Belkadan - Priya O'Mahra - Mission Dex Roth.



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Belkadan - Priya O'Mahra - Mission Dex Roth.

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Belkadan - Priya O'Mahra - Mission Dex Roth.   4/5/2016, 00:06


Dernière édition par Dex Roth le 5/5/2016, 17:49, édité 1 fois

6 ABY - Surface de Belkadan - Vaisseau de Commandement Halsten.

Il y avait à la surface de la planète vierge, un vaisseau de commandement et de transport de troupes qui était arrivé il y a trois jours. Sous le commandement de l'Amiral Roth, environs 1 000 soldats avaient débarqués sur cette planète dépourvue de vie intelligente. Cependant, depuis peu, les observateurs de l'Empire avait tracé des communications entre cette planète et plusieurs stations pirates. Une enquête approfondie révéla un avant-poste pirate en pleine effervescence qui pourrait poser des problèmes aux voix de navigations alentours. De ce fait l'Amiral Roth, qui avait bien besoin d'un peu d'action, s'était porté volontaire pour s'occuper de régler le problème comme il se devait.

Les objectifs de la mission étaient d’effacer toute présence pirate à la surface et en orbite de la planète. De ce fait, il n'était nullement nécessaire d'éliminer les pirates au sens propre. Dex n'appréciait pas de tuer inutilement, il ferait en sorte de limiter les pertes au strict minimum, mais certains officiers pirates ne méritaient plus de traîner leurs carcasse plus longtemps dans la galaxie, et ça, Dex s'en chargerait personnellement.

De ce fait, il avait lancé des missions de reconnaissances par des troupes d'élite avec pour ordre de ne pas se mettre en danger, ni de révéler leur présence. Les rapports venaient juste d'être compilés et apportés à Roth. Ce dernier les analysa soigneusement dans les quartiers tactiques, seul, en fumant. Ils révélèrent la présence d'une station construite à la vas-vite, de postes de défense antiaérien, terrestre, et de la présence d'environ 1 500 pirates. Ils avaient installés un périmètre de défense rudimentaire mais efficace. Les attaquer de front ferait subir aux troupes de Dex des pertes nombreuses et inutiles, chose que ce dernier ne supporte pas. Un bombardement orbital réglerait ce problème, mais il ne permettrait pas de recueillir des informations.  

De ce fait, la solution la plus adaptée était une infiltration au cœur de la base ennemie, et une mise hors service de défenses automatisées, ainsi que de l'alimentation énergétique. De surcroît, une explosion dans le dépôt de munition ajoutée au reste suffirait à provoquer une grande vague de déstabilisation dans leurs rangs. Pour terminer, la mise hors combat préalable des officiers pirates et l'ordre de réédition réglerait l'affaire en un temps record. Oui, c'était la meilleure solution.

Mais encore une fois, pas la plus simple. Cependant, l'Amiral avait sous son commandement des soldats habitués à ses stratégies, ce qui rendait l'opération plus que viable. Ses sous-officiers allaient encore avoir un regard désespéré, mais il allait se rendre en première ligne, comme il aime l'être.

Il fit convoquer tous les officiers pour énoncer le déroulement de la mission, à savoir qu'un groupe fera diversion au nord en attirant un maximum de pirate loin de la station, pendant qu'un petit groupe d'une trentaine de soldats, Roth en tête, effectuera une infiltration dans la station et semera le chaos dans les moyens logistiques ennemies. Le groupe que mènera Roth, composé de 4 soldats d'élite et de lui-même, s'occuperas de capturer les officiers pirates. Les troupes se préparent tandis que Roth se dirige vers ses quartiers personnels pour se préparer.

Tandis qu'il revêtait sa tenue d'infiltration composée de vêtements de camouflage dernière génération, de systèmes antithermique, et d'une peinture de camouflage (Dex n'aimait pas les armures.) son comlink s'activa. Un vaisseau Impérial venait de larguer une capsule de débarquement en direction du camp de base, avec à son bord un officier qui, apparemment, rejoignait l'équipage de Dex. Ce dernier haussa les sourcils, étonné, puis soupira, ne sachant trop que penser. Il allait devoir s'en occuper avant le début de l'opération imminente, mais le nouveau se passera de la tenue officielle. L’Amiral, équipé de rangers métalliques motorisés, d'une combinaison à capuche qui utilise la lumière pour reproduire l'environnement ambiant, sans oublier la peinture du visage couleur jungle. L'Amiral se dirigea vers l'armurerie pour prendre son équipement. A savoir, un fusil de précision à munitions multiples, deux blasters rapides, des gadgets d'infiltration et de capture, ainsi que plusieurs lames et un bouclier énergétique.

L'Amiral, qui était méconnaissable, s'approcha de la zone d’atterrissage de la capsule, le fusil de précision en bandoulière.  Le reste du personnel était trop occupé aux préparatifs pour trahir l'identité de Roth. La capsule arriva trente secondes plus tard, les rétros-fusées projetant de la poussière un peu partout sur le camp. Les portes s'ouvrirent, révélant le nouveau venu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 28 ans
Messages : 604
Occupation : Espionne de l'Empire infiltrée dans la Résistance
Localisation : D’Qar
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

feat. Priya O'Mahra & Dex Roth ▵ ©endlesslove.
belkadan


6 BY. Début du 9ème mois. Belkadan. Bordure extérieure.

Lorsque la porte de la capsule s’ouvrit dans un chuintement caractéristique, ce n’est pas « un » nouveau venu mais « une » nouvelle venue qui s’extirpa de l’appareil avec souplesse et agilité. Une femme arborant l’uniforme officiel de la marine impériale. En posant les pieds sur la terre ferme, elle s’accorda quelques secondes pour observer son environnement et prendre en considération l’activité fébrile qui animait le camp de base. La majorité des hommes et des femmes se trouvant à proximité de la zone d’atterrissage de la capsule de largage étaient occupés à vaquer à leurs occupations et c’est tout juste s’ils daignèrent s’accorder un instant pour dévisager la nouvelle venue. Un soldat solitaire se tenait toutefois à distance raisonnable de l’aire d’atterrissage, en tenue de combat et armé jusqu’aux dents. Il portait sur le visage des peintures de guerre et avait tout l’air d’être paré à partir en mission. Instinctivement, Priya se dirigea vers lui. Il était après tout le seul à être conscient de sa présence.

— Lieutenant O’Mahra, déclara avec autorité en s’arrêtant devant l’homme qui avait tout l’air de n’être qu’un simple soldat. (Il ne portait aucune plaque ou galon.) Je dois voir l’Amiral Roth immédiatement.

***

Quelques jours plus tôt…

Amiral Dex Roth. C’est le nom qui figurait sur le dossier qui venait d’être chargé sur le datapad personnel de Priya. La jeune femme se trouvait dans une salle de conférence du Bureau de l’Organisation Interne. Elle rentrait tout juste de mission sur Belsavis et ne s’était pas encore débarrassée de cette irrépressible sensation de froid qui la suivait partout. Elle était pourtant de retour sur Bastion depuis trois jours déjà. Mais rien à faire. Elle grelottait au moindre souffle de vent et claquait des dents lorsqu’elle était certaine que personne ne regardait dans sa direction. Le rapport de mission à peine envoyé et voilà qu’elle était convoquée ici sans aucune autre forme de procès. Ce qui était pour le moins alarmant.

En effet, l’espionne n’était pas dans n’importe quelle section du Bureau de l’Organisation Interne. C’est face à un officier du Contre-espionnage Interne qu’elle se trouvait présentement. Un bureaucrate dont la seule mission était de surveiller les activités du personnel et des agents au service de l’Empire. Autrement dit, ce sont ni plus ni moins les Affaires Internes qui l’avaient convoquée de bonne heure sans ne serait-ce que prendre la peine de l’informer du pourquoi de la chose. Rien de bien rassurant en somme.

Priya était pourtant certaine de n’avoir commis aucune faute. Elle suivait toujours à la lettre le protocole et le règlement. Elle se montrait toujours exemplaire au cours de ses missions et elle n’avait jamais rien fait qui puisse entacher son dossier militaire. Du moins, rien dont ses supérieurs puissent être informés. Elle s’était toujours montrée prudente vis-à-vis de ses rencontres nocturnes avec ses collègues. Elle ne comprenait donc pas pourquoi elle avait été convoquée ici. Et elle ne se gêna pas pour poser la question.

— Ne vous inquiétez pas, s’empressa de la rassurer l’homme installé à l’autre bout de la table. Nous ne sommes pas là pour parler de vous. Mais de cet homme. (Il avait alors téléchargé le dossier de Dex Roth sur le datapad de la jeune femme.) Nous menons une enquête sur l’Amiral Roth que plusieurs membres haut placés au sein des forces armées soupçonnent de fraterniser avec l’ennemi. Nous cherchons à réunir des preuves accablantes prouvant sa duplicité afin de pouvoir le traduire en justice si nécessaire.

— Mais quel rapport avec moi ? demanda Priya en quittant des yeux le rapport préliminaire qu’elle venait à l’instant de survoler. Je ne dépends pas de votre service. Pourquoi ne faites-vous pas appel à l’un de vos agents pour mener l’enquête ? Pourquoi me convoquer moi ?

— L’Amiral est un fin limier et un brillant tacticien. Il a toujours fait montre d’une certaine rigueur dans ses actions et s’est toujours assuré de demeurer aux frontières de la limite entre la légalité et le parjure. Mais en dehors de ses multiples insubordinations et rappels à l’ordre, nous sommes incapables, en l’état actuel des choses, de statuer sur sa loyauté envers l’Empire. Est-il toujours dédié à notre cause ou alors est-il déterminé à faire passer ses propres intérêts avant les nôtres ? Peut-on toujours nous fier à lui ou œuvre-t-il juste sous notre nez pour le compte de nos ennemis ?

— Vous n’avez toujours pas répondu à ma question, pointa du doigt l’espionne. Pourquoi moi ?

— Parce que justement, nous sommes convaincus que l’Amiral Roth s’attend à voir débarquer d’un jour à l’autre l’un de nos agents sur son bâtiment. Il connait nos méthodes et nos protocoles. Il n’aura aucun mal à repérer notre homme dès que celui-ci mettra le pied sur sa passerelle. Ce dont nous avons besoin…

— C’est d’une approche totalement différente, termina Priya à sa place.

Le bureaucrate hocha la tête. Et il ajouta :

— Nous pensons qu’il ne s’attendra pas à ce qu’un agent du Bureau des Opérations mène l’enquête pour le compte de notre service. Cela nous garantira l’élément de surprise et avec de la chance, l’Amiral Roth baissera sa garde et nous offrira sur un plateau les preuves dont nous avons besoin pour statuer sur son sort. Alors qu’en dites-vous ?

Priya demeura silencieuse et reporta son attention sur son datapad.

***

Voilà comment Priya s’était retrouvée à bord de cette capsule venant d’atterrir sur Belkadan et pourquoi elle exigeait ainsi d’être conduite devant l’Amiral Roth. Son ordre de mission officiel était de se présenter sans délai au commandant du Halsten afin d’en intégrer le service actif en qualité de nouvel officier de terrain spécialisé en électronique et informatique. C’était sa nouvelle couverture. Le moyen le plus sûr d’approcher Dex Roth sans éveiller ses soupçons. N’était-ce pas lui qui avait fait une demande en vue de pouvoir ledit poste ? Qui plus est, la couverture de Priya étant entièrement basée sur ses états de service réels ne faisant aucunement mention de ses attaches avec le Bureau des Opérations, l’Amiral ne devrait avoir en toute théorie aucune méfiance à l’égard de l’espionne. Elle en était même convaincue. Elle était toutefois loin de se douter que sa cible était bien plus maligne et rusée que ne l’avait laissé entendre le bureaucrate du Bureau de l’Organisation Interne…


They have to pay for what they did to my family. I shall not rest until they do. And for that I’m prepared to do what needs to be done to take down the Resistance. I’m a loyalist to the Empire only by necessity. With them by my side I can move mountains. And that's what I intend to do. ▵ ©️endlesslove.
like a ghost i'm invisible
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


L'amiral réprima un sourire franc en voyant sortir de la capsule une jeune femme au visage fonceur et motivé qui, après un regard circulaire digne d'un inspecteur des travaux finis, se dirigea droit vers lui d'un pas inquisiteur. Ce n'était pas tous les jours que l'on voyait ça, pensa Roth sous sa peinture de camouflage. Le vieux renard l'observa d'un regard neutre s'approcher, mais son cerveau lui fonctionnait à plein régime. Quel genre de soldat pouvait bien débouler au milieu d'une préparation d'opération et garder une prestance aussi agréable ? La réponse, c'est qu'il n'y en a pas des masses, et que cette jeune femme a l'air de parfaitement savoir où elle met les pieds. Il faut cependant confirmer que ce n'est pas seulement de la retenue afin de faire plus sérieuse, mais cela n'en a pas l'air. En revanche, pour un largage express en capsule, elle devait au moins être officier de talent, ou bien pistonnée. Sauf que le pistonnage, c'est soit pour les incompétents de bonne famille, soit pour ceux les agents des Services Internes.

Ainsi, il faudrait rapidement clarifier la chose. A peine cette pensée lui effleura l'esprit que la nouvelle venue déclara à son encontre qu'elle était le Lieutenant O'Mahra et qu'elle devait voir l'Amiral Roth immédiatement. Pendant quelques instants, l'Amiral pensa à se révéler naturellement à cette dernière. Mais une idée venait de germer en un éclair et, zélé de jeu, il fonça droit devant. Beaucoup des peuples guerriers de la Galaxie considèrent que le meilleur moyen de cerner quelqu'un, c'est de battre contre lui, ou avec lui. Dex avait déjà pu en faire l'expérience à de nombreuses reprises, et il semblerait que cette fois encore, il allait pouvoir expérimenter cette tradition vieille comme le Monde lui-même. Il ne pouvait ou plutôt ne voulait résister à la tentation et c'est bien pourquoi il déclara tranquillement, mais avec un ton de subordonné, les mots suivants à la nouvelle venue qui ne se douterait de rien:

"Bienvenue sur Belkadan Lieutenant. Je suis le Capitaine Brenon de la section Equinoxe, la force de frappe tactique de l'Amiral Roth. Mon nom de code est Lys. Comme vous pouvez le voir, nous sommes en plein démarrage d'une opération de mise hors d'état de nuire d'un groupe pirate situé à environ quarante kilomètres. L'Amiral Roth est déjà en route pour la zone où il va participer à l'opération sur le terrain. Donc vous devrez attendre au camp de base son retour d'ici quatre heures si tout se passe normalement."

Roth observa soigneusement la réaction de cette dernière en gardant un faciès neutre. Puis il jeta un regard vers les soldats en train de se préparer aux alentours, l'air de réfléchir, puis posa son regard à nouveau sur la jeune femme avant de demander:

"Cependant, je crois deviner que vous êtes un nouvel élément aux ordres de l'Amiral Roth. Si c'est le cas, et si c'est votre souhait, je peux vous incorporer dans l'une des sections de combats pour participer à l'opération. Il reste environ trente minutes avant le départ de nos transporteurs. Pouvez-vous me présenter votre ordre de mission pendant que nous nous rapprochons du camp de base ?"

L'Amiral désigna un regroupement de tentes à l'autre bout de la base, invitant le Lieutenant à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 28 ans
Messages : 604
Occupation : Espionne de l'Empire infiltrée dans la Résistance
Localisation : D’Qar
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

feat. Priya O'Mahra & Dex Roth ▵ ©endlesslove.
Belkadan


L’espionne n’avait posé le pied sur Belkadan que depuis seulement quelques secondes et déjà elle avait fait montre d’une autorité peu conventionnelle à l’égard de ce qu’elle avait pris pour un subalterne sans grade. Certes, elle était dans son personnage : la jeune recrue venant de se voir accorder le rêve de toute une vie, à savoir servir sur le vaisseau de son choix et aux côtés d’un homme qu’elle vénérait comme un dieu vivant. Mais dans le fond, elle savait surtout qu’elle n’avait pas une seconde à perdre. De ce qu’elle avait entendu lorsque le vaisseau qui l’avait transportée en orbite était sorti d’hyperespace, l’Amiral Roth était sur le point de lancer les opérations. Or elle devait à tout prix trouver un moyen d’être de la partie. Elle ne pouvait pas se permettre d’attendre que Roth ait mené à bien son affaire. Elle avait été envoyée pour garder un œil sur lui et juger de la pertinence de ses décisions et du bien-fondé de ses motivations. Et ce n’était sûrement pas en demeurant au camp de base qu’elle aurait l’occasion d’en apprendre plus sur l’homme qui avait ordonné le déploiement de toutes ces troupes sur un monde désolé et dépourvu de toute forme de vie intelligente et qui plus est, un monde perdu aux confins de la galaxie.

Voilà pourquoi Priya n’avait pas perdu de temps en vains discours et avait exigé qu’on la conduise sur le champ auprès du responsable des opérations. Le soldat auquel elle s’était adressée avec autorité avait marqué un temps d’arrêt avant de se plier à ses ordres sans émettre la moindre remarque. Finalement, après avoir ouvert la voie en direction du cœur du camp de base, il avait fini par lui souhaiter la bienvenue avant de l’informer que l’Amiral était actuellement indisponible. Il supervisait le bon déroulement des opérations avec ses hommes, en premières lignes. Le prétendu Capitaine invita donc la nouvelle venue à prendre son mal en patience en attendant le retour du responsable en chef estimé d’ici quatre heures.

Cette nouvelle n’arrangeait pas du tout Priya. Cela allait même à l’encontre de ses projets. Et nul doute que cela dut transparaître sur son visage car le prétendu Capitaine s’empressa d’ajouter après quelques instants de réflexion qu’il serait peut-être possible pour la jeune femme de participer aux opérations en incorporant l’une des dernières sections sur le point de partir pour le champ de bataille. Il lui demanda alors de lui présenter son ordre de mission et l’espionne s’exécuta. L’homme n’arborait aucun galon ou grade sur son uniforme, pourtant il était Capitaine. Et quand bien même les soldats étaient tenus de se référer à elle en usant du titre de Lieutenant, elle n’était pour l’heure que Sous-Lieutenant, à savoir le grade juste en-dessous de celui de Capitaine en tenant compte des équivalences entre les hiérarchies de la Marine Impériale et des Forces Armées. En somme, le Capitaine Brenon était ni plus ni moins que son supérieur hiérarchique. La jeune espionne était toutefois loin de se douter à quel point cette vérité était on ne plus avérée dans tous les sens du terme.

— Comme vous pouvez le constater par vous-même, reprit Priya avec tout le respect dû à un supérieur hiérarchique, mais sans pour autant s’être complètement départie de cette pointe de suffisance qu’elle avait distillée précédemment dans son personnage, mon ordre de mission émane directement du Haut Conseil Impérial. En réponse justement à une demande ordonnée par l’Amiral Roth en personne, il y a quelques temps déjà. J’ai reçu ma convocation et mon ordre de déploiement ce matin-même et me suis empressée de prendre la première navette en partance pour ce cadran afin de répondre présente dans les plus brefs délais. Je suis parée au combat et prête à faire mes preuves. Mon expertise en électronique et mes compétences en informatique n’attendent que d’être mise au service de l’Amiral Roth.

La jeune femme s’était arrêtée et se tenait le dos bien droit et la tête haute. Une attitude exprimant et la fierté et l’arrogance dont elle était la proie. Cela faisait partie du personnage. Une recrue prometteuse, sortie major de sa promotion. Et avec les félicitations de ses formateurs. Une femme de caractère n’ayant pas froid aux yeux et refusant de se laisser marcher sur les pieds. Non. Rien de plus normal vraiment de la voir se comporter ainsi même en présence d’un officier plus haut gradé. Elle tenait à prouver de quoi elle était capable. Elle tenait à faire ses preuves et à montrer qu’elle était la meilleure. Et honnêtement, ce n’était pas uniquement de la composition. Peut-être une part de la véritable Priya transparaissait-elle dans son personnage. Après tout, les meilleurs mensonges ont toujours été ceux empreints d’un fond de vérité. La couverture actuelle de Priya ne faisait pas exception à la règle.


They have to pay for what they did to my family. I shall not rest until they do. And for that I’m prepared to do what needs to be done to take down the Resistance. I’m a loyalist to the Empire only by necessity. With them by my side I can move mountains. And that's what I intend to do. ▵ ©️endlesslove.
like a ghost i'm invisible
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Dex constata rapidement que la nouvelle venue était d'une motivation rare. Il se souvint également de la demande qu'il avait adressée au Haut-Commandement concernant ses besoins d'un officier de guerre électronique mais ne s'attendait pas à ce qu'on lui envoie un officier aussi rapidement et avec une telle bénédiction de la hiérarchie. Cela ressemblait à de l'empressement, mais peu importe. Ce qui intéresse Roth, ce sont les tripes des hommes, pas leurs ordres. Visiblement elle avait hâte de rencontrer l'Amiral. Dex espérait qu'elle ne serait pas trop déçue en apprenant la vérité, mais pour l'heure il était temps de clarifier les histoires futiles de grades afin de la placer dans de bonnes conditions. En effet, même si son grade était inférieur à celui d'un Capitaine, son domaine d'expertise pointu primait sur le reste. De ce fait, Roth s'amusa intérieurement avant de parler. Il ne fallait être ni trop froid, ni trop chaud, mais juste ce qu'il fallait pour faire ressortir le meilleur potentiel de cet officier qui, il le pressentait, allait énormément le divertir.

Tandis que cette dernière se présentait, l'Amiral se rendit compte qu'à la fin de sa phrase elle s'était tout simplement plantée droite comme un i dans le but d'exprimer au Capitaine sa motivation et son dévouement. Il semblait que cette petite avait faim. Très faim. Faire ses preuves, et gagner le respect. Voilà ce qu'elle désirait ardemment. Il n'en fallait pas plus à L'Amiral pour devenir également très joueur. C'était le genre de cocktail dont il manquait, et il comptait bien savourer celui-ci. Sans plus attendre, le soi-disant Capitaine Brenon observa la jeune femme, droit dans les yeux, comme sondant son âme, puis déclara d'une voix calme et tranquille:

"Repos Lieutenant, le protocolaire avec l'Amiral, faut pas y être trop attaché. L'Amiral me fait confiance pour prendre les initiatives que je juge nécessaire. Et il se trouve que pour la mission en cours, on a sérieusement besoin d'une spécialiste de la guerre électronique et du piratage. Donc j'espère que crapahuter derrière les lignes ennemies ne vous dérange pas, parce que vous partez avec moi dans la section de Francs-Tireurs formée spécialement par l'Amiral."

Dex observa sa réaction en souriant tranquillement, ce qui ne devait pas ressembler à grand-chose sous les peintures de guerre, puis repris avant qu'elle est pu prendre la parole:

"En route, je vais vous conduire à l'armurerie. Il vous faut une combinaison furtive adaptée. On a vingt-cinq minutes avant le départ de notre transporteur"

L'Amiral repris le trajet, laissant le Lieutenant suivre, et sortit de sa poche un étui de couleur argenté. Il en sortit une cigarette qu'il se fourra en bouche et tendis la boite au Lieutenant. "Cigarette ?"

En fonction de la réponse, il lui donna également un vieux briquet, puis alluma la sienne. Après avoir tiré une longue bouffée, consulta un bracelet à son poignet gauche.  C'était la situation géographique des troupes qui se déplaçaient progressivement, ainsi que les positions ennemies perpétuellement scannées. Ils ne se doutaient de rien pour l'instant.

Après cinq minutes de marche, le binôme était arrivé à une tente qui recouvrait en réalité un bloc largué au préalable, gardé par deux soldats. Dex jeta sa cigarette, et indiqua au lieutenant un numéro de casier contenant une combinaison, et un autre numéro contenant de l'équipement adaptée pour cette dernière.

"Vous avez dix minutes. Au travail Lieutenant"

Le capitaine porta son attention sur un contrôle de ses munitions, tandis que le lieutenant entrait dans l’armurerie tactique. L’Amiral avait hâte de la voir sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 28 ans
Messages : 604
Occupation : Espionne de l'Empire infiltrée dans la Résistance
Localisation : D’Qar
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

feat. Priya O'Mahra & Dex Roth ▵ ©endlesslove.
Belkadan


Dix minutes. Il n’en fallut pas une de plus pour que Priya ressorte de l’armurerie équipée de pied en cape. L’espionne avait troqué l’uniforme guindé de la Marine Impériale pour une tenue d’infiltration similaire à celle du prétendu Capitaine Brenon. C’est donc affublée d’une combinaison camouflage épousant les courbes gracieuses de son corps qu’elle se présenta à l’Amiral sous couverture. Elle avait ramené et noué ses cheveux en une queue de cheval haute dégageant son visage et sa nuque. Lesquels étaient dissimulés sous une fine couche de peinture marron et verte imitant les motifs du reste de la tenue. Et sur sa tête était vissée une simple casquette jetant une ombre sur son envoûtant regard brun. Une métamorphose pour le moins inattendue. Mais pas forcément désagréable.

Elle était parée au combat. Comme en témoignait l’arme qu’elle portait à la cuisse dans un holster ainsi que le fusil d’assaut passé en bandoulière autour de ses épaules. Elle avait été entraînée au maniement de cette arme, mais celle-ci ne figurait pas dans son équipement standard. Elle œuvrait d’ordinaire dans les ombres et dans l’anonymat le plus total. Autant dire qu’elle aurait eu du mal à passer inaperçue avec un fusil de ce calibre sous le bras. Mais comme elle était sur le point de rejoindre une unité de combat en première ligne, elle ne pouvait pas faire l’impasse sur une arme comme celle-ci. C’était le minimum. Et ce quand bien même de par ses fonctions d’experte en systèmes électroniques, elle pourrait compter dans le feu de l’action sur des troupes spécifiquement entraînées au maniement des armes à feu pour assurer sa sécurité. D’autant plus qu’elle était plus efficace non pas à distance mais en combat rapproché. Raison pour laquelle elle avait glissé un couteau de combat dans sa botte. Cette arme la rassurait bien plus que le gros calibre cognant contre ses hanches à chaque pas qu’elle faisait. L’espionne savait que cette arme, en apparence anodine, était aussi mortelle que le gros fusil entre ses mains. Elle avait complété la tenue avec quelques grenades aveuglantes et d’autres incapacitantes.

Balayant la zone du regard, elle repéra immédiatement le Capitaine Brenon qui n’avait pas bougé de sa position. Elle s’avança vers lui d’un pas décidé en se permettant de jauger discrètement sa physionomie. Elle n’avait pas eu le temps de parcourir les dossiers de tous les hommes servant sous les ordres de Roth. Elle s’était principalement concentrée faute de temps sur le personnel de bord. Celui occupant le pont et la passerelle du vaisseau. Les hommes au contact desquels elle serait, normalement. Quelle n’avait pas été sa surprise d’apprendre une fois en orbite que l’Amiral était d’ores et déjà passé à la phase suivante de son plan. Une preuve en soi qu’il ne fallait surtout pas le sous-estimer et qu’il était le genre d’homme à avoir toujours deux coups d’avance sur ses adversaires. Le problème étant en l’occurrence qu’elle ne savait pratiquement rien de ce Capitaine Brenon. Elle se souvenait seulement avoir lu son nom sur une fiche mais elle n’avait pas encore eu le temps de se pencher correctement sur ses états de service et son passé militaire au sein des Forces Armées de l’Empire.

Mais l’instinct est un allié de poids pour quiconque œuvrant dans cette branche d’expertise. Priya le sait. Bon nombre d’espions malheureux et indisciplinés s’en sont mordus les doigts et l’ont chèrement payé de leur vie de n’avoir pas écouté la petite voix qui murmure parfois dans le fond de leur tête. Heureusement, Priya avait toujours fait montre de bon sens et de discernement ; et cela lui avait toujours été favorable. Aussi la jeune femme ne put-elle réprimer l’étrange sensation de mal-être qu’elle éprouvait à l’idée de devoir faire équipe avec le Capitaine Brenon. Elle n’aurait toutefois pas été capable d’expliquer d’où lui venait cette méfiance. Elle ressentait simplement une tension dans la nuque. Et comme une boule dans l’estomac. Pour sûr : quelque chose ne tournait pas rond. Même si elle était incapable à l’heure actuelle de mettre le doigt dessus. Elle aurait tout intérêt à garder les yeux ouverts.

Glissant une oreillette autour de son oreille, elle s’assura que l’appareil de communication était bien en place en s’arrêtant devant le Capitaine Brenon et en se remettant au garde à vous.

— Parée au combat, mon Capitaine ! (Elle se détendit lorsqu’elle fut invitée à se mettre au repos.) Il ne me manque qu’une console portative et une connexion au réseau local et je serai prête à embarquer à bord du convoi, mon Capitaine. (Équipement qu’elle ne trouverait qu’au centre de commandement, et non dans une armurerie.) Combien de temps avant le débarquement en première ligne ? Mon ordre de mission faisait état d’une opération en cours de préparation. Je n’ai pas été informée que la phase trois avait été lancée. (Elle marqua une pause.) Comment la mission se déroule-t-elle jusqu’à présent ? Quand est prévu exactement l’assaut terrestre dirigé par l’Amiral Roth ? Les pirates se doutent-ils de quoi que ce soit ? (Une avalanche de question témoignant de l’intérêt de la jeune femme pour la mission en cours à laquelle elle était sur le point de prendre part. Plus vite elle embarquerait à bord du convoi et plus vite elle ferait la rencontre de sa cible. Car mine de rien, le portrait qu’on lui avait dressé de l’Amiral Roth la fascinait au plus haut point. Elle était pressée de faire sa connaissance et de mener à bien la mission qui lui avait confiée.)


They have to pay for what they did to my family. I shall not rest until they do. And for that I’m prepared to do what needs to be done to take down the Resistance. I’m a loyalist to the Empire only by necessity. With them by my side I can move mountains. And that's what I intend to do. ▵ ©️endlesslove.
like a ghost i'm invisible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Belkadan - Priya O'Mahra - Mission Dex Roth.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Blog] LEGO Actu 2011 : nouvelle mission, nouveaux gangsters !
» ====ORDRE DE MISSION=====
» Mission de mes carottes
» Mission Piratak

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: RPs-