Sous Coruscant, les étoiles [Aalto & Triss]



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Sous Coruscant, les étoiles [Aalto & Triss]

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire
MessageSujet: Sous Coruscant, les étoiles [Aalto & Triss]    30/4/2016, 23:46


Dernière édition par Feht'ris'sharo le 4/5/2016, 14:37, édité 1 fois


Sous Coruscant, les étoiles
Sous Coruscant, les étoiles
Triss entra aux Mille et Un Plaisir et se sentit immédiatement baignée dans cette ambiance si particulière et teintée d'un parfum familier. C'était comme de rentrer à la maison après un long voyage, pourtant elle n'était partie de Coruscant que quelques jours, pourtant, depuis sa dernière soirée ici, beaucoup de choses s'étaient passées et elle avait le sentiment que cela faisait bien plus que quelques semaines.

Elle s’avança dans la zone supérieure, c'était un balcon circulaire ouvrant sur la piste de danse en contrebas. Ses pas étaient lents et encore incertains, d'ailleurs elle se permit de s'aider de la rambarde pour marcher, après tout, ici, elle n'y était pas en tant que Lieutenant de la Flotte Impériale, elle n'était pas là pour représenter l'Empire et cacher toute faiblesse, elle était juste là, pour se changer les idées, se détendre et, elle l’espérait, retrouver un vieil ami. Elle commença par le bar où elle se commanda un Supernova bien tassé, paya et s'installa dans un de ses coin favori, non loin de la chute d'eau. La présence de cette dernière lui avait toujours particulièrement plu, sans doute le rappel des cascades de son monde natal.

Son regard parcouru les lieux. L'une des choses qu'elle aimait le plus ici était le côté hétéroclite de la clientèle, il y avait de toutes les espèces et, à ce titre, elle passait tout particulièrement inaperçue. L'Empire était son foyer, mais elle en oubliait parfois ce que c'était que de côtoyer autre chose que des humains. Ici, elle n'avait pas eu besoin de se battre pour s'y sentir à sa place, c'était la volonté du maître des lieux que cette ambiance ouverte et conviviale. Sirotant son verre, elle observait distraitement une danseuse aux gestes fluides et harmonieux, plus méditative que contemplative.

Quelques semaines plus tôt, elle avait passé une soirée ici même, sensiblement à la même place d'ailleurs, quand elle était arrivée pour ce qui devait être une petite assignation temporaire, ils manquaient d'un officier pour assurer la coordination de la surveillance et le Vigilant était alors dans les environs. Elle n'avait pas eu l'occasion de croiser Fabulous mais, en revanche, c'était à cette occasion qu'elle s'était trouvée invitée dans une autre réception, quelques jours plus tard, par ce twi'lek exubérant. Puis le travail l'avait rattrapée et elle n'avait plus eu l'occasion ni l’énergie de revenir, jusqu'à ce qu'un rebelle sortit de son passé ne resurgisse pour la mettre au repos forcé à grand coup de blaster. Du moins, un repos ponctué d'un aller-retour pour Bastion et un abonnement au bacta. Elle sentit un vague élancement lui parcourir la main tenant son verre, si les tissus étaient en bonne voie de cicatrisation, elle en cachait toujours la marque sous une bande et la douleur restait omniprésente. Son pied, quant à lui, était encore sensible et rester debout trop longtemps devenait rapidement épuisant.

Perdue dans ses pensées et savourant la douce sensation de l'alcool sur son palais, elle remarqua enfin une silhouette familière. Grimée, comme toujours, jamais il ne s'affichait au naturel, mais pourtant reconnaissable par son originalité si singulière, son ami qui se faisait appeler Fabulous. L'avait-il vu ? Elle capta son regard et lui adressa un petit sourire, levant son verre dans sa direction comme pour lui poster un toast.  




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


SOUS CORUSCANT, LES ETOILES.

 feat. Feht'ris'sharo
 
La soirée de la veille avait été couronnée de succès. Cette nouvelle neige à cocktail avait fait des miracles et ont n'arrêtait pas d'en parler dans les news du jour. Queen et Fabulous avait investit dans un procédé révolutionnaire et avaient fait appel à des scientifiques comme des mécaniciens comme Halley pour créer cette machine qui arrivait à créer des cocktails sous forme de neige qui tombaient du plafond de l'établissement. Ce n'étaient certes pas de petits flocons, mais de gros flocons qui fondent au contact d'un verre ou bien de la bouche. Ce n'était pas simple comme concepts, il n'avait lui même pas tout comprit, mais ça avait été quelque chose de formidable à vivre. L'inauguration de la première plate forme VIP au dessus de la zone lounge avait également ravis les VIP de la soirée. Ils allaient pousser le concepts et en faire deux autres pour les soirées privés et offrir à chaque invités payant ces lieux une chute de neige gratuitement. Les autres étant facturées à bon prix, mais c'était un moyen d'attirer les flambeurs et plus il y aurait de neige, plus ils pourraient investir dans d'autres choses toutes aussi extravagantes.

Fabulous avait tout de même décidé de garder son costume de la veille, son travail de jour lui avait prit pas mal de son temps, mais il avait agrémenté le tout de dessins décoratifs sur le visage. Dessinant des yeux bleus un peu partout, ça le rendait un peu flippant, mais ce n'était pas plus mal. Ça faisait ressortir son visage ! Il s'occupait de quelques clients, souriant, amusant, il faisait son petit Show habituel, c'était sa, sa véritable vie. Celle d'Aalto était intéressante certes, mais cela ne lui correspondait plus vraiment. Il était devenu Fabulous pour bien des choses, mais aujourd'hui, il ressentait le désir de vivre cette vie plus intensément. Peu être pour plus tard délaisserait il Aalto pour Fabulous, mais avec ses nouveaux projets et surtout la SFOC, il avait du travail, beaucoup de travail. Il était certes le PDG, mais il avait trouvée quelqu'un pour en être le Directeur, le chef des chefs pour tout coordonner. C'était quelqu'un en qui il avait confiance et très franchement, il était plus que compétent. Ou plutôt, Elle était plus que compétente.

Il avait choisis une Twi'lek ! Autant dire que ce choix en avait fait crier plus d'un, mais cette femme avait du tempérament et elle était vraiment très douée pour se faire respecter. Souriant en pensant à ce brin de femme, il tourna la tête et son regard croisa celui d'une vieille connaissance. Une amie, une amante, une femme qu'il pourrait qualifier d'exceptionnelle ? Sûrement. Même si elle faisait partie de l'Empire, elle avait une certaine élégance et ouverture d'esprit. En tant que Chiss, elle avait également beaucoup de courage et de persévérance pour rester dans les rangs et surtout se faire accepter. Il adorait ce côté d'elle, qui ne lacha rien et il balança en l'air les papiers qu'il tenait avant de courir tel un fou furieux vers elle. Ce n'était pas une course très masculine. Ni même féminin. C'était. Dans son personnage. Il se calma en arrivant, souriant, comme toujours. « Bonjour Beauté. » Une voie grave, suave, qui allait étrangement très bien avec le costume et la phrase qu'il venait de prononcer. Il posa ses deux mains sur le table, se pencha et embrassa la Chiss sans lui demander son avis.

Fabulous était le genre de personnage à montrer son affection à ceux qu'il aimait de façon très direct. « On m'a dit que tu étais passée la dernière fois alors que je n'étais pas la... J'en ai pleuré. Vraiment ! » Lui avoua t'il avant de s'installer à ses côtés et de faire signe à un serveur de recevoir la table. Il prendrait ce qu'elle prendrait. Puis son regard se posa plus intensément sur elle et il vit rapidement qu'il y avait quelque chose de changé en elle. « Tu ne vas pas bien ? » Il l'inspecta et mit une main devant sa bouche pour réprimer une grimace, un masque d'horreur ou quelque chose dans le genre. Elle avait une blessure à la main.

 « Qu'est-ce qui c'est passé ? Dis moi tout ! Quel est le goujat qui t'a fait ça ! » Il semblait remonter et il déposa son pistolet en plastique sur le table comme pour montrer qu'il pouvait sortir les armes à n'importe quel moment ! Il plongea son regard dans les yeux rouges de la jeune femme. Ils étaient enivrants. Sûrement était-ce le seul à penser cela !

 
acidbrain

 

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire


Sous Coruscant, les étoiles
Sous Coruscant, les étoiles
Il courut vers elle, littéralement, lâchant tout dès qu'il la vit, là aussi au sens littéral, lâchant ses affaires comme ses responsabilités, le tout dans ces gestes bien à lui, uniques et toujours aussi inattendu. La chiss sentit comme une tension la quitter immédiatement quand il s'approcha d'elle, réalisant combien elle avait désiré le voir ce soir, combien ç'avait été son intention en venant ici, et combien elle aurait été déçue de le rater, encore. Bonjour Fabulous. Répondit-elle d'un sourire sincère, si loin de son expression rigide et froide dont elle se parait au quotidien. Il se pencha vers elle et elle sursauta légèrement en sentant ses lèvres sur les siennes, pourtant elle connaissait bien sa façon si... exubérante, de saluer, d'ailleurs elle ne pouvait pas dire que ça lui était désagréable, bien au contraire. Pourtant comme toujours elle eut ensuite un très léger recul, comme gênée d'une effusion telle que celle-ci en public, avant de se rappeler que tout ceci était "normal", ici, avec lui, et qu'elle réprime ses vieux réflexes pour retrouver le sourire. Moi aussi je suis heureuse de te voir. Dit-elle d'un ton amusé. Qu'elle perdit quand il lui fit part de sa peine quand il avait su qu'elle était venue la dernière fois et qu'il n'était pas là. Ça m'a attristée aussi, d'ailleurs je ne me suis pas attardée quand j'ai su que tu ne viendrais pas. Avoua-t-elle.

Il s'installa avec elle et adressa un signe à un serveur, d'ailleurs, elle en profita pour terminer son verre. Elle le reposa et tourna le regard pour affronter celui de son ami, soudain scrutateur et à qui jamais rien n'échappait. Il l'observait avec un air concerné avant de demander, enfin, d'affirmer qu'elle n'allait pas bien. Une fois de plus, cette capacité qu'il avait de savoir si aisément ses émotions les plus cachées la sidérait. Autrefois, cela la gênait, elle qui passait pour maître de ses émotions, pour certains même, insensible. Il avait si vite percé son masque d’indifférence pour voir en elle quelqu'un qui ressentait, qui n'affichait juste pas, qui ne se laissait pas dépassée ni influencée, mais qui pouvait, elle aussi, ressentir la joie ou la douleur. Aujourd'hui, elle l'avait accepté et elle ne cherchait plus à essayer de le convaincre du contraire, quand elle était secouée, comme aujourd'hui. Et bien... Le regard du Lorrdien venait de s'arrêter sur sa main bandée et il afficha un visage profondément consterné, elle baissa légèrement la tête, prenant sa main blessée dans l'autre et frottant légèrement, comme pour écarter les restes d'élancements, ou cacher l'impact qu'elle attribuait à une erreur de sa part, elle n'aurait jamais dû baisser sa garde, elle en avait payé le prix.

J'ai été stupide, voilà ce qui s'est passé. Lâcha-t-elle enfin, une légère rage dans la voix, une rage après elle-même. J'ai été trop curieuse et j'ai fait une erreur. Face à quelqu'un qui avait toutes les raisons de vouloir m'atteindre. Elle serra les poings, inconsciemment, réprimant ce souvenir encore trop présent de la sensation qu'elle avait eut, quand elle avait cru qu'elle mourrait là. Ce n'est qu'un impact de blaster. Il y en a eu deux autres. S'il y en avait eu un de plus, je ne m'en serais pas sortie. Avoua-t-elle. Pourquoi ne l'avait-elle pas tué dès qu'elle l'avait reconnue ? Son ami montrait une volonté de la protéger ou la venger, mais la faute en revenait à elle, elle avait cru Ray neutralisé, il l'avait eu par surprise. Elle avait sous-estimé un ennemi, cet ennemi. C'était son erreur et elle avait failli en payer le prix fort. Ses blessures encore fraîches ne lui laissait pas l'oublier, et pourtant elle devait continuellement réprimer ce sentiment. Elle devait se montrer forte, inébranlable, sans faille, surtout à l'aube d'une nouvelle assignation qui nécessiterait d'elle un calme, une subtilité et une clairvoyance à toute épreuve. J'ai eu de la chance... Et elle détestait l'idée de devoir sa survie à la chance. Mais ça ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir, je suis presque remise. Avoua-t-elle comme pour s'en convaincre. Il le fallait.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


SOUS CORUSCANT, LES ETOILES.

 feat. Feht'ris'sharo
 
Il voyait bien qu'elle n'était pas en forme et l'homme qui était installé à ses côtés l’écouta raconter son histoire. Apparemment, elle avait fait des erreurs et quelqu'un en avait profité pour la cribler de tires de blaster. C'était donc ça, cette sensation que le corps de la Chiss n'était pas tellement à l'aise. Il avait vu la partie immergée de l'iceberg et il restait encore deux impacts encore invisible pour Fabulous, mais ce dernier n'allait pas tarder à les découvrir et à tenter de la détendre pour oublier toute cette histoire. Il prit la main blessée de la demoiselle qu'il connaissait sous toutes les coutures et y déposa de nombreux baiser guérisseurs. « L'important c'est que tu sois vivante ma Chérie. Si j'attrape celui qui t'a fait ça, il tatera de mon sabre ! » Il brandit son arme factice en guise d'avertissement à tous ceux qui feraient du mal à sa petite Triss d'amour. Ca faisait des années qu'il connaissait ce bout de femme et avait toujours été très protecteur avec elle, bien qu'elle était bien plus douée que lui pour se protéger elle même. Lui devait faire appel à d'autre pour assurer sa sécurité.

Les deux cocktails arrivèrent et Fabulous reposa la main blessée sur la table tout en attrapant son verre. « A toi, a nous, aux autres. » Il fit toquer son verre contre celui de la demoiselle avant de boire une petite gorgée. Il la regardait droit dans les yeux, comme il le faisait toujours. Ce regard incandescent, il était complètement hypnotisé par eux. Ils étaient complètements rouges, c'était invraisemblable et pourtant, il ne pouvait s'en détacher. « Tu as du temps devant toi ou tu es juste la pour boire un verre ? J'aimerais te faire visiter... Nos bureaux sont enfin terminés et tu n'as sûrement pas vu le salon VIP ! » Ils venaient de l'inaugurer et il pointa la passerelle un peu plus haut pratiquement suspendu au dessus de la salle. Il n'attendit pas vraiment sa réponse et se redressa, entraînant la jeune femme avec lui tout en prenant sa main blessée avec la plus grande des douceurs. « Il va y en avoir trois en tout pour les soirées privées ! Anniversaires, miting, qu'ils se sentent à l'aise. » Il l'attira vers l’ascenseur qu'on ouvrit pour eux et il se colla tout contre elle tandis qu'ils montaient. « J'avais oublié ô combien tu sentais terriblement bon ma petite Triss... Tu m'as manquée... » Il l'embrassa une nouvelle fois avant que l'ascenseur ne s'ouvre. Un peu plus fort cette fois-ci.


Ils tombèrent donc sur la scène VIP qu'ils avaient fait installés ! Une petite piste de danse, un bar encore et toujours, des petits canapés et fauteuils, jacuzzi, tout pour plaire en somme. Il salua tout le monde tout en faisant le tour du propriétaire, son verre dans une main, la chiss dans l'autre. « Ce n'est pas bien grand, mais ça permet de s'amuser en toute tranquillité ! C'est bien pensé non ? On va en mettre une autre un peu plus haut et l'autre au fond, au dessus de la cascade ! » Il lui montrait vraiment tout. Le bar était bien fournis en alcool cher, mais suivant les clients, ils pouvaient revoir à la baisse ou bien à la hausse suivant les envies.

 
acidbrain

 

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire


Sous Coruscant, les étoiles
Sous Coruscant, les étoiles
Sa main prisonnière de siennes, elle accepta avec reconnaissance ces gestes de tendresse qu'il lui témoigna, embrassant sa main blessée comme si cela pouvait, d'une manière ou d'une autre, l'aider à guérir. La main était encore sensible, ses articulations, ses nerfs, tout lui semblait comme étranger, comme si, malgré les soins, elle ressentait encore cette sensation d'avoir eu la main traversée de part en part, qu'il manquait quelque chose. Le responsable de ses blessures aurait sans doute été très satisfait d'apprendre combien les heures suivant leur incartade avaient été pénible pour l'officier blessée. Combien les premiers soins sur Coruscant auraient bien pu avoir raison d'elle, ou au moins de son stoïcisme. Elle ferma un instant les yeux, chassant de son esprit tout cela, seul comptait le présent et son ami qui parvint même à lui arracher un rire, lui et son épée factice.

- Alors il ferait mieux de trembler. Répondit Triss à son protecteur.

En cet instant, elle se sentait infiniment plus en sécurité avec lui et ses armes en plastique que seule et armée de son blaster bien réel. Sans doute était-ce lui, sa présence, cet endroit rassurant, mais elle sentait partir de cette épaule cette sensation omniprésente de menace qui la suivait depuis ses blessures. Fabulous la protégeait, s'en rendait-il seulement compte, qu'il la protégeait du sentiment de vulnérabilité qui assaillait l'impériale sans qu'elle n'en montre le moindre signe ? De nouvelles boissons arrivèrent, ils trinquèrent et elle savoura le breuvage, bien plus que le premier verre où elle n'avait été accompagnée que par la solitude. Elle adressa un sourire par-dessus son verre à son ami qui la fixait du regard, de cet air captivé qui l'avait si souvent intimidée, qu'elle n'avait trouvé chez personne d'autre.

- J'ai toute la nuit, je suis en repos forcé, à vrai dire. En temps normal elle aurait dit cela d'un ton presque dramatique, au moins dépité, mais à l'heure actuel, elle accueillait ce congé avec un vif enthousiaste que seul quelqu'un la connaissant pouvait déceler dans le ton de sa voix, dans son demi sourire, dans la lueur particulière de son regard. Vraiment ? C'est fini ? J'ai très envie de voir tout ça, en effet. Déclara Triss tout en finissant son verre, puis prenant la main que Fabulous lui tendit pour se lever, lentement. Tu m'avais parlé de ces projets, il y a un moment. Je suis si heureuse que cela se soit enfin concrétisé. Ajouta la chiss avec ferveur, suivant son ami le long de la passerelle.

Enfin, ils se trouvèrent seul à seul une fois les portes de l'ascenseur refermées. Comme s'il s'agissait d'un signal partagé, il fut contre elle et elle se tourna vers lui, son sourire mesuré et calme se faisant alors plus chaleureux, moins retenu, moins encore quand il l'embrassa de nouveau, de manière indiscutablement moins sommaire que sa salutation. Là, seulement, elle oublia réellement ses blessures, les pressions qui pesaient sur elle, pour ne laisser que la volonté de profiter de l'instant présent. Du moins le temps de ce moment volé dans l'ascenseur. - Tu m'avais tant manqué, toi aussi. Avoua-t-elle, se l'avouant à elle-même aussi, car au quotidien, même si la solitude pouvait lui peser, elle ne se permettait jamais de le prendre en compte. Rares étaient les moments où elle pouvait vraiment se laisser distraire.

Et pour de la distraction... Se dit-elle quand les portes s'ouvrirent, révélant l'une des salles VIP tant contée. L'endroit était intime, sans être renfermé, comme toujours cela témoignait du bon goût des propriétaires. Elle admira quelques instants les lieux avant de suivre ses pas. Devant les gens présents, elle avait retrouvé instantanément son comportement habituel, attentif mais sans montrer trop de curiosité, un sourire à peine expressif, des signes de têtes poli vers ceux que son hôte saluait. Bien qu'à son bras, elle se rapprocha encore un peu plus de lui. - C'est à l'image de ce que tu voulais, c'est convivial, agréable, vraiment bien pensé, oui. Approuva-t-elle dans un sourire. C'est extraordinaire, tout ce que tu as fait ici, vraiment. Dit-elle, s'installant dans un fauteuil d'un confort extrême. Le geste semblait délibéré et issu d'une simple volonté de s'installer, en réalité, elle se sentait incapable de rester debout une minute de plus sans montrer le moindre signe de faiblesse. - Que réserves-tu d'autre comme surprise ? Son regard balaya rapidement les autres convives, tâchant de reconnaître ceux qu'elle avait déjà croisés. Involontairement, en public, elle reprenait son rôle plus formel, surtout dans un endroit tel que celui-ci ou certaines personnes importantes se trouvaient, parfois, et devant qui elle tenait à soigner son image. Elle, à la différence de Fabulous, n'avait pas ses artifices pour cacher qui elle était.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sous Coruscant, les étoiles [Aalto & Triss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Le Mille et Un Plaisirs-