Anya - "Sorry, did I kill you ?" [Terminé]



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Anya - "Sorry, did I kill you ?" [Terminé]

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Empire

Age : 27 ans
Messages : 211
Occupation : Assassin, tueuse à gage
Localisation : Bastion
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire
MessageSujet: Anya - "Sorry, did I kill you ?" [Terminé]   30/4/2016, 16:52


Dernière édition par Anyalil Maridali le 19/7/2016, 23:11, édité 5 fois

ANYALIL "ANYA" MARIDALI
Séductrice ◊ Sarcastique ◊ Violente ◊ Moqueuse
Nom : MARIDALI ◊ Prénom : Anyalil ◊ Age : 27 ans (née en 18 BBY) ◊ Origines : Nar Shaddaa ◊ Localisation : Un studio à Ravelin, la capitale de la planète Bastion. ◊ Occupation : Assassin proposant ses services presque exclusivement à l'Empire. ◊ Orientation : Pansexuelle. ◊ Situation familiale : Célibataire, a apparemment quelques frères et soeurs quelque part dans la Bordure Extérieure.
Que pensez-vous de la Nouvelle République ?
"Nouvelle" ? Un peu hypocrite comme terme. Elle n'a rien de différent avec l'Ancienne République. Je ne crois pas qu'une galaxie entière puisse être dirigée par un régime reposant sur ces principes auxquels seuls les enfants (et les niais) croient vraiment. Surtout que la République est un véritable condensé d'embrouilles : corruption, incompétence des politiques, défaillances du système etc. Pour moi, la République est vouée au même échec que le régime "démocratique" précédent : la disparition.
Que pensez-vous des Vestiges de l'Empire ?
Mes employeurs préférés, de loin. Certains disent que le crime ne paie pas, mais ils n'ont clairement jamais assassiné quelqu'un pour le compte de l'Empire. Eux, au moins, ils savent de quoi ils parlent. Je ne suis pas non plus une fanatique, mais je suis plutôt d'accord avec leurs objectifs (gouverner d'une main de fer sur la galaxie, tout ça tout ça), et s'ils me demandent d'assassiner des gens, avec une somme valable de crédits à la clé, c'est tout bénéf'.
Que symbolise Coruscant pour vous ?
Ca me rappelle la maison, mais en mieux : c'est plus grand, plus intéressant, avec une ambiance assez différente de Nar Shaddaa, notamment à cause (ou grâce, tout est relatif) de la volonté d'indépendance. Et avec la confrontation entre la République et l'Empire qui se fait de plus en plus tendue sur la planète, il doit y avoir pleins de gens à tuer pour de l'argent et... en fait c'est là-bas que j'aurais dû habiter !
Quelle est votre place dans la Galaxie ?
Bah en fait je suis pas sensée en avoir... J'entends par là que je suis un assassin, une tueuse à gage, je suis donc sensée être une ombre dans l'espace, qui ne prend vraiment vie que quand elle tue. Bon sinon je suis très proche de l'Empire et j'ai même un studio sur Bastion, mais à part ça c'est un peu le néant. [A elle-même : C'est triste à dire en fait, vu comme ça...]
27 ANS - 8 (+1)
Archétype : Combat, Blaster, Pistage.

PHYSIQUE
Combat •••
Blaster ••○
Vitesse •○○
COMPETENCE
Pilotage ○○○
Commerce ○○○
Pistage ••○
INTELLIGENCE
Diplomatie ○○○
Négociation ○○○
Connaissances ○○○
FORCE
Sabre ○○○
Projection ○○○
Perception ○○○
Inventaire de départ
Blaster N.1 : Un blaster de petit calibre qu'elle garde à sa cuisse, assez sympa.
Epée krath N.1 : Une lame basique, qui se révèle être l'arme fétiche d'Anya.
Studio N.1 : Le petit chez-soi d'Anya, qui n'est pas incroyable mais qui se révèle assez douillet. Il se trouve sur Bastion.
LOADING PROFILE - X
Quelques jours plus tôts

Le barman s'éloigna avec un sourire en coin. La jeune femme, quant à elle, regarda le verre qu'il venait de poser à côté d'elle. Rempli d’un liquide ambré, il dégageait un doux parfum épicé. La femme passa le verre sous son nez pour se délecter de cette odeur qui lui rappelait tant de souvenirs, rejeta ses cheveux blonds en arrière et trempa ses lèvres dans le whiskey corellien dont elle connaissait les mérites. Elle reposa le verre et regarda dans la direction que lui avait indiqué le barman lorsqu’il lui avait apporté le verre en lui annonçant que quelqu’un le lui avait commandé pour elle.

Son regard parcouru l’assistance, vagabondant des tables de jeu où s’affrontaient divers touristes, jusqu’aux petites alcôves qui permettaient un certain retrait aux buveurs plus introvertis. L’un d’eux lança un léger coup d’oeil en direction du bar. La quarantaine, il arborait une de ces barbes de trois jours que la femme appréciait tant. Il n’y avait pas à tortiller, elle allait décidément beaucoup s’amuser ce soir.


- Si j’avais pas déjà mes obligations, je te demanderais sûrement en mariage, dit l’homme avant de ricaner.
La jeune femme ricana et se laissa tomber à ses côtés, dans un grand lit aux allures luxueuses.
- Je ne pense pas que tu me supporterais au quotidien. Il me suffit parfois de quelques minutes pour avoir envie d’étriper quelqu’un, alors se marier avec quelqu’un, non merci.
- C’est vrai que je te vois mal te poser, sourit l’homme en fixant son amante d’une nuit.
- Tu vois bien, Mandarr, rétorqua cette dernière avec un sourire. D’ailleurs, il va bientôt falloir que je parte, j’ai des choses à faire et un voyage à préparer.
- Attends, si jamais tu reviens sur Corellia, peut-être qu’on pourrait se revoir ? proposa Mandarr. C’est quoi ton nom ?

La blonde hésita un moment et afficha un sourire en coin, avant de dire :
- Anyalil. Anyalil Maridali.

Le sourire de Mandarr s’effaça en un instant pour laisser place à une expression de surprise véritable mêlée à la douleur, alors que du sang coulait de son cou. Anyalil observa le regard de son amant s’éteindre et se glissa hors du lit, enlevant le sang qui maculait la lame qu’elle tenait dans sa main à l’aide d’un bout de drap.

*Tu penses que c’est pas très sympa de tuer un homme alors qu’il venait juste de prendre son pied et qu’il était si content de me trouver dans son lit ? Dis-toi qu’au moins, il est mort plein d’espoir et de joie. Mes autres victimes n’ont pas souvent eu ce loisir. Au moins, Jersha Mandarr a eu une mort digne et avait pris son pied juste avant. Je ne vois pas pourquoi on s’en plaindrait.*

Présent

- Au moins t’as rempli ta mission, fit remarquer le barman du pub “Hutt’s Despair”, sur Bastion. Mais tu penses pas que c’était un peu risqué de révéler ton identité à ta cible, comme ça ?
- Je le tenais, il avait aucune chance. Puis parfois ça fait un peu de bien de s’affirmer comme étant simplement Anya.
- Je croyais que t’aimais bien ne pas avoir d’identité officielle, s’étonna le barman.
- Disons que parfois ça permet un genre de retour aux sources, me rappeler comment j’en suis arrivée à assassiner des gens aux quatre coins de la galaxie. Ressers-moi une liqueur s’il te plaît Ryde.
- Justement, en parlant de ça, ça fait quelques années déjà qu’on se connaît et tu m’as jamais parlé de ton enfance, fit remarquer le dénommé Ryde en servant un autre verre à la blonde.
- Je savais pas que c’était un cabinet de psychologues, ici, dit Anya en faisant semblant de redécouvrir les lieux.
- Très drôle, Anya, mais vu que t’es quand même allée jusqu’à coucher avec une de tes cibles pour la tuer à peine une minute après l’acte, c’est que tu dois vraiment avoir des trucs refoulés.
- Comme si tu venais de découvrir que j’avais un grain, Ryde, rétorqua Anya en haussant un sourcil, avant de finir son verre d’une traite.
- Déjà, c’est quoi ton problème avec les bars et l’alcool ? demanda le barman en reprenant le verre vide de sa cliente.
- Mes parents sont morts dans un bar après s’être noyés dans un bain d’alcool à 90°, répondit Anya d’un air désinvolte.

Ryde fixa la blonde, les bras croisés, absolument pas convaincu.
- En même temps à question con… dit Anya en haussant les épaules.
- Donc tu veux vraiment pas parler de toi, conclut le barman.
- Je suis un assassin, ça fait partie de mon boulot de rien dire à personne à propos de moi.
- T’as déjà parlé de ton passé à quelqu’un au moins ? Me dit pas que t’as déjà fait le même coup qu'avec Mandarr !
- Pourquoi j’aurais fait ça ? C’aurait été complètement stupide !

Quelques jours plus tôts

- Alors, d’où vous venez comme ça ? demanda Jersha Mandarr alors qu’il s’asseyait sur le tabouret à côté d’Anya, au bar de Corellia.
- De Nar Shaddaa, répondit aussitôt la blonde.

*Quoi ? J'ai jamais dit que j'étais pas stupide !*

- J’étais la fille du propriétaire d’un casino du secteur correlien.
- Ah, peut-être que je le connais, j’ai quelques contacts avec certains proprios du secteur correlien de Nar Shaddaa, dit Mandarr.
- Oh ça m’étonnerait, il est mort, répondit Anya d’un air nonchalant.
- Oh… désolé, bredouilla le Corellien.
- C’est rien, ça fait 20 ans, je pense que j’ai pu passer à autre chose depuis…
- Et ça fait depuis combien de temps que vous êtes sur Corellia ?
- Quelques heures tout au plus. D’ordinaire je travaille pour le club Exotica, sur Nar Shaddaa. Je suis en vacances.
- Oh, j’y suis déjà allé, il y a quelques années. Je ne me souviens pas vous avoir vue. Vous êtes danseuse ?
- Oui, mais je suis une danseuse privée. Pour me voir danser, il faut payer d’avance.
- Vous devez être très sollicitée, observa Mandarr.
- Pas tant que ça. Je suis assez chère, ajouta Anya face à la fausse incompréhension qui s’affichait sur le visage de son interlocuteur.
- Oh, ceci explique cela, sourit Mandarr.

*T’as vraiment fait croire que t’étais une strip-teaseuse à ce pauvre type ?*

Présent

- Danseuse exotique, stp, rectifia Anya, légèrement agacée. C’est pas pareil. Danseuse exotique était plus drôle.
- Attends, t’espères quand même pas me faire croire que t’as été danseuse exotique ! insista Ryde.
- Je l’ai été à partir de mes 18 ans. Mais ça a pas duré. Deux ans après, je m’étais lancée dans une carrière de tueuse à gage.
- Mais comment t’es passée de danseuse exotique à tueuse à gage ? demanda le barman.
- Bon, j’accepte de te raconter tout ça si tu m’offres mes prochains verres, proposa la blonde.
- Marché conclu, tu veux quoi ?

9 ans plus tôt

*J’étais à Nar Shaddaa, donc, en train de danser pour un mystérieux client. Il avait une façon de me regarder, quelque chose dans ses mouvements, que je trouvais assez… étrange. Il n’était en tout cas pas comme mes clients habituels. Lui, il était plutôt bien foutu, avec des cicatrices sur son corps. J’ai d’abord pensé que c’était un riche vétéran de l’armée impériale, j’avais même vu un blaster à sa ceinture. Il n’étais pas très vieux, mais plus tout jeune non plus. ET CETTE BARBE ! Je me demandais pourquoi j’avais un problème avec les barbes, mais maintenant je connais la source ! A la fin de mon numéro, il m’a invité à manger dehors. Nous sommes allés manger un bout dans un restaurant huppé de la ville.*

- Et sinon, si vous me parliez de vous, demanda Anya. C’est pas tous les jours qu’un client me paye à manger, surtout dans un quartier riche.

Le client ne répondit pas. Face à son silence, la jeune Anyalil insista :
- D’autant que vous ne ressemblez pas à mes clients habituels.

Son interlocuteur se stoppa net et leva son regard si étrange vers la jeune fille. Un petit sourire se dessina au coin de ses lèvres.
- Que penses-tu que je sois, jeune fille ?
- Outre un pervers vous voulez dire ? Je dirais que vous êtes un combattant, expérimenté, d’après vos diverses cicatrices.
- Tu es observatrice. Et tu as du cran.
- Je suis une danseuse de Nar Shaddaa, il m’en faut pour pouvoir m’affirmer face aux rustres qui essaient d’obtenir plus de moi qu’une simple danse.
- Tu as déjà eu à te défendre.
- Qui n’a pas déjà eu à en arriver aux mains pour survivre dans les bas-fonds de cette planète ? C’est soit ça, soit on devient un esclave. Et je préfère danser pour des vieux croulants dégueulasses plutôt que de devenir une esclave des Hutts.
- Certes. J’ai moi-même dû me défendre pour sauver ma peau. Mais je n’ai pas fait qu’assommer mon adversaire.
- Je me doute bien que vous avez déjà tué, ne pensez pas que je suis naïve au point de penser qu’un individu armé d’un blaster puisse être totalement innocent.
- Je sais très bien qu’il t’en faut plus pour t’intimider. Il marqua une pause, avant de continuer tout bas. Après tout, toi aussi, tu as déjà tué quelqu’un.

*Bon, je te cache pas que là, j’ai failli perdre le contrôle de mes sphincters. Laisse la bouteille.*

- C-comment savez-vous ? bégaya la jeune fille. Elle avait les mains tremblantes et les yeux écarquillés.
- Tu as tué mon associé, il était normal qu’un chasseur de prime comme moi retrouve la trace de son assassin.

Anya étouffa un haut-le-coeur tout en serrant ses couverts dans ses mains. La sueur commença à perler sur son front. Cela n’avait pas échappé à son interlocuteur qui continua, toujours avec son sourire en coin.
- Je ne t’en tiens pas rigueur, je comptais le faire dans quelques mois de toute façon. Je voudrais juste savoir : comment as-tu réussi à tuer un chasseur de prime ? Il était tout à fait médiocre, mais il savait quand même se battre.

Anya déglutit difficilement et un frisson parcouru le long de son échine. Elle prit une profonde inspiration, et commença, la voix d’abord tremblante :
- Tout homme est vulnérable quand il est charmé. Il a voulu aller plus loin, mais cet idiot n’avait pas vu la dague attachée à ma cuisse. J’ai frappé vite et fort, là où je pouvais. Et si vous voulez tout savoir, il a beaucoup souffert. Pas si longtemps, mais il a longtemps gémi avant de s’éteindre.

*Et qu’est-ce qu’il s’est passé après ?*

Présent

- Il a continué à sourire ce con ! lâcha Anya. Du coup je savais pas quoi faire ! Est-ce qu’il fallait que je m’enfuie ? Que je lui demande ce qu’il comptait faire ? Que je lui plante mon couteau quelque part ?
- J’imagine que c’est lui qui t’a lancé sur le chemin de l’assassinat, supposa Ryde en regardant Anya vider la bouteille au goulot.
- Bien joué, capitaine ! C’est vrai que cet homme avait du coup besoin d’un nouvel associé pour une de ses missions. Puis au final, il a commencé à apprécier ma compagnie, et moi j’avais désespérément besoin d’une figure paternelle, d’après lui. Pourtant je vois pas du tout le problème.
- T’as grandi sans père peut-être ?
- Il est mort durant la bataille de Nar Shaddaa, 3 ans avant la bataille de Yavin. Il a laissé toute une tripotée de gosses sur le carreau, et ils ont été éparpillés à travers la planète, peut-être toute la Bordure Extérieure. Moi je suis tombée sur Viralli Girden, la patronne de l’Exotica. C’est comme ça que je m’y suis retrouvée. Enfin bref, toujours est-il que y a 6 ans, on s’est tous les deux dits qu’il valait mieux que désormais on travaille chacun de notre côté.
- Tu le vois, parfois ?
- Tu sais, quand un chasseur de prime ne veut pas que tu le retrouves, tu as beaucoup de mal à le retrouver.
- Pourquoi il voudrait pas te retrouver ?
- Haha, ça je pense le savoir, mais je te le dirais pas.
- Pourquoi ça ? s’offusqua Ryde.
- Parce que tu en sais déjà suffisamment, si ça avait été quelqu’un d’autre, je l’aurais tué.
- Qu’est-ce qui t’empêche de me tuer, moi ?
- T’es le proprio d’un des bars les plus populaires de ce secteur, surtout auprès des soldats impériaux, et crois-le ou non, j’ai pas trop pour objectif de me mettre ces gars-là à dos : je suis sensée travailler avec eux, imagine la tension aux réu’.
- Tu marques un point.

Il y eut un petit blanc, avant qu’Anya ne rompe le silence :
- Bon ! Je pense qu’il est assez tard, il serait peut-être temps de fermer le bar non ? Allez hop, cassos, et pronto !

Anya trébucha, se rattrapa à une table, avant de se diriger vers la sortie, tentant d’avoir l’air aussi digne que possible. Elle sortit du pub, et se dirigea vers la porte d’à côté. Quelques minutes plus tard, elle s’affala dans son lit. Une voix retentit alors à sa droite, la faisant sursauter.
- Agent Maridali ? Nous avons une nouvelle mission pour vous…

Anya releva la tête vers l’homme qui se tenait debout auprès de son lit. La blonde leva les yeux au ciel, souffla, et se résolut :
- J’vous écoute...
Pseudo : Victor/Vic/Vicouille (oui, surprise, le joueur n’est pas une fille !) ◊ Age : Bientôt 18 ans. ◊ Disponibilité : Une à deux fois par jours quand je ne suis pas trop en manque d’inspiration, mais je peux peut-être surprendre ? ◊ Groupe : Vestiges de l’Empire ◊ Avatar : Margot Robbie ◊ Avis : Je sens que je vais bien m'amuser :B ◊ Crédits : Google Images ._.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 35 ans
Messages : 395
Occupation : Capitaine des renseignements dans la Résistance
Localisation : D'Qar
Race : Humaine
DC : Avaïane-Lann Privlorr

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Bienvenue officiellement toi!!!!!!!!!!!!! Viens dans la Résistance on y est mieux que chez les Vestiges :squee:
Et puis Margot ... :bave: je suis fan de ce choix :lick:


TEAM 0/20:
 

But love doesn’t make sense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

Bienvenue copine ! ALLONS SEMER LE CHAOS ! ALLONS REPENDRE LA TERREUR ! ♥️ POUR LA GLOIRE DE L'EMPIRE :fire:



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 27 ans
Messages : 211
Occupation : Assassin, tueuse à gage
Localisation : Bastion
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

Haha merci à vous ! :plz:



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Anya - "Sorry, did I kill you ?" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Période d'essai terminée : Gray
» (Joute) Stark Kill chevaliers Top 32 CF
» [Video] Belcher Recross the Path Turn1 Kill
» One Turn => One Kill [OT/OK]
» Kill Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Héros validés-