Les parts de Ténèbres suivent toujours | Maud



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Les parts de Ténèbres suivent toujours | Maud

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith





Lucrèce & Maud
La mer Obscure possède tant d'éclat

Les insomnies me hantaient un peu trop souvent ses derniers temps. Pourtant ils étaient rares les moments de paix sur Korriban. Je laissais mon regard errer dans les quartiers de Darral. Je ne savais pas où il avait encore disparu mais après tout, il n'était pas tenu de me faire part de ses déplacements c'était un fait. Pourtant je n'arrivais pas a me défaire d'un mauvais pressentiment, comme une variation dans la Force qui me faisait lentement frissonner. Repoussant ce sentiment malsain, je finis par sortir de la chambre mise à ma disposition, incapable de restée inactive. Je pouvais méditer oui, mais mes pensées s'entrechoquaient avec trop de force pour me permettre d'atteindre le calme nécessaire. De plus je n'aimais pas méditer, cela avait tendance a se transformer en un combat spirituel épuisant et déchirant. Je traversais la salle commune, attachant mes cheveux en une torsade lâche et fini par activer la porte pour quitter les appartements du Seigneur Noir. Je ne savais pas vraiment ce dont j'avais envie, peut être de m'aérer sur les nombreux remparts de l'académie. Sentir le vent brulant de cette planète morte m'arracher la peau, quelle idée, songeais je avec une douce ironie peinte sur mes lèvres.

Mes pieds nus se déplaçaient dans un silence presque étouffant que brisait de temps à autre le sifflement familier d'un droïde, j'inspirais doucement, les effluves de la Force Obscure étaient si fortes en ces lieux, elles couraient sur mon âme comme des tentacules ténébreuses. J'avais depuis longtemps appris a ne plus y prendre garde, les ignorant au prix de leur colère, cela n'avait pas d'importance, j'étais capable de m'y plonger si le besoin s'en faisait sentir. Or là, je n'en avais pas envie. Je songeais aux rencontres que j'avais pu faire et comment je pouvais m'en servir. Je savais lire dans les yeux de Darral et je savais déjà que certaines choses ne lui plaisait pas.  Je pourrais sans doute me confondre en explication mais cela ne servirait à rien avec lui. Il était écrit que nous devions sans cesse nous affronter. Parfois, j'étais si fatiguée de ça...Mais ma volonté prenait le pas sur l'épuisement, me forçant à avancer encore et je savais que je continuerais ainsi.

C'est la musique reconnaissable d'un droïde de combat en pleine action qui attira mon attention. Haussant un sourcil, je me dirigeais donc vers l'une des nombreuses salles d’entraînement que comptait l'académie. Posant ma paume sur la serrure holographique de la salle, je la pénétrais en silence, il était rare que l'on m'entende arriver d'ailleurs, on ne pouvait que sentir la variation de la Force qui m'entourait sans cesse en mouvement, sans cesse turbulente, comme un ouragan qui n'a jamais de fin. Je me décalais sur la droite, m'adossant au mur en observant la scène qui se déroulait devant moi. Je ne connaissais que très peu Maud et en vérité, je n'avais pas chercher a réellement la connaître, ce qui était une erreur sans doute mais qu'importe, une erreur était faite pour être réparée n'est ce pas. Silencieuse, je l'observais danser autour du droïde en évitant ses touches. C'était un exercice facile dans une certaine mesure où il n'était pas a pleine puissance et tant mieux, même Darral aurait du mal devant un Droïde a pleine puissance. Cependant, elle dut finir par sentir ma présence parce que tout s'arrêta dans un souffle.

« Excuses moi, je ne voulais pas te déranger. »

Cela pouvait passer pour de la politesse mais mon ton était difficilement discernable. Je pouvais tout aussi bien m'en moquer qu'être réellement peinée. En vérité, il était rare de savoir sur quel pied danser avec moi. Je pouvais passer pour une Apprentie parfaite, désireuse de plaire a son Maitre comme tout son contraire. Il existait un nombre de murmures impressionnants sur moi, certain était sans doute vrai, d'autre totalement faux, mais personne ne m'avait jamais réellement demandé quoique ce soit et c'était tant mieux, parce qu'il n'y aurait aucune réponse.
BY .SOULMATES



"Son Equilibre n'avait d'égal que sa beauté et sa beauté n'avait d'égal que sa haine pour lui.".unbreakable
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 25
Messages : 63
Occupation : Shadow, assassin sith
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith


All In
Lucrèce & Maud


Black Lab - This Night

Maud n'avait jamais particulièrement apprécié le jour. Il y régnait une température et une lumière dérangeante. L'obscurité avait le don de réveiller les sens. La vue n'était en soit qu'un outil qui desservait une personne dans son combat de tous les jours. Si ça n'avait tenu qu'à elle, la brune se serait sans doute supprimé cet aspect. Elle ressentait avec puissance la Force, assez pour savoir de quoi se composait son environnement. C'était une sensibilité bien particulière qui lui permettait par la même occasion d'anticiper avec une certaine précision tout ce qui allait la concerner.

Ainsi, Maud attendait que tous se soient couché. Et quand l'ensemble des siths avait finalement fermé l’œil, elle se montrait. Même si plus personne n'était là pour la voire. Mais c'était tant mieux, un entraînement n'était pas parfait sans qu'il n'y ai quelques erreurs, or c'est sur ses erreurs qu'on juge une personne. Elle préférait rester la personne dont on ne savait pas vraiment quoi penser plutôt qu'un individu parfaitement identifié.

Maud se savait athlète. Elle n'exerçait pas un sport au sens où on l'entend, mais ses capacités physiques étaient sans doute les plus proches possible d'une sportive multidisciplinaire. Il s'agissait donc d'un entraînement, inutile de préciser qu'on ne commence pas des exercices physiques en engageant l'ensemble de son potentiel musculaire. Dans cette optique, elle régla le droïde d'entraînement sur un niveau relativement faible.

L'exercice était simple, le droïde restait à environs deux mètres du sol et il fallait presser son sommet pour cesser l'exercice. Si il ne s'était agis que ce cela, sans doute aurait il été possible pour quiconque de réussir l'épreuve. Mais la boule de métal, de circuits électriques et d'énergies, envoyait des lasers. Pas de la même importance qu'un tir de blaster, mais suffisamment pour faire un bleu. Maud aimait à penser qu'elle était une excellente bretteuse. Et ce, de manière objective. Outre sa technique au sabre, elle possédait un jeu de jambe et une agilité qui lui permettait de se démarquer lors de duel ou autre obstacle qui se dressait lors d'un combat. Tantôt parant, tantôt esquivant, elle repoussait un à un les assauts bien faibles de l'engin. Se décidant à augmenter la puissance, elle se fit un peu plus violence pour suivre le rythme. Elle n'avait jamais poussé l'engin à son maximum, mais elle en était sur, elle en avait les capacités pour en triompher aisément.

Mais alors qu'elle était concentré sur son adversaire robotique, qui nécessitait l'ensemble de sa concentration et de son anticipation, un murmure se fit entendre dans la Force. Cessant l’interaction avec l’appareil d'entraînement, elle fit se rengainer ses sabres et les remit à sa ceinture. Si sa sensibilité à une Force, qu'elle aimait qualifier de plus subtil que celle qui se manifestait par des pouvoirs télékinésistes, lui permettait de connaître son environnement, il ne s'agissait là que d'un portrait impressionniste qui ne lui permettait pas de détails.

Maud n'aimait pas s'encombrer de trop de vêtements lorsqu'elle s'entraînait, il s'agissait ici de souplesse et d'anticipation, non pas de puissance musculaire. Tout comme la femme qui se tenait à présent face à elle, la Shadow était pied nue, mais elle s'était plus fraîchement vêtue. Un simple débardeur et un short large lui permettait de disposer de toute l'aisance possible.

L - « Excuses moi, je ne voulais pas te déranger. »

Maud connaissait cette femme. Elle en était persuadée. A pas de loup, elle se rapprocha d'elle. Les yeux rétrécis, perçants, préférant les zones d'ombres non-éclairés par les spots puissants. Oui elle savait qui elle était. C'était l'apprentie de Darth Darral, mais elle ne se contentait pas de cela. C'était lui qui planifiait tout, qui donnait tous les ordres. Et si Maud voulait savoir ce qui se tramait en coulisse, elle avait tout intérêt à s'occuper de la personne qui se tenait face à elle.

M - « Que viens-tu faire ici ? N'y a-t-il pas mieux à faire à une heure pareille ? »

Maud se tenait droite, dans l'ombre scrutant de ses yeux océans son aînée.

Emi Burton


color=#B22222

Pas de gloire sans audace

Si nous ne sommes plus cette force, qui jadis faisait trembler terre et ciel, ce que nous sommes, nous le sommes. Des cœurs héroïques, d'une même trempe. Affaiblis par le temps qui passe et par la fatalité. Mais fort par la volonté, de chercher, d'explorer, de découvrir, et de ne rien concéder. ©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith





Lucrèce & Maud
La mer Obscure possède tant d'éclat

Je haussais un sourcil délicat en notant de quelle manière ma comparse se déplaçait. Si je pouvais me targuer d’être discrète lorsque je le voulais, elle, c’était bien plus que cela. Je n’avais pas vraiment besoin  de la regarder pour noter ses mouvements, laissant la Force murmurer à mon oreille ce que j’avais besoin d’entendre. Korriban ne cessait de s’éveiller aux Ténèbres ces derniers temps. La Force se faisait écho de nouvelles lueurs rouges chaque jour un peu plus. Étincelles hiératiques qui parsemaient l’éclat sombre de la Galaxie.

Ma nuque ploya légèrement, elle me regarde fixement, comme si elle tentait d’évaluer la menace que je pouvais représenter, a moins que ce ne soit exactement ce que j’étais a ses yeux. Néanmoins, qu’elle se rassure, je n’étais que peu impulsive, ni même belliqueuse, l’observation avait pour moi une importance capitale, lire entre les lignes de ce que l’on ne peut pas toucher. Voir ce qui se dissimule. Darral m’avait instruite ainsi, poussant sans cesse mes limites pour les dépasser, ne serait-ce que d’un souffle.
Ma bouche s’incurva légèrement lorsqu’elle prit la parole. J’aurais sans doute pu m’offusquer du ton qu’elle avait employé ou même lui rétorquer qu’elle n’était aucunement en position de me demander quoique ce soit. Mais, avouons-le, je savais être mesquine, mais je n’avais aucune raison de l’être avec cette sith. De plus, je n’avais aucunement envie d’aller à l’encontre des instructions de Darral. Quoique…Juste pour le provoquer j’en étais capable, mais autant me l’avouer, je m’épuisais de nos affrontements qui me laissaient souvent bien plus vide et creuse qu’apaisée.
 
« Je pourrais te retourner ces questions tu sais ? Surtout lorsque l'on sait que tu n'es guère présente la plupart du temps.»

Mais peut être ne voulait elle pas attirer l'attention sur elle. C'était sans doute le plus prudent par ici. On ne se sautait pas à la gorge mais nous n'étions pas non plus les plus accueillant du monde, même pour les nôtres.

« J'aime beaucoup ta manière de bouger, cela ressemble a l'art que je pratique au sabre. La puissance brute n'est pas pour nous n'est ce pas ? »

Un coin de mes lèvres se releva furtivement avant que je ne quitte mon mur pour m'avancer vers le droïde de combat. Songeuse, j'en fis le tour. Cela ne valait pas les tourelles que Zhane et moi avions détruite, d'ailleurs nous n'avions eu aucun écho de leur destruction, c'était tant mieux sans doute. De toute manière pouvait on nous reprocher de vouloir aiguiser nos compétences ? Certainement pas, même si je ne progressais jamais aussi bien qu'en combattant mon maître, je lui concédais cela. J'étais une élève appliquée, certain pensait que c'était dans le but secret de le tuer et d'ainsi hérité de son titre, mais quiconque connaissait suffisamment Darral savait qu'il n'attendait pas que je le surpasse, si il devait m'offrir le rang de Darth, il le ferait. Mais il savait aussi que je n'en voulais pas. C'était bien étrange venant d'une Apprentie d'ailleurs, mais je voulais rester auprès de lui, sans jamais le lui dire. Mais avais je réellement besoin de le lui dire pour qu'il le sache ? Non, il en jouait d'ailleurs. Tous craignait Darral et je savais que cette réputation était justifiée, oh oui, je ne le savais que trop. Mais j'avais moi même choisit mon purgatoire n'est ce pas ?

Je levai les yeux sur ma comparse, un fin sourire ourla mes lèvres :

« Tu es très discrète, Maud, c'est une qualité par ici paraît il. »
BY .SOULMATES



"Son Equilibre n'avait d'égal que sa beauté et sa beauté n'avait d'égal que sa haine pour lui.".unbreakable
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 25
Messages : 63
Occupation : Shadow, assassin sith
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith


All In
Lucrèce & Maud


Black Lab - This Night

Maud avançait à pas de loup, s'écartant le plus possible des zones de lumières. Ses passages sous ces dernières n'en étaient que plus remarqués. Elle se comportait d'une manière intentionnellement agressive, soucieuse de son image et de ce qu'elle ferait ressentir à son interlocutrice. Une fois qu'elle eu trouvé un angle qui lui permettrait d'avoir un certain avantage, si altercation il y avait, elle s'arrêta. Après tout, il n'était pas exclus qu'elle se comporte de façon belliqueuse, Maud ne la connaissait pas et dans le doute, prudence était mère de sûreté. Quoi qu'il en soit, la perception de la Force lui permettrait d'anticiper la moindre offensive.

L'identité de cette femme ne lui était pas inconnue, bien au contraire, tout le monde savait qui elle était. Cependant, la cadette ignorait quelles informations, la concernant, avait filtré jusqu'à ses oreilles. Mieux valait mesurer ses paroles, non pas pour éviter de la blesser, mais bien pour se protéger d'éventuelles représailles. Lucrècre, c'était son nom, était l'apprenti de Darth Darral, en soit, Maud s'en foutait éperdument. Mais elle n'était pas sans ignorer la relation qui liait ses aînés. Qui plus est, le Seigneur Noir dictait directement les informations. C'était lui qui donnait les ordres, qui connaissait les tenants et les aboutissants. Sa seule faiblesse se tenait peut être face à la plus jeune des deux femmes, une occasion inespérée d'obtenir des informations du haut placé qui vaudrait chère. Qui plus est, une fois qu'elle serait en possession de ces connaissances, nul doute que la brune aurait du soucis à se faire vis à vis de son maître, de ce fait Maud pourrait peut être l'utiliser comme elle l'entendrait. Tout ceci n'était que théorie, mais elle avait particulièrement envie de le mettre en pratique.

L - « Je pourrais te retourner ces questions tu sais ? Surtout lorsque l'on sait que tu n'es guère présente la plupart du temps. J'aime beaucoup ta manière de bouger, cela ressemble a l'art que je pratique au sabre. La puissance brute n'est pas pour nous n'est ce pas ? »

Maud se sourcilla qu'à peine. Elle était sensible à la flatterie, elle le savait, mais ce n'était pas elle qui devait se faire embobiner aujourd'hui bien au contraire. Deux choix s'offraient à elle, soit elle tentait de s'aventurer sur le terrain de la rhétorique, en sachant qu'elle n'avait été élevée que trop tardivement à cet art. Soit la brune menaçait son aînée, tout en sachant qu'elle ne connaissait pas le niveau de cette dernière. Elle avait émis une comparaison entre la manière de se battre et la façon de se déplacer de Maud. Quelque chose d'assez discret sans doute, qui frappe par éclat. Elle n'avait pas tord sur son analyse, l'ancienne apprentie avait basée sa technique sur l'attaque, la vitesse, et l'épuisement de son adversaire. Ce n'était pas de la force à proprement parlé, mais plus un sprint, une course contre son propre épuisement. La femme se rapprocha alors du droïde d'entraînement, elle le détailla lentement avant de se retourner vers Maud un sourire sur les lèvres.

L - « Tu es très discrète, Maud, c'est une qualité par ici paraît il. »

Maud, elle, ne souriait pas du tout. Ce qui l'intéressait, c'était de savoir ce qu'elle lui voulait. Et actuellement, cette question restait sans réponse. Etait-elle venue ici intentionnellement ou avait-elle atterris ici par le plus grand des hasards ?

M - « La puissance brute est le fondement de tout, on le détourne simplement à notre manière. »

Elle laissa un silence s'installer, dosant soigneusement ses interventions.

M - « On ne peut pas en dire autant de toi, mais une place sous les projecteurs peut être une manière comme une autre d'éviter d'attirer les foudres d'autrui.  Dis moi, tu fais ça par intérêt ou par attirance ? Tu te sens privilégiée ? Sans doute ne le reconnaîtras-tu pas mais tu l'es. »

Maud s'avança vers la jeune femme, passant à ses côtés dans un souffle glaciale, digne d'un fantôme. Elle reprenait cet aspect quasi félin, digne d'une chasseuse toujours à l'affût d'une proie, d'un animal dont la seule volonté était de d'imposer la sienne au autres. Elle était l'élément dominant, c'était elle qui contrôlait la situation.

M - « Traditionnellement, l'apprenti du Seigneur Noir le plus puissant se doit lui même d'être exceptionnel. Es-tu exceptionnelle Lucrèce ? »

Emi Burton


color=#B22222

Pas de gloire sans audace

Si nous ne sommes plus cette force, qui jadis faisait trembler terre et ciel, ce que nous sommes, nous le sommes. Des cœurs héroïques, d'une même trempe. Affaiblis par le temps qui passe et par la fatalité. Mais fort par la volonté, de chercher, d'explorer, de découvrir, et de ne rien concéder. ©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith





Lucrèce & Maud
La mer Obscure possède tant d'éclat

Je haussais un sourcil, intriguée par cette analyse plutôt réductrice mais pas totalement fausse.

« C'est une façon intéressante de voir les choses effectivement. »

La nature ne nous avait pas gratifier de la force physique, nous aurions toujours du mal a surpasser un homme, aussi compensions nous par une fourberie bien plus travaillé, par une agilité difficilement atteignable pour un homme. La vitesse nous donnait la puissance, c'était aussi simple que cela et avant tout, nous étions capable d'être les pires des garces. Rien n'était plus dangereux qu'une sith en vérité surtout lorsque le remord ou les regrets de l'étouffait pas. Aussi devais je sens doute me méfier de cette femme, de par sa discrétion, je n'en savais que peu la concernant et ce n'était pas vraiment pour le plaire, je devais l'avouer. Je m'accoudais au droïde alors qu'elle enfonçait un peu le clou en évoquant ma position. Un sourire amusé traversa mes traits. Je ne sais pas si la place était enviable en vérité, Darral n'épargnait rien ni personne pourtant...Il me protégeait parfois, à sa façon, le plus blessant était sans doute de murmure qui me disait qu'il ne le faisait jamais sans une arrière pensée, sans qu'un plan ne le motive. Après tout, j'étais bien placée pour savoir qu'il savait manipuler son monde comme personne, pourtant, je lui résistais encore et quelque part, c'était peut être cela qu'il aimait. Cette sensation enivrante de se mesurer a un esprit aussi fort que le sien. Un esprit qu'il avait lui même forgé sans même s'en rendre compte. Ma volonté, je la lui devais. Ma détermination, je la lui devais. Ma colère et ma haine aussi.

« Penses tu que ce soit une position enviable Maud ? »

Un éclat orangé traversa si vite l'azur de mes iris qu'il n'est qu'un soupir insondable au cœur de mes prunelles. Je la laisse me frôler sans bouger, m'amusant de la voir me tourner autour. Non ma position n'était pas enviable, mais personne ne pouvait être à ma place car personne ne connaissait Darral aussi bien que moi. Nul ne savait le visage qu'il cachait, ni ce qu'il était réellement capable d'être lorsqu'il oubliait mon regard sur lui. Un rire, presque un chant silencieux, répondit a sa question :

« La tradition...Vraiment ? Quiconque observe avec attention ce qui l'entoure se rendra vite compte que Darral n'a que faire de la tradition, je ne suis que ce qu'il veut faire de moi. Si cela te paraît exceptionnel et bien soit, ce sera ton jugement. »

C'était une réponse sibylline et voulue d'ailleurs. L'arrogance des sith m'avait mainte fois prouvé qu'elle n'était qu'une faiblesse qui, mal maîtrisée pouvait s'avérer mortelle. J'étais consciente de mes faiblesses comme de mes forces, en étais je fière ? Peut être, d'une certaine façon.

« Pourquoi n'as-tu pas de Maître Maud ? »

Mes cils voilèrent à moitié le bleu de mes yeux, mais sur mes lèvres naviguait un sourire pythique. La question n'était pas totalement innocente, mais était avant tout motiver par la curiosité. Chaque sith désirait un Maître capable de parfaire sa formation et, d'ainsi, lui permettre d'atteindre le rang de Seigneur. En cela j'étais sans doute une exception, car mon rang d'Apprentie, je l'avais accepté non pas pour suivre les pas de Loraca, il n'était pas motivé par l'ambition démesurée mais pas un désir personnel, une croisade qui me tuerait sans aucun doute, qu'importe, je savais que ma route ne serait pas un conte de fée mais un enfer délicieux et meurtrier.
BY .SOULMATES



"Son Equilibre n'avait d'égal que sa beauté et sa beauté n'avait d'égal que sa haine pour lui.".unbreakable
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 25
Messages : 63
Occupation : Shadow, assassin sith
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith


All In
Lucrèce & Maud


Black Lab - This Night

Maud continuait ses rondes, elle tournait autour de son aînée, rétrécissante de temps à autre et s'éloignant, ne gardant jamais une trajectoire similaire au tour précédent. Elle se voulait imprévisible, tous les moyens étaient bons. Elle semblait s'amuser de la situation, pourtant, elle n'y voyait rien de particulièrement amusant. C'était presque gênant, à la limite de la tension. Pourtant ladite Lucrèce trouvait cela drôle. Se moquait elle de Maud ? Pensait-elle être dans une si bonne situation qu'elle serait inatteignable ? Si tel était ce qu'elle pensait, la cadette prendrait un malin plaisir à la faire changer d'avis.

L - « Penses tu que ce soit une position enviable Maud ? »

Une position enviable, en voilà une bonne question. Qu'est ce qui était le plus enviable ? Être capable de ne pas se faire repérer ? Ou être tellement en évidence que sa position devient intouchable ?

M - « Bien sur qu'elle l'est. Plus la proximité avec le pouvoir  est grande, plus la place est désirée. »

Prenant le temps, elle attendit de se trouver derrière elle pour parler de nouveau. Maud aimait déstabiliser ses adversaires, quel qu'en soient les moyens, après tout, seul le résultat comptait. Certes, ce n'était certainement pas le meilleur moyen d'obtenir des informations, mais la plus jeune des deux ne pouvait résister à provoquer quelqu'un.

M - « Peut être que si tu ne trouves pas que c'est le cas, quelqu'un d'autre devrait être à ta place... »

Elle avait glissée sa phrase avec une fourberie quasi perverse. Elle ne connaissait pas cette femme, et encore moins ses réactions, elle était particulièrement curieuse de savoir comment elle réagirait. Elle répondit avec un sang froid presque déconcertant à l'une de ses interrogations précédente. Même si elle s'était exprimée sur la question, elle n'avait pas réellement donnée son avis, se contentant d'employer la langue de bois. Peu lui importait, en revanche la question qu'elle lui posa était d'autant plus intéressante. Elle s'intéressait à son cas, pourquoi ? Maud n'aurait su le dire, elle ne faisait que constater.

L - « Pourquoi n'as-tu pas de Maître Maud ? »

Etait-ce de la jalousie ? Peut être. Sans doute inspirait-elle une part de liberté, d'indépendance, qu'on pouvait lui envier, lui jalouser.

M - « Peut être que personne ne veut de moi ? Peut être que je sais déjà tout ce qu'il faut savoir ? Peut être qu'on a pas besoin de m'en donner un ? J'ai eu un maître, Darth Livia, c'est elle qui a supervisée mon apprentissage. Si je n'en ai plus aujourd'hui, c'est peut être puisqu'on considère que j'en sais assez pour ce que je dois faire, tu devrais voir avec le big boss, il t'en dira certainement plus que moi.  Et toi, pourquoi Darral t'a choisis, pour ta sensibilité ou pour tes compétences ? »

Emi Burton


color=#B22222

Pas de gloire sans audace

Si nous ne sommes plus cette force, qui jadis faisait trembler terre et ciel, ce que nous sommes, nous le sommes. Des cœurs héroïques, d'une même trempe. Affaiblis par le temps qui passe et par la fatalité. Mais fort par la volonté, de chercher, d'explorer, de découvrir, et de ne rien concéder. ©️ signature by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les parts de Ténèbres suivent toujours | Maud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Blog] Le Messager des Ténèbres: Prologue.
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» Je recherche Vampire L'âge des ténèbres
» [Blog] Le Messager des Ténèbres: Chapter I
» Joyeux anniversaire Maud !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Korriban [Ordre Sith]-