Des reliques pour ma maîtresse (PV Darell)



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Des reliques pour ma maîtresse (PV Darell)

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


J'étais à bord de mon vaisseau. Plus j'approchais de Coruscant, plus je me sentais mal. Je me rappelais ce fameux soir où ma vie avait changée. Ce triste crépuscule où ma vie a été bouleversée à tout jamais. Je me rappelais la tête de ce monstre et de sa fille. Je me sentais aussi frustré. Darth Livia m'avait formellement interdit de tenter de le retrouver et de massacrer sa famille. Pourtant, plus les années lumière, qui me séparaient de cette planète, se réduisaient, plus je savait que cette tentation serait dure à combattre. Je me décidais donc à calmer mon esprit et à me concentrer sur ma mission. J'activais donc le pilotage automatique et m'installais pour méditer.

Je me calmais peu à peu. Ma maîtresse m'avait dit que je trouverais peut-être des petits trésors et que ces derniers m'aiderai sûrement dans ma vengeance. Je n'avais donc pas discuté et avais promis de piller ce temple. Mais je me doutais aussi que cela ne serait pas simple. Il me faudrai m'enfoncer profondément dans le temple. Sidious et Vador devaient avoir pillé pas mal d'objets. Il ne resterai donc qu'à fouiller les lieux secrets. Mais pour y arriver il faudrai les trouver.

Un son m'indiqua que nous arrivons à destination. Je me levais et reprenais le contrôle. Je me posais à bonne distance dans un hangar et rejoignait le temple à pied. Il était gardé comme je le pensais. Je prenais donc un temps pour observer les rondes des gardes. Si je devais en éliminer il faudrais que je le fasse dicrétement pour ne pas alerter qui que ce soit. Une fois rentré il y aurait moins de gardes. Je pourrais du coup faire moins attention. Je faisais donc très attention et avançait à tâtons. De pilier en pilier, je finis pas entrer sans faire de morts. Par contre je du puiser dans mon pouvoir par trois fois pour détourner l'attention des gardes.

J'entrais donc dans ce lieu sacré Jedi. L'atmosphère y était apaisante. C'était très étrange. C'était apaisant mais aussi stressant. Comme si je n'y était pas à ma place. Je m'en fonçait dans les profondeurs. Je me focalisant sur la Force. J'étais aux aguets. Ce lieux avait tout pour me plaire mais j'avais l'impression qu'il me rejetait. Ou alors essayait-il de m'enseigner quelque chose ? Cet amas de Force était impressionnante. Je n'avais pas l'habitude. Je ressentais la moindre chose bien trop fortement. Il y avait de tout ici. Je sentais que ce lieux avait été un fondement de la puissance des Jedi. Sur les mur il y avait encore des marques de sabre ou de blaster. La bataille avait été rude.

Il me fallait trouver les archives Jedi. C'est là qu'ils entreposaient leur savoir. Je devais donc aller là bas en premier lieu. J'aurais peut-être la chance de trouver d'autre planète où leurs savoir peut être caché. Je descendais donc de plus en plus dans le but de trouver cette salle aux trèsors. Je tombais sur une patrouille. J'avais trop de choses dans ma tête pour être attentif. Ce n'est que quand une voix m'ordonna de m'arrêter que je compris mon erreur. Je me stoppais donc, cachant mes mains sous ma cape. Je gardais mon sabre dans la main prêt à agir. Je me rappelais ce que me disais ma maîtresse. D'abord couper le blaster puis la tête. Je souriais quand les deux gardes furent assez prêt. Mon sabre rouge jaillit de sous ma cape et coupa les blaster. D'un autre mouvement une tête tomba puis dans un autre mouvement une seconde tête se décrocha. Je reprenais ma marche.

Je descendais un peu plus. Mais ce coup-ci je restais aux aguets. Pas question de refaire une erreur. C'est alors que je sentis quelque chose arriver sur ma gauche assez vite. Je n'eus pas le temps de me cacher. J'allumais mon sabre bleu nuit et le pointais sur la gauche prêt à frapper. Un jeune homme jailli alors de la pénombre :

"Qui es-tu ? Qu'est-ce que tu fais là ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: Re: Des reliques pour ma maîtresse (PV Darell)   24/4/2016, 01:27


Dernière édition par Darell Thrawkos le 27/4/2016, 18:49, édité 3 fois

Alisaris Sol & Darell Thrawkos L'on vante les temps passés... parce que l'imagination se nourrit de regrets comme d'espérances ▬ Welcome to the Jedi's temple
Des reliques pour sa maîtresse

Le sabre est pointé vers moi. Le faisceau de ma lampe éclaire le visage du jeune garçon devant moi, encapuchonné. Un autre Jedi… non. Il faut être fou pour vouloir remettre les pieds dans un tel endroit en risquant de se faire repérer. Encore faut-il pouvoir remonter l'info's avant de finir décapité comme ces deux pauvres gens un peu plus haut. Il baisse soudainement son arme en ricanant. J'ai l'air d'un clown ? Ou alors il n'a pas bien vu mon blaster. Il finit par éteindre son sabre et par ôter sa capuche. Seule ma torche continue d'éclairer l'endroit. Il s'excuse. Alisaris ? Drôle de nom… Et à ma grande surprise, il me déballe un flot d'informations aussi invraisemblables les unes que les autres. Un Padawan ? Maître Garren Truc-chose ? des reliques… Il lui manque une case non ? Ou alors il est inconscient. Dévoiler de telles choses, aussi naturellement,… quand je pense à Ronas et moi qui faisons tout notre possible pour sa couverture de Jedi ne tombe pas. Lui, il la balaye. Néanmoins, cela explique qu'il soit en possession d'un sabre-laser. Je ne baisse pas mon arme, la gardant pointé sur lui. Il sourit, me tendant la main. Il voit pas que j'ai les mains prises ? Il n'espère quand même pas que je vais lâcher mon blaster pour la lui serrer ? Il s'excuse une nouvelle fois, prétextant qu'il doit être prudent, et prenant comme exemple les deux gaillards ayant perdus la tête plus loin. C'est donc lui le boucher ?! Damned, il sait se servir de son sabre… Sans aucune raison, il me tourne le dos, agitant son crâne… et s'excusant à nouveau… trois fois en même pas deux minutes, c't'un bon record… au moins, il a le mérite de m'irriter. Le temple Jedi, un lieu plein de souvenirs ? Hum… sûrement… c't'un peu comme un musée non ? Alisaris vacille, s'accoudant à un pilier. Que lui arrive-t-il ? Des maux de tête ? Une douleur ? Il explique alors qu'il erre dans ces couloirs depuis deux heures maintenant… Il baragouine un truc sur la force… Brute et Puissante ? C'est à cause de ça, sa perte d'équilibre. Je ne sens rien. Pour moi, hormis sa qualité historique, cet édifice est tout ce qu'il y a de plus banal. J'hausse un sourcil, signifiant mon incompréhension. D'toute façon, j'ai toujours eu du mal avec les manières des Jedi. Ils en font toujours trop. Méditation par-ci, méditation par-là. Toge, capuche… puis leur foutu habitude de donner des leçons à tout-va. Insupportable.

Il se redresse, non sans difficulté, pour de nouveau me faire face. Il sourit toujours et se secoue une nouvelle fois la tête… Il doit avoir un soucis l'gadjo…. Une toile au plafond. Il réitère sa précédente question, proposant même de parler en marchant. A n'y rien comprendre. C'est quoi ça ? Un film ? Ce mec pointe son arme sur moi, on ne se connaît pas, et voilà qu'il me propose de le suivre ?! Il tourne pas rond… c'est pas possible. Il commence à avancer, pour autant, je ne bouge pas. Je l'interromps en répondant : "Tu t'attends vraiment à ce que je te suive ?... car là tu t'fous l'doigt dans l'œil mon gaillard. Jedi ou pas Jedi, pour moi ça change pas grand-chose, rien du tout même ! C'est bien l'propre des Jedi ça,… ils sont toujours sûrs d'eux ! Et ben non ! Tu peux bien être le Padawan de qui tu veux que cela ne change absolument rien," dis-je avec sarcasme. Je baisse légèrement ma lampe, l'examinant. Il est jeune, potentiellement inexpérimenté, peut-être la vingtaine… non un peu moins. Peu importe son âge. Et c'est quoi cette histoire de reliques ?! "Puis,… qu'est-ce qui te fait dire que je ne suis pas un agent de l'empire, moi aussi ? On ne tourne pas le dos à un type pointant son arme sur vous, c'est la meilleure façon de se faire descendre… Juste une pression et j'te fais un magnifique trou dans l'dos". Je suis sec et incisif. Pas de place à l'humour. J'en ai mâté des Jedi et c'pas celui-là qui changera quelque chose. Je baisse très légèrement mon arme, le gardant en joue. "Tu ne sembles pas savoir que les Jedi sont actuellement recherchés et une belle somme est promise à ceux qui donneront des informations utiles à leur sujet… en l'état, je peux très bien te vendre aux autorités. Et,… comment as-tu fait pour survivre à la catastrophe de Yavin IV ?" Je joue la carte de l'intimidation, ne me présentant toujours pas…






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Des reliques pour ma maîtresse (PV Darell)   25/4/2016, 22:06


Dernière édition par Alisaris Sol le 6/5/2016, 18:06, édité 1 fois

Des reliques pour ma maîtresse

ft. Darell Thrawkos

577 mots
dialogue en bleu
♪ The sound of silence

Je regardais le jeune homme. Il était vraiment joli. Mais je ne laissais rien paraître. Maîtresse Livia aurait été mécontente que je le fasse et j’aurais sans aucun doute reçu une belle correction. Je baissais mon sabre en rigolant. En effet, sa remarque était justifiée. J’aurais dû me présenter avant de lui demander. Mais dans le feu de l’action j’en avais oublié mes manières. Je finis par éteindre mon arme et baissais ma capuche :

“Je suis désolé. Je me nomme Alisaris. Je suis le padawan du maître Jedi Garren Trokar. Mon maître souhaitait que je vienne récupérer les dernières reliques que l’empire n’aurait pas pillé.”

Je souriais et lui tendais ma main en guise de salutation. Je m’inclinais poliment :

“Je suis désolé de vous avoir fait peur. Mais je reste sur mes gardes. Entre les gardes et sans aucun doute quelques dangers. Vous avez trouvé les cadavres un peu plus haut ?”

Je devais faire en sorte qu’il ne sache pas que j’étais un Sith. Je me devais de m’en faire un allier pour trouver ce que je voulais. S’il me prenait pour un Jedi il ne m’opposerai pas de résistance. Je me relevais et le regardais. C’était vraiment un très joli garçon. Je me sentais vraiment étrange en sa présence. Qu’est ce qui pouvait m’arriver ? Pourquoi avec lui ? Je secouais la tête et me retournais :

“Désolé mais ce lieu est plein de souvenirs et de grands pouvoirs. Je n’ai pas l’habitude.”

Je faisais semblant de perdre l’équilibre et de me retenir à un pilier :

“Je ne suis apprenti que depuis deux ans. Je ne m’attendais pas à une telle épreuve. Je suis ici depuis des heures et je ne trouve rien. Que de la Force brute et puissante. Bien trop pour moi.”

Je me relevais difficilement. Je faisais de nouveau face au jeune homme. Je souriais faiblement pour accentuer mon rôle. Ma maîtresse m’avait toujours dit de ne pas hésiter à utiliser des faibles d’esprits. Mais bon pour ce jeune homme, peut-être était-il simple d’esprit, mais en tout cas il était magnifique.

Je secouais de nouveau la tête pour me sortir ces idées de la tête. Livia l’aurait tué sans hésité. Moi je devais l’utiliser avant de le tuer ce serait plus simple. Je le regardais :

“Navré de vous reposer la question. Qui êtes vous ? Si ça ne vous gêne pas nous parlerons en marchant.”

Je commençais à avancer :

“Il ne faut pas rester au même endroit longtemps. Les patrouilles risquent de nous trouver. Et puis il y a aussi cette chose qui massacre les êtres vivants. Et je dois avouer aussi que j’aimerais ramener les artefacts demandés par mon maître.”

Je regardais partout. Dans ses beaux jours, le temple devait être magnifique. Je n’ose pas imaginer la grandeur de ces guerriers. Aujourd’hui ce sont les ennemis de ma maîtresse et les miens. Mais je devais aussi penser à ma vengeance. Ce garçon avait l’air de vivre ici depuis longtemps. Peut-être savait-il quelque chose. Mais je l’interrogerai plus tard. D’abord je devais trouver les artefacts pour Livia.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Alisaris Sol & Darell Thrawkos L'on vante les temps passés... parce que l'imagination se nourrit de regrets comme d'espérances ▬ Welcome to the Jedi's temple
Des reliques pour sa maîtresse

Le sabre est pointé vers moi. Le faisceau de ma lampe éclaire le visage du jeune garçon devant moi, encapuchonné. Un autre Jedi… non. Il faut être fou pour vouloir remettre les pieds dans un tel endroit en risquant de se faire repérer. Encore faut-il pouvoir remonter l'info's avant de finir décapité comme ces deux pauvres gens un peu plus haut. Il baisse soudainement son arme en ricanant. J'ai l'air d'un clown ? Ou alors il n'a pas bien vu mon blaster. Il finit par éteindre son sabre et par ôter sa capuche. Seule ma torche continue d'éclairer l'endroit. Il s'excuse. Alisaris ? Drôle de nom… Et à ma grande surprise, il me déballe un flot d'informations aussi invraisemblables les unes que les autres. Un Padawan ? Maître Garren Truc-chose ? des reliques… Il lui manque une case non ? Ou alors il est inconscient. Dévoiler de telles choses, aussi naturellement,… quand je pense à Ronas et moi qui faisons tout notre possible pour sa couverture de Jedi ne tombe pas. Lui, il la balaye. Néanmoins, cela explique qu'il soit en possession d'un sabre-laser. Je ne baisse pas mon arme, la gardant pointé sur lui. Il sourit, me tendant la main. Il voit pas que j'ai les mains prises ? Il n'espère quand même pas que je vais lâcher mon blaster pour la lui serrer ? Il s'excuse une nouvelle fois, prétextant qu'il doit être prudent, et prenant comme exemple les deux gaillards ayant perdus la tête plus loin. C'est donc lui le boucher ?! Damned, il sait se servir de son sabre… Sans aucune raison, il me tourne le dos, agitant son crâne… et s'excusant à nouveau… trois fois en même pas deux minutes, c't'un bon record… au moins, il a le mérite de m'irriter. Le temple Jedi, un lieu plein de souvenirs ? Hum… sûrement… c't'un peu comme un musée non ? Alisaris vacille, s'accoudant à un pilier. Que lui arrive-t-il ? Des maux de tête ? Une douleur ? Il explique alors qu'il erre dans ces couloirs depuis deux heures maintenant… Il baragouine un truc sur la force… Brute et Puissante ? C'est à cause de ça, sa perte d'équilibre. Je ne sens rien. Pour moi, hormis sa qualité historique, cet édifice est tout ce qu'il y a de plus banal. J'hausse un sourcil, signifiant mon incompréhension. D'toute façon, j'ai toujours eu du mal avec les manières des Jedi. Ils en font toujours trop. Méditation par-ci, méditation par-là. Toge, capuche… puis leur foutu habitude de donner des leçons à tout-va. Insupportable.

Il se redresse, non sans difficulté, pour de nouveau me faire face. Il sourit toujours et se secoue une nouvelle fois la tête… Il doit avoir un soucis l'gadjo…. Une toile au plafond. Il réitère sa précédente question, proposant même de parler en marchant. A n'y rien comprendre. C'est quoi ça ? Un film ? Ce mec pointe son arme sur moi, on ne se connaît pas, et voilà qu'il me propose de le suivre ?! Il tourne pas rond… c'est pas possible. Il commence à avancer, pour autant, je ne bouge pas. Je l'interromps en répondant : "Tu t'attends vraiment à ce que je te suive ?... car là tu t'fous l'doigt dans l'œil mon gaillard. Jedi ou pas Jedi, pour moi ça change pas grand-chose, rien du tout même ! C'est bien l'propre des Jedi ça,… ils sont toujours sûrs d'eux ! Et ben non ! Tu peux bien être le Padawan de qui tu veux que cela ne change absolument rien," dis-je avec sarcasme. Je baisse légèrement ma lampe, l'examinant. Il est jeune, potentiellement inexpérimenté, peut-être la vingtaine… non un peu moins. Peu importe son âge. Et c'est quoi cette histoire de reliques ?! "Puis,… qu'est-ce qui te fait dire que je ne suis pas un agent de l'empire, moi aussi ? On ne tourne pas le dos à un type pointant son arme sur vous, c'est la meilleure façon de se faire descendre… Juste une pression et j'te fais un magnifique trou dans l'dos". Je suis sec et incisif. Pas de place à l'humour. J'en ai mâté des Jedi et c'pas celui-là qui changera quelque chose. Je baisse très légèrement mon arme, le gardant en joue. "Tu ne sembles pas savoir que les Jedi sont actuellement recherchés et une belle somme est promise à ceux qui donneront des informations utiles à leur sujet… en l'état, je peux très bien te vendre aux autorités. Et,… comment as-tu fait pour survivre à la catastrophe de Yavin IV ?" Je joue la carte de l'intimidation, ne me présentant toujours pas…






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Des reliques pour ma maîtresse

ft. Darell Thrawkos

577 mots
dialogue en bleu
♪ The sound of silence

Il semble que j'ai décontenancé le jeune homme. Je comprends qu'il ne me fasse pas confiance. Je baisse ma main et la passe sur ma nuque. Je sais aussi que je n'aurais pas dû lui tourner le dos. Mais je sais aussi qu'il ne fait pas partit de l'Empire. Sinon il n'aurait pas attendu pour donner l'alerte. Un Jedi. Une véritable promesse d'avancement et d'argent. Donc comme tous les sbires de ce petit cabinet de corrompu cela aurait été une véritable chance. Je cesse de sourire et reprend mon sabre. S'il veut se battre je lui souhaite bien du plaisir :

"Écoutez, je ne suis pas là pour vous faire du mal. Si vous aviez été un impérial vous en auriez soit la tenue soit l'insigne. Hors vous n'avez ni l'un ni l'autre. Et puis je vois bien en vous que vous n'êtes pas comme eux. Mais si vous tenez tant que ça à me combattre grand bien vous fasse. Je vous laisse même appuyer sur la détente. Je ne suis pas là pour faire une effusion de sang."

Je regardais autour de moi. Il restait quelques étages avant les archives. Je devais les atteindre. Mon sabre à la main je laissais la Force me guider. J'étais tendu. Si jamais il voulait vraiment m'abattre, je devrais réagir au quart de tour. J'avais le doigt sur mon sabre prêt à l'allumer. Je faisais un pas vers lui :

"Il ne faut pas rester ici longtemps. Les patrouilles vont revenir. Et puis vous savez tout autant que moi que ni l'un ni l'autre ne voulons tomber entre les mains de ce satané Empire. Il nous torturera sans doute et ni vous ni moi ne voulons divulguer quoi que ce soit sur notre camp. Je me trompe ?"

Je me remettais dos à lui et commençais à avancer. Doucement pour lui montrer le chemin à suivre. Mais peut-être ne voulait-il pas aller au même endroit que moi. Je me retournais en souriant :

"Pour la sortie, retournez sur vos pas et prenez la seconde à droite. Après si vous arrivez à passer la garde c'est toujours tout droit. Sinon je connais un passage par les archives qui est sûr. C'est par là que mon maître à prit la fuite quand il a été laissé pour mort par Dark Vador."

Bien sûr il n'y avait rien de tel. Mais je me devais de l'amener avec moi. En cas de combat il me serait utile. Et puis on ne refuse jamais un bouclier, aussi beau soit-il. Ce serait bien sûr du gâchis de devoir le tuer. Et puis lui il ne semblait pas vouloir lâcher son blaster. Une idée me vint. Si comme je m'en doutais il détestait l'Empire, il devait être de la résistance. Je tentais donc un bluff, débile soit mais je me devais de me le mettre dans la poche :

"Écoutez je vous l'ai déjà dit. Je ne suis pas votre ennemi. Alors si vous le voulez vraiment tuez-moi. Mais ne me loupez pas. En haut ils m'ont loupé. Et puis flûte je suis ici pour ramener des reliques à mon maître en espérant qu'une pourra être décisive dans la victoire contre l'Empire et les Sith. Si jamais quelque chose peut être utile là-bas pour ton camp à toi vous n’aurez qu'à le prendre. Mais bon fait comme tu veux. Moi je te laisse ici."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 26 ans
Messages : 411
Occupation : Leader d'Unité pour la Résistance sur Coruscant
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance



“L'on vante les temps passés... parce que l'imagination se nourrit de regrets comme d'espérances ▬ Welcome to the Jedi's temple”



Ft. Alisaris


Des reliques pour sa maîtresse
La lueur de ma torche devient faiblarde… elle n’a pas dû apprécier ma précédente chute. Ma main tient toujours fermement mon arme, pointée vers lui, ce jeune homme. Suite à mes remarques, il se retourne vers moi, apportant sa main à sa nuque. Ne le lâchant pas une seconde des yeux, je me prépare, il a beau prétendre être un Jedi, rien ne lui accorde ma confiance, au contraire même… même lorsque j’ai rencontré Ronas, je l’ai soupçonné d’être un imposteur. Je ne fais pas confiance facilement,... et les histoires de Jedi, de temples, de reliques ne sont pas des choses qui en facilitent l’obtention. Soudain, le sourire sur le visage du dénommé Alisaris disparaît, il saisit son sabre. Par réflexe, je resserre mon étreinte sur mon arme, prêt à faire feu. Le jeune garçon part alors dans une vive explication. Me faire du mal ?! Encore heureux qu’il ne soit pas là pour ça ! Néanmoins, il semble omettre un détail : les impériaux ont des agents en civil… pour démonter le réseau de résistants et obtenir des informations sur à peu près tout et n’importe quoi. Sa dernière phrase m’arrache un petit rictus. Il n’est pas là pour une effusion de sang ? Alors les deux cadavres un peu plus haut c’est un accident peut-être ? Son regard arpente les murs, il fait un pas vers moi. Je ne bouge pas, décidé à montrer que mon arme n’est pas un jouet en plastique.

Pour la première fois, il dit quelque chose tenant la route… il a raison, mieux vaut ne pas rester ici. Des patrouilles impériales errent et si l’une d’elle venait à tomber sur les sans-têtes, cela annoncerait le début d’une chasse à l’homme. Il ne semble pas porter l’Empire dans son cœur, un bon point en soit. Néanmoins, ces derniers mots me surprennent : “sur notre camp” ? Que veut-il insinuer ? Sait-il qui je suis ? Non, impossible. Puis mon statut de Résistants est encore bien caché. Rien sur moi ne me peut me trahir, pour le moment. Il fit volte-face deux fois de suite, la première pour reprendre sa marche et la seconde pour m’adresser un nouveau sourire, poignée de son sabre toujours en main. Il m’indique la sortie ?! Deux issues plausibles… Derrière moi et une autre plus secrète. Il a l’air bien renseigné le bonhomme. Cependant, je ne suis pas encore prêt de quitter ces lieux, ma reconnaissance est loin d’être terminée. Mon refus catégorique de le suivre semble le contrarier, insistant sur le fait de ne pas être mon ennemi. J’veux bien te croire mon coco, mais il va te falloir plus que quelques mots pour m’en convaincre. Mes parents m’ont appris à ne pas faire confiance aux inconnus. D’un ton assuré, il me conseille de ne pas le louper si je venais à lui tirer dessus, mentionnant ses deux pauvres victimes gisant actuellement sur le tarmac. V’là qu’il surenchérit avec cette histoire de camp…

Que faire… Je ne peux décemment pas lâcher mon arme face à lui… Pas grand chose ne me rassure dans son comportement, mais en même temps, il ne m’a pas l’air bien dangereux. Soufflant un grand coup, je baisse très légèrement mon arme, mais en restant sur mes gardes. “Tu as bien dit ne pas vouloir provoquer une effusion de sang ? Et les deux pauvres gars là-bas ? T’es un Jedi non ? Tu aurais pu trouver une solution… et peut-être les sentir d’assez loin pour éviter de ne croiser leur chemin ?” Même si la Force ne m’habite pas, j’ai côtoyé des Jedi suffisamment longtemps pour connaître grosso-modo leur capacité. Ressentir les présences en est une. En temps normal, il évite les combats sanglants au maximum… Mais dans son cas… peut-être n’a-t-il vraiment pas eu le choix... peut-être est-ce à cause de son jeune âge… J’avance vers lui, m’approchant afin de mieux l’examiner : “Tu m’as bien r’gardé ? Tu crois que j’suis l’genre de type qui se promène avec un blaster sans savoir s’en servir ? Si je tire,... Jedi ou pas, j’peux t’assurer que j’te touche. Puis j’compte pas quitter les lieux maintenant, moi aussi, j’ai à faire ici.” Me résignant, je baisse mon arme, mais reste paré à toute éventualité. Je tapote ma lampe pour essayer de lui redonner de la pêche, en vain… j’suis bon pour en racheter une. “Bon t’as fait l’effort de te présenter, j’pense que je vais faire de même. Moi c’est Eltar ou Elt’, comme tu veux. J’suis archéologue alors tu te doutes bien qu’un lieu pareil ça m’intéresse… puis ton histoire de reliques me titille là… alors si ça te gêne, j’veux bien t’accompagner… enfin si tu ne me décapites pas. J’ai encore besoin de ma tête sur mes épaules.”


par humdrum sur ninetofive


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Des reliques pour ma maîtresse (PV Darell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Le Temple Jedi-