Une ombre en pleine nuit [pv Tori]



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Une ombre en pleine nuit [pv Tori]

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Une ombre en pleine nuit

[note : ce rp est un flash-back]

Les lasers sifflaient aux oreilles du pilote. Ce dernier était à couvert derrière un arbre accusant les tirs ennemis. Un regard aux alentours lui indiqua dans quelle situation précaire il se trouvait, des corps jonchaient le sol et seul restait debout le capitaine Creed. Un signe en sa direction et Kenan la couvrit pour qu’elle puisse battre en retraite avant de la rejoindre dans les profondeurs de la forêt. Couvert par les nombreux arbres, ils purent prendre la fuite.

_________________________________

- 12h plus tôt –

La navette Lamba se posa dans la clairière en silence, mais déjà au sol un groupe de rodiens étaient présents. Lorsque s’ouvrit la porte du transporteur, ce fut le capitaine suivi de cinq personnes qui en descendirent. Kenan faisait partie de ces personnes. À la gauche de Tori, cette dernière avait profité de la présence de l’escadron de Kenan à bord de son bâtiment pour lui demander de l’accompagner pour cette mission diplomatique.
De ce qu’il savait, cette mission avait pour but de trouver un accord à la présence des Vestiges sur cette planète. Depuis la chute de l’Empire, ils n’avaient plus les ressources suffisantes pour s’emparer d’un monde par la force, c’est pourquoi ils se trouvaient ici en cet instant.

_________________________________

Kenan était essoufflé, ils avaient dû courir trois bons kilomètres avant de s’arrêter. Cela faisait un moment qu’il n’avait plus entendu leur poursuivant. Les rodiens étaient obstinés en général, mais cette fois-ci il semblait qu’ils avaient préféré s’abstenir de les poursuivre trop loin dans la forêt. Pendant un instant Kenan se demanda pour quelle raison leurs ennemis avaient cessé de les poursuivre, leur avait-il tendu un piège ?  A moins que le danger que représentait cette forêt était bien trop redoutable pour que les rodiens osent s’aventurer par ici  
?
« Il semblerait que les négociations est échoué capitaine. »

Le sourire de Kenan montrait qu’il ne tenait absolument pas responsable Tori de cet échec. Et s’il se permettait de lui parler ainsi s’était principalement pour deux raisons, la première était qu’ils étaient amis de longue date et la seconde était que Kenan n’était pas directement un subordonné du capitaine Creed, en effet en tant que capitaine à bord du Vigilant, Kenan n’était que de passage à bord du bâtiment de Tori. Et la présence sur cette planète avec lui était juste une manière de la remercier pour l’hospitalité dont elle faisait preuve envers lui et son équipe.

Ce ne fut seulement après quelques heures, sans doute pour déjouer la méfiance des impériaux que les rodiens avaient attaqués. Kenan n’avait aucune idée du pourquoi du comment, mais il était prêt à parier qu’ils avaient déjà signé une alliance avec la rébellion ou la nouvelle république. Quoi qu’il en soit, le peuple de cette planète n’était pas des alliés.

« Je crois que la navette est par là-bas. »

Il montra la direction du sud, une boussole à la main. Il savait qu’ils avaient atterri dans une clairière à plus d’une quinzaine de kilomètres au sud de la ville qu’ils avaient quittée précipitamment. À leur arrivée les rodiens les avaient conduits à bord d’un speeder et ils avaient pu donc atteindre les lieux des négociations rapidement, mais à pied retourner à la navette allait s’avérer compliqué. Il sortit son comlink pour prévenir le pilote de la navette, mais les communications semblaient brouillées dans la zone. Il n’avait donc aucun moyen de prévenir qui que ce soit, ils allaient devoir se débrouiller seuls. Être livré à eux même dans une forêt inconnu alors que la nuit commençait à tomber, voilà qui avait le mérite d'inquiété un peu le pilote.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 28 ans
Messages : 72
Occupation : Médecin
Localisation : Médecin
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi
MessageSujet: Re: Une ombre en pleine nuit [pv Tori]   30/4/2016, 15:59


Dernière édition par Tori Creed le 30/4/2016, 16:00, édité 1 fois


Une ombre en pleine nuit
Kenan Vel & Tori Creed





La mission avait pourtant bien commencé. Tori avait contacté les rodiens. Les Vestiges manquaient cruellement de ressources, y compris militaires. Ce qu’ils auraient autrefois pris de force devait à présent être négocié. Tori avait à son bord Kenan, capitaine de son propre vaisseau, et surtout frère d’armes et ami de longue date. Il avait besoin d’un transport pour son équipage et Tori le lui avait offert de bonne grâce. En retour, ce dernier avait proposé de l’accompagner dans sa mission diplomatique. Tori n’était pas spécialement une diplomate dans l’âme. Elle était même plutôt assez bourrine. Rien ne lui faisait plus plaisir que de se battre. Mais là, elle devait user de finesse…

Et visiblement, pour la finesse, elle pouvait repasser… Elle était pourtant sûre de n’avoir pas fait de bêtises mais ils s’étaient faits attaqués par les rodiens au bout d’une heure de tractation qui avait pourtant l’air de se dérouler comme prévu. Il y avait anguille sous roche… la résistance ou la nouvelle république avait déjà dû passer par là… Tori maudit intérieurement ses raclures alors qu’elle voyait ses hommes tomber l’un après l’autre…

Il ne restait quasiment plus qu’elle. Les tirs de pistolaser l’aveuglaient mais elle les évitait pour le moment avec brio. Pour combien de temps, ça c’était la question à 1000 crédits galactiques… Elle avait remarqué la présence de Kenan non loin, qui lui était dissimulé. Elle lui fit signe et ce dernier la couvrit de ses tirs tandis qu’elle s’éclipsait en direction de la forêt, son ami sur ses talons. Cela faisait des heures qu’ils courraient et Tori commençait lentement mais sûrement à fatiguer. Sa respiration saccadée, elle tentait d’oxygéner ses muscles qui criaient grâce. Elle tendit l’oreille. Bizarre… Plus de bruit de poursuite. Kenan lança une petite phrase histoire de détendre l’atmosphère. Tori sourit.

Il semblerait en effet… Je n’ai jamais été douée pour la négociation…

Elle voyait la nuit tomber. Il fallait absolument qu’ils réussissent à arriver à la navette pour s’enfuir. Kenan lui indiqua l’emplacement approximatif de la navette. Tori savait déjà qu’ils devraient sûrement passer la nuit dans la forêt. Ils n’atteindraient pas la navette avant le lendemain matin. D’ici là, tout pouvait arriver… Et les rodiens n’étaient pas le pire dans l’histoire… La forêt était gorgée de créatures qui verraient d’un très bon œil de croquer du pilote de l’Empire. Tori stoppa sa course, posant ses mains sur ses genoux et tentant de reprendre son souffle.

Visiblement, ils ont abandonné la poursuite… Ce qui n’est pas forcément bon signe…

Elle regarda autour d’elle. Ils venaient de s’arrêter dans un coin sombre de la forêt. Les arbres étaient denses et des bruits de la faune les environnaient. Tori sortit son pistolaser.

Garde ton arme dans le coin. Les bestioles ici, c’est tout sauf des gentilles boules de poils… C’est sûrement pour ça que les rodiens ne nous ont pas suivis… Ils ont dû considérer que la forêt finirait le travail…

Elle reprit sa marche, d’un bon pas. Kenan et elle avaient déjà vécu des situations de crise et ils s’en étaient toujours sortis. Elle lui devait la vie et inversement. La tension était à son comble. Tori rompit le silence en chuchotant.

On avance autant qu’on peut en direction du sud. Mais il faudra qu’on s’arrête et qu’on dorme à tour de rôle.

Elle entendit soudain un bruit sur sa gauche. Elle perçut le mouvement avant de pouvoir réagir. Un jaghien bondit dans sa direction, lui mordant cruellement la cuisse. La bête était magnifique, la forme d’un énorme chien de chasse, le pelage du léopard et des incisives aussi longues qu’une main humaine. Tori pesta et tira en direction du monstre.


  • Petite Réussite : je touche l’animal.
  • Réussite : je touche l'animal qui s'enfuit
  • Grande réussite : je tue l'animal
  • Petit Echec : je rate mon coup
  • Echec : je rate mon coup et l’animal ne me blesse que superficiellement
  • Grand échec : je rate mon coup et l’animal me blesse sérieusement.


Ouf ! Le tir de Tori fait mouche et la bête, fauchée en plein coeur, s'écroule. La jeune femme regarde sa blessure à la cuisse. Il lui faut des soins, même si elle ne risque pas d'y rester. Elle lève les yeux vers Kenan.

Bon, et bien on dirait que tu vas être obligé de jouer au docteur !
AVENGEDINCHAINS


LOOSE HOPE, THAT'S FREEDOM  
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Tori Creed' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé facile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier
MessageSujet: Re: Une ombre en pleine nuit [pv Tori]   30/4/2016, 16:51


Dernière édition par Kenan Vel le 30/4/2016, 16:53, édité 1 fois

Une ombre en pleine nuit
Tout arriva très vite, alors que les deux impériaux s’apprêtaient à repartir, un bruissement se fit entendre et une masse s’abattit sur Tori. Kenan vit la bête attaquer son amie avant que la jeune femme dans un réflexe bien venue parvînt à abattre la bête d’un coup de blaster. Le pilote observa ladite bête, jamais il n’avait vu une créature comme celle-ci. Sans doute originaire de cette planète le fauve n’avait pas dû être exporté ailleurs, seuls les braconniers et les collectionneurs devaient connaître son existence. Mais ce qui inquiétait Kenan c’était qu’une bête de cette taille ne se promenait généralement pas seule, et au vu de la taille de ses dents il était prêt à parier que des bêtes encore plus grosses et plus dangereuses devaient résider dans cette forêt. Il comprenait enfin pourquoi les rodiens avaient jugé inutile de les poursuivre.

À la réplique de la jeune femme, le pilote ne put retenir un sourire. Il releva un peu le pantalon de la jeune femme pour dévoiler la plaie. Il n’avait pas sur lui de quoi nettoyer correctement la plaie, il n’avait pensé prendre pour une mission de diplomatie un kit de secours. Il fit alors la seule chose qu’il pouvait faire, il retira sa veste et déchira un morceau de la manche de sa tenue de pilote qu’il portait en dessous. Il fit un bandage avec le morceau de tissu qu’il serra bien fort.

« Tu penses pouvoir marcher ? »

Il l’aida à se relever et consentit à la soutenir pour qu’elle n'ait pas de mal à se déplacer. Mais ainsi ralentis, ils allaient mettre bien plus de temps que prévu pour arriver jusqu’à la navette.
Le jour laissant petit à petit place au crépuscule, ils n’allaient plus y voir grand-chose d’ici peu de temps.

« Ouvre l’œil, nous allons devoir trouver un endroit où passer la nuit. Hors de question de continuer dans cette forêt dans le noir. »

Ils n’avaient bien évidemment rien pour s’éclairer efficacement, la lampe fixée à son blaster n’ayant qu’une portée réduite, il allait devoir se fier uniquement à son ouïe pour déceler une quelconque menace.
Après plus d’une demi-heure de marche, il commençait à sentir la fatigue pointer le bout de son nez et devoir soutenir son amie n’aidait pas.

« Ça va mieux ta jambe ? Tu penses pouvoir continuer toute seule ? »

À ce rythme-là, il n’allait pas pouvoir continuer bien longtemps. Il en vint à regretter d’avoir accepté la demande de son amie, à cette heure-ci il serait surement à bord du vaisseau à disputer une partie de sabacc avec son équipe.
Aidant son ami à s’assoir sur un tronc couché, il prit le temps de respirer un peu avant de se tourner vers Tori.

« On peut peut-être s’installer ici. »

Le lieu n’était pas particulièrement propice à monter le camp, mais jusque-là c’était le meilleur endroit sur lequel ils étaient tombés. Le tronc d’arbre couché leur offrait un couvert au besoin et l’espace entre les arbres qui semblait s’éclaircir leur permettrait de voir si des ennemis munis de lampe torche arrivaient.
Laissant son amie sur le tronc, il allait récolter quelque brindille et autres branches afin de faire un feu, avec un peu de chance cela permettrait de repousser les potentiels prédateurs.
En revenant vers le camp, il ressentit comme une gêne, une sensation étrange. Comme si quelques choses en lui voulaient le prévenir d’un danger. Ce n’était pas la première fois qu’il ressentait ce genre de chose, jusqu’à présent il n’avait jamais essuyé un quelconque danger après avoir ressenti cela. Il ne s’en préoccupa donc pas et d’un coup de blaster mit le feu aux brindilles.
Aussitôt, la lumière du feu dévoila la gueule d’une de ces créatures, l’animal était perchée non loin de Tori sur le même tronc où elle était assise. Kenan leva son blaster.

Spoiler:
 

Le tir partie directement du blaster pour aller toucher le flanc de l'animal qui s'écroula sur place. Kenan s'approcha et tira un autre tir en pleine tête pour s'assurer que la bête était bien morte.

« Bien ça nous ferra de quoi manger pour ce soir... En espérant que ce soit comestible. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Kenan Vel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé facile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 28 ans
Messages : 72
Occupation : Médecin
Localisation : Médecin
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


Une ombre en pleine nuit
Kenan Vel & Tori Creed





Mais qu’est-ce que c’était que cette bestiole ??? Tori commençait à comprendre pourquoi les Rodiens ne les avaient pas suivis. Ils avaient effectivement pensé que la forêt et plus particulièrement ses habitants allaient faire le travail. Ils n’avaient pas tort… Et il devait certainement y avoir des bêtes encore plus dangereuses que ce machin poilu qui rodaient dans le coin… Ca promettait ! Le fauve ne l’avait pas loupé mais elle avait eu la chance de la tuer du premier coup. Elle n’osait imaginer le dégât qu’auraient occasionné ses griffes si elle avait eu la possibilité de l’approcher davantage. Tori avait grimacé sous la douleur. Elle était une dure à cuire, une coriace et elle en avait vu d’autres. Mais la blessure était tout de même profonde, les griffes ayant bien lacéré le muscle. Il allait falloir désinfecter, ou tout du moins poser un garrot.

La remarque de Tori fit sourire Kenan. Il était beau gosse et ils avaient déjà eu quelques aventures ensemble. Surtout pendant les missions où il y avait des coups durs. Une façon de se soutenir peut-être. Certes, on pouvait estimer que c’était une façon bizarre de se soutenir le moral… Kenan releva donc le bas de son pantalon, dévoilant la plaie sur la cuisse. Il n’avait pas de nécessaire de secours, il déchira donc sa veste et lui posa un garrot. Elle grimaça en sentant la compression mais au moins, le sang arrêta de couler. Elle hocha la tête à sa question.

Je pense que je m’en sortirait, mais je n’irai pas vite…

Elle s’appuya du mieux qu’elle put sur l’épaule de Kenan et se hissa debout. Sa jambe chancelante protesta avec véhémence sous le poids de son corps mais elle tenta de garder l’équilibre envers et contre tout.

Pas de soucis. En effet, il va falloir qu’on trouve un endroit protégé des saloperies qui trainent dans cette forêt. De toute façon, il faudra qu’on établisse des tours de garde.

Tori fouilla rapidement dans ses poches. Non, rien. Absolument rien pour s’éclairer. Elle avait quelques biscuits secs dans ses poches de pantalons, des cartouches de rechange pour son pistolaser. C’était mieux que rien du tout. La marche commença, longue, laborieuse. Tori boitait bas mais faisait au mieux pour ne pas retarder l’avancée. Impossible. Lorsqu’elle posait sa jambe au sol, celle-ci tremblait dangereusement. Mais lorsque Kenan lui demanda si elle pouvait continuer toute seule, elle frissonna et répondit d’un ton ferme :

Oui, oui, c’est bon, je vais me débrouiller.

Elle oscilla dangereusement sur ses jambes, écartant légèrement les bras de son corps pour conserver un semblant d’équilibre. Et dire que cette mission diplomatique devait se passer tranquillement, sans anicroche aucune… Vous m’en direz tant ! Elle se laissa glisser sur le tronc d’arbre non loin. Observant la clairière bien dégagée, entourée d’arbres, elle répondit à son ami :

On ne trouvera pas mieux de toute manière. Je prends le premier tour de garde cette nuit.

Elle savait que Kenan allait certainement protester, du fait de sa blessure, et tenter de prendre le premier tour de garde à sa place. Mais elle ne comptait pas le laisser faire. Elle en avait vu des pires que ça. Ce n’était pas deux coups de crocs dans la jambe qui allait la mettre K.O. Elle sortit son pistolaser lorsque le capitaine s’éloigna afin de chercher de quoi faire du feu. On ne sait jamais. Mais Tori entendit soudainement un bruit non loin d’elle. Elle n’eut guère le temps de faire un geste. Une autre bestiole comme celle qui l’avait attaqué se tenait le long du tronc, à l’opposé d’elle. Le tir du pistolaser de Kenan faucha l’animal, le frappant en plein cœur. Magnifique tir. Il l’acheva d’une balle dans la tête. Tori sourit.

Félicitations, je vois que tu es toujours aussi bon tireur. Miam, à table ! Je meurs de faim !

Elle souleva comme elle pouvait la carcasse et la plaça avec l’aide de Kenan sur la broche. L’odeur de chair grillée se répandit bientôt dans la clairière. Tori craignait que les prédateurs alentours, alléchés par l’odeur, ne rapplique dare dare.
AVENGEDINCHAINS


LOOSE HOPE, THAT'S FREEDOM  
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Une ombre en pleine nuit
Finalement, aucune autre créature ne vint les déranger durant leur repas improvisé. Le feu devait, comme pour bon nombre de créatures sauvages, leur faire peur, un bon point pour les deux pilotes. La viande de cette bête était tendre et plutôt appétissante, rien à voir certes avec les plats qu’il avait l’habitude de manger à bord du Vigilant, si on pouvait appeler ça des plats. Tout compte fait, il préférait limite ce morceau de viande aux traditionnelles rations du vaisseau.

Tori avait insisté pour prendre le premier tour de garde, si au début Kenan avait protesté, il avait fini par abandonner devant l’obstination de la jeune femme. C’est ainsi que pendant qu’il cherchait le sommeil il savait que la capitaine était aux aguets. Sombrant lentement vers le sommeil, il ne cessait de penser à ces pilotes qu’il avait sélectionnés pour faire partie de son escadron, réputé pour être d’excellents pilotes, ils semblaient avoir la fâcheuse habitude de jouer les rebelles ou de l’ouvrir un petit peu trop auprès d’un supérieur. Kenan était fait dans le même moule, et c’était pour ça qu’il les avait choisis, il le savait une équipe comme la sienne, l’empire n’en avait pas vu beaucoup, capable du pire comme du meilleur. Et déjà à bord du Vigilant, ils s’étaient fait une petite réputation, autant dire qu’on les reconnaissait lorsqu’il entrait dans la cantine du vaisseau, à parler de leur voix forte sans faire attention aux autres. Kenan ne se faisait aucune illusion sur les quelques bagarres qui aurait sans doute lieu à cause de leur caractère.
Ne trouvant pas le sommeil, il lui arrivait quelques fois d’ouvrir les yeux et de voir la silhouette de dos de son amie. Cela avait tendance à lui remémorer les missions qu’ils avaient faites ensemble, bien avant que Kenan ne devienne capitaine. Il avait plus tendance à se souvenir de ce qu’il se passait après les missions, mais en soin c’était bien plus agréable. Cela n’était pas arrivé qu’une seule fois, mais en général les seules fois où ils se retrouvaient c’était après des missions avant de rentrer sur leurs vaisseaux respectifs, comme si l’attrait du danger les rapprocher alors.
Les deux pilotes avaient alors noué une certaine complicité lors des missions et en dehors s’apparentant à de l’amitié, mais étrangement là où ils se sentaient le plus liés, outre-les après, c’était surtout pendant les combats et autres escarmouches auxquels ils prenaient part. Chacun savait alors qu’il pouvait compter sur l’autre, leur complicité atteignait leur paroxysme pendant le combat.

Soudainement, un hurlement sauvage le sortit de son état d’ensommeillement. Se redressant sur sa couche, il attrapa d’instinct son pistolaser et jeta un regard à Tori.

« C’était quoi ça ? Tu as vu quelque chose ? »

Le cri poussé faisait penser à un de ces grands singes que l’on pouvait trouver dans les forêts de Corellia, mais la puissance d’un tel cri faisait penser à une créature bien plus massive. Le pilote se redressa son arme près à tirer, il regardait tout autour de lui, un grognement se fit entendre non loin du campement. Kenan tira vers l’origine du son, le laser éclaira alors la zone une fraction de seconde. Mais cela avait suffi aux deux pilotes pour voir l’animal. Un gigantesque Drexl se tenait là devant eux, le monstre s’avança dans le rayon de lumière provenant des flammes. Kenan n’avait jamais vu de tel monstre, mais les holobandes de l’empire en faisaient de très bonnes descriptions. Originaire d’Onderon, un tel monstre n’avait rien à faire ici. Mais où étaient-ils donc tombés ? Lentement Kenan se rapprocha de Tori et lui chuchota.

« Je vais tenter de faire diversion, toi tu cours en direction du vaisseau. T’en fais pas je serais juste derrière toi. Il reste quelques kilomètres, à bonne allure on peut y être en une petite demi-heure. Espérons juste que les armes ralentiront notre ami ici présent. »

Kenan espérait surtout qu’il n’y avait pas d’autre Drexl dans les environs, sinon il ne donnait pas cher de leur peau, déjà qu’affronter l’un de ces monstres était loin d’être conseillé. Mais Kenan ne comptait absolument pas le combattre, loin de là même.
Il fouilla rapidement dans les sacs qu’ils avaient et en sortit une bouteille que leur avaient offerte les rodiens à leur arrivée.

« Espérons que ça flambe bien. »

Il balança alors la bouteille dans le feu et comme il l’espérait l’alcool s’enflamma provoquant de grandes flammes cachant la vue du Drexl.

« Cours ! »

Faisant volteface, Kenan suivit Tori dans sa course folle pour échapper au monstre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 28 ans
Messages : 72
Occupation : Médecin
Localisation : Médecin
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi
MessageSujet: Re: Une ombre en pleine nuit [pv Tori]   8/5/2016, 18:47


Dernière édition par Tori Creed le 8/5/2016, 18:48, édité 1 fois


Une ombre en pleine nuit
Kenan Vel & Tori Creed





L’odeur de viande grillée se répandit rapidement dans la clairière, faisant gronder sourdement le ventre de Tori. Elle avait faim. Très faim même. Marcher en étant blessée sur autant de bornes, ça créait un petit creux. Elle sentit l’eau lui monter à la bouche et elle pria pour qu’aucune bête ne soit attirée par le fumet délicat. Mais finalement, ce ne fut pas le cas. Sûrement la flamme chaude qui les dissuada d’approcher.

Une fois l’estomac bien calé, Tori avait naturellement insisté pour prendre le premier tour de garde. Kenan avait protesté comme toujours mais il la connaissait, quand elle avait une idée en tête, rien ni personne ne pouvait la faire changer d’avis, pas même ses amis. Ainsi donc, Kenan s’étendit sur le sol afin de se reposer tandis que Tori, gardant son arme bien en mains, gardait les yeux ouverts dans l’obscurité ambiante. Ses pensées allaient à toute allure, comme toujours, ce qui ne l’empêchait pas d’être attentive et aux aguets. Il paraît que les femmes ont toujours pu faire plusieurs choses à la fois. Ainsi donc, ses pensées étaient naturellement tournées vers son mari. Enfin, elle devrait dire son défunt mari. Il avait disparu lors de la dernière bataille contre les Rebelles. Et elle le connaissait suffisamment pour savoir que cela ne voulait dire qu’une seule chose : il était mort. Sinon, quelques soient le nombre de parsec les séparant, il l’aurait retrouvé ou tout du moins, il aurait donné de ses nouvelles. Elle savait qu’il aurait tout fait pour la retrouver. Elle soupira.
Tournant délicatement la tête en direction de Kenan, elle l’observa dormir. Ils avaient plusieurs passé la nuit ensemble, mais ils se voyaient plutôt comme des amis très proches, des frères d’armes qui avaient parfois besoin de décompresser du stress des combats. Tori sentait son cœur se serrer à la pensée de Bram. Mais il était mort… Elle avait mis du temps avant de faire son deuil. Cet homme, elle l’avait aimé passionnément. Et elle avait mis du temps avant de s’accorder un peu de plaisir dans les bras d’un autre. La première fois, elle avait eu l’impression forte et désagréable de trahir la mémoire de son mari. Et puis, le deuil s’était fait. Tori était une battante, elle savait qu’il fallait aller de l’avant.

Soudain, alors qu’elle en était là de ses réflexions, elle entendit un bruit strident briser le silence apaisant de la forêt. Frémissant, elle se redressa. Le bruit était assez proche mais pas suffisamment pour qu’elle puisse voir quoi que ce soit. En deux secondes, Kenan s’était réveillé et avait empoigné son pisolaser.

Non, je n’ai rien vu… Mais au bruit, je dirai un Drexl…

Kenan visa en direction du bruit et tira. Pendant une fraction de seconde, la clairière fut illuminée par le trait lumineux. Et Tori eut parfaitement le temps de voir le monstre qui se tenait à la lisière des bois, dans l’ombre. Effectivement, c’était un Drexl qui n’avait absolument rien à foutre ici d’ordinaire… Il faut croire que les Roniens les avaient introduits sur leur planète dans un but précis… qui était peut-être justement de s’en servir comme gardiens… Tori resta immobile. Kenan se rapprocha d’elle et lui murmura des instructions à l’oreille. Elle voulut protester et ne pas l’abandonner mais elle savait que c’était la meilleure chose à faire. Elle hocha la tête et se tint prête. Kenan enflamma l’alcool que leur avaient offerts ses satanés Rodiens et le lança en direction du monstre, les dissimulant à sa vue dans une explosion de flammes. C’était le signal du départ, Tori rassembla ses forces éparses et se mit à courir aussi vite qu’elle pouvait, comme si sa vie en dépendait… Et à dire vrai, elle en dépendait carrément !

Les troncs défilaient autour d’eux, Tori avait pris garde de se lancer dans la bonne direction. Au bout de vingt minutes où elle crut bien mourir trois fois, elle aperçut au loin la navette solitaire qui leur permettrait de rejoindre le vaisseau en orbite.

Courage, on y est presque !, hurla-t-elle à Kenan.

Mais la bête les talonnait de près. Tori sortit son pisolaser, visa et tira.


  • Petite Réussite : je touche l’animal en ne le blessant que très légèrement.
  • Réussite : je touche l'animal en le blessant sévèrement ce qui le ralentit beaucoup
  • Grande réussite : je tue l'animal
  • Petit Echec : je rate mon coup
  • Echec : je rate mon coup et je me blesse superficiellement
  • Grand échec : je rate mon coup et je me blesse sérieusement.


Ouf, elle avait eu de la chance. La bête tomba lourdement au sol. Mais il fallait tout de même qu'ils se dépêchent d'atteindre la navette. Ce genre de bestioles voyage souvent en meute...

AVENGEDINCHAINS


LOOSE HOPE, THAT'S FREEDOM  
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Tori Creed' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé facile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier

Une ombre en pleine nuit
Kenan jetait sans arrêt des regards derrière lui, cela faisait déjà une bonne vingtaine de minutes qu’ils couraient dans cette jungle et le drexl ne semblait pas vouloir lâcher prise. Mais ce qui étonna le pilote c’était la taille du monstre, il semblait plus petit que dans les descriptions, mais certes ce n’était pas facile de regarder ce genre de chose alors qu’on fuyait pour sa vie.
Durant sa course le pilote avait trébuché plusieurs fois sur de grosses racines et avait par deux fois failli se faire faucher par le monstre. Courir ainsi dans cette forêt était des plus difficiles et l’obscurité n’aidait en rien les deux impériaux. Seulement éclairer par la torche de son pistolaser, Kenan avancé principalement à l’instinct, il lui était même arrivé quelques fois de ne pas savoir quelle direction prendre, mais à chaque fois son instinct le guidait correctement, comme s’il savait où aller, alors que Kenan n’avait jamais mis les pieds sur cette planète et encore moins dans cette forêt.

Il était à bout de souffle, mais à travers les arbres, il parvenait à voir les lumières de la zone d’atterrissage où leur navette les attendait, enfin en théorie. Il fallait espérer que les rhodiens n’aient pas décidé de se débarrasser de leur vaisseau pour masquer toutes traces de leur présence sur la planète.
Il sentit ses jambes se fatiguer, il n’allait pas pouvoir continuer ainsi très longtemps, le vaisseau était certes proche, mais même quand ils seraient arrivés, le drexl serait toujours là. Comme pour répondre à ses propres pensées, Tori fit soudainement volteface et tira sur le monstre, ce dernier s’écroula alors instantanément. Kenan en oublia de respirer, s’il avait su que le monstre ne résisterait pas à un tir, cela ferait longtemps qu’ils auraient cessé de courir.
Profitant de cette accalmie pour reprendre son souffle, Kenan s’approcha du monstre. La créature ressemblait à ce que les holobandes décrivaient, mais lelézard monstrueux était dépourvu d'aile et comme il l’avait déjà remarqué sa taille était bien inférieure à ce qu’il avait pu lire. Ce n’était pas drexl adulte qu’ils avaient sous les yeux, mais une larve. Le pilote ne put s’empêcher de déglutir.

« C’est une larve, mais qui dit larve dit sans aucun doute qu’il y a des adultes dans le coin. Et on peut être sûr que cela ne se laissera pas abattre d’un coup de blaster. Il faut regagner le vaisseau rapidement. »

Il se tourna alors vers la clairière où était stationné le vaisseau, dans l’obscurité Kenan avait du mal à évaluer les distances, mais il pensait qu’ils ne se trouvaient qu’à une centaine de mètres de la navette. Ils avancèrent à pas feutré, guettant à chaque instant qu’une créature ne les attaque pas, mais seul le silence leur répondait, un silence quelque peu inquiétant pour une telle forêt, normalement on aurait dû entendre des chants d’oiseaux ou des bruits de rongeur, mais là rien le silence absolu. Kenan espérait se tromper, mais en général un tel silence ne pouvait signifier qu’une seule chose, un ou plusieurs prédateurs se trouvaient dans le coin.
Lorsqu’ils arrivèrent à l’orée de la clairière, des spots lumineux étaient disposés un peu partout éclairant à la fois la navette, mais également le poste de sécurité où devaient se trouver quelques rhodiens.
Avançant lentement vers le poste de sécurité, Kenan remarqua que celui-ci était désert, mais une mare de sang inondait le sol de l’abri, en inspectant un peu plus la flaque, il constata que le sang était encore chaud, c’était mauvais signe.

« Bon on regagne le vaisseau silencieusement en espérant que ce qui a fait ça ne soit plus là. »

Il ne voulait pas inquiéter son amie, mais il était presque sûr que la chose qui avait fait ça, sans doute un drexl, était toujours là. Regardant par la fenêtre de l’abri,  il scruta le ciel, mais l’obscurité était tel qu’il n’aurait pas vu si l’une de ces créatures décrivait un cercle dans le ciel. Un coup d’œil vers la navette le confirma dans une idée qui avait commencé à germer dans sa tête, la porte de la soute était ouverte, les pilotes qui les avaient déposés ici n’auraient jamais laissé entrer les rhodiens sans un accord verbal de Tori ou de Kenan, quelque chose était arrivée. Après la trahison des rhodiens, ces derniers avaient sans doute cherchait à éliminer les pilotes avant de détruire la navette, mais manifestement les rhodiens n’avaient pas dû compter sur les créatures sauvages de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 28 ans
Messages : 72
Occupation : Médecin
Localisation : Médecin
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi
MessageSujet: Re: Une ombre en pleine nuit [pv Tori]   8/5/2016, 22:08


Dernière édition par Tori Creed le 8/5/2016, 22:09, édité 1 fois


Une ombre en pleine nuit
Kenan Vel & Tori Creed





La course était éperdue. Le souffle court, Tori sentait un point de côté commencer à lui vriller les côtes. Mais ils devaient continuer, ne surtout pas s’arrêter. Tori reprit sa respiration et accéléra, sentant ses muscles protester sous le manque d’oxygène. Elle avait bien tenté de jeter un coup d’œil par-dessus son épaule pour observer le monstre qui les suivait mais elle préférait se concentrer sur son avancée. Il y avait des racines épaisses au sol, des cailloux et de nombreuses choses qui pouvaient la faire trébucher si elle n’y prenait pas garde. Elle enjamba une racine plus grosse que les autres, faillit tomber cinquante mètres plus loin mais se ressaisit et continua de courir. Ils n’étaient plus très loin de la navette mais les derniers mètres lui paraissaient interminables. Et pourtant, elle en avait fait des missions où elle avait été à deux doigts d’y passer !

Elle entendait le souffle court de Kenan juste derrière elle et elle regardait rapidement par moment pour vérifier qu’il était toujours là. Il courrait vite, d’ordinaire il l’aurait dépassé, mais il avait certainement préféré fermer la marche afin de la couvrir. Après tout, elle était blessée.
Tori fit soudainement volte face et abattit le monstre d’un seul coup. C’était bizarre… Presque trop facile. En observant le cadavre, Kenan détermina aisément, ainsi que Tori qu’il s’agissait seulement d’une larve et non pas d’un adulte…

Ca ne promet rien de bon… Les larves ne sont jamais très loin d’un adulte pour les surveiller… On ferait mieux de dégager d’ici et vite…

Ils se rapprochèrent de l’endroit où se trouvait la navette, à pas feutrés, silencieusement… Le silence environnant n’augurait rien de bon non plus. Ils étaient dans une forêt. Il était censé y avoir des piafs, de bestioles diverses et variées. Le silence total ne pouvait signifier que la présence d’une grosse bête pour que les oiseaux se fassent tout petits de crainte de se faire croquer.

Les spots illuminaient le vaisseau comme le poste de garde. Tori se glissa à la suite de Kenan en direction du poste de garde. Personne. Et une énorme mare de sang. Vraiment, ça sentait pas bon mais pas bon du tout… Tori s’avance à l’intérieur du poste de garde. Des trainées de sang encore. Et un bout de jambe à moitié déchiquetée… Elle examina la trace des dents… Pas de doute. En ressortant, elle murmura à l’oreille de Kenan :

Un Drexl adulte… Sûrement la maman qui s’est inquiétée pour son petit et qui a croqué ce qui lui passait sous la dent…  Tout à fait d’accord avec toi, filons discrètement si c’est encore possible…

Tori sortit du poste de garde et se dirigea toujours à pas feutrés vers le vaisseau. Il semblait réellement désert. Alors qu’elle s’apprêtait à y rentrer, elle entendit un grondement sourd. Redoutant ce qu’elle allait voir, elle fit cependant demi-tour. Un Drexl. Adulte. Un machin de 5 mètres, immense et monstrueux… Ok. Là, ils étaient salement dans la mouise pour parler correctement….


  • Petite Réussite : je touche l’animal en ne le blessant que très légèrement.
  • Réussite : je touche l'animal en le blessant sévèrement ce qui le ralentit beaucoup
  • Grande réussite : je tue l'animal
  • Petit Echec : je rate mon coup
  • Echec : je rate mon coup et je me blesse superficiellement
  • Grand échec : je rate mon coup et je me blesse sérieusement.


Et merde !! La bestiole évite le tir alors qu'elle bondit sur elle. Tori sent ses crocs lui lacérer le flanc gauche et pousse un hurlement de douleur. Elle tombe au sol, son arme lui échappant.

AVENGEDINCHAINS


LOOSE HOPE, THAT'S FREEDOM  
On est les enfants oubliés de l’histoire mes amis, on n’a pas de but ni de vraie place ; on n’a pas de grande guerre, pas de grande dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression, c’est nos vies. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Tori Creed' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Contrebandier

Pilotage Mains nues Blaster Vitesse Perception Age : 30 ans
Messages : 322
Occupation : Contrebandier
Localisation : A bord de son vaisseau
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Contrebandier
MessageSujet: Re: Une ombre en pleine nuit [pv Tori]   9/5/2016, 21:12


Dernière édition par Kenan Vel le 11/5/2016, 00:03, édité 3 fois

Une ombre en pleine nuit
Les deux pilotes avançaient méfiants en direction de la navette, Kenan aux aguets jetait sans arrêt un œil derrière lui, il ressentait un danger proche, il n’aurait su dire comment, mais il le savait la bête était là. Un grognement alerta alors l’homme, faisant volteface il vit le monstre à seulement quelques mètres de lui. Ce dernier fonça droit lui eux, et le pilote eut tout juste le temps d’esquiver le monstre qu’il entendait déjà Tori répliquer. Jetant un regard vers son amie, il vit qu’elle était aux prises avec le monstre, le tir n’avait manifestement pas fait mouche et la jeune femme n’avait alors pas pu esquiver l’attaque. Voyant Tori totalement à la merci du monstre Kenan, prenant son courage à deux mains, tira en direction du monstre, ce dernier s’envola immédiatement lâchant son emprise sur le capitaine Creed.
Kenan fonça vers son amie, voyant qu’elle n’allait pas pouvoir se lever il tenta de la tirer à bord de la navette pour la mettre à l’abri du monstre. Mais voilà que déjà le lézard ailé revint à la charge. Le pilote tira plusieurs fois en direction du monstre, mais à chaque fois il loupa son tir, la créature bien que massive était incroyablement agile. Son aptitude à pouvoir s’envoler et ensuite plonger sur ses victimes en faisait un prédateur redoutable. Les tirs de Kenan avaient au moins l’avantage de garder à distance le monstre, mais ce n’était pas comme cela qu’il allait définitivement s’en débarrasser.

Laissant son amie dans le pseudo abri où elle se trouvait, protégé des airs par le vaisseau, seule une attaque terrestre pourrait l’atteindre. Kenan s’éloigna du vaisseau tirant pour attirer le monstre, quelques tirs parvinrent à toucher le monstre, mais aucun ne semblait avoir particulièrement d’effet. Mais son but était clair, il voulait éloigner le monstre de son amie et d’une chance pour elle se s’en sortir vivante. Il ne faisait que peu de cas de sa propre situation, il arrivait à se débarrasser du monstre, il aurait peut-être l’occasion de rejoindre la navette avant que Tori ne quitte le sol, mais contre un tel monstre, il n’avait pour ainsi dire aucune chance, seul un magnifique coup du sort pouvait les sauver.
Il s’approcha rapidement de l’abri poursuivi par le monstre, mais avant qu’il n’ait pu atteindre le poste de surveillance, le monstre bondit sur lui à vive allure.

lancer de dé:
 

Kenan parvint à esquiver le monstre en se jetant dans l’abri et réussit même à lui tirer dessus touchant une des ailes, sous le coup le monstre reculant de douleur, mais il écartant les membranes de ses ailes et prit son envol. Le tir n’avait sans doute pas été assez puissant ou n’avait tout simplement pas touché une zone vitale.
Pensant sur le moment que le monstre s’était enfui, il courut alors vers le vaisseau pour voir comment aller Tori et l’aider à rentrer dans le vaisseau.
Mais alors qu’il courait comme un dératé, il entendit un sifflement d’air derrière lui, il sut alors que le monstre était à sa poursuite. Il se retourna brusquement et tira en direction du monstre, le tira passa à côté de la tête de la créature et ne lui occasionna aucune blessure. Le drexl se jeta alors sur Kenan, d’un coup de patte il propulsa le pilote en direction du vaisseau. L’impérial s’écrasa lourdement sur la carlingue du vaisseau avant de toucher le sol. C’était une cuisante douleur au torse dont  il avait écopé et son arme n’était pas en vue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Kenan Vel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé facile' :


--------------------------------

#2 'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une ombre en pleine nuit [pv Tori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Ombre verte se lève sur le Vieux Monde...
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» nuit sanglante
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Mon lapin cette nuit c'est rebooté seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: RPs-