Intrigue - Sujet 2



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Intrigue - Sujet 2

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Intrigue - Sujet 2   11/2/2016, 23:06

Intrigue - Rebellion du district 1313 - sujet 2
Depuis toujours le District 1313 a été la plaque tournante des gangs, une manne providentielle pour leur économie parallèle. Aujourd’hui encore, malgré son ouverture, il reste sous la coupe des différents clans du crime organisé de l’ancienne capitale. Ils y mènent leurs affaires en toute impunité aux côtés de commerçant plus honnête. Tout le monde sait que l’on peut tout trouver auprès des revendeurs de ce district, des articles les plus classiques à ceux plus rares et moins légaux. Une forte animosité envers les humains existe toujours. Certains marchands refusent même de traiter avec eux, par choix ou pour éviter le moindre problème avec ses voisins. L’ambiance du district n’est pas faite pour les âmes sensibles, et on y croise généralement les pires crapules de la galaxie. N’espérez pas voir la ménagère ou un sénateur honnête parmi les clients. Les chasseurs de prime y trouvent de nombreux contrats, et les contrebandiers y mènent des affaires fleurissantes. Si ces informations sont connues du plus grand nombre, peu de personnes savent que les nombreux entrepôts et bâtiments en apparence abandonnés du District abritent les stocks et marchandises précieuses des gangs. Les rumeurs prétendent qu’ils contiennent suffisamment d’armes et de vivres pour tenir un siège face aux armées de la Nouvelle République et des Vestiges de l’Empire. Des emplacements farouchement défendus, dont le secret est plus important que toute autre chose.

Au milieu de bâtiments abandonnées et d’immenses entrepôts à la périphérie du district 1313, il n’est pas rare de voir des hommes lourdement armés faire des rondes. Les personnes étrangères se font rares, et elles n’y sont conduites que pour obtenir des objets d’une extrême rareté. Pour la habitués connaissent le manège des gardes et patrouilles, mais aujourd’hui les choses sont différentes. L’air est électrique et l’ambiance est pesante. Il faudrait être inconscient ou aveugles pour ne pas sentir l’odeur des ennuis. Les patrouilles paraissent nerveuses, et les armes semblent plus impressionnantes et nombreuses qu’à l’accoutumée. Cette zone généralement déserte semble particulièrement animée en ce jour. Vous êtes dans cette partie du district pour des raisons professionnels, ou pour tenter de faire de bonnes affaires. Certains s’y sont perdus pour leur plus grand malheur. Seuls les connaisseurs ou les chanceux se trouvent parmi les biens les plus précieux de chaque gang. Certains y verront un mauvais signe, et d’autres ne penseront simplement qu’à des transactions importantes dans la zone. Pour le moment chacun vaque à ses occupations, mais les plus avisés n’auront peut-être pas envie de faire long feu.

>> Ceci est une intrigue. Seuls les membres inscrits dans ce sujet peuvent répondre. Voici la liste des membres de ce sujet :

>> Les participants
- Ran Kando
- Kora Frye
- Ronas Dewan
- Icarus Katherion
- Kilian Viltaria
- Darell Thrawkos

>> Il n'y a pas d'ordre de poste mais laissez le temps à chacun de poster si vous voulez poster une deuxième fois.
>> Pour le moment, rien ne se passe, vous avez la possibilité d'introduire votre personnage et d'expliquer ce qu'il fait dans ce coin du district.
>> Minimum de 300 mots.
>> Maximum de 700 mots.
>> Rendez-vous dans ce topic pour discuter de ce sujet, vous mettre d'accord entre vous ou vous informer sur l'ordre des posts et des envies de chacun.

PROCHAIN POST MJ samedi 13 FEVRIER
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   12/2/2016, 15:26


Dernière édition par Kora Frye le 16/2/2016, 10:59, édité 2 fois

Le niveau 1313. Situé à mille trois cent treize niveaux du cœur de Coruscant comme son nom l'indiquait, il était l'un des centres de l'activité criminelle de la planète-ville. Ce n'était donc pas pour rien que le capitaine avait refusé que Meelo l'accompagne, décision à laquelle la pilote n'avait pu qu'approuver cette fois.

Bien sûr le jeune mécano n'en avait pas été ravi et il ferait sans doute sa mauvaise tête quelques temps, déçu d'avoir été à nouveau mis à l'écart de quelque chose risquait probablement de se transformer en une nouvelle aventure qu'ils se raconteraient autour de la table à force de détails et de spiritueux en tous genres. Mais il n'aurait vraiment pas été raisonnable de laisser ce garçon qui savait à peine se battre les suivre dans ce véritable coupe-gorge.

D'ailleurs, même si elle était accompagnée par Riven qui avait passé son enfance dans la pire des fanges sur Nar Shadda et si la métisse avait elle-même passé quelques années dans les étages inférieurs de Coruscant, Kora n'en menait pas large même si elle essayait d'apparaître le plus assuré et décontracté possible, comme à son habitude. Elle aurait tout de même été plus rassurée si le capitaine avait été avec elles, ou même Adenn, le mercenaire et bras armé du groupe.

Sans les éclairages artificiels l'endroit aurait été plongé dans une nuit éternelle car à ce niveau la lumière naturelle ne filtrait pas et les seules sources de lumière étaient ces énormes spots situés en hauteur, faibles imitation d'un astre solaire qui donnaient à l'endroit une luminosité blafarde, ces éclairages miteux aux couleurs criardes indiquant ici une cantina, là un établissement des plus douteux ou encore ces holoprojecteurs qui mettaient bien souvent en scène des twi'lek dansant de manière aguicheuse en petite tenue affriolante.

Si la majorité de la population était alien — comme elles — la pilote remarqua toutefois que toutes les femmes qu'elles croisaient étaient nettement moins habillées qu'elles, voire n'étaient pas habillées du tout, et tentaient de vendre leurs services à tous ceux qui passaient, leur regard brillant indiquant clairement qu'elles avaient du un peu trop forcer sur la dose d'épices et leurs mains fébriles, leur état de manque.

Cela n'avait d'ailleurs rien de surprenant car à cet étage la mafia qui sévissait gérait d'immenses trafics de drogues. La plupart des personnes qu'elles croisaient n'avaient pas l'air nettes, dans tous les sens du terme, que ce soit du à l'usage d'alcools, stupéfiants ou autres caractéristiques d'une débauche un peu trop poussée et d'intentions à la moralité douteuse, sans doute un moyen d'oublier la misère et la crasse dans lesquelles baignait cet endroit.

La tension était palpable ; la pilote pouvait le sentir dans l'air acre et vicié qui planait tandis qu'elles avançaient ensemble dans les rues sales, longeant les bâtiments recouverts de graffitis et de dessins obscènes. Elle restait donc sur ses gardes, ses mains ne s'éloignaient jamais des pistolets blaster à sa ceinture et se trouvant légèrement rassurée par le poids du fusil à mitraille accroché dans son dos.

Enfin parvenues à la périphérie du district, non sans quelques altercations à leur passage, les deux jeunes femmes se dirigèrent vers le hangar dont elles avaient entendu dire qu'ils contiendraient certaines rares pièces qui pourraient convenir au vaisseau de classe Firefly, une denrée rare et surtout quelque chose dont ils avaient désespérément besoin s'ils voulaient éviter la catastrophe au cours de leur prochain périple.

Alors qu'elle s'approchait du hangar d'un pas décidé, la Chiss à sa suite, Kora capta un visage qui lui parut bien familier. Un sourire apparut sur son visage et s'élargit lorsqu'elle vit que la personne l'avait reconnu elle aussi. « Ran, mon amie, quelle joie de te retrouver ici ! », avait-elle lancé sur un ton joyeux en prenant la Kiffar dans ses bras, sans cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   12/2/2016, 16:10



Le coin perdu de coruscant
Ronas

Que de tête ici, que de monde, quelle puanteur par ici. J'en ai limite l'envie de restituer mon dernier repas. Devoir se mêler à la populace de vauriens, mais quelle idée m'est passé par la tête ? Des rumeurs avaient circulé sur des holocrons, gloire aux anciens maîtres ! La réalité était bien différente, devoir descendre dans les bas-fonds de la planète ce n'était pas vraiment des plus plaisants, mais je me devais d'être discret. De plus, depuis les attentats la résistance lui avait attribué des excités de la gâchette. Bon on ne va pas cacher, que d'un côté je suis content que Darell soit à mes côtés, car son fusil blaster peut en dissuader plus d'un. L'ambiance du hangar semblait clairement tendu et avec les gangs de malfrats valait mieux se montrer un peu armés.

Je m'approchais doucement des étales avec un regard vif, rien n'attirait mon attention. Certains vendeurs essayaient de me refiler des babioles sans valeurs, alors que d'autres usaient d'arguments peu crédibles sur leurs diverses drogues. Une vieille Rodienne me regardait avec ses grosses orbites d'insectes. Je sentis le mécontentement de celle-ci face à mon préposé à la sécurité. C'est vrai qu'étant mirialan, je n'avais pas trop de soucis ici, mais l'humain qui se tenait juste derrière moi le fusil en bandoulière avait le droit à des regards méchants. J'aurais pu en jouer pour embêter Darell, mais les tensions palpables me mirent en garde. Je bougeais mes lèvres en utilisant ma capacité de télépathe pour me faire comprendre de l’alien.


- Ce n'est absolument pas ce que vous croyez ! Il est humain certes, mais c'est un bon sujet. Il obéit bien et je ne vais pas vous cacher son don inné pour me masser les pieds le soir quand je rentre. C'est dur d'être un bon maître et de l'éduquer, mais je trouve qu'il fait des progrès en ce moment. On a tous besoin de quelqu'un de confiance.

Je passais l'étale de la rodienne, pour continuer ma route. Je savais que Darell bouillonnait, on n'était pas en très bon termes. Je me vengeais pour la fois où lors d'un passage d'une frontière impériale, il me fît passer pour son vieil esclave. On s'envoyait régulièrement des piques, mais en cas de pépins on se serait les coudes. C'était une question de respect et d'entraide. Je laissais le jeune homme me rattraper pour engager la conversation et notre énième prise de bec. C'était devenu notre petit jeu.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   12/2/2016, 20:51


Dernière édition par Darell Thrawkos le 12/2/2016, 21:29, édité 1 fois

Les bas-fonds de Coruscant n'étaient pas forcément les lieux que j'aimais le plus fréquenter... Loin de là. Pourtant, ils regorgeaient d'informations et de bonnes affaires. En effet, on y retrouvait notamment les plus grands revendeurs d'info's du coin, ou encore des receleurs d'objets en tous genre... Plus l'on descendait en profondeur, plus les criminels étaient nombreux, mais la qualité des renseignements et des objets s'avérait toute autre. Néanmoins, je ne m'attendais pas à ce que le vioc décide de ce rendre là-dessous, au 1313 qui plus est ! Devoir jouer au gentil garde du corps passait encore lorsqu'il voulait faire sa p'tite promenade, mais là, l'enjeu était tout autre. Le Jedi avait choisi l'un des endroits les plus malfamés de la planète, si ce n'est le plus. Puis,... pensez-vous qu'il m'aurait donné une raison à cette soudaine envie. M'enfin, au final, c'pas plus mal. Des rumeurs courraient sur le dît District, la populace commencerait à se soulever contre le blocus instauré il y a peu... C'était l'occasion de prendre la température.

Plus l'on descendait, moins l'on croisait d'humains... Le nombre d'aliens déambulant dans ce hangar était incroyable, et ils ne semblaient pas particulièrement appréciés leur venue. Je le compris rapidement aux regards qu'ils m'adressaient. Ou alors, c'était l'effet de mon arme. Faisant fi de tout cela, je continuais à suivre le mirialan, avec lequel les "autochtones" semblaient plus à même de marchander qu'avec moi. Il reluquait les étales un à un sans jamais prononcer un mot à mon égard... Ah oui, j'avais oublié,... il n'en prononçait jamais vraiment. Quoiqu'il en soit, l'ambiance était pesante. Chacun se méfier de l'autre... un rien pouvait faire éclater une émeute.

Ronas se stoppa subitement devant une chose insectoïde, ou du moins qui s'en rapprochait, archi-ridée.. Ses orbites étaient plus grosses que des Hubbas. Son regard naviguait entre mon visage et celui du Jedi. Approchant ma main de mon blaster, il me parût apparaître une certaine animosité à mon égard dans ses yeux... Néanmoins, le "sage" décida de calmer les ardeurs de la vieille en trouvant une raison à ma présence et à celle de mon arme... Qu'allait-il encore sortir ? M'attendant au pire, je retirai ma main, préférant serrer le poing afin d'encaisser ses paroles et surtout contenir une certaine envie de passer à tabac le senior. Chacun de ses mots étaient choisis de façon à me faire froncer les sourcils... et il y prenait un malin plaisir en plus ! Les Jedi, des êtres sages ?! Mon cul sur le museau d'un Ikopi, oui ?!

Une fois sont discours cynique terminé, il tourna les talons, rejoignant les étalages plus loin. L'observant partir,... mon visage vira au rouge. *Ne pas s'énerver, ne pas s'énerver, c'pas l'moment, calme toi Darell,... il a juste essayé de trouver un argument pour éviter les ennuis...*. J'essayais de m'en convaincre. Impossible. Donnant un malheureux coup de pied, dans l'étale de la femelle, qui rumina un instant en grésillant, je ne sais quoi, je me mis à le suivre,... rapidement, si rapidement qu'il ne me fallut que quelques secondes pour arriver à sa hauteur et le bousculer légèrement.

A ta santé JackAlors comme ça, il paraîtrait qu'j'ai un don fabuleux pour t'masser les pieds ?! Il y avait des centaines d'arguments possibles et faut que tu me pondes un truc pareil ! T'as vraiment une case en moins l'vieux ! J'vais t'montrer les progrès qu'j'ai fait moi,... j'suis devenu champion en tir sur mirialan muet... Nan mais j'te jure. J'crois qu't'as toujours pas saisi que j'suis pas ici pour essuyer tes brimades de vioc. Franchement qui a été m'refiler un empaffé d'la sorte... Jedi ou pas jedi, ça va s'payer, crois-moi. Il continuait à regarder les babioles sur les étales, donnant l'impression qu'il ne m'écoutait pas. Puis t'vas finir par m'dire c'qu't'es venu faire ici ?!

Je m'étais emporté encore une fois. J'avais l'sang chaud et démarrais au quart de tour. C'était devenu une habitude avec lui, il avait le don de me foutre en rogne, à charge de revanche. Néanmoins, je remarquais bien vite les regards se posaient sur nous,... même si la plupart ne comprenaient certainement pas ce que je venais de dire, ils m'avaient sûrement entendu... moi qui ne voulais pas attirer l'attention, c'est râpé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   12/2/2016, 21:02

Descendre sur Coruscant ne rassurait pas Icarus. Déjà, si dans la Watchtower il était le petit prince, dans les territoires des gangs, même quelqu’un qui commerçait avec eux depuis longtemps devait faire attention. Ces groupes de criminels changeaient souvent d’allégeance et leurs chefs se faisaient assez souvent assassiner ce qui forçait les Katherion à renégocier les contrats divers qu’ils avaient. De plus, vu la situation politique du moment, il ne faisait pas bon se promener dans Coruscant et encore moins dans ce District. Le fait que la Cantina de sa femme se trouve dans les environs n’enlevait rien à son inquiétude dès qu’il foutait les pieds ici. Encore plus aujourd’hui. Depuis le blocus mit en place par les élites de la planète, les gangs l’avaient mauvaise et il ne fallait pas être clairvoyant pour savoir que ce n’était une bonne chose pour personne.

Il était descendu avec son pilote et avait demandé à ses gardes de rester au vaisseau. Le capitaine voulait se faire discret et voulait aussi éviter de stresser les gardes encore plus qu’ils ne l’étaient déjà. Son blaster sur le côté devrait suffire à tenir éloigné les petits voleurs qui arpentaient ces avenues. Icarus était en ce moment penché vers des propulseurs qui avaient l’air en bon état. Le gang en question semblait en posséder plusieurs presque identiques sans aucun signe de dommages quelconque… Le contrebandier se demandait qui avaient-ils volé ou dépouiller pour avoir de tels engins. Il préférait l’ignorer et négocier le prix. Il était prêt à payer assez cher pour ces propulseurs mais en même temps, il voulait avoir une marge de profit acceptable sans avoir l’air d’abuser auprès de ses vendeurs. Tout un numéro d’équilibre. Alors qu’il inspectait l’objet de sa visite, il dit à Kilian : « Tu en penses quoi ? Je mets le paquet et je les prends à son prix ou on va voir ailleurs ? » Le prix était bien plus cher que les propulseurs que vous pouviez trouver dans le marché de la Watchtower, mais leur état avait l’air impeccable… L’air seulement… L’intérieur pouvait être rouillé ou alors complètement bousillé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   13/2/2016, 00:30

Le district 1313. Ce n’était pas le genre d’endroit où on se rendait par plaisir quand on était humain. Kilian faisait office d’accompagnateur. Pourquoi le capitaine avait choisi son pilote plutôt que l’un de ses gros bras restait une énigme complète pour lui. Il en avait une petite idée, mais il préférait la taire plutôt que de supposer. Avant de partir, le contrebandier avait vérifié son équipement au complet. Son sabre laser était toujours à sa place, son blaster était chargé et en état de fonctionner. Le problème avec les gangs était que leur humeur variait aussi souvent que leur chef, ils pouvaient vous sourire quelques minutes avant d’avoir envie de vous tuer. Chaque interlocuteur était différent, et avait des ambitions différentes. Le tout était de trouver le juste milieu. Un domaine totalement étranger au pilote, qui était plutôt du genre à faire jouer ses poings et son blaster plutôt que sa voix. La nervosité d’Icarus n’arrangeait à la situation évidemment. A plusieurs reprises sur le trajet, Kilian poussa de profonds soupirs. Et pour couronner le tout, il avait fallu qu’il perde ce stupide pari avec le mécanicien. Le voilà maintenant affublé d’une fausse moustache, touffue et gênante. Un style ne lui convenant pas du tout. Le pilote réglerait ses comptes à son retour. Vu sa situation actuelle il était sûr d’avoir été berné par l’autre, et il trouverait la preuve de retour sur le vaisseau.

Des propulseurs. Icarus les observait sous toutes les coutures, tandis que Kilian observait les vendeurs. Dans cette partie de la ville, il était souvent plus avantageux de détailler les expressions et gestes du revendeur plutôt que de faire le tour de l’objet en question. Ces pièces semblaient en bonne état, et leur nombre important indiquait clairement un vol… A savoir si il l’avait été avant les tests finaux de sortie d’usine ou avant. Une véritable roulette russe. Le capitaine se tourna vers lui et l’interrogea. Kilian prit un bon moment de réflexion, et se mit à examiner les propulseurs sous toutes les coutures.


_ « Vous avez déjà testé l’un d’entre eux. » Sa question suscita une certaine effervescence parmi les vendeurs. Cela laissait une réponse négative, et avant même qu’il puisse répondre, le pilote se redressa et reprit la parole à l’attention de son capitaine. « A mon avis tu vas te faire enfler… On devrait peut-être avoir là-bas. » Kilian désignait le hangar d’un autre groupe. « Ils sont des modèles plus anciens, mais l’usure prouve qu’ils fonctionnent. »

Le pilote avait joué son jeu, avec cette saleté de moustache qui manquait de tomber à chaque prise de parole. Il mettait un point d’honneur à ne pas perdre ce pari aussi stupide soit-il. Maintenant c’était à Icarus de jouer. Ces propulseurs seraient une affaire un petit rabais, même si il nécessitait certains tests et arrangements de la part du mécanicien du vaisseau ou d’un autre de la Watchtower. Le regard du contrebandier se porta sur les alentours. Les gardes semblaient plus nombreux et surtout plus armés. Ce n’était pas la première qu’il venait avec Icarus, mais cette fois, un mauvais pressentiment l’étreignait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   14/2/2016, 10:16

Intrigue - Rebellion du district 1313 - sujet 2
La tension palpable dans cette partie du district 1313 ne gênait en rien les affaires des gangs. Les hangars étaient ouverts. Certains avaient même mis en place des étals. Et comme d’habitude les acheteurs étaient peu nombreux en comparaison des gardes armés et des vendeurs. Les produits proposés allaient de la simple contrebande à du recèle d’objet volé à différentes étapes de leur fabrication. Dans certaines parties, c’était un autre type de marchandise que l’on vendait. Des êtres vivants. Majoritairement des humains mais certains groupes sans scrupules vendaient tous ce qui leur tombaient sous la main, humain comme alien. Les patrouilles surveillaient d’un œil mauvais toute personne paraissant suspecte ou nouvelle dans la zone, et pour une fois, les origines n’entraient pas en ligne de compte. On pouvait voir par moment des messagers courir d’un groupe à l’autre, certains repartaient avec une réponse et d’autres avec des hommes armés et prêt au combat. Des tirs de blaster retentissaient, mais cela faisait partie de l’ambiance des hangars. Personne ne s’en étonnait. C’était à peine si les habitués et les résidents levaient le nez de leurs futurs achats ou ventes. Tout se passe comme prévu jusqu’à présent. Des voix s’élèvent parfois lors des négociations, des armes sont sorties parfois mais généralement cela se termine par une poignée de main. Sachant que le satisfait d’aujourd’hui serait peut-être le déçu de demain.

Et pourtant les plus observateurs peuvent voir des va et vient étranges. Les messagers semblent différents. Les messages créent une effervescence, et d’un gang à l’autre, on s’observe et on se désigne du doigt en arborant des expressions ne laissant peu de doutes sur le contenu des échanges. Des groupes commencent à charger leurs armes. Les gangs se regroupent, certains hangars commencent à fermer. Evidemment ces évènement passent pour le moment inaperçu… Les patrouilles commencent à fouiller les acheteurs potentiels. La douceur ne fait pas partie de leur gêne, et toute résistance se termine généralement par un passage à tabac. Les humains sont principalement ciblés, mais toute race un peu suspecte ou ne correspondant pas à l’image des hommes de peu vertus est molestée de la même manière. La nervosité est palpable, et même les vendeurs commencent à la ressentir. D’ailleurs c’est le moment de faire de bonnes affaires. Certains semblent pressés de fermer boutique sentant le vent tourner. Il est peut-être de temps de se faufiler entre les patrouilles pour quitter la zone. Un exploit plus facile à dire qu’à faire.

>> Ceci est une intrigue. Seuls les membres inscrits dans ce sujet peuvent répondre. Voici la liste des membres de ce sujet :

>> Les participants
- Ran Kando
- Kora Frye
- Ronas Dewan
- Icarus Katherion
- Kilian Viltaria
- Darell Thrawkos

>> Il n'y a pas d'ordre de poste mais laissez le temps à chacun de poster si vous voulez poster une deuxième fois.
>> Pour le moment, rien ne se passe, vous avez la possibilité d'introduire votre personnage et d'expliquer ce qu'il fait dans ce coin du district.
>> Minimum de 300 mots.
>> Maximum de 700 mots.
>> Rendez-vous dans ce topic pour discuter de ce sujet, vous mettre d'accord entre vous ou vous informer sur l'ordre des posts et des envies de chacun.

PROCHAIN POST MJ prévu le Mardi 16 FEVRIER
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   14/2/2016, 16:20



Le coin perdu de coruscant
Ronas

Je ne comprends pas ce jeune homme à s'énerver pour un rien. Je l'écoutais à peine. Il n’eut que ses deux dernières phrases qui me faisaient tilter ! Pourquoi un boulet comme ça devait s'occuper de ma sécurité. Autant que je me balade avec un panneau signalant que je suis un Jedi. Aucune discrétion celui-là, j'ai juste envie de l'envoyer dans une autre galaxie. Après, son fusil blaster dissuadait les quelques passants à l'odeur louche. Je me concentrai alors sur le petit blondinet pour qu'il soit le seul à entendre ma voix dans sa petite tête de mynock.

* Surveille-toi un peu s'il te plait. Je pense que les gens ici sont déjà assez tendus. On ne va communiquer que comme ça. Tu as seulement à penser à ce que tu veux me dire et cela ira. On va éviter de se faire prendre. De plus, pour répondre à ta question, je fouine pour voir s’il n’y a pas un pilleur qui est arrivé à récupérer un ou deux holocrons du temple Jedi. Je me fais passer pour un vieux Spacio-Archéholo...*

Ma phrase se coupa lorsqu'un vieux Gamorréen me bouscula dans un grognement sourd. Même plus de respect pour les vieux ici. C'est qu'un pauvre taudis ! Un regroupement de raclure en tous genres. Le regard noir de la brute, me fît comprendre que je n'étais pas à ma place. Je passais ma route sans broncher. Je n'avais pas besoin d'éduquer ces cervelles ramollis par les épices. Le ballet incessant de coureurs me laissait présager quelques choses de pas normal. Je me concentrais et avertis Darell :

* Enlève le cran de sécurité et soit prêt. Je pense que tu le sens aussi que quelque chose ne tourne pas rond ici. On va essayer de ne pas tomber dans un coup fourré. Je compte sur toi.*

Je portais instinctivement mes mains sur les poignées de mes sabres. Si on se faisait interroger, on allait tomber dans de sales draps. Entre moi qui n'arrive pas à être diplomate et Darell qui Darell qui est aussi explosif qu'une grenade à fragmentation que l'on agite dans tous les sens, ça promettait un beau spectacle.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   14/2/2016, 16:41

Icarus était pensif. Il avait remarqué la moustache de son coéquipier et n’avait pas franchement voulu savoir de quoi il en retournait. Son équipage et les types de la Watchtower faisaient souvent des paris un peu stupides et organisaient des jeux à boire avec des défis encore plus décérébrant. Il n’était pas franchement rare de retrouver des mécaniciens ou des pilotes entrain de dessaouler dans des compacteurs à ordures ou des réacteurs éteints. Comment avaient-ils fait pour ne pas tuer quelqu’un encore ? Aucune idée. En tout cas, porter quelque chose de ridicule était potentiellement la chose la moins dangereuse qu’ils pouvaient faire alors Icarus n’allait pas se plaindre. A part sa fierté et sa réputation, Kilian ne perdrait pas tellement plus.

Observant toujours le propulseur, il écouta attentivement ce que disait Kilian. Il se redressa, finalement, lança un dernier regard aux morceaux de vaisseau flambants neufs et lança son regard vers le hangar que son pilote avait désigné. Puis il décida « Allons jeter un coup d’œil. Ça ne coute rien… » Il s’adressa au vendeur et lui dit « On revient dans quelques minutes. » Et il se dirigea vers l’autre hangar, se rendant petit à petit compte que l’ambiance venait de changer. Certains gangs avaient fermé purement et simplement leurs étales et les gardes semblaient de plus en plus à cran. En chemin, il s’arrêta et dit à Kilian. « Je sais pas si c’est un bon jour pour faire des achats… On a qu’à revenir plus tard pour les propulseurs. » Il lança un regard au commerçants qu’ils venaient de quitter et ceux-ci remballaient déjà la marchandise.

« Ca sent vraiment pas bon… » Il ouvrit son comlink et envoya un message à sa femme pour lui dire de faire gaffe et surtout qu’il arrivait avec son pilote. Il ne savait pas vraiment s’ils auraient le temps de retourner à leur vaisseau avant que quoi que ce soit ne se passe. « On va à la cantina, à moins que tu ai quelque chose d’urgent à faire ici. » Icarus avait passé beaucoup de temps dans ces quartiers et il semblait des fois immunisé à la violence et aux magouilles qui s’y produisaient. Mais aujourd’hui, il commençait à s’inquiéter sérieusement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   14/2/2016, 18:34

Quelle idée de venir dans ce district pour y faire des affaires. Kilian devait bien reconnaître qu’on pouvait y faire de bonnes affaires, et qu’on y trouvait des marchandises rares. Le pilote était venu accompagner son capitaine. Il comprit rapidement la raison derrière ce choix. Icarus cherchait de nouveaux propulseurs, cela justifiait la présence de son pilote pour faire son choix. Et pourtant le contrebandier aurait préféré ne pas être de corvée, surtout avec ce pari stupide qu’il avait perdu la vielle. Cette satanée moustache tenait à peine. Le silence d’Icarus n’était pas étonnant malgré la situation étrange que cela produisait. Au sein du vaisseau et de la Watchtower, ce genre de pari stupide était légion. Chaque jour apportait son lot de surprise. D’ailleurs Kilian était étonné de voir le calme avec lequel le capitaine prenait certaines situations. C’était une manière de relâcher la pression pour les contrebandiers, et de se détendre lors des escales près de chez eux. Alors qu’Icarus s’était chargé des premiers échanges, ainsi que des premières observations sur le matériel, Kilian fut appelé en renfort afin de donner son avis. Il n’était pas coutumier de ce genre de négociation, et il n’aimait pas le faire d’ailleurs. Malgré tout il se plia au jeu. En tout cas son scepticisme augmenta à mesure qu’il observait les propulseurs. Après s’être exprimé, Kilian se redressa et observa la situation autour d’eux. Son instinct lui disait de fuir, mais malheureusement il était encore trop habitué à ne pas écouter la Force.

Icarus reprit alors la parole, et Kilian hocha la tête. Effectivement il préférait le matériel usagé et ayant vécu une vie bien remplie. Cela montrait une certaine robustesse, et généralement c’était des pièces de confiance. Le pilote suivit son capitaine, et il ne pouvait quitter les alentours des yeux. Ce n’était guère encourageant pour le moment. Icarus sembla prendre conscience de la situation.


_ « On ferait mieux de rentrer rapidement… ou au moins de ne pas être là dans quelques minutes. »

Kilian observa Icarus tandis qu’il utilisait son comlink pour parler à sa femme. Un nouveau hochement de tête accueillit la confirmation de leur prochaine destination. D’ailleurs le contrebandier avait l’impression qu’il ne parviendrait pas jusqu’à la cantina. D’ailleurs, il mit un coup de coude discret et délicat à son capitaine en lui faisant un signe de tête pour indiquer le bout de la rue.

_ « Je ne suis même pas sûr qu’on arrive à quitter cette rue sans heurt. »

Chaque humain était systématiquement fouillé. Et autant dire que ce n’était pas la douceur qui étouffait les gardes. Même les plus coopératifs se prenaient des coups de crosse, voir des coups plus violents pour certains. Et ceux qui résistaient disparaissaient dans une ruelle adjacente, et il n’était guère difficile de comprendre ce qu’il s’y passait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   14/2/2016, 19:31

Exaspérant. Voilà bien le seul mot qui me venait en tête chaque fois que le sénile ouvrait la bouche. Comme à son habitude, il me répondit avec une flegme digne du divin. Il avait le sang-froid,... un Jedi quoi... bien que son comportement ne fût pas toujours celui que j'attendais de la part d'un Maître digne de ce nom. M'enfin quoiqu'il soit, le vieux n'était pas dans le faux, j'avais bel et bien extérioriser mon agacement, un peu trop fort. Les regards s'étaient brièvement tournés vers nous lorsque le mot "Jedi" sortis de ma bouche. Rien de mieux pour créer une émeute. Fort heureusement, il n'en fut rien, et le simple fait de tapoter mon blaster semblait calmer les ardeurs.

Enfin, j'eus la raison de notre venue ici-bas. Ronas cherchait des vestiges du Temple Jedi... Triste histoire que celle de ce monument. Néanmoins qu'elle ne fut pas ma joie lorsque le vieux se fit rentrer dedans par un Gamoréen. Un léger rictus m'échappa ainsi qu'un : "Bien fait,..". Seulement, ce fut une bousculade "générale". Plusieurs personnes s'élançaient dans diverses directions, n'hésitant pas à percuter ceux qui se trouvaient sur leur passage, dont nous. Quelque chose ne tournait rond. Les mêmes individus faisaient parfois les mêmes allers-retours plusieurs fois... Étrange. Le papy avait sûrement dû le comprendre, puisqu'il me fit comprendre de redoubler de vigilance, en me demandant de préparer mon arme.

- Tu me l'diras pas deux fois,... puis y a pas d'cran d'sécurité,... c'pas pratique lorsqu'il s'agit d'être réactif. Par contre, quelque chose m'inquiète. T'vois c'type là-bas, le géonosien, ça fait déjà cinq fois qu'il fait le voyage entre ces deux groupes de gros bras, lui disais-je en indiquant la position des concernés. J'la sens moyen cette histoire.

La situation ne faisait que s'aggraver. En observant, l'un des deux groupes en question, je compris rapidement l'ampleur de la situation. Plusieurs des individus les constituants commençaient à charger des armes. "Dans quelle merde est-ce qu'on s'est fourrée, signalais-je au Jedi en lui expliquant. Bon, on reste pas ici ! On décampe et on met d'la distance entre ce lieu et nous." Je ne lui laissais guère de choix, soit il me suivait, soit il restait planté là, puis, il n'allait certainement pas me contredire, j'avais du talent pour me mettre dans des situations peu recommandables, mais j'avais aussi le flair pour les dénicher. La main sur mon arme, je m’apprêtai à la dégainer à la moindre occasion le nécessitant. Soudain, un enfant humain me bouscula en traversant l'allée. Nous étions à un carrefour au milieu des étalages. Regardant dans la direction d'où venait le gamin, je constatai que sortir d'ici allait s'avérer bien plus compliqué que prévu.

- Bon, là, on est dans la merde jusqu'au cou. Là-bas, des patrouilles agressent quasiment les gens pour les fouiller, et ils n'hésitent pas à user de la violence. C'est triste de l'admettre, mais vu la situation, ça va être dur de passer les contrôles en prétextant une fausse identité, comme on le fait d'habitude,... à moins que tu ne puisses les persuader. On m'a raconté que les Jedi pouvaient l'faire, j'pense que t'en es capable non ? Néanmoins, ne restons pas ici, mêlons-nous à la foule et tâchons de ne pas nous faire remarquer le temps de trouver une solution.

Nous étions dans une position peu confortable. J'avais presque oublié mon altercation précédente avec Ronas, qui n'aura pas durée bien longtemps au passage. L'heure n'était plus à la prise de bec.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   15/2/2016, 17:08


Dernière édition par Kora Frye le 16/2/2016, 10:59, édité 6 fois

Son amie n'avait pas eu le temps de prononcer un mot que quatre hommes armés interrompaient leurs retrouvailles. Un zeltron, un rodien, un devaronien et deux zabraks. Visiblement il s’agissait de ces membres de gangs organisés en milice improvisée dont les patrouilles grouillaient anormalement à l’heure présente. Il y avait définitivement de la tension dans l’air, d’autant que ces abominables fouille-merde semblaient savourer leur prétendue autorité sur la zone ; cela leur permettait d’harceler encore plus facilement leurs concitoyens. Ils interpellaient les gens dont l'allure ne leur plaisait pas ou ceux qui au contraire leur plaisait un peu trop, comme c’était le cas du petit trio.

« Hey poupées ! Qu’est-ce qu’vous r’cherchez dans le coin mes belles ? Un petit endroit pour vous réchauffer peut-être ? J’en connais un sympa si vous voulez : entre nos jambes ! », lança le zeltron à la tête du groupe en basique tout en affichant un air goguenard.  Des ricanements bêtes retentirent dans le groupe suite à cette interpellation suivit de commentaires encore plus vulgaires en huttais. Kora sentit Riven se tendre à ses côtés et elle l’a vit du coin de l’œil grimacer d’un air dégoûté, une main sur son arme. « Laisse faire Riven », dit Kora à mi-voix entre ses dents, bouillonnant intérieurement de rage mais affichant un air parfaitement indifférent.

Sans doute mis mal à l’aise par un manque de réaction de sa part, l’un des zabraks s’adressa directement à elle, la bombardant de questions agressives tandis que son regard lubrique détaillait la jeune femme de haut en bas. « T'es pas une vraie twi'lek toi, hein ? T'es quoi ? Une métisse ? » « J’ai jamais vu de métisse twi’lek Doko. », déclara le Rodien en huttais, ce en quoi il ne devait pas avoir tord car il s'agissait d'une hybridation extrêmement rare, l'union d'un twi'lek avec une autre race, humaine ou alien n'étant en général pas fertile. « Bah j’sais pas, elle a pas l’air comme les aut’, elle fait plus humaine… » La pilote était habituée à ce genre de remarques et de curiosité malsaine et ne s'en formalisait pas, cela ayant même plutôt tendance à l'ennuyer.

Avisant les armes de la jeune femme, le zeltron ignora les propos de ses deux acolytes  pour se place face à elle, la dominant de sa taille et la fixant droit dans les yeux, regard qu’elle soutint sans hésiter. « C’est pour quoi ça ? », en faisant un signe de la tête au fusil à mitrailles attaché dans son dos. « Une femme ne peut-elle pas prendre avec elle les moyens de se défendre ? », demanda innocemment la métisse d'un ton néanmoins froid tout en continuant à soutenir son regard. « Nous sommes juste là pour acheter des pièces », déclara la twi’lek sur un ton qui se voulait apaisant. « Nous ne recherchons pas les ennuis, nous souhaitons simplement poursuivre nos affaires... »

Action de persuasion:
 

L'homme à la carnation rougeâtre sembla troublé un instant par l'intensité de ce regard doré qui le fixait avec défiance. Il recula d'un pas, mal à l'aise. Le devaronien derrière lui qui le dépassait d'une tête laissa échapper un grognement désapprobateur. Il avait fait sans doute preuve de faiblesse et d'un manque d'autorité dans son esprit et aurait été plus partisan de molester un peu ces jeunes femmes pour qu'elles reconnaissent et respectent  davantage leur autorité et surtout qu'elles les craignent comme tout membre de leur gang se devait d'être craint. Il avait donc l'air visiblement mécontent que la situation ne soit plus tout à fait sous leur contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   15/2/2016, 17:08

Le membre 'Kora Frye' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   15/2/2016, 23:15


Dernière édition par Ronas Dewan le 15/2/2016, 23:29, édité 2 fois



Le coin perdu de coruscant
Ronas

Je l'aimais bien ce petit bonhomme quand il connectait enfin ces neurones. Il n'avait jamais la tête sur les épaules sauf et uniquement lorsqu'il y avait besoin d'avoir le doigt sur la gâchette. Ici et là les étalages fermaient. Au loin je voyais un groupe de femmes se faire embêter par une milice peu recommandable. Mais la twi'lek semblait bien se débrouiller. C'est alors qu'un Devaronien et Chagrien me firent face. J'essayais alors de les contourner, mais il semblerait qu'ils ne soient pas de cet avis. Le gamoréen de tous à l'heure se posa derrière Darell avec un air menaçant avec son gros groin.

- Toi tu n’es pas un habitué, ni vraiment ce que tu prétends être !
- Oula on tient un champion ici ! Tu n’as pas inventé le bacta n’est-ce pas ?

je n'eus aucune réponse plus claire qu'un bon coup de poing dans le ventre.

- Ne joue pas au plus malin avec moi sale vieux !
- Et si tu allais te faire voir chez les ewok si j’y suis ?

Cette fois je m'attendais au coup que je parai d'un léger mouvement de poignet et mis à terre la face d'alien tout rouge ce qui l'assomma pour une bonne dizaine de minutes. Je vous avais dit que moi et la diplomatie ça faisait deux, vraiment pas ma faute. J'essaye vraiment de m'améliorer je vous jure votre honneur ! Je laissais le plaisir à Darell le soin de s'occuper du Gamoréen pendant que je posais ma main sur la tempe du grand cornu.

Ronas a écrit:
Pulsion de force
Grande Réussite :  Le grand cornu perds connaissance pendant un bon quart d'heure et à son réveil aura oublié son nom.
Réussite : Le grand cornu est un peu sonné.
Echec : Ronas n’arrive pas à utiliser la force et donne un grand coup de boule à l'alien pour l’assommer
Echec Critique : Ronas n’arrive pas à utiliser la force et donne un grand coup de boule à l'alien pour l’assommer mais se retrouve avec un petit mal de tête.

Et hop un petit tour de passe passe Jedi et goliath se retrouvait assis, sonné à terre. J'attendais quelques instants que Darell se défasse de son opposant. Ensuite, je me mis à marcher de plus en plus vite, il ne fallait pas rester ici. Ça commençait à sentir le hutt par ici. Le regard vif, je sondais un peu les individus présents autour de moi. Je ressentais leur agacement, mais aussi une peur grandissante.

*Bon Darell, passe devant et essayons de ne pas mourir en allant à la cantina.*
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   15/2/2016, 23:15

Le membre 'Ronas Dewan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   15/2/2016, 23:31


Dernière édition par Icarus Katherion le 15/2/2016, 23:34, édité 1 fois

Kilian avoua au capitaine qu’il préférait sortir de cette ruelle. Icarus était assez d’accord et d’ailleurs il espérait vraiment qu’ils auraient le temps d’arriver à la Cantina de sa femme. Même si ils ne seraient pas forcément plus en sécurité ce serait toujours mieux d’avoir de la couverture et quelques gardes pour les aider. Là, au milieu de cette rue, il se sentait incroyablement vulnérable. Plus loin, à la sortie de la rue, ils faisaient des fouilles au corps et s’en prenaient apparemment de manière assez évidente aux humains. Icarus stoppa un instant en réfléchissant avant de se résigner. « On va essayer de passer, je passe devant. ». En l’état, ils n’avaient pas vraiment d’autres solutions. Ils devaient passer par ce contrôle et théoriquement ils n’avaient rien à cacher. De plus, Icarus était un acheteur habituel et il avait déjà passé des deals avec certains de ses gangs, sans compter sa femme qui vendait de la drogue dans les environs. C’était du moins ce que se répétait le contrebandier en approchant, de moins en moins sûr que tout ceci se déroulerait sans heurt.

Il s’avança vers un groupe de garde qui avait l’air un peu moins… Menaçant que les autres. Ils jaugèrent l’humain et semblèrent renifler de dégout. Cela ne partait pas très bien mais au moins il avait leur attention. Il tenta de prendre la voix la plus assurée qu’il pouvait et leur dit « Je suis Icarus Katherion, de la Watchtower. Vous devez connaitre. On aimerait passer. » Il tentait d’avoir l’air parfaitement à l’aise et très sérieux, comme si tout ceci était normal et parfaitement naturel. Il avait déjà réussi à bluffer plus d’une personne avec son air calme et froid…
Réussite : il se récolte un refus sec.
Petite réussite : il se fait pousser en arrière.
Petit échec : Il se prend un coup de poing.
Echec : il se fait soulever par le col.
Grand échec : il se prend des coups de tout le groupe.
L’Alien le jaugea un instant et échangea un regard avec les autres avant de dire dans sa langue « Tu passes pas. Je m’en fou de qui tu es. J’ai des ordres. Dégage. » Icarus hocha la tête et se recula vers son pilote. « Je crois qu’on va devoir trouver un plan B… » Et le capitaine ne savait pas trop où commencer. Il ne connaissait pas ce coin aussi bien que la Watchtower et surtout, il n’avait d’alliés nulle part…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   15/2/2016, 23:31

Le membre 'Icarus Katherion' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé difficile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 02:45


Dernière édition par Darell Thrawkos le 16/2/2016, 03:40, édité 3 fois

La situation s'envenimait à une vitesse ahurissante. La foule s'agitait de plus en plus. Les bousculades devinrent violentes. De pauvres personnes, souvent les plus faibles, chutaient et se faisaient marchait dessus... Triste vision. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas vu un tel spectacle : des cris, des coups, et même du sang. Avec mes camarades, sortir d'ici aurait sûrement était jouable. Là, la conjoncture des événements n'était pas du tout à notre avantage. Quoique, j'avais tout de même un Jedi avec moi, une légende de ce monde ! *Bam*. Alors même que je me retournais vers Ronas, je le vis se plier en deux, suite à un coup asséné sûrement par l'un des deux aliens lui faisant face. Pourquoi nous ? Le vieux n'arrangeait pas la situation avec son éternel cynisme. Cependant, ce n'était pas pour me déplaire, pour une fois que je n'en étais pas la cible. Soudain, un long souffle passa au-dessus de mon épaule... Les effluves qui s'en dégageaient empestées. Me retournant pour en voir l'origine, je ne pus que faire un pas en arrière. Un Gamoréen se tenait là,... avec une tête de plus que moi par-dessus tout. Son groin énorme ne cessait de s'agiter. Aucun doute possible, l'alien n'allait pas me laisser passer comme ça. Ma main se posa instinctivement sur mon blaster. Non, dégainer et tirer ne ferait qu'aggraver la situation. Il me fallait trouver une autre solution.

Alors même que je m'apprêtais à réagir, le Gamoréen m'asséna un coup-de-poing d'une force mémorable au visage, me faisant reculer de quelques pas. Bougre, il n'y avait pas été de main morte... J'avais beau réfléchir, même un coup de crosse ne suffirait pas à mettre KO l'alien, engager le corps-à-corps contre un truc pareil relevait plus du suicide qu'autre chose.

- Bon Ronas, pensais-je suffisamment fort pour qu'il puisse m'entendre, j'vais m'faire un steak.

Ni une ni deux, j'attrapais la machette attachée dans mon dos.

Grand succés : Darell plante sa lame dans la poitrine du Gamoréen suffisament profond pour qu'il s'effondre sans encombre.
Succés : Darell plante sa lame dans la poitrine du Gamoréen, il s'effondre en lâchant un bref cri de douleur, avant de perdre connaissance
Échec : Darell taillade l'alien, le déséquilibrant, ce-dernier chute sur un étalage dans un fracas important
Grand échec : Darell taillade l'alien qui recule de quelques pas, heurtant une patrouille



Après avoir rapidement ôtée l'arme du corps de l'alien, ce-dernier s'agenouilla sur le sol criant de douleur quelques secondes avant de tomber et perdre connaissance. Fort heureusement, hormis quelques passants, personne ne semblait avoir relevé véritablement la situation. Rengainant mon arme, le mirialan me fit signe de passer devant. Il nous fallait trouver un endroit sûr,... la cantina,... en y réfléchissant bien, je commençais à craindre que nous puissions manquer de temps. La cohue grandissait de secondes en secondes. La tension faisait de même. Les patrouilles se faisaient de plus en plus nombreuses, de même que les armes visibles. Fusil blaster, blaster, armes blanches... l'agitation actuelle n'était certainement rien face à la tempête qui pointait le bout d'son nez.
... Discuter ne servait plus à rien actuellement, nous devions rester vigilants et veiller qu'un contretemps ne survienne pas de nouveau.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 02:45

Le membre 'Darell Thrawkos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 08:33

Intrigue - Rebellion du district 1313 - sujet 2
Les hangars se fermaient petit à petit, et les quelques vendeurs en extérieurs rentraient vite à l’abri des bâtiments. Les acheteurs et visiteurs tentaient de quitter les lieux, mais cela paraissait presque impossible d’échapper aux différents contrôles effectués à chaque coin de rue. Chaque gang organisait ses propres recherches et ses propres fouilles. Pour quitter la zone, il fallait pouvoir montrer patte blanche à chaque coin de rue, à chaque changement de territoire. Et autant dire que les possibilités de fuite n’étaient pas très nombreuses à moins d’avoir des contacts spéciaux au sein d’un ou plusieurs gangs. Au milieu de toute cette agitation, un gamorréen bouscula un mirialan ce qui le rendit de mauvaises humeurs. Quand il rejoignit son poste auprès d’un groupe, son énervement l’amena à bousculer un pauvre hère un peu trop violement. Ce dernier s’écrasa contre un membre d’un gang rival. De quoi mettre le feu aux poudres. Des blasters se levèrent de parts et d’autres. De nombreux aliens sortaient par les bâtiments adjacents, et ce qui ne démarra pas une dispute entre une dizaine de personnes se transforma en affrontement silencieux d’une cinquantaine de personne après seulement quelques secondes. Le premier coup de laser sonnerait le départ d’une nouvelle guerre de gang dans cette zone du district 1313. Les simples quidams présents dans les rues adjacentes se mirent à courir pour s’éloigner au plus vite. Ce fut une véritable cohue. Cette situation profita à quelques personnes. Un mirialan et un jeune humain se débarrassèrent de quelques gêneurs en toute discrétion, n’étant vu que par quelques personnes trop pressées de quitter la zone.

On se bousculait. Certains se faisaient même marcher dessus. Pendant ce temps certains tentaient d’utiliser leur nom ou des contacts pour quitter la zone sans trop d’encombre. Malheureusement plus rien ne semblait pouvoir épargner les personnes présentes du carnage à venir. D’autres bandes armées apparaissaient pour protéger leur territoire, ou simplement profiter de l’occasion pour éliminer des rivaux. Il était difficile de savoir ce qui allait véritablement se passer. Mais au lieu d’un tir de blaster… Ce fut une gigantesque explosion qui balaya plusieurs rues, et fit s’effondrer plusieurs bâtiments. De nombreuses voies retentirent alors de différentes directions. Et chacune d’elle annonçait la mort d’un gang rival. Des tirs de blasters sortirent des décombres et des nuages de poussières, dans un florilège de lumière. Faire profil bas et ne pas se lever semblaient être les meilleurs conseils à prodiguer aux étrangers de la zone. Le seul avantage de cette situation était l’absence totale de contrôle. S’échapper devenait plus facile à partir du moment où vous passiez entre les lasers et les explosions des grenades et autres engins du même genre. Pour les plus observateurs, il était facile de deviner que l’explosion avait complètement soufflé trois hangars tout proche et que le matériel entreposé avait grandement augmenté son rayon d’action. En tout cas il semblerait qu'elle ait eu un effet positif en rassemblant quelques personnes étrangères à ce district dans la même zone ( Vous êtes tous regroupés dans la même zone – fini la bande à part ).

>> Particularité pour ce tour

Chacun d’entre vous devra lancer un premier dé " normal ". L’échec signifie une blessure à cause de l’explosion ou de l’effondrement d’un bâtiment, l’importance de la blessure est déterminée par l’importance de l’échec. La réussite signifie que vous vous en sortez indemne. Une grande réussite vous permet de soigner complètement une personne blessée à vos côtés.

Attention cependant ceux ayant eu une réussite dans leur premier post devront lancer un autre dé " difficile " en cas de seconde intervention pour savoir si vous réussissez à échapper aux blasters. L'échec et la réussite ont les mêmes conséquences que précédemment.

>> A considérer pour le reste de l'intrigue

A chaque tour, le premier posteur devra effectué un lancé de dé " normal ". Le résultat impactera tous les membres.
La réussite permet à tout le groupe de se faufiler. En cas de grande réussite, vous trouverez un seul équipement qu'il s'agisse d'une arme ou d'une armure de votre choix ( valable uniquement le temps de cette intrigue ).
L'échec entraîne une rencontre avec un groupe armé. Un grand échec entraîne forcément une blessure, et un échec normal vous laisse le choix entre une égratignure ou la perte de votre arme ( que vous récupérez à la fin de l'intrigue ).

Dans le cas d'un échec du premier posteur du tour, chaque membre devra effectué un lancé de dé " normal " à la suite. La réussite vous permet d'éviter la blessure, peu importe son importance. Et l'échec vous laisse le choix entre une égratignure ou la perte de votre arme ( que vous récupérez à la fin de l'intrigue ).

>> Ceci est une intrigue. Seuls les membres inscrits dans ce sujet peuvent répondre. Voici la liste des membres de ce sujet :

>> Les participants
- Ran Kando
- Kora Frye
- Ronas Dewan
- Icarus Katherion
- Kilian Viltaria
- Darell Thrawkos

>> Il n'y a pas d'ordre de poste mais attendez que tous les participants aient postés avant de mettre en ligne un nouveau message. ( Un tour = 1 message de tous les participants ).
>> Minimum de 300 mots.
>> Maximum de 700 mots.
>> Rendez-vous dans ce topic pour discuter de ce sujet, vous mettre d'accord entre vous ou vous informer sur l'ordre des posts et des envies de chacun.

PROCHAIN POST MJ prévu le Jeudi 18 FEVRIER
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 12:04


Dernière édition par Kora Frye le 16/2/2016, 12:09, édité 2 fois

Le groupe s'apprêtait à revenir à la charge, visiblement décidé à ne pas laisser tranquille les jeunes femmes. Les hommes cherchaient sans doute un moyen d'évacuer, de relâcher la pression qu'ils avaient eu toute la journée, et dans leur tête il était toujours plus facile de s'en prendre à un groupe de femmes, même armé, qu'aux autres personnes suspectes qui se trouvaient dans le secteur.

Kora sentait depuis un moment déjà que les ennuis ne faisaient que commencer mais elle était loin du compte. Elles se retrouvèrent d'ailleurs bientôt débarrassés des énergumènes lorsqu'autour d'eux les choses commencèrent à s'agiter. Les cris, altercations et coups de feu s'intensifiaient et bientôt la tension fut à son comble. Les hommes partirent prêter renfort à des membres de leur gang qui se faisaient agresser par des patrouilles d'un autre gang en face d'eux.

D'instinct la contrebandière avait su qu'il fallait filer d'ici au plus vite et après avoir fait signe aux deux femmes de la suivre, décidée à les faire s'éloigner autant que possible avant que l'affrontement ne finissent par éclater et les choses explosent de toutes parts. Sur ce point la jeune était aussi loin de s'imaginer une explosion qui soufflerait trois hangars et enverrait des bouts de taules et autres dans tous les sens.

Le souffle les  avait violemment projeté à terre. Kora vit qu'elle se trouvait sur un alien à peau verte. En se relevant péniblement, légèrement sonnée par l'explosion et les oreilles bourdonnantes, la jeune femme vit que ce qui avait amorti son choc était en réalité un vieux Mirialan. « Ça va ? », lui demanda-t-elle, inquiète, en aidant l'inconnu à se relever. « Rien de cassé ? », insista-t-elle avec sollicitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 12:04

Le membre 'Kora Frye' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 19:24


Dernière édition par Kilian Viltaria le 20/2/2016, 01:45, édité 2 fois

Kilian proposa de quitter les lieux rapidement, son instinct autant que son intuition lui indiquaient cette marche à suivre. Bien que la situation ne laissait guère de doute sur ce point. Malheureusement le pilote n’entrevoyait aucune solution pour sortir sans encombre. En plus les humains semblaient être les cibles privilégiés de ces gangs. Remettant une nouvelle fois cette saleté de moustache en plus, il maugréa pour lui-même contre l’invitation du capitaine. Un haussement d’épaule accueillit les paroles d’Icarus. Essayer de passer. Cela résumait plutôt bien leur chance. Le problème n’était pas de survivre à ce premier contrôle, mais de passer tous les autres qui suivraient. A part tenter de se terrer en attendant un moment plus propice, ils n’avaient guère le choix pour le moment. Emboîtant le pas à son capitaine, le contrebandier espérait que son nom serait utile dans cette partie de la ville. Il en doutait fortement. Gang et contrebandier n’étaient pas forcément les meilleurs amis, même si ils faisaient souvent affaires ensemble. Les contrebandiers passaient pour des arnaqueurs et des profiteurs à leurs yeux. En retrait, Kilian préféra garder le silence. La moindre parole de sa part entraînerait probablement plus de problèmes qu’autre chose. Généralement ses tentatives diplomatiques envenimaient les choses plus qu’elles ne les facilitaient. Comme il s’en était douté, Icarus n’eut aucun succès avec son nom. Kilian retint un léger pouffement autant pour éviter d’augmenter l’animosité des aliens, que pour s’épargner les reproches du capitaine.

Un plan B. Bonne idée mais lequel. Ils ne leur restaient plus qu’à accepter cette fameuse fouille. Kilian n’en avait aucune envie pour le moment. Son sabre laser serait facilement trouvé. Il aurait pu tenter de persuader leurs interlocuteurs, mais ses pouvoirs nouvellement retrouvés ne lui paraissaient pas encore assez stables pour cela. Tsss… Finalement Jedi ne servait pas à grand-chose pour le moment, enfin tant qu’il ne l’accepterait pas totalement. Il se souvint de paroles de Ronas à cet instant. Le pilote allait reprendre la parole pour proposer de se joindre à un groupe qui tentait de sortir par l’autre côté. Ses lèvres commencèrent à bouger… Mais un souffle le balaya. Une explosion. Le bruit fut assourdissant. Ses oreilles bourdonnaient. Il ne l’avait pas senti venir. Kilian mit quelques secondes avant de reprendre conscience.

    Grand succès : Aucune blessure + possibilité de soigner un joueur
    Succès : Aucune blessure
    Echec : Blessure légère
    Grand Echec : Blessure grave

Il s’examina et bougea délicatement chacun de ses membres. A part quelques morceaux de vêtements arrachés, il s’en était sorti indemne. Le contrebandier fut satisfait de lui-même. Sa maîtrise de la force était toujours efficace, et sa bulle protectrice avait dévié une partie des débris. Tout autour de lui on pouvait apercevoir des débris, et même la poussière décrivait comme un cercle autour de lui. En se redressant, Kilian observa à ses côtés un twi’lek couchée sur un mirialan qu’il connaissait bien. Il fit un clin d’œil à la jeune femme et ajouta en souriant à l’attention du mirialan.

_ « T’as survécu le vieux ? Il y a peut-être des endroits plus appropriés pour ça quand même. » Se retrouvant assis, son regard se porta autour de lui avant qu’il ne crie. « Icar t’es toujours vivant. »

Des tirs de blasters retentirent un peu partout. A mesure que les gens reprenaient conscience, le ciel s’illuminait de nombreuses couleurs de laser. Il ne faisait pas bon de relever la tête pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   16/2/2016, 19:24

Le membre 'Kilian Viltaria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: Re: Intrigue - Sujet 2   17/2/2016, 22:16


Dernière édition par Darell Thrawkos le 17/2/2016, 22:44, édité 2 fois

Les patrouilles se rapprochaient,... pas le temps de se retourner ou de ralentir. Je ne pouvais qu’espérer que le vieux me suive. Autour de nous, les bagarres faisaient rage. Des dizaines de petits groupes s'étaient formés et se battaient avec ardeur. De-même, les groupes armés agitaient frénétiquement leurs armes. Le premier coup de feu marquerait sûrement le début de la fin. Sortir d'ici deviendrait alors impossible sans se mêler à la bataille. Néanmoins, nous avions encore l'espoir d'attendre un endroit sûr, hors de ce foutoir sans nom. Des enfants se cachaient sous les étalages par peur. Comment des gamins pouvaient traîner dans un lieu pareil ? Sûremen des gosses dont le père ou la mère appartenait à un gang du coin. Quoiqu'il en soit, il était loin d'être en sécurité, tout comme nous,... mais jamais je n'aurais imaginé le chaos pouvant être provoqué par les événements à venir. Un bruit sourd retentit. Une détonation. Je n'avais que bien trop entendu ce genre de son par le passé, néanmoins, dés l'instant où ce-dernier était audible, et surtout si fort, il était déjà trop tard. En l'espace d'un instant, alors que je voulais me retourner vers Ronas, pour l'avertir du danger plus qu’imminent, le souffle balaya l'ensemble de la rue dans laquelle nous nous trouvions.

Grand succés : Darell est projeté sous un étalage suffisament solide pour résister à l'explosion + possibilité de soigner quelqu'un
Succés : Darell est projeté sous un étalage suffisamment solide pour résister à l'explosion
Échec : Darell se retrouver légèrement blessé en ayant été projeté contre un mur
Grand échec :Darell se retrouve gravement blessé par l'explosion.


Des morceaux de taules gigantesques valdinguèrent à travers la ruelle... pourtant aucun bruit ne me parvenait, juste ce bourdonnement incessant. Fort heureusement, je n'avais pas perdu connaissance. Le souffle m'avait projeté sous un étalage, qui résista plutôt bien à l'explosion. Ma vue était floue, je distinguais à peine les formes. A plusieurs reprise, j'entrepris de me relever, mais ce fut bien difficile. Mon corps n'avait plus aucun repère, il était totalement désorienté. Ce n'est qu'après moult efforts que je parvins à m'extirper de ma planque, en rampant. Un véritable carnage, des vingtaines de corps étaient étendus sur le sol, certains bougeaient à peine, tandis que d'autres commençaient à se lamenter sur leur état. Les quelques rangées d'échoppes avaient été renversée par le souffle, projetant ainsi les objets qui y étaient exposés... Je recouvris la vue petit à petit, jusqu'à percevoir de nouveau normalement. Seul un sifflement agaçant persisté. Parvenant à m'accroupir, je mis en quête de mon "camarade", le Jedi. Rien. Quelques mètres plus loin, je vis une twi'lek se relevait tant bien que mal. Quel ne fut pas ma surprise quand j'aperçu la dépouille du mirialan. Mort ?! Non,... l'âge ne l'avait certainement pas ramolli, le bougre devait être encore sacrément solide.

J'entrepris alors de me rapprocher de lui. Quelques secondes après, c'est un homme d'une quarantaine d'années qui se redressa à proximité du vioc. Il semblait baragouiner quelques chose, qui à cette distance était inaudible. Ne voulant pas perdre de temps, je me relevais et commençais à courir dans leur direction. Mon regard s'attarda d'abord vers Ronas, qui, à ma grande déception bougeait encore... Quelques secondes encore et il allait sûrement me ressortir l'une de ses remarques fâcheusement désobligeante. La twi'lek me semblait bien pâlotte, il faut dire que je n'avais pas croisé des centaines d'aliens de ce type, mais le peu que j'avais pu voir arboré des couleurs plus contrastée. Cependant, ce fut bien l'humain qui attira le plus mon attention. Ce visage, il me disait quelque chose,... j'avais beau cherché, son identité ne revint pas.

Quelques mètres suffirent pour me faire retourner face contre sol. Je sentis la chaleur d'un tir de blaster, qui n'était passé qu'à quelques centimètre de mon épaule. Un simple bond me permit de plonger devant eux, m'abaissant ainsi à leur hauteur.

"Pfiou, en fait, on est pas trop mal allongé par terre,..."dis-je en constatant la pluie de lumière qui commençait à s'abattre au-dessus de nous...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue - Sujet 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Hors sujet] Humour.com
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» BIEN CREER SON SUJET a la GALLERIE ELLOWYNE :)
» [Hors-Sujet] Parodie Star Wars de Pigrelin
» [Hors sujet] Vos plus grands exploits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Aventures-