There's something about you | Agh & Jay



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 There's something about you | Agh & Jay

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Résistance

Age : 31
Messages : 967
Occupation : BLUE LEADER ◊ Pilote & Leader d'escadron pour la Résistance
Localisation : D'qar
Race : humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance


There is something about you, that you deserves to know


Jayden et Ash étaient rentrés plusieurs heures auparavant, le temps de récupérer de leur échec de Tatooine. Ash avait été convoquée immédiatement pour faire le récit de la mission, et cela avait été des plus éprouvant. Son rapprot restait accablant, tout comme la situation l'avait été. C'était la première fois qu'elle avait été confrontée à un sith, et malgré la présence de Jayden, ils n'avaient eu aucune chance et ne s'en étaient tirés que sur un miracle. Un miracle qu'elle avait du reporter et qui avait fait hausser des sourcils. Personne n'avait fait de remarque cependant, mais Ash s'attendait à ce qu'une fois sortie de la salle de debrieffing, cela discute sévère. C'était dans son dossier pourtant, sa sensibilité à la Force, son temps sur Yavin IV, mais elle n'avait jamais reporté que des réflexes améliorés, et était inquiète de la suite des choses. Mais cela irait. Elle avait du mal encore à retomber de son petit nuage. Malgré tout, les choses allaient bien.

Mais une dernière chose la tracassait, elle en avait parlé à Jayden, ils en avaient discuté, mais Ash eut l'impression qu'il fallait réellement agir. C'était Agheera. La jeune femme, ils s'en étaient tous les deux assurés de manière différente, était bel et bien sensible à la Force, et avec ce qu'il se passait actuellement... Elle ne pouvait rester dans l'ignorance. Cela serait sans doute un choc, mais il fallait qu'elle le sache, parce que les choses changeaient, parce que les Jedi se regroupaient, et surtout parce qu'ils ne pouvaient se permettre de la voir récupérée par des Siths. En revenant du debrieffing, Ash en avait parlé à Jayden, et ils s'étaient mis d'accord, ils devaient une conversation avec la jeune femme, comme Luke avait eu avec eux. L'histoire se répétait étrangement...

A cette heure ci, il n'y avait qu'un endroit où ils pourraient trouver la jeune femme, sur le tarmac, près des ateliers de réparation. Et ils n'eurent aucun mal à l'y trouver, avec son astromech de classe BB. Ash la salua de loin, quand elle l'aperçut, avant de la saluer avec un sourire quand ils furent suffisamment prêt. C'était la fin de la journée, et elle finirait sans aucun doute son quart. « Salut Agheera ! Alors... Parait que vous avez eu du boulot ce matin?  » Ash lui sourit, la mettant à l'aise, s'asseyant sur un fut qui trainait là, les jambes dans le vide. Il n'y avait que peu de mécanos autour, pourtant cela avait été le rush le matin même, pas mal de casse après une manoeuvre ratée. Elle en avait entendu le bruit courir dans les couloirs. « Avec Jayden, on se demandait si tu avais un peu de temps ?  » Ash ne savait pas vraiment tourner autour du pot, et n'en avait pas plus que cela envie...

Il fallait avouer que ce n'était pas la première fois qu'elle assistait à ce genre de scène. Elle l'avait vécu par le passé, avec Luke. Mais cette fois, il n'était pas là. Cette fois, elle n'avait aucune idée de comment se passeraient les choses. Jayden avait vu qu'elle était pleine de promesses, Ash elle avait senti que sa connexion avec la Force était bel et bien là. Elle l'avait observé, attentivement, depuis son arrivée. Et le moment était venu. Elle aurait voulu attendre, le faire de manière moins abrupte, mais après leur rencontre de la veille... Elle avait peur.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 33 ans
Messages : 319
Occupation : Jedi
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


There is something about you, that you deserves to know

Atterrissant sur D'Qar, Ash et lui avaient finalement quitté le vaisseau. Ce vaisseau qui gardait leur secret, le secret de leur amour. Prenant le temps de se remettre des derniers événements, Ash avait été convoqué pour un compte rendu. Attendant patiemment derrière la porte, Jay tournait en rond, grimaçant par moment face à la douleur de  sa blessure, il ne pouvait rien faire à par attendre que sa supérieure ne sorte... Le pilote savait à quel point, ce qu'elle avait fait l'avait tracassé, mais elle les avaient sauvé. Jay n'avait que cinq années d'expérience chez les jedis, cinq petites années, qui lui avaient apporté énormément, mais pas assez face à ce Sith expérimenté et son poison. Le jedi avait lutté, le blessant bien plus que lui ne l'avait fait, mais jouant de son poison, il avait reprit le dessus...


Les choses ne c'étaient absolument pas passé comme elles auraient dues, cependant, une chose était sûr, ils étaient heureux. Blessés l'un comme l'autre, mais plus rien ne semblait avoir d'importance. Ils étaient ensemble, dans le secret pour le moment, mais eux savaient. Savaient que leur cœur ne souffrait plus. Après plusieurs conversations, le couple en était venu à Agheera... La jeune mécanicienne avait une sensibilité certaine avec la force. Jay s'en était assuré avant de faire quoi que ce soit. Ash de son côté avait joué de sa perception pour comprendre qu'elle était comme elle... D'un accord commun, ils décidèrent donc d'aller la voir, pour lui en parler. Agheera ne croyait en rien de cela. Ni en la force, ni aux jedis, ni même aux Siths. Il faudrait donc la prendre avec douceur, lui mettre cette idée en tête, avant de lui parler d'elle, de ce qu'elle était, et de ses capacités. Jay avait à plusieurs reprises essayé de lui faire comprendre, comprendre qu'elle avait plus de capacités, de sensations que les autres. Mais pour elle, c'était normal, c'était son quotidien.


Suivant, Ash, ils arrivèrent dans le hangar, où ils pouvaient déjà apercevoir la jeune femme. La mâtiné avait été difficile, enfin, d'après les rumeurs qui courraient dans les couloirs du Quartier Général. Jay ne dit rien, laissant Ash la saluer. Elle s'installa alors sur un fut. Jay regarda alors la Blue Leader, et ne pu retenir un sourire, repensant à ses mots, ses phrases qu'ils s'étaient échangés.


Elle essaya déjà d'aborder le sujet, plantant son regard dans le sien, le jedi essaya de lui faire comprendre qu'elle devait y aller doucement. Enfouissant ses mains dans ses poches, il se tourna vers Agheera, arborant un sourire presque tendre,  essayant de la mettre en confiance. Connaissant la demoiselle, il savait à présent comment se comporter auprès d'elle. Il s'avança vers elle , gardant toujours se sourire.


« Oui, on aimerait discuter un peu avec toi. Tout va bien ne t'en fais. Tu fais du super boulot ! Tout le monde adore ce que tu fais ! » D'une voix calme, il essaya de revenir à quelque chose qu'elle aimait, la détendait... Son travail, la mécanique.


Il regarda autour de lui. Il n'y avait à présent plus personnes. Juste eux et Agheera.




"Ce baiser que tu m’as donné hante mes jours et mes nuits. Dans mes cauchemars il ne m’en reste plus qu’une cicatrice qui ne se refermera jamais. Tu t’es emparée de mon cœur et tu le mets au supplice".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


that you deserve to know

Debout sur la pointe des pieds, Agheera avait le buste presque entier enfoncé dans la carcasse d’un X-wing. De ses petites mains agiles, elle y connectait, déconnectait, reconnectait des branchements qu’elle avait remplacé dans la journée. Tous cramés par une manoeuvre ratée de la part de pilote trop… sûr d’eux. Outre l’apparence désastreuse des vaisseaux qui étaient rentrés sur la base un peu plus tôt dans la matinée, beaucoup d’entre eux avaient nécessités des réparations de plusieurs heures et Agheera n’avait eu le temps que de prendre une pause pour manger ce jour là. Rien de plus. Trop de travail l’attendait pour qu’elle puisse s’octroyer une véritable pause pour souffler. BB-2 l’aidait comme il le pouvait, c’était un astro-mec après tout et tout au long de la journée, il s’était montré très utile surtout lorsqu’il fallait trouver la source d’un problème interne.

À moitié la tête dans le vaisseau, ses vêtements étaient recouverts de tâches d’huile, de carbone, de poussière et de terre. Un vrai mélange qui la recouvrait presque de la tête aux pieds, lui redonnant l’air d’arriver tout droit de Qi Lozar. Mais il fallait la comprendre, elle avait passé la journée à travailler comme une folle sur ces vaisseaux sans même un instant pour aller prendre une douche entre deux vaisseaux. Un frisson la parcourue soudain, comme si une brise s’était levée. L’impression qu’on l’observait revint à nouveau et elle s’écarta du vaisseau pour regarder autour d’elle. Personne. Ni même un coup de vent. Le calme plat si ce n’était pour les quelques mécaniciens qui quittaient doucement leurs coins de travail. Étrange, Agheera fronça les sourcils et se remise au travail. Si d’autres semblaient prendre leurs horaires très à cheval, elle n’était pas du genre à faire attention à combien d’heures elle passait sur un projet. Et généralement, elle ne s’arrêtait que par fatigue ou parce qu’on l’y obligeait en la mettant dehors. Bornée. La sensation d’être observée se fit plus forte, comme une présence derrière elle et cette fois-ci, elle s’écarta suffisamment du vaisseau pour voir deux silhouettes familières traverser le hangar dans sa direction : Ash et Jay. Elle leur offrit un sourire, tout en s’essuyant les mains dans un vieux chiffon plus si blanc qu’elle accrocha à sa ceinture par la suite. Restant debout, elle attendit qu’ils soient à sa portée pour leur envoyer un simple « Salut », typique de sa part elle qui n’était que peu bavarde de nature.

« Salut Agheera ! Alors... Parait que vous avez eu du boulot ce matin? »

Ash s’installa sur un fut, et Agheera se demanda un instant si elle avait conscience que celui-ci n’était peut-être pas des plus propres. Jay restait silencieux, et Agheera sentit que quelque chose clochait. Ne serait-ce que dans leur présence en cette fin de journée. Peu habituée à avoir de la visite, généralement elle n’était pas le centre de l’attention et que deux personnes viennent la voir en même temps était assez inhabituel. Agheera resta sur ses gardes, les deux pilotes avaient l’air préoccupé et l’idée qu’elle ait pu faire quelque chose de répressible lui traversa l’esprit.

« Euh, oui. Pas mal. On va devoir continuer encore demain. » dit-elle, un peu ailleurs.

Parce qu’entre ses tempes, il y avait l’inquiétude d’avoir fait quelque chose de mal, de suffisamment mal pour s’attirer les foudres non pas d’un mais de deux de ses amis. Amis rares.

« Avec Jayden, on se demandait si tu avais un peu de temps ? »

Le regard d’Agheera se posa immédiatement sur celui de Jayden, le questionnant des yeux. Y cherchant peut-être aussi un peu de réconfort. Depuis quelques temps, elle avait du mal à se concentrer car son esprit était encore remué par beaucoup de choses. La prime qu’elle avait découverte et qui appartenait à ses parents. Ses parents qui lui avaient menti tout ce temps. Jamais ils n’étaient venu sur Qi Lozar pour l’élever loin des problèmes de la galaxie. Ils n’étaient venu ici que pour fuir leur prime, fugitifs. Et maintenant, elle devait affronter leurs erreurs, payer pour elles. Il y avait aussi ses cauchemars, de plus en plus insistants. Et d’ailleurs un nouveau était venu secouer ses nuits ces derniers jours. Un rêve tintés de rouge, de fer, de jaune et de… Pio ? Elle n’avait pas rêvé de lui depuis des semaines et plus le temps passait, plus elle s’inquiétait pour lui. Ne l’avait-elle pas laissé pour compte derrière elle ? Agheera s’en voulait, énormément. Et son cauchemar n’avait fait qu’amplifier son angoisse. Et il y avait eu ce chasseur de prime qui avait bien faillit en finir avec elle si elle n’avait pas réussi à s’échapper. Et celui qui avait fait tombé le masque au milieu d’une tempête, dont elle sentait encore la présence même des semaines plus tard. Et pas une journée ne se passait sans qu’elle n’ait l’impression que si elle se retournait, il serait là, derrière elle. Grand. Agheera se pinça les lèvres, l’esprit tournant à mille à l’heure. Déconcentrée, elle l’était. Et toutes ces raisons n’étaient que la face visiblement de l’iceberg.

« Oui, on aimerait discuter un peu avec toi. Tout va bien ne t'en fais. Tu fais du super boulot ! Tout le monde adore ce que tu fais ! »

Peut-être avait-il réussi à lire dans son regard. Les paroles de Jay’ eurent raison de son angoisse, mais pas de son inquiétude. Pas de la sensation que quelque chose clochait. Et le sourire qu’il lui envoyait ne réussirait pas à la convaincre du contraire. Elle plissa des yeux, méfiantes, et regarda tour à tour Jay et Ash.

« Oui bien sûr, je vous écoute, j’en ai terminé pour aujourd’hui je pense. »
avoua-t-elle, alors qu’elle se tournait vers le vaisseau.

Elle y referma quelques comportements qu’elle avait ouvert pour y vérifier l’état de l’intérieur du vaisseau, tandis que BB-2 à l’aide de son bras télescopique rangeait les outils qu’elle avait fait traîné tout au long de la journée. Enfin, elle se retourna face à Ash et Jay, oreilles tendues, muscles crispés.

« Que se passe-t-il pour que vous veniez me voir tous les deux ? J’ai… »
elle marqua une pause, incertaine. « J’ai fait quelque chose de mal ? »




« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 31
Messages : 967
Occupation : BLUE LEADER ◊ Pilote & Leader d'escadron pour la Résistance
Localisation : D'qar
Race : humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance


There is something about you, that you deserves to know


Ash sentit l'inquiétude de la jene femme monter en flèche. Il fallait dire, elle n'était pas toujours du genre à prendre des gants, et la situation ne l'y poussait pas. Ils n'avaient plus le temps, pas avec les siths à l'affut, pas alors qu'il fallait qu'elle sache, qu'elle fasse attention... Et qu'elle réflechisse à son avenir. Elle pouvait refuser de les entendre, refuser de les suivre, refuser de devenir jedi, Ash elle-même l'avait fait, et n'aurait souhaité imposer ce choix à personne. Mais elle devait savoir. Elle devrait savoir, parce que cela impliquait bien plus que simplement savoir ce qu'était son potentiel. D'autres le sentiraient, et un jour viendrait peut-être où elle ne pourra plus avoir ce choix. Un jour viendrait peut-être où ce sera suivre un sith ou mourir. « Pas du tout Agheera. »

Ash prit une grande inspiration, fixant un instant ses mains. Elle devait lui dire elle. Elle et pas Jayden, lui serait là pour aplanir les choses, pour être un roc, quelqu'un vers qui se tourner quand elle comprendrait. Ash se rappelait de son arrivée comme si cela s'était passé la veille. C'était si étrange, quand elle y repensait, tant s'était passé depuis. « Tu te rappelle quand tu es arrivée ici ? Tu étais un peu perdue, il y avait Ray, et puis, tu l'as entendu se plaindre, en riant, que Jayden et moi on s'intéressait trop à toi, qu'il était jaloux, qu'on essayait de lui voler sa petite protégée. »  Elle sourit à ces souvenirs, la regardant un instant. Ray n'avait pas compris, Ray n'aurait pas compris. Elle ne lui en avait pas parlé, elle avait vu passer les tempêtes et les avait essuyé. Il lui avait reproché, jamais sérieusement, jamais tout à fait innocemment, de s'intéresser à cette gamine qu'il avait pris en affection lui-même. « C'est vrai, on a tout de suite accroché, toi et moi. Je voyais quelque chose en toi, je m'ne suis jamais cachée. Tu as tellement à donner, Agheera. Plus que tu ne le crois, je te l'ai toujours dit. » Elle avait vu le potentiel de la jeune femme, par rapport à la Force, par rapport à tant de choses. Elle s'était vu, elle aussi, en elle. Elle avait vu la gamine que Ferek avait récupéré, elle avait vu la petite sauvageonne qui ne demandait qu'à exister. Elle avait finit par devenir quelqu'un, une pilote de talent, et Agheera pouvait être qui elle voulait. Pas juste par la Force qu'elle portait en elle, mais par sa force de caractère, sa force tout à fait humaine, sa détermination, son acharnement à faire bien.

« Mais ni l'un ni l'autre ne t'avons dit quoi exactement, et le moment est venu. Il y aurait eu de meilleure manières de faire, mais les choses sont si compliquées, et il n'y a plus le temps de temporiser, d'attendre et de voir. » Ash n'avait pas bougée, assis sur un fut, et la fixa un instant. Sa vie changerait après cet instant, en bien ou en mal, mais rien ne serait plus pareil. Elle se rappelait ce que cela avait été pour elle, elle se rappelait avec précision de chaque mot, chaque détail. elle n'avait jamais oublié, comme Agheera n'oublierait jamais, certainement. « Il y a quelque chose en toi que tout le monde n'a pas. Agheera... Tu es sensible à la Force. Comme moi, comme Jayden, comme tous les autres Jedi. Tu n'as pas à prendre de décision, tu n'as pas à en prendre une maintenant. Mais tu dois le savoir, parce que rien n'est plus pareil désormais. Tout va petit à petit prendre un sens. Mais surtout, tu dois le savoir, pour survivre, parce que ton statut fait de toi une cible, même si tu n'en étais pas consciente jusque là. »

Ash savait à quel point ces paroles pouvaient être dures et terribles. Elle n'était guère plus qu'une enfant, que l'on précipitait dans un monde dans lequel elle ne savait pas om était sa place, ou où était son chemin. Ils seraient là, mais à cet instant, Agheera était seule, seule face à des horizons qui s'ouvraient devant elle et bouleverseraient sans doute sa vie. Peut-être refuserait-elle, peut-être ignorerait-elle le don qui lui avait été fait, ce serait son choix. Mais rien ne serait plus pareil.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 33 ans
Messages : 319
Occupation : Jedi
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


There is something about you, that you deserves to know
Les choses avaient été tellement vite... Mais ils n'avaient pas forcement beaucoup de temps. Le stress prenait déjà place chez la jeune mécanicienne. Portant son regard sur elle, Jay essaya de captiver ses yeux, se voulant rassurant. Mais ce n'était pas si simple, et Agheera comprit rapidement qu'ils étaient là pour une bonne raison. Elle se tourna alors instinctivement vers le jedi, plantant son regard dans le sien, essayant sûrement de comprendre ce qu'il se passait. Jay essaya de la rassurer, lui indiquant qu'ils n'étaient pas là pour son travail, qu'il n'avait rien à lui reprocher. Il était vrai que depuis son arrivé chez les résistant, elle avait fait un travail exemplaire. Ni lui, ni Ash n'avait la moindre chose à lui reprocher, si ce n'était peut-être, prendre un peu de repos par moment. Agheera avait même réussi à se créer quelques liens, comme avec Jay. Elle partageait une confiance avec le pilote comme avec peu de monde. Mais pourquoi lui ? Peut-être à cause de la force qui les liaient. Une chose était sur, peu importe ce que choisirait Agheera, peut importe si elle refusait cette idée de « sensible à la force », il resterait là pour elle, pour l'aider, pour répondre à ses questions.

Elle se détendit alors un instant, rassuré par ses derniers mots. Cependant, cela n'allait être que de courtes durées. La mécanicienne posa d'abord son regard sur le pilote, puis le dévia sur Ash, toujours un brin de méfiance dans les yeux, ne sachant pas à quoi s'attendre de ses deux amis. Elle leur demanda alors si elle avait fait quelque chose de mal, ce que Ash réfuta presque dans l'immédiat. Elle lui remémora alors des souvenirs de son arrivée. Jay ne pu retenir un petit sourire et observa la résistante à ses côtés. Elle commença innocemment à amorcer le sujet, lui parlant de son lien avec elle, de ce qu'elle avait à apporter, à apporter de plus que les autres.

Jay se replongea alors dans ses propres souvenirs, ceux de lui et de Luke dès lors qu'il avait accepté de partir sur Yavin avec lui.  Ash avait refusé de se plongé dans cette formation qui l'enfermerait , l'enfermerait loin de ses projets. Luke lui avait parlé de ses capacités, lui avait parlé de la force, et tout ce qui l'entourait. Ces sensations toujours confondues avec l'instinct, cette lumière qui réchauffait le moindre doute, ce délicat frisson qui parcourait la peau de tout jedi  lorsqu'ils se retrouvaient tous ensemble. Une famille, voilà ce qu'ils étaient. Sa famille, celle qu'elle pourrait accepter, si elle le désirait.

Ash n'avait pas bougé de son fut, et Jay porta son regard vers elle, se taisant, la laissant continuer. Elle avait certainement plus de tact pour le faire elle-même. Le jedi serait quant à lui, présent pour elle, pour aider Agheera, pour l'aider à comprendre.

Elle commença alors à déballer toute la vérité à Agheera, lui expliquant  tout sur ses sensations, ses rapports avec elle ainsi qu'avec Jay. Ils étaient tous les trois pareils, tous étaient sensibles à la force, toutes les deux avaient la possibilité de devenir jedi, comme lui. Ash n'avait pas prit de gants, elle lui avait tout dit, sans retenue, lui avouant même ce qu'elle risquait. Elle avait raison, il fallait lui dire, qu'elle le sache. Le pilote se tourna alors vers la jeune femme, se voulant rassurant.

« Ne sois pas effrayée Agheera, cela explique toutes tes questions, toutes ses sensations dont tu n'avais aucune réponse... si tu as peur, dis toi que tu n'es pas seule. La force existe, les jedis aussi Agheera, et j'en suis un. »

Hésitant, il jeta un regard à Ash et se tourna de nouveau vers elle en levant son haut, afin de dévoiler sa ceinture de jedi, ainsi que son sabre. « Je le garde toujours sur moi ... Je ne suis pas qu'un pilote de la résistance, je suis un jedi. Si tu as des questions, je pourrais y répondre. Si tu as besoin d'être rassuré, je serais également présent. Le choix de ton avenir c'est à toi de le faire. Ash à choisit de ne pas suivre cette voie, peut-être changera-t-elle d'avis, mais cela à été son choix, et les maîtres l'on accepté.. A l'inverse, j'ai choisi de faire face à mon destin, même si cela peut me coûter la vie à chaque instant... Je serai près à mourir en jedi, je n'ai pas peur. Nous sommes des gardiens, des gardiens de la paix dans toute la galaxie. Tu te posais des questions sur mes compétences... Maintenant tu sais. »

A ces mots, il tourna instinctivement le regard vers Ash, liant ses yeux aux siens. Bien sûr qu'il serait prêt à donner sa vie, bien qu'il n'était plus seul à présent... quelqu'un tenait à lui, quelqu'un souffrirait s'il ne rentrait pas de mission, comme lui souffrirait de ne pas la voir ressortir de son vaisseau. Le couple n'avait pas encore parlé de ce genre de sujet... Pourtant, il faudrait bien y venir à un moment donné. Jay s'avança timidement vers Agheera, d'un pas peu assuré, ne sachant pas si elle allait accepter un quelconque geste de leur part, de sa part. Il avait réussi à créer un lien solide avec la mécanicienne, un lien profond. Mais à cet instant, il n'avait aucune idée de la suite ...  




"Ce baiser que tu m’as donné hante mes jours et mes nuits. Dans mes cauchemars il ne m’en reste plus qu’une cicatrice qui ne se refermera jamais. Tu t’es emparée de mon cœur et tu le mets au supplice".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


that you deserve to know

Ses poings se serrèrent imperceptiblement de parts et de d’autres de ses hanches, anxieuse. Un réflex qu’elle avait prit plus jeune, mauvais peut-être mais contre lequel elle ne pouvait rien. Car lorsque l’angoisse pointait le bout de son nez, il fallait qu’elle s’occupe les mains pour s’occuper l’esprit. Mais bien souvent, elle ne pouvait rien faire d’autre que serrer les poings jusqu’à ce que ses jointures deviennent blanches, elle n’en était pas encore là mais le serait surement bientôt. Alors l’estomac noué elle fixa tour à tour Jayden et Ashleigh, car elle sentait bien que quelque chose leur brûlait les lèvres, quelque chose auquel elle ne réagirait pas bien. Outre leur comportement contrôlé, comme s’ils avaient à faire à un animal sauvage qui détalerait au moindre faux pas, elle en avait le net pressentiment. Quoiqu’ils s’apprêtaient à lui dire, elle ne l’apprécierait pas. Ashleigh prit la parole la première, pesant chacun de ses mots et Agheera ne baissait pas sa garde, méfiante comme jamais car elle sentait le coup fourré.

« Tu te rappelle quand tu es arrivée ici ? Tu étais un peu perdue, il y avait Ray, et puis, tu l'as entendu se plaindre, en riant, que Jayden et moi on s'intéressait trop à toi, qu'il était jaloux, qu'on essayait de lui voler sa petite protégée. C'est vrai, on a tout de suite accroché, toi et moi. Je voyais quelque chose en toi, je m'en suis jamais cachée. Tu as tellement à donner, Agheera. Plus que tu ne le crois, je te l'ai toujours dit. »

Elle se détendit un peu, juste assez pour hocher la tête de bas en haut, un mince sourire se dessina sur ses lèvres pincées, elle dont les mâchoires étaient toujours serrées. Elle avait raison, et se rappeler de la jalousie de Ray eut le don de l’apaiser un minimum. Un souvenir heureux rare et précieux parmi les nombreuses aventures dans lesquelles elle avait soit écopé d’un passage à l’infirmerie, soit frôlé la mort. Agheera n’avait jamais été des plus prudentes, ou avenantes, et le rôle de résistante était un rôle bien dangereux surtout ces temps-ci. Elle le savait, en avait été témoin de nombreuses fois. La galaxie était loin du paradis étoilé qu’elle s’était imaginé être depuis le sable brûlant de Qi Lozar. Mais quoi qu’elle soit, elle choisirait toujours les étoiles aux tempêtes de sable. Agheera expira, se rendant alors compte que tout ce temps elle avait retenu sa respiration par inquiétude.

« Mais ni l'un ni l'autre ne t'avons dit quoi exactement, et le moment est venu. Il y aurait eu de meilleure manières de faire, mais les choses sont si compliquées, et il n'y a plus le temps de temporiser, d'attendre et de voir. »

Immédiatement, elle se crispa à nouveau et fronça les sourcils. Si elle avait baissé sa garde plus tôt, la revoilà à nouveau chat sauvage. Alors peut-être que ses collègues avaient raison et que jamais elle ne changerait et resterait toujours cette sauvageonne de Qi Lozar.

« Il y a quelque chose en toi que tout le monde n'a pas. Agheera... Tu es sensible à la Force. Comme moi, comme Jayden, comme tous les autres Jedi. Tu n'as pas à prendre de décision, tu n'as pas à en prendre une maintenant. Mais tu dois le savoir, parce que rien n'est plus pareil désormais. Tout va petit à petit prendre un sens. Mais surtout, tu dois le savoir, pour survivre, parce que ton statut fait de toi une cible, même si tu n'en étais pas consciente jusque là. »

Sa tête se mise à tourner, alors que son coeur lui battait si vite qu’elle se demanda un instant s’il ne menaçait pas de s’arrêter. La Force, les jedi. Le revoilà ce sujet épineux face auquel elle se braquait toujours. Elle lança un regard à Jayden, comme pour savoir si elle devait y croire.

Mais elle y croyait déjà un peu.

Ils n’étaient pas les premiers à lui parler de ces légendes, il y avait eu Seth avant eux qu’elle avait naïvement repoussé. Il lui avait dit qu’il était jedi, elle lui avait presque rit au nez. Il avait parlé de Force et de lumière, de feu, de pouvoir, elle n’avait fait que se braquer. Et le vent se levait alors, l’électricité se faufilant dans l’air alourdit, vibrant, qui lui prenait à la gorge et l’empêchait de respirer. Cette même sensation de se noyer à nouveau qu’elle n’avait pas ressenti depuis des jours pendant lesquels elle n’avait été qu’une moitié d’elle.

Sensible à la force ? Jedi ?

Seth l’avait fait douter, et maintenant voilà Ashleigh pour confirmer ses doutes et ses terreurs. Car pour chaque histoire de Jedi, il y avait une histoire de Sith et de côté obscur. Agheera le savait, ses parents lui avaient raconté les plus belles histoires comme les plus affreuses, nourrissant ses rêves et ses cauchemars.

Elle n’était pas un jedi. Elle ne le serait jamais.

Ses sourcils se froncèrent plus encore, tandis qu’une vague de panique la frappait, changeant son expression méfiante en une bien plus influencée par la peur et l’appréhension. Alors la Force existait vraiment ? Comment pouvait-elle y être sensible ? Pourquoi ELLE ? Pourquoi maintenant ? Si les jedis existent, comment pouvait-elle en devenir une ? S’ils existent vraiment, est-ce que le côté obscur aussi, est-ce que les siths aussi ? Elle voulut reculer d’un pas, mais aucune de ses deux jambes ne lui répondit, figée.

« Ne sois pas effrayée Agheera, cela explique toutes tes questions, toutes ses sensations dont tu n'avais aucune réponse... si tu as peur, dis toi que tu n'es pas seule. La force existe, les jedis aussi Agheera, et j'en suis un. »

« C’est impossible… Comment ?… Pourquoi ? » balbutia-t-elle, ne sachant ni quoi dire, ni quoi faire. Le coeur battant. « Je… Je n’ai rien à voir avec ces histoires, vous vous trompez. »

Mais même sa voix montrait qu’elle ne croyait pas en ce qu’elle disait, qu’elle connaissait déjà la vérité. Qu’elle avait du mal à l’accepter. Jayden souleva son haut pour dévoiler une arme qu’elle ne connaissait que dans les dessins de son père. Mais dont elle avait souvent rêvé : un sabre laser. Agheera recula d’un pas, retenant sa respiration à la vue de l’objet qui ne faisait alors que rendre les choses plus concrètes, qui lui fermait toute possibilité de rester dans le déni encore un peu.

« Je le garde toujours sur moi ... Je ne suis pas qu'un pilote de la résistance, je suis un jedi. Si tu as des questions, je pourrais y répondre. Si tu as besoin d'être rassuré, je serais également présent. Le choix de ton avenir c'est à toi de le faire. Ash à choisit de ne pas suivre cette voie, peut-être changera-t-elle d'avis, mais cela à été son choix, et les maîtres l'on accepté.. A l'inverse, j'ai choisi de faire face à mon destin, même si cela peut me coûter la vie à chaque instant... Je serai près à mourir en jedi, je n'ai pas peur. Nous sommes des gardiens, des gardiens de la paix dans toute la galaxie. Tu te posais des questions sur mes compétences... Maintenant tu sais. »

Mais tout ce qu’elle entendait, à travers les mots rassurants de Jayden comme d’Ashleigh, n’étaient que ceux qui la terrifiaient. « il n'y a plus le temps de temporiser », «  ton statut fait de toi une cible », « cela peut me coûter la vie à chaque instant », « Je serai près à mourir en jedi ». Et elle, était-elle prête à mourir en jedi ? À être une cible ? Et pour qui d’ailleurs, l’Empire ? Les siths ? Existaient-ils eux aussi ? Ses poings se serraient de plus en plus, sa respiration contrôlée par la peur qui la submergeait, elle qui avait l’impression d’être noyée par quelque chose de plus grand. La Force peut-être ? Était-ce elle qui lui donnait la sensation de n’être d’un minuscule grain de sable dans un tout infini ? Jayden la coupa dans ses pensées paniquées, et elle répondit à son pas en avant par deux en arrière, une main tendue vers lui pour l’empêcher de se rapprocher plus encore.

« Non. » dit-elle fermement, sa voix tremblante un peu. Elle secoua la tête, les yeux humides.

« Je suis fatiguée qu’on me dise ce que je suis, ou ce que je ne suis pas. Si c’est la "Force" qui est au milieu de tout ça, alors je n’en veux pas. » elle grimaça, sa tête lui tournait de combattre ce qui pourtant ne désirait que d’être accepté. « Je ne veux pas être un cible. » elle regarda Ashleigh, qui saurait de quoi elle parlait. « J’en suis déjà une à cause de mes parents, et si la "Force" m’en rajoute une autre, alors non merci ! » sa voix se faisait plus sévère, mais son ton plus désespéré. Puis elle s’adressa à Jayden, vers qui sa main était encore tendue. « Et je ne veux pas mourir en jedi, je ne veux pas me lever sans savoir si je verrais le soleil se coucher, qu’est-ce qui ne va pas chez vous ? Comment pourriez-vous souhaiter une vie comme ça à quelqu’un ? » ses mots étaient durs, elle ne les maîtrisait pas, tout comme elle ne maîtrisait pas l’élan de colère qui venait de prendre le dessus sur sa peur. « Je ne veux rien avoir à faire avec la "Force", je ne veux plus jamais en entendre parler ! »




« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 31
Messages : 967
Occupation : BLUE LEADER ◊ Pilote & Leader d'escadron pour la Résistance
Localisation : D'qar
Race : humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance


There is something about you, that you deserves to know


Ash vit l'hésitation et la suspicion d'Agheera se muer en  quelque chose de plus fort, une véritable méfiance, et l'inquiétude qui montait. Ash comprit que les révélations qui venaient d'être faites avaient certainement eu l'effet d'un coup de tonerre mais elle ne pouvait pas réellement réaliser à quel point cela l'affectait. Et puis, elle la vit, la panique monter, alors qu'elle ne semblait pas réaliser ce que Jayden disait. Elle le vit dans ses yeux, dans les mouvements de son corps, dans sa rigidité dans ses tressautements. Ash se mit debout alors que Jayden parlait, se rapprochant de lui, et passant sa main dans son dos alors qu'il tendait la sienne à Agheera. Ash l'avait perçu, cette terreur qui s'était infiltrée, sans réellement comprendre pourquoi. Pourquoi ? Pourquoi semblait-elle si terrifiée ?

Et puis alors, elle comprit. Peut-être ne savait-elle simplement pas. Peut-être ne savait-elle pas la vérité sur ses parents, peut-être... Non, c'était impossible. Comment auraient-ils acceptés de laisser leur fille dans l'ignorance et le déni ? C'était irresponsable, quel genre de parent ne le dirait pas à son enfant ? Et en même temps, elle n'avait pas le droit de juger, elle n'était pas mère, et sans doute ne le serait jamais. Ou du moins pas d'un enfant qu'elle aurait porté, qui aurait peut-être porté lui aussi ce cadeau de la Force... Alors comment pouvait-elle juger ceux qui avaient eu cette chance d'avoir voulu épargner leur fille ?

« On ne te demande pas de devenir jedi Agheera. Jayden et moi avons appris ensemble que nous étions tous les deux sensibles à la Force. Jayden est devenu Jedi, pas moi. Tu as le choix, tu aura toujours le choix. On ne te demande pas d'abandonner ta vie et de te consacrer à l'Ordre... »

Avait-elle de toute façon seulement ce qu'il fallait pour être un Jedi ? Ash savait que c'était sans doute le choc qui parlait, mais... Mais elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle entendait les mots d'une enfant capricieuse, braquée, son idée préconcue en tête. Braquée, c'était parfaitement ça. Que pensait-elle ? Qu'ils étaient des esclavagistes en mission de recrutement ? Cette vie, elle ne la souhaitait à personne et ne l'imposerait certainement pas, c'était le chemin le plus court jusqu'au côté obscur. Mais étaient-ils censés rester là les bras croisés à la regarder se débattre face à des choses qu'elle ne comprendrait pas ? Risquer de la voir un jour ne pas rentrer parce qu'elle n'aura pas su faire assez attention ? La colère, la peur, elle était tellement à fleur de peau que de toute façon... Il y avait une raison pour laquelle c'était dès l'enfance que l'on recrutait les Jedi. Parce qu'une fois les graines semées, la colère et la peur finissaient toujours par se frayer un chemin, ou revenir. Peu réussissaient à s'en débarrasser. Et puis, parce que lorsque l'on avait eu une autre vie, accepter celle ci était tellement compliqué. Alors sa voix se durçit, et tant pis si il fallait la secouer pour qu'elle arrête de penser à elle.

« Tu as le choix, mais veux-tu vraiment ignorer pourquoi on te poursuit Agheera ? Rester dans l'ignorance ? Pour où ça t'a mené... Tu dois le savoir Agheera, parce que, que tu le veuilles ou non, tu sera toujours une cible, comme tes parents l'étaient.  »

Ash ne savait pas si elle savait, si Jayden le savait... Elle l'avait appris de Seth, lorsqu'il avait reçu l'ordre, la mission de traquer Agheera. Elle n'en avait parlé à parsonne, et peu le savaient sans doute, mais cela ne servait à rien de prétendre ne pas savoir. Elle allait devoir ouvrir les yeux. Qu'elle ne veuille pas devenir un Jedi, Ash le comprenait, oh elle ne le comprenait que trop bien et se serait battue pour qu'elle reste libre de son choix. Mais rejeter ainsi ce qu'elle était, vouloir s'accrocher à des chimères... Elle n'était qu'une enfant. « Et quoi que tu choisisse, tu es en sécurité au sein de la Résistance. Personne ne te livrera, on a tous notre lot de mercenaire aux trousses. Non, ici, tu es en sécurité. La Résistance et les Jedi ont toujours partagé un lien fort, et quoi qu'il arrive personne d'autre que nous trois n'a à savoir ce que tu es. Tu n'as pas à faire de choix, tu peux rester juste Agheera. »




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 33 ans
Messages : 319
Occupation : Jedi
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


There is something about you, that you deserves to know
Son regard, Jay ne l'oublierait jamais... Ce regard qui le transperçait, le détruisait douloureusement. Elle le dévisageait comme s'il n'était à présent plus rien, plus rien pour les yeux de la jeune mécanicienne, avec qui il avait réussi à créer un lien. Un lien de confiance qui semblait à présent si fragile, voir même inexistant. Qu'est-ce qui pouvait bien se passer dans sa petite tête à cet instant ? Agheera était effrayée, en colère, si fragile... Dès lors qu'il s'avançait, elle le fuyait encore plus. Le cœur du jedi se serra un peu plus dans sa poitrine. La main de la jeune femme se leva alors face à lui, le repoussant un peu plus, s'en servant de barrières, comme pour l'empêcher de lui faire du mal. Comprenant, il se stoppa et ses pieds sembla s'incruster dans le sol, empêchant tout mouvement, bloquant même sa respiration, comme si le moindre souffle pourrait la faire fuir de nouveau...


Ne pars pas, je ne te veux aucun mal... Ne nous fuis pas.


Le regard remplit de larmes, la jeune femme hurla un "non" ferme dans tout le hangar. Sa voix semblait pourtant si fragile, si tremblante, qu'il en fut déstabilisé. Tournant le regard vers le sien, il n'était que colère et désespoir. Ses mots étaient lourds, forts, blessants. L'incriminait-elle de gâcher sa vie ? Mais il ne lui ordonnait rien, son choix était le sien, juste le sien. Personne n'avait le droit de lui dire quoi faire. Ils n'avaient été là que pour l'aider, lui annoncer une vérité qui dormait en elle. Une vérité difficile, mais bien réelle qu'elle devait accepter.


Les mots ? Il ne les avait plus.


Incapable de parler, il s'était peut-être un peu trop accroché à elle. Le jedi avait vu en Agheera le reflet des jeunes Padawans, ses Padawans qu'il avait entraînés, ses Padawans qui étaient tombés, avait sombré, retournant vers la force. Et il n'avait pu les sauver, il n'avait pu LA sauver, il avait encore échoué, de nouveau. Elle s'échappait, le fuyait comme s'il était un danger pour elle. La main de Ash vint réchauffer son dos. La chaleur de sa peau, de son touché avait l'effet d'un pansement qu'on viendrait appliquer. Une crème, qui viendrait le soigner... Tournant les yeux vers elle, elle avait sentit son désarroi, sa détresse. Elle comprenait, comme à chaque fois qu'il avait besoin. Elle était une petite partie de lui, une partie de son être, de son âme qui l'éveillait toujours plus vers la lumière. Elle était sa force, son soutien, son futur.


Elle prit la parole, lui disait tout ce qu'il avait été incapable  ... Muselé par son regard déchirant. Il devait être plus fort. Il ne pouvait pas se fermer ainsi, juste par ce qu'elle ne voulait rien entendre. Ils ne lui avaient rien dit de mal, ils ne l'avaient pas incriminé, ni même ordonné la moindre chose. Ils lui avaient simplement dit qui elle était. Qu'avait-il de mal ?


Les mots de Ash l'interpella, de quoi parlait-elle ? Interpellé, il la scruta un instant, scrutant ce visage qu'il connaissait tant. Le moment n'était pas aux questions, il en serait certainement plus par la suite. Mais là, ils devaient avant tout lui faire comprendre que cela était son choix, le sien, et que seule elle pourrait prendre sa décision. La Leader avait su trouver les mots, avait été calme et même quelque peu maternelle. Souriant intérieurement, elle laissait apparaître aux yeux de Agheera une facette d'elle,  bien plus tendre que celle de Leader d'escadron.


« Tu peux rester qui tu es, nous ne te demandons pas de changer... Nous devions simplement te dire qui tu étais. La vérité est un devoir, le choix est ton droit... C'est à toi de prendre ta décision, personne ne le fera à ta place. Tu peux rester qui tu es, personne ne te diras quoi que ce soit. Nous ne souhaitons cette vie pour personne, puisque le souhaiter serait t'orienter vers un choix, et cela, je le répète, ne tiens qu'à toi... »

Sa voix était plus douce, plus fragile, plus timide. Jay ne bougeait plus, ne voulant pas l'effrayer. Glissant sa main dans celle de Ash, il avait besoin d'elle, de son soutien, de son contact... Et même de sa force. Il avait déjà tant perdu, il ne voulait pas perdre Agheera.


Aide moi ...


Les corps des jeunes jedis semblaient l'entourer, le regarder, lui montrant ce qu'il avait perdu, et ce qu'il allait perdre. Agheera. Cela n'était pas de sa faute, il le savait, se le redisait, mais la voir fuir ainsi était si difficile. Il l'avait prit sous son aile, l'avait protégé, et elle se braquait complètement.


Reprenant le dessus sur sa faiblesse, il se redressa. Elle avait un choix à faire, cela prendrait peut-être du temps, peut-être fuirait elle, mais la force lui ferait prendre la meilleure décision pour elle, le choix qui lui correspondrait. Il avait confiance en la force, il avait confiance en elle.


Et ce choix, ils l’accepteraient.





"Ce baiser que tu m’as donné hante mes jours et mes nuits. Dans mes cauchemars il ne m’en reste plus qu’une cicatrice qui ne se refermera jamais. Tu t’es emparée de mon cœur et tu le mets au supplice".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


that you deserve to know

Le choix, l’avait-elle réellement jamais eu ? Née au milieu des étoiles, en direction d’une planète qu’on préfère souvent oublier. Élevée entre les pires salauds et le sable, alors oui il y avait eu l’amour d’un père et d’une mère mais pour trop peu de temps. Un amour arraché trop violemment, trop vite, remplacé par la faim et le danger. Se battre et travailler pour un bout de pain et de quoi boire jusqu’au lendemain. On lui avait choisi une vie difficile, certainement pas la pire car d’autres vivaient des drames bien plus affreux. Une vie pleine de promesse inutiles et irréalisables. Et quand elle s’y était habituée, enfin, à sa solitude et sa soif, on lui avait envoyé un étranger pour l’emmener avec lui vers les verdures et l’ombre… Une mince récompense pour n’avoir jamais perdu espoir toutes ces années, un répit minuscule, quelques heures, quelques jours avant que le destin ne se décide à compliquer le tout. Encore. Toujours. Une prime, un homme, des adieux, maintenant la Force. Et quelle serait la prochaine épreuve alors ? L’avait-on choisit pour souffrir, attendait-on qu’elle se relève qu’importe la hauteur de la chute ? Agheera était las. Las d’être au centre d’un orage perpétuel qui quand il ne grondait pas soudainement la hantait de son aura sombre et humide, un chant qui ne la quittait pas. La Force peut-être, dont elle ne voulait pas. Peut-être que si elle montait dans un vaisseau, là, maintenant, elle réussirait à retrouver Qi Lozar, son soleil, loin de la tempête qu’était devenue sa vie.

On ne lui avait pas donné de choix, on avait toujours choisi pour elle. Aujourd’hui encore, quelqu’un choisissait à sa place : elle ne pouvait plus ignorer ce qu’elle était, il était trop tard. Et quoi qu’elle fasse : se voiler la face ou suivre une éducation, un entrainement, il était trop tard.

Ils avaient choisi pour elle.

Ils avaient choisi de lui dire la vérité, de la lui imposer car plus jamais elle ne serait que « juste Agheera ».

Avec leurs mots, elle devenait quelqu’un d’autre. Quelqu’un dont elle ne voulait pas. Et la voilà gardienne d’un secret qu’elle n’avait jamais voulu entendre, devoir cacher. Et la voilà complice d’un crime, celui d’être différente, d’être dangereuse, d’être ciblée. D’être sensible à la Force, de pouvoir être jedi ou sith, car avait-elle vraiment la possibilité de rester neutre quand le monde soudain semblait tourner autour de la Force, quand il était trop tard, quand il fallait qu’elle sache pour ne pas sombrer, pour ne pas mourir en martyre d’une guerre dont elle ne voulait pas. Un combat auquel elle ne voulait pas prendre part.

Alors Qi Lozar et sa vie là bas semblaient subitement se revêtir de couleurs chaudes et rassurantes, comme si finalement la faim comme la soif n’étaient pas si mal. Comme si, en fait, vivre loin de tout avait été un cadeau plus qu’un fardeau.

Elle aurait dû rester là bas, s’occuper de Scipio, de sa pauvre mère, de la vieille Karsha. Elle aurait dût rester là bas, et il était trop tard pour rentrer. Car sur sa tête il y avait à présent la mort de son ancien patron, tué par un chasseur de prime par sa faute. Car à présent il y avait surement la rancoeur et la haine de Scipio pour l’avoir trahi et laissé. Car à présent, sa maison avait certainement déjà été soit ensevelie par le sable, soit volée par d’autres pilleurs.

Elle était piégée par sa propre destinée, celle de vivre sans choix, celle de vivre tout court. De n’être plus « juste Agheera ». Alors qui deviendrait-elle ?

Face à elle, Jayden et Ashleigh, main dans la main, les regards tristes et inquiets car elle se muait dans un silence agité. Sa main à elle, petite au milieu d’un univers lourd et pesant tremblait tant qu’elle la rabattit le long de son corps, le poing soudain serré par la colère. Celle de ne pas être comprise, celle d’être jugée, d’être poussée vers une destinée qui n’était pas la sienne.

Si seulement c’était vrai, si seulement elle n’était pas sienne.

Elle ferma les yeux, fort, si fort qu’elle en fronçait les sourcils. Secouant la tête, elle inspira, un peu, juste assez pour trouver le courage de dire entre ses mâchoires serrées :

« Un choix ? Est-ce que j’en ai vraiment un ? » demandait-elle, la voit tremblante alors qu’elle rouvrait les yeux plus humides que jamais. Elle avait peur, terriblement, car le vent s’était levé, car elle entendait à nouveau le vrombissement de ce qu’elle savait être le murmure de la Force à présent. Serait-elle seulement un jour en paix ? « Être… une cible et ne rien faire, laisser la Force me ronger, ou… » elle hésitait, parce qu’elle n’avait jamais été habituée à parler et qu’un mois sur D’qar n’effacerait jamais une vie sur Qi Lozar. « Être une cible et devenir jedi, me battre contre qui ? L'Empire ou les autres, les siths ? Ils existent eux aussi, n'est-ce pas ? Si les jedi sont réels, eux aussi ! Je ne veux pas de ce combat... » sa voix se brisa un peu, et elle luttait pour ne pas flancher, pour rester droite et figée. Muscles tendus, sens en alerte. Aveuglée, assourdie par la sensation de se noyer à nouveau dans la Force qu’elle ne maîtrisait pas. « Je n’ai jamais eu de choix ! Quoi que je fasse ce sera toujours pareil. On continuera à me traquer, je ne pourrais pas rester à jamais sur D’qar… Je ne peux pas. » Rester sur D’qar n’était pas une solution, entourée de regards et de secrets, son choix était déjà fait. Mais était-elle seulement suffisamment forte pour le suivre jusqu’au bout, pour quitter D’qar, fuir. Et qu’importe si elle avait promis à Seth de ne plus fuir face à ses peurs, qu’importe si elle courrait à sa perte alors. « Je ne veux pas être…. » Mais qu’était-elle alors ? Qu’avait dit Ashleigh plus tôt ? « sensible à la Force. Je veux que ça s’arrête ! » criait-elle presque dans le hangar vide et pourtant si étouffant à présent.

La peine, la peur, l’incompréhension, la douleur.

« Je veux que ça s’arrête… » dit-elle plus calmement, comme si l’avoir enfin dit lui apportait un semblant d’apaisement. « Mais c’est trop tard, n’est-ce pas ? » Et dans ses yeux, la colère laissait place à la peine, celle de ne pas avoir de choix, celle de n’avoir aucune échappatoire, pas même à l’autre bout de la galaxie. « Ça ne partira jamais, ça ne s’arrêtera jamais. Je ne serais jamais normale… » ses lèvres tremblaient, tristes et effrayées, entre elles il y avait sa voix las et brisée. Puis elle s’adressa à Ashleigh. « Mes parents étaient peut-être une cible, mais ils avaient le choix, eux. Qi Lozar était leur refuge, loin des chasseurs de prime. » ses paupières finirent par flancher et laisser passer quelques larmes, car se rappeler de son père, de sa mère avait toujours l’effet d’une bombe. Celle de ne parvenir qu’à peine à se souvenir de leurs visages. « Ce n’est pas leur faute si j’ai une prime sur ma tête à présent, ça ne le sera jamais. Ils n’ont rien à voir avec… avec cette histoire. » elle déglutit difficilement. « Ce n’est pas la même chose, je n’aurais jamais de refuge. Tu sais que c’est vrai, D’qar n’en est pas un, aucune planète ne l’est. Pas même Qi Lozar. Je ne veux pas de tout ça, ce n’est pas pour moi et ça ne le sera jamais. » d’un revers de la main, elle essuya doucement ses joues, les mâchoires crispées. « C’est trop, trop. Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? Je n’ai jamais rien demandé ! Je n’en veux pas ! » qu’elle disait, comme si cela ferait une différence. Le destin avait pourtant déjà choisi pour elle. « J’en ai assez, je veux juste une vie normale… » comme une plainte, pourtant impossible. Et elle le savait.



Encore désolée de l'attente.... :hm:



« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 31
Messages : 967
Occupation : BLUE LEADER ◊ Pilote & Leader d'escadron pour la Résistance
Localisation : D'qar
Race : humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance


There is something about you, that you deserves to know

Chaque mot de la jeune femme renforçait l'impression d'Ash. Elle ne comprenait pas, elle ne comprenait vraiment pas. Pourquoi se braquait-elle ainsi, ne voyait-elle pas qu'elle ne pouvait fuir ce qu'elle avait toujours été, et qu'ils ne l'obligeraient à rien ? Ne comprenait-elle pas que c'était uniquement pour qu'elle sache qui seraient ses ennemis qu'ils la mettaient en garde ? Avec tant de peur et de rancoeur, Ash doutait qu'elle puisse devenir Jedi, pas avant de se débarasser de tout cela.
Et Jayden à ses côtés semblait plus touché encore. Peut-être parce qu'il s'était attaché à la gamine, parce qu'il avait vu le potentiel, peut-être... Peut-être s'était-il imaginé qu'elle serait capable de devenir Jedi et lui son maître ? La possibilité d'un tel dénouement semblait pourtant s'éloigner à chaque seconde. Elle ne comprenait pas à quel point la gamine pouvait être bornée, ne voyait-elle donc pas ? Ash avait été dans la même situation et avait elle aussi eu le choix, un choix qu'elle avait accepté, celui de ne pas devenir Jedi, mais Agheera ne voulait pas l'entendre, ou le comprendre. Ash écouta les plaintes, le refus, le rejet de ce qui ne pouvait l'être et sentit son impatience grandir, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus se contenir. Elle ne serait pas l'audience de ses plaintes alors qu'elle était libre, qu'elle était en vie, et qu'elle avait la chance d'être entourée de gens prêts à l'aider.

« Tu n'as jamais cessé d'être une cible, c'est juste que jusque là, tu n'en savais rien. Savoir c'est pouvoir, tu aurai préféré qu'on ne te permette pas de savoir qui pourrait venir pour toi ? Tu aurai préféré ignorer plutôt que d'être prête ? » Ash soupira, secouant la tête, elle se sentait désemparée et en colère quelque part. Comment pouvait-elle dire de telles choses alors qu'ici la Résistance lui avait ouvert ses bras, la protégeait, et que tous ici donneraient sa vie pour protéger la sienne ? Ne se rendait-elle pas à ce point compte qu'elle était plus que jamais entourée de gens qui ne demandaient que ça ? D'être son refuge ? Son rempart envers et contre tout ? Elle s'écarta de Jayden pour s'avancer vers elle, désignant la base d'un geste de la main. « Tu es entourée de gens ici qui donneraient leur vie pour toi, qui l'ont probablement fait sans même que tu ne le saches, alors cesse un peu de pleurnicher comme quoi tu n'as pas de refuge. » Mais les mots d'Agheera avaient fini par mettre le feu aux poudres, et chaque phrase en devenait plus dure, plus acérée alors qu'Ash ne retenait pas son ton. « Tu ne veux pas te battre, mais alors pourquoi es-tu là ? Tu veux d'une vie normale, mais c'est quoi pour toi une vie normale ? Vivre terrée et écrasée par les autres sur une putain de planète où tu te laisse crever lentement ? Aucun de nous n'aura de vie normale tant qu'il y aura l'Empire pour nous asservir. » Ne comprenait-elle donc réellement pas ? Elle le devrait pourtant, quitte à tomber de haut, mais tout plutôt que d'entendre des plaintes. Elle avait la vie devant elle, une vie libre. Elle n'était facile pour personne, mais elle avait eu la chance au milieu de ce chaos d'avoir le choix de mener sa vie désormais comme elle le souhaitait. Elle avait la chance de pouvoir peut-être un jour changer les choses. La chance de pouvoir prendre son destin en main.

«  Si tu veux changer les choses, tu sais où nous trouver. Tu as le choix, et tu n'es pas seule, quoi que tu choisisse. Alors arrête de pleurnicher et agis un peu, parce que la gamine de Qi Lozar est libre maintenant, à moins que tu préfère retourner t'enterrer vivante.»

Ash savait qu'elle avait abusé, que ses mots avaient été durs au delà de ce qu'elle voulait vraiment dire et de ce qu'elle pensait, et elle tourna le dos à la jeune femme, énervée, fatiguée. Si elle ne voulait entendre raison, si elle était incapable d'écouter, alors tant pis. Mais comment réagir autrement ? Ash ne comprenait pas qu'elle puisse réagir ainsi comme une enfant. Elle ne se rendait même pas compte de la chance qu'elle avait, elle était incapable d'ouvrir les yeux et de réaliser qu'elle avait tout ce dont elle avait besoin autour d'elle. La Résistance, et les Jedi si elle le souhaitait. Elle était libre, bien plus libre qu'elle ne l'avait jamais été, mais elle persistait à se croire encore enchaînée. Ash était réellement en colère, en colère contre Agheera, et contre elle même, parce qu'elle voyait tant d'elle-même dans ses yeux, dans ses mots. Et qu'elle aurait voulu la secouer comme on l'avait secoué, comme Ferek l'avait fait.
Parce qu'aujourd'hui encore elle ne comprenait pas que quiconque puisse être stupide à ce point. Personne ne vivrait en paix, une vie normale, tant que l'Empire et les siths seraient à l'affut. Elle, elle avait toute une base prête à s'élever entre elle et ceux qui lui voudraient du mal, et elle réussissait encore à ne pas vouloir le voir. Et ça, Ash n'arrivait pas à le comprendre...



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 33 ans
Messages : 319
Occupation : Jedi
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


There is something about you, that you deserves to know
Les paroles d'Agheera résonnaient dans sa tête, comme un long, très long film qui ne semblait jamais finir. Un film qu'il recommencerait cependant, sans sourciller, puisqu'il ne s'agissait que de la vérité. Une vérité terriblement difficile mais Ô-combien importante pour elle, pour sa vie, pour son futur. Elle ne pouvait pas rester ainsi, dans l'innocence et en pleins dangers, les yeux fermés. Agheera risquait sa vie, et elle devait le savoir, comprendre pourquoi. La force la submergeait, comme chez Ashleigh, comme chez lui, et cela n'allait pas s'arrêter, bien au contraire. Elle allait encore grandir pour ne faire plus qu'un avec cette jeune femme qu'elle était. Qu'Agheera apprenne à l'utiliser, ou non, elle devait au moins le savoir, l'apprendre, s'apprendre elle-même. Le choix était le sien, Jay l'accompagnerait et resterait à ses côtés, mais elle devait l'accepter et prendre la décision qui s'imposait à elle.


Elle n'écoutait rien, ou du moins, n'entendait pas le moindre mots de ce qu'ils disaient. Jay pouvait sentir la colère grandir chez Ashleigh, courir à vive allure pour briller dans ses yeux, telle une étincelle. La Leader laissait la flamme grandir au fond de son ventre, jusqu'à finir par se détacher de lui et s'avancer vers la mécanicienne.


Ne bougeant pas, il planta son regard sur Ash, qui devenait de plus en plus dur, à chaque phrase, chaque mot. Le jedi ne pouvait pas lui en vouloir, il comprenait, comprenait  sa peine, sa rage contre ce qu'Agheera venait de dire. Elle les avait rejoint, avait eu toute la sécurité  possible et maintenant elle se fermait, les repoussaient, les fuyaient.


Jayden reconnaissait dans le son de sa voix, que cette situation la piquait en profondeur, comme le ferait une grosse aiguille. Agheera avait ce regard, ce même regard qu'avait eu Ash il y a une dizaine d'années en lui racontant son passé... Ce regard qui l'avait brisé, brisé de comprendre que cette femme qu'il aimait, cette femme qu'il était en train d'apprendre à l'époque, avait souffert, avait autant souffert. Sa voix, elle lâchait prise et laissait aller ses émotions, ses peurs, sa rage. Le pilote s'avança alors d'un pas, hésitant, fébrilement, un pas presque timide vers les deux jeunes femmes.


Ash avait été trop loin, c'était laissé aller dans ses propres émotions.


Dans sa propre colère. Elle avait peur, voulait lui apporter son aide, comme on l'avait aidé dans le passé, mais Agheera n'écoutait rien, n'entendait rien.


« Ash .... » Dit-il doucement, essayant de la calmer. Agheera était au bord des larmes, et ce petit éclat entre elle et Ash n'allait certainement pas améliorer les choses. Mais il comprenait, tous ici, tenait à la jeune mécanicienne, elle ne pouvait pas se dire seule, alors que des personnes avaient risqué sa vie pour elle.


Elle n'était pas prête.


Là, maintenant, elle n'était pas prête à suivre une formation, tant de dégoût, qui la grignotait jusqu'aux tripes. Elle devait avant tout, prendre du temps, réfléchir, méditer sur ce nouveau fait. Agheera devait réalisé certaine chose.


Comprendre.


« Agheera, nous avons toujours été là pour toi, D'Qar est ta maison, nous sommes tous là pour toi. Ne te ferme pas, ne te braque pas et surtout, ne nous fuit pas. Nous sommes tes amis... et peut-être si tu l'acceptes, ta famille. Non, ça ne partira pas, c'est en toi depuis ta naissance, tu as appris à vivre avec, ça te suis dans chacun de tes gestes. Tu ne tant rend juste pas compte. Tu ne le vois pas tellement c'est ... Naturel en toi. Comment peux-tu dire ce mot... « normal ». La normalité n'existe pas Agheera, comment juger une personne de « normale » ? Donne moi une définition. Tu insinues que je suis anormale ? comparé à Ray par exemple ? Et tu ne l'es pas non plus, tu es  juste différente. Comme Ash est différente de moi parce qu'elle a le regard plus brun que moi, comme toi tu es plus petite que moi. Ce n'est qu'une caractéristique... Qui t'apporte un petit plus. »


Ray avait été le premier exemple qui lui était passé par l'esprits... Peut-être mal choisit en vue des derniers événements, mais après tout, c'était également le meilleur l'exemple.




"Ce baiser que tu m’as donné hante mes jours et mes nuits. Dans mes cauchemars il ne m’en reste plus qu’une cicatrice qui ne se refermera jamais. Tu t’es emparée de mon cœur et tu le mets au supplice".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


that you deserve to know

Elle ne savait pas quoi répondre, quelle vie aurait été la meilleure, la plus simple. Celle bercée par l’ignorance ou celle frappée par la peur ? Qu’importe qu’elle choisisse, l’issue serait toujours la même irrémédiablement. Ils viendraient, quels qu’ils soient. Ils viendraient. Pour elle, pour eux, et quiconque se mettra sur leur chemin périra. Elle pouvait le sentir jusque dans le creux de ses os. Quel que soit le choix, ils viendraient. Et son coeur battait fort dans sa poitrine comme une montre, chaque battement la rapprochant de ce moment. Elle le sentait. Ashleigh fit l’erreur d’avancer vers elle et Agheera recula à nouveau, son dos se plaquant contre le métal du vaisseau sur lequel elle avait travaillé toute la journée. La fatigue peinait à prendre le dessus sur l’adrénaline que la nouvelle avait provoqué, mais elle gagnait du terrain, usait ses nerfs, rongeait les barrières qu’elle s’imposait à toute heure. Laissant ainsi à la colère le loisir de corrompre ses pensées et ses mots, ses poings se crispant de parts et d’autres de ses hanches tout comme ses mâchoires.

« Tu es entourée de gens ici qui donneraient leur vie pour toi, qui l'ont probablement fait sans même que tu ne le saches, alors cesse un peu de pleurnicher comme quoi tu n'as pas de refuge. »

Elle ne comprenait pas. Et comment le pourrait-elle. Personne ici ne semblait vouloir s’abaisser à accepter sa nature, celle d’un chat de gouttière. Car au milieu des résistants, elle faisait tâche, se mouvait sans but, travaillait sans grande conviction. La guerre était lointaine pour elle, elle n’en avait jamais rien subi, pas comme toutes ces personnes qui y avaient grandi. Elle, elle avait grandi à l’extrémité de la galaxie, loin des guerres et des influences de grands puissants. Entourée des raclures dont plus personne ne voulait, pas même les pires des trafiquants. Sous un soleil plombant, qui ne pardonnait pas. Qui brûlait la peau comme l’espoir. Agheera inspira. Elle voyait rouge, voulait lui hurler sa peine. Qu’elle comprenne enfin que ce qu’elle voulait fuir, surtout, c’était elle-même. Sa nature, celle de sensible à la Force. Et qu’elle était maudite, alors, car comment se défaire de sa propre ombre ? Elle était condamnée. Mais Ashleigh la coupa dans son élan, avec des mots bien plus forts qui résonnèrent bien plus profondément qu’elle ne l’aurait pensé surement, qu’elle ne l’aurait voulu. Qui eurent au moins l’effet de couper Agheera dans son élan, elle qui se mura dans un silence des plus inquiétants.

« Tu ne veux pas te battre, mais alors pourquoi es-tu là ? »

Agheera détourna le regard, posant ses yeux vers le sol parce qu’elle n’avait pas de réponse, parce qu’elle ne savait pas. Elle avait suivi Ray avec la promesse d’une vie meilleure, elle l’avait eu en un sens. De l’eau, de la nourriture sans devoir se saigner pour l’avoir. Un temps clément, un soleil doux. Un confort comme elle n’en avait jamais eu. Mais elle n’était pas là que pour ça, que pour profiter d’un confort. Elle travaillait, oui bien sûr, elle réparait tout et n’importe quoi, en était heureuse. Mais se battait-elle vraiment ? Savait-elle vraiment pourquoi elle continuait à vivre ici ?

Non.

Car chaque matin le doute venait lui frapper le visage avec la force d’un ouragan. Il y avait le visage de Scipio, sa vieille maison, ses souvenirs.Son ancien quotidien. Mais surtout les gens qu’elle avait abandonné sur Qi Lozar.

Elle était ici parce qu’elle ne savait pas où aller.

« Tu veux d'une vie normale, mais c'est quoi pour toi une vie normale ? Vivre terrée et écrasée par les autres sur une putain de planète où tu te laisse crever lentement ? »

Sa mère s’était faites lentement mourir. Elle avait perdu tout espoir lorsque son père était mort de fatigue. Avait abandonné jusqu’à même l’idée de continuer à élever leur fille, à vivre. Son coeur se serra, ses traits changèrent du tout au tout, mais elle gardait un visage impassible car elle ne voulait pas qu’elle puisse le voir. À quel point elle visait juste et la blessait. Agheera soupira, depuis combien de temps retenait-elle sa respiration ?

Pourtant, c’était tout ce qu’elle avait connu. Vivre terrée sur Qi Lozar. Et tout faire pour ne pas se faire écraser par les autres avait été son quotidien, sa normalité qui avait prit un coup en voyant qu’ailleurs, c’était loin d’être normal. Qu’on ne montrait pas les dents pour un oui ou pour un non. Qu’il existait des gens biens. Elle serra les dents, le coeur palpitant, serré tout comme sa gorge.

« Alors arrête de pleurnicher et agis un peu, parce que la gamine de Qi Lozar est libre maintenant, à moins que tu préfère retourner t'enterrer vivante. »

Il était là, le mot. Celui qui faisait écho aux pires souvenirs de toute son existence.

Il fait chaud, pourtant la nuit est tombée mais la saison des pluies est bien loin à présent et même lorsque les étoiles apparaissent les températures ne baissent pas. Elle se tient dans l’embrasure de la porte, chétive, elle a à peine dix huit ans. Sur le lit de ses parents sa mère pleure et tient dans ses bras son mari. Son père. Mais il ne bouge pas. Il est mort.

Des heures auparavant.

« Maman ? Maman c’est terminé. » souffle-t-elle la voix pleine de larmes, la gorge sèche d’avoir trop crié elle aussi.

La femme arrête de bercer le corps sans vie de son mari et se lève subitement, passant près de sa fille sans lui accorder de regard. Et plus jamais elle ne la regardera après, lui rappelait-elle trop son époux ? Alors Agheera s’approche du lit, du corps de son père et d’abord elle n’ose pas le toucher, le regardant à peine. Livide, figé dans la mort. Il a l’air paisible et elle se demande s’il a souffert. Mais là n’est pas la question, il faut l’enterrer loin, dehors, ou les charognards ne tarderont pas à s’introduire dans la maison. Elle le sait. Alors d’une main tremblante, elle attrape ses poignets et le tire vers elle, vers le sol. Il tombe dans un bruit sourd et Agheera se crispe un instant. Lui avait-elle fait mal ? Non, bien évidemment que non. Il était mort. Elle serre les mâchoires, alors, passe ses mains sous ses bras et le tire de toutes ses forces de pièce en pièce. Et que c’est dur.

« Maman ? J’ai besoin d’aide. » dit-elle dans un sanglot qu’elle n’arrive plus à retenir. Pas de réponse. Elle n’en aura plus jamais, de toute façon.

Alors elle le tire dehors, et qu’il est lourd pour un homme mort. Pour un homme affamé et frêle. Pour elle, adolescente menue, fatiguée. Elle continue de pleurer, le regrette déjà de gaspiller tant d’eau. Ses épaules sont secouées de sanglots de plus en plus violents à mesure qu’elle s’éloigne de la maison et s’enfonce dans l’obscur désert, le corps de son père entre les mains.

Elle finira par l’enterrer. Seule, elle creusera le sable de ses mains, y passera la nuit entière et seuls ses sanglots déchireront le silence du désert. Et il n'y aura que les étoiles pour lui répondre lorsqu'elle demandera "pourquoi".


Agheera fixe le sol, les yeux embrumés de larmes. Pleurnicharde. Elle déglutit, inspire, mais ne relève pas la tête. Pleurnicharde.

Elle est épuisée, rentre du travail. Elle approche de la vingtaine maintenant et s’est habituée au silence de sa mère, à sa présence fantomatique. Mais elle espère. Elle continue d’espérer qu’un jour elle reviendra à elle, qu’un jour elle repoussera la peine, l’enfermera loin, loin dans son esprit comme elle l’avait fait. Sur la table de la cuisine, elle pose son sac rempli de nourriture et de bouteilles d’eau, elle avait été bien payée aujourd’hui et avait réussi à acheter de quoi subsister une semaine sans travailler. Mais elle ne le ferait pas évidemment, qui sait lorsque la prochaine tempête de sable frappera et les obligera à rester enfermer des jours durant ? Elle avait connu la faim, la déshydratation et s’était promise de ne jamais refaire la même erreur.

« Maman c’est moi, je suis rentrée. » dit-elle, comme toujours. Et comme toujours, pas de réponse.

Ça ne l’inquiète pas. Elle a l’habitude. Mais la silhouette au sol de sa mère dans sa chambre lui brise le coeur. Immédiatement, elle se rue vers elle. Mais elle le sait déjà. Il est trop tard. Pourtant, elle reste là à la serrer contre elle, à la secouer, la gifler même parfois. Elle pleure, elle crie, elle lui hurle de se réveiller.

De ne pas la laisser seule.

Mais c’est trop tard. Bien trop tard. La femme s’est laissée mourir, Agheera le savait, le voyait, mais n’y pouvait rien. Alors elle se contentait d’espérer pour deux, de tenir bon pour deux, de travailler pour deux.

Maintenant, elle était seule.

Et il n’y avait personne encore une fois pour l’aider à trainer le corps de sa mère à l’extérieur. Il n’y avait personne encore une fois pour l’aider à gravir les dunes sous un soleil de plomb cette-fois. Il n’y avait personne pour l’aider à creuser de ses mains un trou assez profond pour y tenir le corps de sa mère. Il n’y avait personne pour entendre ses sanglots, et ses cris, et ses questions et ses plaintes. Il n’y avait personne pour la voir enterrer sa mère et se demander, alors, si elle ne devrait pas s’enterrer vivante, près d’elle. Mourir plutôt que vivre seule sur cette foutue planète qui l’avait vu grandir seulement pour tout lui arracher.


Elle hyperventile presque, mais se contient. Les poings serrés, les mâchoires crispées, et les yeux tristes. Terriblement tristes. Braqués sur le sol tandis qu’elle ne dit rien. Peut-être avait-elle voulu qu’elle explose, qu’elle s’ouvre en la provoquant de la sorte ? Peut-être avait-elle voulu qu’elle prenne une décision, qu’elle ouvre les yeux ?

Mais elle ne ressentait plus rien.

Et par delà ses larmes, elle ne voyait pas le béton sous ses pieds, mais les visages de ses parents couverts de sable avant qu’elle ne finisse de les enterrer là, sous ses pieds. Comme de vulgaires animaux. Alors elle ravale ses larmes, parce que de tout, elle n’est pas une pleurnicharde. Elle ne s’est jamais plainte. Elle n’a jamais baissé les bas. Elle ravale ses larmes et relève la tête, les yeux noirs, tournés vers Ashleigh qu’elle voudrait ne plus avoir à voir.

Elle ne sait pas, ne peut pas savoir pour ses parents. Pas de témoin, pas de confidences. Rien sauf la peine et le lourd secret d’une immondice qui ne part pas et qui continue à la hanter. Et pourtant elle ne peut pas s’empêcher de la fixer, son regard mêlant sa peine et sa colère. Elle l’accuse. Oui, mais de quoi ?

« Tu parles comme si tu savais tout. » réussit-elle à dire entre ses dents serrées, la gorge sèche. «  Mais tu ne sais rien, Ashleigh. » et c’est presque comme un grognement. « Rien. » on dirait qu’elle aboie.

Ses poings sont si serrés que les jointures tournent au blanc, et sa poitrine se soulève lentement maintenant. Autour d’elle elle sent l’air tourner, lourd et électrique. Elle l’entend vibrer à son oreille, le sent la faire frissonner. Elle retrouve cette sensation horrible de disparaître, de se noyer, d’appartenir à plus grand, plus important. La Force. La tempête, le vent, c’est la Force. Est-ce que la colère c’est aussi la Force ? Car celle-ci l’entoure, elle et le désespoir, la consume. Quelques vis tombées plus tôt à ses pieds se mettent à trembler, d’abord doucement, puis plus vite. Est-ce que c’est la Force, ça aussi ? Elle ne contrôle rien, pourtant. N’en n’a ni envie, ni conscience.

« Si vous êtes seulement venus me dire que je suis sensible à la Force, alors c’est fait. Partez. » continue-t-elle de dire entre ses mâchoires crispées. « Je me fiche du reste, allez vous-en ! » dit-elle plus fort tandis que les petites vis se soulèvent un peu, de quelques centimètres. « Laissez-moi tranquille ! » un peu plus, jusqu’à ses chevilles.

Hors de ma vue, voudrait-elle hurler.

Oui, hors de sa vue. Hors de sa vue ! Eux qui en voulant l’aider, la protéger, faisaient remonter des souvenirs qu’elle avait mis des années à enterrer à cacher dans l’espoir de, peut-être, finir par les oublier. Eux qui sans le vouloir, frappaient là où les cicatrices peinaient encore à recouvrir ses plaies. Béantes et douloureuses. Hors de sa vue, alors. Par pitié partez. Elle aurait voulu les supplier mais il y avait l’orgueil et la fierté. L’image qu’elle voulait donner : celle de quelqu’un de fort, même à terre. Et ses poings lui faisaient mal d’être si serrés, mais elle ne se détendait pas pour autant, continuait à fixer Ashleigh, oubliant jusqu’à la présence de Jayden, les vis vibrant à ses pieds.

« Agheera, nous avons toujours été là pour toi, D'Qar est ta maison, nous sommes tous là pour toi. »

La voix posée de Jayden la surprend alors, et les vis retombent par terre dans un cliquetis qu’elle ignore se souvenant soudainement de la présence du… jedi. Elle tourna la tête vers lui, une expression complexe sur son visage. Car elle se battait, au fond. Colère et peur. Tristesse et désespoir. Appréhension et envie. Rancune et espoir. Faiblesse et force.

Néant et Force.

« Ne te ferme pas, ne te braque pas et surtout, ne nous fuit pas. Nous sommes tes amis... et peut-être si tu l'acceptes, ta famille. Non, ça ne partira pas, c'est en toi depuis ta naissance, tu as appris à vivre avec, ça te suis dans chacun de tes gestes. Tu ne t ‘en rend juste pas compte. Tu ne le vois pas tellement c'est ... Naturel en toi. »

Elle ravalait ses larmes, concentrée sur Jayden, frappée par ses paroles qui ressemblaient à une main tendue. Main tendue dont elle avait peur d’y mêler ses doigts car que se passerait-il après ?

C’était trop tard, de toute façon, le mal était fait.

Elle n’en voulait pas, et les coups que lui avait asséné Ashleigh en perdant patience n’avaient fait que la faire se braquer plus encore. Aurait-elle eu le don de disparaître qu’elle l’aurait surement fait. Loin du monde, loin des autres, loin de la Force qui pourtant elle ne pouvait pas fuir. Car c’était en elle « depuis sa naissance ».

« Comment peux-tu dire ce mot... « normal ». La normalité n'existe pas Agheera, comment juger une personne de « normale » ? Donne moi une définition. Tu insinues que je suis anormale ? comparé à Ray par exemple ? Et tu ne l'es pas non plus, tu es  juste différente. Comme Ash est différente de moi parce qu'elle a le regard plus brun que moi, comme toi tu es plus petite que moi. »

Sa respiration se faisait plus calme, plus posée. Mais ses poings étaient toujours fermés, tout comme son visage et certainement son esprit. Elle avait fermé ses portes et ne les rouvrirait pas. Jamais plus peut-être, si cela pouvait lui permettre de rester loin de ce don, de cette guerre, de ces responsabilités qui lui tombaient tout à coup dessus.

Elle savait avoir fait une erreur.

Car rien n’était normal, rien ne l’avait jamais été. Elle fronça des sourcils à la mention de Ray. Que faisait-il là dedans ?

Mais l’heure n’était pas aux excuses, elle ne l’était plus.

« Ce n'est qu'une caractéristique... Qui t'apporte un petit plus. »

Longtemps, elle resta silencieuse. Réfléchissant aux mots de Jayden avec autant d’envie que de colère et de peur. Ce n’était pas pour elle, décida-t-elle. Ça ne l’avait jamais été, ne le sera jamais. Peut-être avait-elle trop été touchée par les mots d’Ashleigh qui avaient fini par l’achever. Elle ressentait tout, et rien à la fois. Un entre-deux terrifiant, un fil sur lequel elle marchait maladroitement. Agheera regarda Jayden droit dans les yeux alors, le regard bousculé par des vagues de sentiments contradictoires. Champ de bataille.

« Allez vous-en. » souffla-t-elle, presque à fleur de peau. La voix tremblante qu’elle s’entêtait à vouloir garder constante pour rester fière, droite et forte. « Vous avez dit ce que vous aviez à dire, maintenant partez. » elle se voulait sèche mais sonnait fatiguée, las de se battre contre eux, contre la Force et contre elle-même. « C’est terminé. »

Cette conversation, sa patience, son écoute, sa bataille, son passé, son espoir, sa confiance, sa sécurité, son envie, sa peur, sa colère, son entêtement, sa décision.




« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

There's something about you | Agh & Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: D'Qar [Résistance]-