de gauche à droite en me penchant sur le bar pour commencer la conversation.

"Pardonnez-moi... Vous êtes déjà venu ici auparavant ? Je crois vous avoir déjà vu, mais vos habitudes de boisson disent le contraire... D'habitude, les clients n'osent pas trop prendre ce genre de produit. Je crois vous avoir déjà quelque part, mais je ne retrouve pas où."

Je souriais légèrement pour la mettre à l'aise. Quelque chose chez cette fille me donnait envie de lui parler encore et encore, mais pourquoi...?

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Il semblait surprit par ma commande, il est vrai que ce n'est surement pas le genre de commande courante dans ce genre d'endroit . Mais il faut dire qu'il s'agit d'un alcool assez luxueux, pas étonnant qu'il ne soit pas vraiment servit dans ce boui-boui. Si j'ai un défaut c'est bien celui-ci, je suis du genre exigeante que ce soit en alcool ou autre . Ce qui n'est pas forcement une mauvaise chose, après tout si notre équipe n'as jamais subis de perte c'est surement grâce à ma recherche de l’excellence . Certains jeunes stromtroopers on voulu nous rejoindre, comme d'autres moins jeunes , cependant mes tests sont plutôt  difficile...l'un d'entre eux est même mort durant le test ....Au moins , on ne peu pas dire que je ne laisse aucune chance aux aspirants ...

Revenons à la mission. Je paye mon verre en prenant place au bar , en jetant des coups d'oeil, évaluant l'endroit et les personnes présentes , quelque un pourrait venir poser des problèmes , rien d'insurmontable cependant . Je rapporta donc mon attention vers ma cible qui semblait m'observer .Aurais-je attirer son attention? voila qui serait amusant , je lui signifia que j'avait remarquer son regards avec un sourire engageant . Cela semble porter ses fruit vu qu'il finit par me poser quelques questions .

"Pardonnez-moi... Vous êtes déjà venu ici auparavant ? Je crois vous avoir déjà vu, mais vos habitudes de boisson disent le contraire... D'habitude, les clients n'osent pas trop prendre ce genre de produit. Je crois vous avoir déjà vu quelque part, mais je ne retrouve pas où."

Je lui semble familière? Je ne l'ai pourtant jamais croiser voila quelques chose de surprenant . Et je suis sûre que personne dans la famille ne me ressemble, j'ai à peine les yeux de ma mère . Une intuition de la force qui reconnais un lien de parenté ? Après tout il est jedi....de quel niveau aucune idée, mais encore une fois peu importe .Je prend le temps de boire une gorgée avant de lui répondre .

- Non, c'est ma première visite ici, et je ne pense pas vous connaitre . A vrai dire , je suis venue pour rencontrer quelqu'un ici, si ça se trouve je suis même entrain de lui parler en ce moment .

Je lui sourit à nouveau laissant ainsi planer le sous-entendu . Il est peut-être de la famille, mais lui ne le sait pas, du moins je pense et avec un peu de chance cela nous permettrais au moins de discuter en priver . Après il est vrai qu'il est un jedi et que normalement il ne doit pas être sensible à ce genre de chose, cependant je peu bien espéré que ses sens naturels ont un peu reprit le dessus suite  au relâchement que la disparition de l'ordre à entraîner .

Je ne le quitte pas du regard et pianote distraitement sur le bar en buvant une nouvelle gorgée . L'idée est bonne,  un peu folle et risquée, mais si elle marchait il y avait des chance que j'atteigne le but fixer sans avoir à faire couler de sang .

-Dites-moi, vous auriez un peu de temps dans la soirée? J'aimerais savoir pourquoi je vous semble familière alors que moi je ne connais rien de vous .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick & Kharlya
"famille"
Chapitre 1.III. : La famille c'est la famille.

   

 
Acte II

La musique résonne encore dans ma tête, moi, elle et les ivrognes de la galaxie. Elle semblait très sympathique et je sentais que quelque chose se passait entre elle et moi.

- Non, c'est ma première visite ici, et je ne pense pas vous connaître. À vrai dire, je suis venue pour rencontrer quelqu'un ici, si ça se trouve, je suis même en train de lui parler en ce moment.

Je fronçais les sourcils les sourcils. C'était vraiment très étrange pour moi de rencontrer quelqu'un que je pensais connaitre. Je n'avais pourtant pas connu un tas de gens dans toute ma vie malgré l'immensité de la galaxie. Je continuais de laver mes verres, d'empocher de l'argent, d'aller de droite à gauche. J'observais alors toujours du coin de l'œil cette jeune femme très belle... Je sentais mon cœur battre de plus en plus vite. J'étais devenu un Jedi dans ce temple, mais je n'en étais pas moins qu'un simple homme. L'enseignement Jedi malgré tout nous apprend a séparer les sentiments de notre vie et c'est ce qui m'a maintenu en vie après la mort de Nadasha... Je soupirais et elle continua de "m'attaquer".

- Dites-moi, vous auriez un peu de temps dans la soirée ? J'aimerais savoir pourquoi je vous semble familière alors que moi je ne connais rien de vous .

Je me retournais, regardant mon patron sur la banquette, amusés de ses deux twi'leks. Je baissais les yeux, un sourire en coin et très gêné de sa question. Qu'est-ce que ça voulait dire au final ? Elle voulait quoi au final ? Ca faisait vraiment très longtemps que je n'avais pas affronté une femme de cette façon et étais-je vraiment prêt à tout ça ? Nadasha m'encouragerait-elle dans la Force ? Je rougissais peu à peu en manquant de faire tomber un verre. Je le rattrapais et je la fixais, étant droit devant elle.

"Peut-être après mon service oui. Je ne sais pas quand cette soirée va finir, mais..."

"Oh et puis ferme ta gueule !"


Un coup-de-poing, une chaise brisée et c'était sur moi que ça retombait. Le patron gueulait dans la baraque, me demandant de ranger tout ce merdier. Je passai par-dessus le bar en sautant. Je regardais alors la jeune femme, lui souriant légèrement.

"Je ne pense pas être le genre de type que vous cherchez. Je suis à la botte de ce sac à jus de pisse de Gungan. Passez votre chemin et faites attention, les gens sont peut fréquentable dans les environs."

Je me mettais à ramasser les débris de chaises pendant que la baston continuait dehors... Je me retrouvais alors plus ou moins seul dans le bar. La soirée était longue...

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


La soirée battait son plein, la musique était...un peu trop agressive à mon goût , mais habituel dans ce genre d'endroit . Pendant qu'il sert les autres j'en profite pour jeter un oeil vers mes hommes qui prennent du bon temps relatif, ils savent ce qu'ils ont à faire, mais s’intègre parfaitement au paysage en se laissant juste suffisamment aller. Des pro je vous dit. J'en suis tellement fière, comme si il s'agissait de la réussite de mes propres enfants .

Je regarde à nouveau , ma cible qui semble en plein dilemme, il me regarde souvent et semble hésité sur la marche à suivre . Bien, on vas donc lui donner un coup de pouce, je fait deux signes discret de la main vers Doom, sans même lui jeter un regard .

"Peut-être après mon service oui. Je ne sais pas quand cette soirée va finir, mais..."

"Oh et puis ferme ta gueule !"

Une bagarre éclata, exactement comme je l'avais prévue. Doom avait déclanché la bagarre, sans raison véritable en dehors de mes instructions. Une voix résonna , celle de celui qui dirige l'établissement un certain Gungan. Un homme de peu de valeur , tout juste bon à être utiliser puis jeter . La bagarre menaçait de dégénérée , mais Gungan parvint à les faire évacuer et lui sortit aussi, ainsi que la plus part de mes hommes, seuls restaient Kyle et Jokan .

"Je ne pense pas être le genre de type que vous cherchez. Je suis à la botte de ce sac à jus de pisse de Gungan. Passez votre chemin et faites attention, les gens sont peut fréquentable dans les environs."

Je fini mon verre en les regardant sortir avant de m'approcher du pauvre jedi, s'en était pathétique . Voir un être si important , de par le potentiel militaire latent qu'il représente , réduit à ceci . Faisant fit de son conseil, je m'approche de lui .

- Étonnement monsieur le barman, je pense que vous êtes le genre de type que je recherche . Et pour tout dire, j'ai le sentiments que vous ne devriez pas être ici ,vous n'y avez clairement pas votre place. Ais-je tord?

Je lui sourit à nouveau , j'avais peut-être l'air un peu insistante et gourde par mon comportements, mais si cela pouvait le mettre en confiance. Même si au fond de moi il me faisait pitier, un jedi reduit à ça pire un jedi avec qui j'ai un lien de parenté....j'ai moi-même été plus ou moins esclave, mais je n'avait alors pas le millième des possibilités qui s'offrent à lui. Je comprend pourquoi papi dit qu'il est une honte pour notre famille .

Cependant, je voulais lui laisser une chance,me laisser une chance de retrouver un semblant de famille, perdre ma fille et mon amour après avoir perdue mes parents était déjà assez difficile, me demander de tuer mon cousin, l'un de mes dernier liens familiaux...grand-père sait que je ne le décevrais pas, il sais que je le ferrais, mais seulement si Jerrick m'y oblige.

- Au fait, je m'appelle Kharlya, quel est votre nom?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick & Kharlya
"famille"
Chapitre 1.III. : La famille c'est la famille.

   

 
Act III

J'entendais encore se battre les aliens dehors. C'était incroyable comment ils pouvaient se mettre sur la gueule chaque soir. Je ramassais alors la chaise en morceaux pour empiler les bouts dans un coin... La plupart des gens du bar étaient donc dehors et je me retrouvais seul une fois de plus. À vrai dire, la solitude commençait ne plus rien me faire à la longue, je me sentais suffisamment mal dans ma peau pour résister à n'importe quoi à cette époque.

-Étonnement monsieur le barman, je pense que vous êtes le genre de type que je recherche. Et pour tout dire, j'ai le sentiment que vous ne devriez pas être ici, vous n'y avez clairement pas votre place. Ai-je tort ?

Elle était toujours là...? J'écarquillais les yeux pour me retourner face à cette femme. Elle semblait en savoir plus sur moi qu'elle en avait l'air...? Ou c'était peut-être juste une sorte de parano que j'avais développé avec le temps. Je lui souriais alors en m'adossant au mur près de moi avec un air intéressé par ses dires.

- Au fait, je m'appelle Kharlya, quel est votre nom?

Ce nom ne me disait absolument rien. Je me rapprochais alors de mon bar pour passer derrière et continuer mon travail. Je soupirais, répondant à cette Kharlya. Je devais en revanche garder ma couverture sur Coruscant et ne jamais baisser ma garde.

"Enchantée mademoiselle Kharlya. Je m'appelle Erik. Et je suis justement là où je dois être. Je suis chauffeur de taxi, mais parfois je travaille au bar histoire de boucler mes fins de mois."

Je prenais un verre, pour le laver, c'était comme un tic pour moi derrière ce bar.

"Du coup... Vu que je suis certain que j'ai rien avoir avec ce monsieur. Qui est le chanceux dans l'histoire que vous cherchez ? Je l'ai peut être vu passer au bar. C'est assez populaire dans le quartier et votre gars aurait pu s'arrêter. D'ailleurs, pourquoi le cherchez-vous ?"

Je fronçais les sourcils, gardant quand même un air sympathique. D'ailleurs, pourquoi le cherchez-vous ?

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


La bagarre semblait allègrement continuer dehors, je ne m’inquiétais pas pour doom. Il était le meilleur d'entre nous tous pour le combat au corps-à-corps, c'est même le seul à avoir réussi à tuer un jedi au corps à corps sans aide. Bon, il est vrai que nous ignorons le niveau de sa victime, mais c'est tout de même quelque chose. Il garde d’ailleurs toujours le sabre de sa victime comme trophée, dans sa chambre.

Mais revenons à l’intérieur, il semblait sincèrement surprit de mon intérêt pour lui, hum...Je dois faire attention, il risque de se méfier si j'insiste trop... En même temps, la situation n'est pas tout à fait à mon avantage. J'étais douée pour travailler sous couverture, du moins suffisamment pour donner le change. Mais approcher quelqu'un comme lui et essayer de le convaincre de se joindre à nous...Tout ça sans me faire cramer, c'est une première. Le destin nous joue vraiment des tours cruels parfois.

Et lui, il ne me facilite vraiment pas la tache, regardez le fuir derrière son bar, à croire qu'il à besoin d'avoir un obstacle physique entre nous pour se sentir à l'aise. Enfin, il ne m'envoie pas balader pour autant, c'est déjà cela.

"Enchantée mademoiselle Kharlya. Je m'appelle Erik. Et je suis justement là où je dois être. Je suis chauffeur de taxi, mais parfois, je travaille au bar histoire de boucler mes fins de mois."

Jerrick, jerrick, jerrick....t'as carrément changé de nom ? Parano? Ou c'est simplement à moi que tu donnes ce nom ? Enfin, ne réagissant pas plus que cela. Je me réinstalle au bar hésitant à commander à nouveau en l'observant. Oui, il est nerveux pour cause, il nettoie à nouveau des verres. A croire qu'il n'as que rarement eu à faire à des femmes. Je souris à cette idée, quand il reprit la parole.

"Du coup... Vu que je suis certain que je n'ais rien avoir avec ce monsieur. Qui est le chanceux dans l'histoire que vous cherchez ? Je les peux être vu passer au bar. C'est assez populaire dans le quartier et votre gars aurait pu s'arrêter. D'ailleurs, pourquoi le cherchez-vous ?"

Cette fois, je ne peux qu’éclater de rire. Aie, je dois me rattraper et vite.

-Excusez-moi. Mais votre comportement, on dirait que je vous intimide, je vous fais peur ? À moins, que vous n'ayez pas beaucoup d'expérience avec les femmes peut-être ? Vous êtes de l'autre bord ?

Mouais, à part passer pour une cruche et une obsédée, je ne sais pas si cette pirouette va servir à quelque chose... Autant ne pas lui laisser le temps de répondre. Et puis, quand on fait son lit, on se couche alors quitte à passer pour une cruche autant y aller franco.

-D'ailleurs, ce serait dommage, mais bon, vous semblez ne pas avoir saisi mon sous-entendu plutôt. Alors...

Lui souriant gentiment pour lui laisser cette fois une occasion pour réfléchir à mes dires quelque peu maladroits. Avant de soupirer et de reprendre.

-Je ne cherche personne en particulier, juste à faire une rencontre. J'ai senti en vous voyant que vous pourriez être cette rencontre. Et je dois dire que mon instinct ne me trompe que rarement. Alors... Je dois avouer que je serais plutôt déçue si... Enfin, vous m'avez comprise... Ah et puis-je avoir un autre verre ?

La dernière question, quant à elle, n'était que là que pour éviter un possible silence gênant et contre productif.... Enfin, en conclusion, il faudra que je travaille ma façon de faire du gringue... Parce que là ça vole pas vraiment haut.

Ps: j'ai assombrit ton bleu parce que sur mon fond il peté les yeux XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick & Kharlya
"famille"
Chapitre 1.III. : La famille c'est la famille.

   

 
Acte IV

Tout allait beaucoup trop rapidement pour moi. Cette femme, elle me faisait du rentre-dedans comme je n'avais jamais vu ça... Je pourrais sans doute me laisser porter, mais d'un autre côté, j'avais voué mon esprit aux Jedis... Je ne pouvais pas trahir les miens et me laisser m'attacher à une personne... Et surtout, je n'étais pas prêt. La cicatrice que Nadasha avait laissée en m'abandonnant contre son gré, saignait toujours. Je regardais alors la jeune femme dans les yeux, bras croisés, pendant qu'elle en rajoutait une couche...

- Je ne cherche personne en particulier, juste à faire une rencontre. J'ai senti en vous voyant que vous pourriez être cette rencontre. Et je dois dire que mon instinct ne me trompe que rarement. Alors... Je dois avouer que je serais plutôt déçue si... Enfin, vous m'avez comprise... Ah et puis-je avoir un autre verre ?

Je gardais mon sourire et en attrapant une bouteille, je passais par-dessus le bar... Au diable les jedis. Ils n'étaient plus et je devais être le dernier survivant à part peut être Kilian, mais lui-même n'était plus un fier guerrier au sabre... J'avais bu ce soir-là et j'étais peut-être, au final, prêt à me donner la peine de vivre après toutes mes souffrances... Père, Nadasha, Luke, Reika... Ils me manquaient. Je voulais oublier ces visages qui ne faisait qu'apparaitre quand j'osais fermer les yeux pour trouver le sommeil. Je prenais délicatement le verre de Kharlya, versant ce délicieux liquide alcoolisé pour enfin reposer la bouteille et m'approcher au plus prêt d'elle, l'attrapant par la taille... Le côté obscur n'était peut-être pas si mal. Lui et tout ce qu'il pouvait m'apporter comme soulagement.

Je caressais alors le bras de ma partenaire, allant pour embrasser ses lèvres, mais une voix nous interrompu.

"Erik Orland ?"

Je me retournais, comme réveillé en sursaut... Qu'est-ce que j'étais en train de faire ? Je relâchais Kharlya, perturbé pour enfin répondre a cet humain, assez grand et l'air malade.

"Ca dépend qui le demande...?"

"La faucheuse, mon gars."


Vous savez, ces événements qu'on voit arriver à des kilomètres... Un de ces moments se produit. Une roquette, alors, fonça vers moi... Je n'avais le temps que de sauter sur Kharlya, en déplaçant la roquette le plus loin possible, mais une explosion retentit, défonçant le bar de mon patron... Je me retrouvais au sol, sous les débris de ce même bar et sur Kharlya... Je la fixais en regardant si elle n'avait rien de casser pour me au final, relever... Il n'y avait que peu de monde dans le bar, mais cette explosion allait en alerter plus d'un...

FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick continuait de sourire, à croire que je n'avais pas été aussi maladroite que je le pensais. Et chose surprenante, il s'approcha de moi et passa son bras autour de ma taille après m'avoir servi. L'aurais-je séduit ? Alors que je pensais m'y être prise comme une pied ? À moins qu'il n'attendît que cela en réalité ? Enfin, peu importe, s'il se laisse aller, j'aurais surement plus de chance de le rallier à nous et si je dois faire don de mon corps pour cela, ce n'est qu'un faible prix à payer. Il n'empêche que je trouve ça surprenant de la part d'un jedi de se laisser aller aussi vite. N'ont-ils pas un code de conduite un peu plus restrictif ? Qu'ils soient en couple oui, mais cédée à la première venue ? À moins qu'il ait décide de raccrocher son sabre ? C'est une possibilité, après tout, il dit conduire un taxi et arrondir ses fins de mois dans ce bar. Ce sont des activités banales, donc bonnes pour se dissimuler, mais très éloignée des activités qu'on attendrait de la part d'un jedi .

Lorsque qu'il s'approcha pour m'embrasser, je m'avançai pour y répondre également, cependant, nous fûmes interrompue par un homme qui semblait chercher ma cible, je m’apprêtait à dégainé rapidement mon blaster, mais tout ce passa trop vite. Il tire une roquette qui manqua sa cible alors que Jerick me sauta dessus, m’entraînant sous lui, me protégeant de son corps. Çà, je ne m'y attendais pas, ainsi, il me protéger sans me connaître ? Il préfère être blessé que laisser une inconnue l'être ? Eh bien grand-père, Jerick n'est peut-être pas aussi déshonorant que tu le pense, on peux même surement en tirer quelque chose. Reste à le convaincre de nous rejoindre...j'espère que c'est possible...

Je jette un œil vers l'agresseur qui heureusement s'est fait sauter tout seul... Quel abruti...On a pas idée d'utiliser ce genre d'arme là-dedans, on as plus de chance de se tuer que de descendre notre cible... Et détruire le décor surtout... Regardez-moi ce foutoir, un trou dans le plafond, des débris partout, et mêmes des morceaux de cadavres...Eurk, heureusement que je ne suis pas facilement impressionnable, beaucoup de bleu auraient vomis leurs déjeuné. Ça promet des heures de boulot pour ceux qui vont nettoyer, bonne nouvelle, peut-être que cela pèsera dans la balance.

Reportant mon attention vers jerick, je le regarde quelques instants et viens doucement presser mes lèvres contre les siennes. Moi, amoureuse ? Non, mais je devais m'en tenir à mon rôle et garder mon objectif en tête, le sauver et le faire rejoindre notre camp, et un homme ou une femme est parfois une raison suffisante pour faire changer de camps une personne. Et puis, n'est-ce pas une réaction normale dans ce genre de situation ? Draguer quelqu'un puis l'embrasser alors qu'il vient de vous sauver la vie ? Ou du moins, parce qu'il vous a protégée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick & Kharlya
"famille"
Chapitre 1.III. : La famille c'est la famille.

   

 
Acte V

Le temps n'était pas ce qui me manquait à Coruscant... Je pouvais y rester pendant un long moment, méditer et prendre du bon temps avec qui que ce soit... Cette explosion m'avait remis les idées en place... Qu'est-ce que j'étais en train de foutre avec cette fille sous mon corps... Je sentais ses mains sur moi et juste après sans pouvoir rien y faire, ses lèvres sur les miennes... Je fermais les yeux, m'enfermant dans une sorte de bulle où le silence nous accompagnait... Ces lèvres étaient les portes du paradis... J'avais envie de replonger mes lèvres, déjà accroc jusqu'à peut être atteindre sa langue, mais il fallait que je nous mette à l'abris... Qu'on s'envoie en l'air ou non.

Je me redressais, apercevant que l'alien s'était fait sauter avec la roquette... Je regardais le bar, les verres en miette à terre... Je soupirais, lançant une vanne pour me détendre en massant ma nuque.

"Et c'est qui, qui va devoir tout nettoyer après...?"

Je prenais une grande inspiration, me rendant compte que plusieurs types étaient rentrés eux aussi armés de bâtons ioniques...

"T'es un allié de l'Empire. On n'en veut pas ici ! On veut se détendre ! Pas de la guerre !"

Il fonça sur moi sans que je puisse rien y faire... Le combat commençait et j'esquivais ses coups de lame, un autre alien Twi'lek m'attaquant dans le dos... Je tombais sur le ventre, mais je me faisais relever par le col... Un coup-de-poing dans le ventre et je retombais à terre... Je crachais mes poumons en rigolant, semblant totalement fou... Le Twi'lek me criait dessus dans sa langue que je ne comprenais même pas... Je sentais une fureur s'emparer de moi jusqu'à en devenir totalement fou... L'alien me mettait à genoux, prêt a m'exécuter, mais alors je faisais voler les éclats de verre dans la tête de celui-ci envoyant un coup-de-poing dans la mâchoire de l'autre alien maintenant à terre jusqu'à le chevaucher pour lui donner plusieurs coup tout aussi violent les un que les autres... Je l'insultais pendant que peu à peu, je prenais la vie de cet enfoiré... Je rigolais... Je me soulageais ! Je frappais !

Plusieurs tentaient de rentrer, mais en chargeant la Force dans mes poings, je les faisais voler à plusieurs mètres à l'extérieur...

"CREVEZ TOUS !"

Enfin relevé, je tombais à genoux devant l'entrée... J'essuyais un filet de bave coulant de mes lèvres... Mes mains tremblaient et étaient ensanglantées. J'avais dû frapper trop fort cette fois-ci... Je me retournais pour observer la scène terrifiante... C'était moi qui avais fait ça...
FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre familiale - Pv Jerick Ran   15/3/2016, 10:48


Dernière édition par Kharlya Hanur le 17/3/2016, 18:28, édité 2 fois

Jerick semblait hésité. Mes lèvres semblent avoir capté son intention du moins un temps, un moment très fugace, j'ai espéré avoir réussi, l'avoir suffisamment séduit pour qu'il doute. Adorable aussi. Enfin, nous verrons, car apparemment, notre jedi avait beaucoup d'amis... Des amis qui semblaient vraiment l'adoré vu, leurs nombres et leur armement, jerick mis plus de temps que moi à les remarquer, il eut le temps de faire une blague vaseuse avant de tomber sur eux.

Ses derniers déclaraient qu'il était un allié de l'empire...Quoi? À moins qu'il s'agisse d'une méprise et qu'il a aidé l'empire en une occasion sans même savoir ce qu'il faisait avant qu'il ne soit trop tard. À moins qu'il s'agisse d'une méprise et qu'il a aidé l'empire en une occasion sans même savoir ce qu'il faisait avant qu'il ne soit trop tard. En parlant de trop tard, jerick fut charger par les hommes avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, curieuse de voir comment un jedi se défendras face à eu, je me recule un peu pour éviter un mauvais coup.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela tournait au lynchage, jerick prend plusieurs coup plus impressionnants, mais insuffisant pour en venir à bout, un soldats peu encaissé des coups bien plus fort que ceux-là. Alors un jedi la question ne se pose même pas. Le voyant inactif, je décide de sortir ma vibro-lame qui était jusque-là dissimulé dans mes vêtements. Je m'approche du dos du Twi'lek , mais mon cousin semble se reprendre, il use de ses pouvoirs sans vergogne, envoyant des débris de verre dans le visage de celui que je m'apprêtais à tuer, cela l'aveugle et le blesse légèrement alors, que notre utilisateur de force se transforme en pugiliste en commençant à défoncer à main nu le crâne d'un de ses agresseurs, hélas pour lui le twi'lek se reprend et s’apprête à l'attaquer. Heureusement, je suis juste derrière lui, mettant ma main sur sa bouche, ma lame pénétrée son dos, venant se loger lentement dans son foie, le sang commence déjà à suivre les rainures de ma lame, le fluide rouge contenant la vie de l'alien s'échappe lentement de son corps alors que je tourne d'un mouvement expert la lame trois fois dans son organe qui découvre surement pour la première fois et la dernière fois, la caresse d'une lame froide.

L'acier est un amant cruel qui après avoir pris ce qu'il vient chercher s'enfuie aussi rapidement qu'il est venu à vous, j'extirpe la lame d'un mouvement sec vers le bas jusqu'as son bassin. La blessure est fatale, il mettra des heures à mourir en restant sans aucune force ni pour ramper ni pour appeler à l'aide. Toutes la technologie du monde ne lui seras d'aucune aide.
" Repose-toi, tu en as assez fait. "

Je lâche mon emprise alors qu'il tombe au sol, au moment ou jerick envoie valser de ses poings, surement emplie de force, de nouvel arrivant, les deux aliens baignent dans leur sang, l'un le crâne défoncer, l'autre se vidant lentement de son sang en agonisant.

Je m'approche ensuite de jerick qui est agenouillé devant l'entrée. Je pose doucement ma main sur son épaule, l'autre tenant toujours mon couteau ensanglanté.

"Eh bien, il semblerait que mon instinct ne m'a pas trompé sur ton compte, que dirais-tu de finir la soirée ailleurs, cet endroit à étrangement perdu de son charme, qu'en dis-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Jerick & Kharlya
"famille"
Chapitre 1.III. : La famille c'est la famille.

   

 
Acte VI

Je ressentais encore une fois toutes ces vibrations arriver jusqu'à moi... Tout ça résonne dans mes mains, dans mes jambes et surtout dans ma tête, frappant cette caboche jusqu'à ce qu'elle se fissure. Je serre les dents en me donnant un peu de temps pour rebondir et sans doute me tirer d'ici... Je n'entendais plus rien autour de moi. Je sentais une vie se perdre juste dans mon dos, la jeune femme s'approchant de moi tout doucement. Son prafum m'envahit encore une fois, mes sens s'endormant un à un. Je sentais par la suite sa main se poser sur mon épaule amochée, mon regard fixant l'horizon...

"Eh bien, il semblerais que mon instinct ne m'ai pas tromper sur ton compte, que dirais-tu de finir la soirée ailleurs, cette endroit à étrangement perdu de son charme, qu'en dis-tu? "

Qui était-elle...? Je me relevais, me mettant à sa hauteur, nos visages se rencontrant, une barrière d'air de quelques centimètres nous séparant... Elle avait raison. Et si j'allais finir la soirée ailleurs...? En bonne compagnie évidemment. Je laissais un faible sourire en coin, presque triste m'emporter pour attraper sa main de libre et l'entrainant au milieu de la foule d'aliens complètement effrayés par le couple qu'on formait avec cette jeune tueuse qui m'avait sauvé la vie. J'allais prendre du bon temps... Au diable les jedis, au diable les combats contre les siths, au diable ces conneries de prophéties... Il fallait que je prenne du temps pour moi. Toutes ces conneries, j'allais les prendre, les jeter et ne plus jamais y penser. Je prenais un verre de bière au passage, buvant celui-ci, me délectant de l'alcool pour me plonger dans une phase de déprime...

Je sautais dans mon taxi, attendant que la jeune femme s'installe pour m'envoler... Les lumières de la ville étaient tellement belles ce soir... J'en avais rien à foutre de mon côté, je ne faisais que voler en hauteur pour peut être lui montrer mon côté semi-romantique ? Je ne perdais pas de temps, je volais avec mon foutu taxi dans la directement de mon appartement. La pluie commençait a tomber sur Coruscant et je me mettais très rapidement à l'abri, faisant rentrer ma conquête de ce soir dans une pièce assez sombre mais très propre. J'étais un maniaque et je ne supportais pas le désordre. Malgré la vision pourrie de l'extérieur qu'elle avait sans doute noté, je pensais faire bonne impression... Je posais ma veste et mes clés sur le canapé... La soirée allait commencer a devenir intéressante pour moi.

"Installe-toi. Tu veux une bière ?"

J'étais assez direct, presque froid... Ce soir était la goutte d'eau. Tout le monde m'avait abandonné. Luke, mon père, Nadasha... J'étais enfin libre. J'attrapais deux bouteilles en verre de bière dans le frigo pour ramener les rameners sur ma table basse. J'allumais alors la télé, un fond de musique romantique s'activant au même moment... Je semblais fatigué, défoncé. Je passais mes mains sur mon visage pour souffler un peu. J'étais en sécurité à présent, mais... je ne savais pas vraiment quoi faire à présent. Je devais passer une main sur sa joue, une main sur sa cuisse, embrasser ses lèvres et tout le reste, mais je me sentais comme paralysé... Je posais alors mon dos dans le canapé en soupirant, mordant ma lèvre inférieure en regardant cette femme... Qu'est-ce qu'elle foutait là...?
FICHE PAR FALLEN SWALLOW
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre familiale - Pv Jerick Ran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ned | La visite familiale ; avec singes à fesses rouges
» [Rp]Demeure Familiale des Valkensky
» Une discussion familiale s'impose ! [Adonis Leroy]
» [Horde] Clan des Hautes-Cimes.
» Les Sims vous connaissez ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Cantina "End of Worlds"-