these are your first steps -and your last- (killian)



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 these are your first steps -and your last- (killian)

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
MessageSujet: these are your first steps -and your last- (killian)   6/6/2016, 19:06


Dernière édition par Agheera Lothbrok le 14/6/2016, 19:21, édité 1 fois


a new beginning

Cela faisait deux semaines. Deux horribles semaines pendant lesquelles elle avait tour à tour cru devenir folle, puis perdu tout espoir et elle le retrouvait en morceau juste assez pour qu'elle le recolle. La première, elle s'en souvenait à peine car le début elle l'avait passé inconsciente sur un lit trop dur pour certains, trop mou pour elle. On l'avait submergée dans une cuve de bacta une journée entière pendant son inconscience et dans son malheur, elle remerciait le ciel de ne s'être réveillée qu'après. Car elle était déjà passé par là quelques minutes à peine sur Taanab et redoutait le jour où une cuve de bacta serait nécessaire. Puis elle s'était réveillée branchée à plusieurs machines dont elle avait arraché les câbles dans la panique. On avait dû la tranquilliser pour que plus tard, son réveil ne soit pas aussi brutal.

Et depuis ce moment, elle s'était sentie plus bas que terre.

Car il y avait eu les excuses, celles qu'elle devait à Jayden et Ashleigh pour avoir refusé leur aide, le choix qu'ils lui donnaient. Celles à la résistance pour avoir volé un vaisseau dans la foulée. Celles, douloureuses, à Scipio pour l'avoir abandonné sur Qi Lozar et être aujourd'hui la seule raison pour laquelle il n'avait plus de mains aujourd'hui. Mais au moins, il était en vie, qu'elle se disait pour tenir bon. Puis il y avait eu la honte et les regrets, suivis des regards plein de jugements. Elle avait été égoïste, terriblement égoïste à fuir sans donner de nouvelles. À nouveau, elle avait trahi des êtres chers et à présent, elle se faisait la promesse de ne plus jamais le faire. Même s'il était trop tard. Et enfin, le choix. Ce choix qui l'avait poussé à venir sur Byss comme convenu avec des gens qu'elle n'avait jamais vu mais qui seraient bientôt comme sa famille. Qui se disaient justes et bons. Le seul choix possible. Le bon.

Jayden avait accepté de faire d'elle son apprentie, et le savoir à présent lié à elle de cette manière la rassurait plus que de raison. Il avait risqué sa vie pour la sienne, elle lui devait absolument tout et lui avait promis de ne plus jamais lui tourner le dos. Peut-être réussirait-elle à tirer de sa sagesse un certain calme dont elle avait besoin. Elle la furie, l'impulsive Agheera.

Elle avait besoin de ça. De la Force, des jedis.

Pour elle, mais aussi pour les autres. Pour que plus personne ne soit la proie d'un monstre comme l'avait été Scipio.

Alors elle attendait près de son vaisseau, au milieu d'un terrain vague de la planète de Byss qu'elle n'avait même pas déniée visiter un petit peu. Non. Tout ce qu'elle attendait, c'était ce vaisseau qui atterrirait bientôt et qui l'emmènera elle ne savait où. L'Egide ? Quelque chose comme ça. BB-2 à ses pieds ne faisait aucun bruit tandis qu'elle scrutait le ciel dans l'attente d'y voir une masse s'en détacher.

Ah, tiens. Le voilà.

La solitude et le calme des environs déserts se dissipèrent immédiatement lorsqu'elle observa le vaisseau descendre du ciel. Qui était-ce ? Un homme, une femme ? On lui avait dit qu'un jedi viendrait la chercher, est-ce qu'il y avait une distinction entre les hommes et les femmes ? Et s'il ne l'aimait pas, et s'il n'acceptait plus de l'emmener sur l'Egide ? Des dizaines de questions et d'appréhensions affluèrent dans son esprit et Agheera se crispa en voyant la rampe descendre. Muscles tendus et oreilles aux aguets.

Elle pensa à ceux qu'elle connaissait qu'elle rejoindrait bientôt. À Jayden. Mais surtout à Seth qu'on lui avait dit l'attendre sur le vaisseau. Alors elle se détendit un peu, juste assez pour respirer à nouveau.



« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ses nouvelles fonctions n’étaient guère aisées. Beaucoup de choses reposaient sur ses décisions. Lui qui avait toujours pris soin de n’impacter que lui, préférant souvent réagir avant de réfléchir. C’était un nouveau mode de fonctionnement qu’il devait adopter et accepter. Ronas comptait sur lui. Les Jedi comptaient sur lui. Ce poids était lourd et pesant par moment, et parfois il apparaissait comme encourageant et rassurant. Ne plus se sentir seul et isolé. Le conseil avait pris place depuis plusieurs jours maintenant. Ils avaient discuté avec les différents Jedi, tenté de définir une ligne de conduite pour chacun d’entre eux. Il y avait eu cette mission aussi pour permettre à Jayden de devenir un maître, siégeant à leur côté. Un peu de sang neuf parmi les vieux briscards de l’ancien ordre. Une fois ces choses réglées, l’Egide avait quitté Coruscant pour plus de sécurité. En orbite autour de Tython, comme un pèlerinage pour les Jedi. Les entraînements avaient commencé. Chacun avait pris ses marques très rapidement. En tout cas c’était l’impression que donnait la vie sur le vaisseau. Finalement cette vie ressemblait à celle d’un contrebandier, les règles en plus. Ce parallèle amusait souvent Kilian, tandis qu’il arpentait les couloirs ou se rendait au poste de pilotage pour se familiariser avec le vaisseau et les commandes. C’était l’une de ses obligations pour les Jedi. Piloter leur demeure, et s’assurer de son bon fonctionnement.

La veille. Jayden était venu leur parler d’une personne sensible à la force, dont il souhaitait prendre en charge la formation. C’était peut-être prématuré. En même temps, les choix étaient limités pour le moment. Ils en avaient longuement discuté, sur le bien-fondé de prendre une nouvelle personne dans cet ordre encore en convalescence et en formation. Mais la laisser seule à l’extérieur représentait un plus grand risque malheureusement. Finalement il avait été décidé que Ronas et Kilian partiraient à sa rencontre pour l’évaluer, avant de prendre une décision définitive. Le rendez-vous avait été donné sur Byss. Le jour du départ, Kilian avait dû partir seul. D’autres affaires retenaient Ronas parmi les Jedi. Cette perspective ne l’enchantait guère, et c’est en grognant comme un ours qu’il fut déposé sur Coruscant pour récupérer son vaisseau personnel. Un achat récent, et un appareil dont il devait encore peaufiner la prise en main. Le voyage se passa sans encombre, et l’ancien contrebandier eut le temps de réfléchir à la situation. Ce qu’il devait demander ou évaluer chez cette personne. Inutile de mener un futur Sith parmi eux. En descendant sur la planète, Kilian sentit la présence de cette personne. Son lien avec la force. Présent mais encore instable. Il atterrit à côté du vaisseau et de la jeune femme. La rampe s’ouvrit, et c’est avec une démarche nonchalante et son attitude de contrebandier qu’il partit à sa rencontre.


_ « C’est toi Agheera Loth… Lau… Enfin celle qui a rencontré Jayden il y a quelques jours. »

La mémoire des noms n’était pas son fort. Kilian l’observait attentivement, autant par le regard que par la Force. Contrairement à son habitude, son sabre était accroché à sa ceinture au lieu de son dos. Une manière d’afficher clairement son appartenance. Bien qu’elle pourrait le prendre pour un Sith aussi. Son attitude était un peu revêche mais plutôt amicale. Un léger sourire s’affichait sur ses lèvres avant qu’il ne reprenne.

_ « Alors comme ça. Sensible à la force, et tu voudrais suivre la formation de Jedi… »

A présent, Kilian attendait sa réponse avant de continuer ou de l’interroger tout simplement. Cela pouvait paraître être une entrée en matière un peu abrupte, mais il assumait pleinement cette attitude. Ce n’était pas Jayden, et il ne possédait pas sa douceur. De plus il devait juger de ses réactions et de son comportement, et c’était sa manière d’effectuer ces premiers tests.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


a new beginning

Muette, elle observa la silhouette descendre de la rampe. C’était un homme, un peu âgé mais pas non plus grisonnant. S’obligeant à ne pas garder une main sur son electrostaff qui pendant à son épaule, elle serra les poings de parts et d’autres de ses hanches pour empêcher ses doigts de trembler de stress et d’appréhension. Elle devait rester calme.

Les jedis étaient des gens calmes.

Elle se devait de les imiter et d’en apprendre d’eux, mais le physique et la démarche de l’inconnu criaient tout sauf jedi : nonchalant, pas sur ses gardes, il savait très bien que c’était lui qui maîtrisait la situation et son sabre laser fièrement attaché à sa ceinture ne pouvait pas le contredire. Agheera quant à elle, même si elle faisait des efforts, ne pouvait pas se détendre et elle resta sur ses gardes. Comme un oiseau qui menacerait de s’envoler au moindre faux mouvement. Les deux dernières personnes qu’elle avait vu porter le sabre était un jedi, Jayden, et un sith. Il pouvait très bien être ce dernier, lui tendant un piège.

Mais non, elle devait baisser sa garde. Lui faire confiance.

Faire confiance aux jedis, même si cela voulait dire faire confiance à des gens qu’elle n’avait jamais vu. Il s’approcha d’elle et elle ne broncha pas, continuant à le dévisager. Pas vraiment sur la défensive, ni amicale, un entre-deux bancal duquel elle peinait à s’extraire.

Fais lui confiance, lui criait son instinct qu’elle savait maintenant être la Force.

Mais une petite voix lui susurrer de se méfier de tout le monde, et que même le plus pur des hommes, jedi ou non, pouvait faire une erreur. Les lèvres pincées, elle ne dit pas un mot et le laissa briser la glace.

« C’est toi Agheera Loth… Lau… Enfin celle qui a rencontré Jayden il y a quelques jours. »


Enfin, elle expira. Avait-elle gardé sa respiration depuis qu’il était descendu de la rampe ? Probablement, certainement. Entendre un nom familier la détendit plus encore, et, étonnamment, un mince sourire s’étira sur ses lèvres. Il ne resta pas longtemps cependant, à peine un battement de cil.

« Oui, c’est moi. » se contenta-t-elle de dire, de la manière la plus simple et la plus neutre possible.

Elle devait lui faire confiance. Ses poings se desserrèrent et elle relâcha ses épaules, voir quelqu’un porter le sabre si peu de temps après avoir presque été tuée par l’un d’eux n’aidait pas. Il lui arrivait parfois de sentir encore la chaleur de celui-ci la brûler de l’intérieur et sa cicatrice lui rappelait chaque soir et chaque matin, au moment de se changer, la chance qu’elle avait eu qu’on vienne la chercher alors qu’elle se vidait de son sang. Un frisson la parcouru mais son attention se redirigea vers l’homme lorsqu’il reprit la parole.

« Alors comme ça. Sensible à la force, et tu voudrais suivre la formation de Jedi… »

Sensible à la force. Elle se rappela de la première fois qu’elle avait entendu ce mot de la bouche d’Ashleigh et décida de chasser cette pensée. Là n’était ni le moment, ni le lieu. Elle sentait bien que le jedi en face d’elle ne lui faisait pas totalement confiance, une intuition qu’elle savait être probablement véridique maintenant qu’elle savait avoir la Force avec elle. Un concept étrange qu’elle avait encore du mal à saisir.

« Oui. » commença-t-elle, « C’est la bonne chose à faire. » se sentit-elle obligée de rajouter. Puis son regard se baissa vers ses pieds pour atteindre la coque ronde de son droïde. « Et lui, c’est BB-2. Mon astromech’. »

Le droïde se permit de faire résonner quelques bips de salutation avant de faire demi-tour et de faire remonter la rampe du vaisseau de la Résistance qu’Agheera avait emprunté. Elle était prête à partir, de toute façon, elle n’avait pas grand chose avec elle car elle ne possédait vraiment que ce droïde et nouvellement cet electrostaff.

« Et toi ? Je ne connais pas ton nom. » s’aventura-t-elle à demander.

Attrapant son sac à dos sur le sol, pas bien grand, tout juste quelques vêtements que la Résistance lui avait gracieusement donné à son arrivée, ainsi que quelques objets par-ci par-là, toujours fournis par cette dernière, elle se tourna vers BB-2 afin d’être sûre qu’il revenait vers eux. Puis elle s’adressa à nouveau à son interlocuteur.

« Si tu es prêt à partir, nous aussi. » lui lança-t-elle, un semblant de sourire sur ses lèvres.

Elle était anxieuse, car elle s’apprêtait à changer de vie. Là, maintenant. Et certainement pour toujours. Une fois sur ce vaisseau, puis sur l’autre, elle ne serait plus jamais « juste Agheera ». Et ça, elle le savait, l’appréhendait autant qu’elle l’attendait avec envie. Aux côtés de son angoisse, il y avait également l’excitation, et la joie. Celle d’avoir peut-être enfin trouvé sa place. Celle de revoir ceux partis sur l’Egide avant elle. Celle de revoir Seth, surtout. Et à travers leur lien, elle sentait les mêmes sentiments qu’elle éprouvait seulement plus étranges, plus lointains, car ceux-là n’étaient pas les siens mais ceux du brun.



« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Cela ne l’enchantait pas vraiment de devoir jouer les recruteurs, si peu de temps après certaines annonces et tous ces changements. C’était une lourde responsabilité avec la présence de Sith à l’extérieur, et leur animosité non dissimulé à l’égard des Jedi. Ronas aurait dû être présent. Il était plus doué pour lire dans l’esprit et le cœur des gens, même si l’instinct de l’ancien contrebandier était probablement plus développé. Avant même d’atterrir, le pilote put sentir la présence de son invitée. Les informations la concernant étaient très maigres. Jayden ne s’était pas montré des plus loquaces, probablement par manque de connaissance. Il savait juste que c’était une sensible à la force, qu’elle avait exprimé l’envie de rejoindre les Jedi et qu’elle avait déjà rencontré et combattu un Sith. Ou plutôt survécu à un agent du côté obscur. C’était ce dernier détail qui le mettait mal à l’aise. Les Sith avaient toujours été retords, et ils ne reculaient jamais devant rien pour assouvir leur projet. Etait-elle une innocente prise entre deux feux involontairement. Ou un pion utilisé afin d’atteindre les Jedi. C’était cette question qui devrait trouver une réponse avant même qu’il ne prenne une décision finale. La prudence était de mise, d’autant que la vie de nombreuses personnes dépendrait de son jugement en cet instant. Malgré cela, le maître se présenta avec légèreté et nonchalance à cette jeune femme. Calme et serein, l’observant pour la sonder et la juger.

Sa méfiance était perceptible, et logique. Tout autre réaction aurait entraîné de la suspicion de sa part. Il représentait un inconnu, et si elle s’était sentie trop à l’aise, cela aurait tiré un signal d’alarme chez l’ancien contrebandier. L’homme était amusé de voir qu’elle tentait de se contenir, de réagir comme on pouvait l’attendre d’un Jedi. En tout cas c’est l’impression qu’elle dégageait en ce moment. De bons points pour commencer. La situation n’était pas simple pour l’un comme pour l’autre. Ils ne se connaissaient pas. Ils n’avaient aucun moyen de prouver l’identité de l’autre. La Force était présente, et guiderait leur décision. Mais les maîtres étaient capables d’influer sur cette dernière, et les Sith étaient des maîtres en la matière. Un hochement de tête accueillit chacune des réponses de la jeune femme. Il observa quelques instants le droïde, avant de reprendre l’étude de son interlocutrice. Un sourire accueillit sa première question.


_ « Effectivement. Kilian Viltaria… ou plutôt Maître Viltaria. » Il ajouta plus bas pour lui-même. « c’est vrai faut que je pense à cette merde maintenant. » Il continua plus haut. « Enfin Kilian suffira. Enchanté de te connaître Agheera. On va se tutoyer ce sera plus simple. »

Pas de protocole. Pas de fioriture. Il n’était pas là pour donner une bonne image des Jedi, et de toute manière, ce ne serait probablement pas sur lui qu’il faudrait compter sur cet aspect. Sa mission était de recruter un nouvel padawan et de s’assurer qu’elle serait capable de mener à bien son entraînement sans sombrer. Kilian l’observa prendre son sac, et afficha un large sourire tandis qu’elle reprenait la parole. Il resta quelques secondes silencieux.

_ « Voici ta première leçon. La patience. » Il marqua une pause. « On va d’abord discuter un peu autour d'un verre si tu le veux bien. Ton vaisseau ou le mien, le choix t’appartient pour le moment. »

Kilian avait quelques questions et certains éléments qu’il souhaitait approfondir et éclaircir avant même d’envisager de l’amener chez les Jedi. Elle était âgée, et il était de l’ancienne école… Où à son âge, elle serait probablement déjà chevalier. Ce n’était pas simple de s’assurer du caractère d’une personne, et de son opiniâtreté à suivre cet enseignement long et fastidieux. A se maintenir sur la voie de la lumière. Il y avait toujours cette infirme possibilité que les Sith leur tendent un piège, afin d’éliminer toute future résistance. Après quelques secondes, et n’ayant pas laissé le temps à Agheera de répondre, il reprit la parole.

_ « Ne vois dans cet entretien qu’une envie d’éclaircir certains points. Tu as rencontré un Sith. Ce sont des êtres retords et il me faut éclaircir certains points afin de m’assurer que cette rencontre était dû à la malchance et non à un plan de plus grande ampleur. » C’était le premier test. Sa réaction. Puis il continua. « Je souhaiterais simplement savoir comment cela se fait-il que tu aies rencontré cet homme ? Pourquoi t’a-t-il attaqué ? Et que faisais-tu sur cette planète ? Je n’ai besoin que des éléments entourant cette rencontre tout simplement. »

Cette fois, Kilian laissa la force émaner de tout son être autant pour impressionner son interlocutrice que pour la dissuader de mentir et de lui cacher quelque chose. Certes il était moins doué que Ronas pour lire les esprits, mais il y avait d’autres moyens de s’assurer de la fiabilité d’une information. Et ces autres méthodes étaient parfaitement à sa portée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


a new beginning

« Effectivement. Kilian Viltaria… ou plutôt Maître Viltaria. Enfin Kilian suffira. Enchanté de te connaître Agheera. On va se tutoyer ce sera plus simple. »

Elle acquiesça d’un signe de tête, étrangement gênée de l’avoir tutoyé dès le départ. C’était un Maître, alors. Agheera plissa très légèrement des yeux alors qu’elle l’étudiait du regard. Son visage marqué par les années, les combats aussi certainement. Ses vêtements, qui ne ressemblaient en rien à ceux que lui décrivaient ses parents lorsqu’ils lui racontaient des histoires sur ces chevaliers jedis, ces maîtres jedis. Peut-être avaient-ils abandonné leurs bures pour se fondre dans la masse ? Après tout, ils vivaient cachés car recherchés par la Nouvelle République, par les Siths.

Elle aussi à présent.

Le simple fait d’y penser lui noua l’estomac. Elle avait vécu cachée sur Qi Lozar sans avoir de raison particulière, sans même savoir qu’elle y vivait reclue pour échapper aux chasseurs de primes. Maintenant, elle vivrait cachée tout en sachant la raison : sa propre nature, ses propres cellules. Ce don dont elle n’avait jamais voulu mais qui ne lui avait pas demandé de permission pour secouer sa vie. La Force.

« Voici ta première leçon. La patience. On va d’abord discuter un peu autour d'un verre si tu le veux bien. Ton vaisseau ou le mien, le choix t’appartient pour le moment. »

Elle se crispa, gênée à nouveau de faire une erreur. La patience, sa première leçon. Elle ne l’avait jamais été, était même plutôt impatiente et impulsive. Agheera hocha à nouveau la tête et se dirigea vers son vaisseau dont BB-2 faisait déjà descendre la rampe. Son sac en main, en espérant retrouver le sol bientôt. Partir bientôt.

Mais elle devait être patiente.

Alors elle alla s’asseoir dans ce qui servait de salle commune dans le vaisseau gracieusement prêté par la Résistance. Elle n’avait aucune idée si elle avait de quoi boire à bord, cependant. N’avait même pas pensé à regarder et fouiller dans les tiroirs avant de s’enfoncer dans le cockpit à l’aller. Pas très loquace, elle attendit que Kilian prenne la parole, préférant rester debout. Nerveuse.

« Ne vois dans cet entretien qu’une envie d’éclaircir certains points. Tu as rencontré un Sith. Ce sont des êtres retords et il me faut éclaircir certains points afin de m’assurer que cette rencontre était dû à la malchance et non à un plan de plus grande ampleur. »

Instinctivement, ses mâchoires se crispèrent. Repenser à l’attaque qu’elle avait autant subie que provoquée était douloureux. Scipio à terre. Se tordre de douleur. Manquer d’air. Ses yeux se révulser. Puis ce sabre qui avait laissé une marque juste là, au dessus de son nombril. Ses yeux se voilèrent d’anxiété, de tristesse aussi. C’était de sa faute. Tout était toujours de sa faute.

« Je souhaiterais simplement savoir comment cela se fait-il que tu aies rencontré cet homme ? Pourquoi t’a-t-il attaqué ? Et que faisais-tu sur cette planète ? Je n’ai besoin que des éléments entourant cette rencontre tout simplement. »

Sa bouche était pâteuse, sa gorge sèche et serrée. Elle avait déjà tout raconté à Jayden, à Ray. Et chaque fois, elle l’avait amèrement regretté car la nuit suivante elle n’avait pas fermé l’oeil. Se tournant et retournant, des images du combat plein la tête, la sensation d’être brûlée de l’intérieur, sa cicatrice qui se réveillait. Elle déglutit, serrant ses poings comme pour se donner du courage, frappée de plein fouet par la Force. Du moins, elle en avait l'impression, et elle semblait venir de l'homme en face d'elle. Sa nervosité grimpa en flèche mais elle tenta de se calmer. Calme et patience donc. Et soutenir le regard de Kilian lui était difficile mais elle s’obligeait à le faire.

Qu’il voit sa détresse alors. Qu’elle disait vrai.

Que c’était douloureux.

Qu’elle le regrettait.

« Je me suis enfuie. » commença-t-elle difficilement, sa voix se brisant un peu avant qu’elle ne se racle la gorge. « J’ai volé un vaisseau sur la base, en pensant pouvoir rentrer sur Qi Lozar et oublier tout ce qui s’était passé ce dernier mois. » Elle était honnête, et le ton coupable le soulignait. « Fuir la Force. » elle marqua du pause, un bref sourire sur ses lèvres à la stupidité de ses propos disparût aussitôt. « L’hyperdrive est tombé en panne, j’ai atterri sur la planète la plus proche. » puis son visage s’assombrit. Venait la partie qu’elle détestait. Celle qui la faisait encore et toujours frissonner.

« J’ai entendu des cris, mais personne d’autre ne les entendait. » Elle savait maintenant que la Force y était pour quelque chose, sans savoir de quelle manière. On le lui avait seulement dit, comme une évidence. « C’était un ami. Un gamin de Qi Lozar. J’ai suivi les cris jusqu’à tomber sur lui et… et le sith. » elle se tue un moment, déviant son regard de celui de Kilian car son coeur se serrait si fort qu’elle en aurait presque pleuré. « Il lui a coupé les mains. Il allait le tuer. Alors je l’ai attaqué, pour protéger Scipio. » Un nom qu’il ne retiendrait peut-être pas, mais qu’elle n’avait pût s’empêcher de prononcer. « Il m’a battu. » inconsciemment, une main vient se poser sur son ventre, là où le sabre l’avait transpercé. Le regard triste, nerveux. « Jayden m’a dit être arrivé juste à temps, que Pio était stable et que je me vidais de mon sang. Il nous a emmené sur la base. »

Elle soupire, la voix tremblante. « Voilà. »




« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


C’était une entrée en matière bien personnelle, et probablement bien éloignée de l’image qu’on pouvait avoir des Jedi. Les gens allaient devoir s’habituer à ces nouvelles méthodes, et ces nouveaux représentants de cet ordre mythique. L’ancien contrebandier se présenta, marmonnant dans sa barbe concernant ce titre auquel il avait du mal à s’habituer. Trop récent. Trop soudain. Et il ne se sentait pas forcément à la hauteur de toutes les implications et responsabilités liés à ce dernier. Agheera l’étudiait et tentait probablement de découvrir les mystères derrière son attitude et son apparence, et cette perspective l’amusait beaucoup. Elle ne devinerait probablement jamais son parcours ni ses origines, et cela lui convenait parfaitement ainsi. La jeune femme semblait pressé de partir, plus comme si elle fuyait quelque chose que si elle cherchait quelque chose. Il devait se conduire en maître, et il se permit alors de parler de la première leçon qu’elle devrait retenir. A son âge, la patience était probablement la notion Jedi la plus importante. Elle permettait d’éviter tous les débordements menant vers le côté obscur. Kilian sentait son empressement, et de toute manière, son comportement était tout aussi évident dans ce domaine. Il l’accompagna dans son vaisseau, et s’installa simplement et confortablement. La boisson aurait été un plus, mais n’était pas indispensable cependant. C’est pour cette raison qu’il reprit la parole et exposa les raisons de cette discussion.

Kilian l’observa longuement, jaugeant ses réactions et ses expressions. Il devait lire en elle. Découvrir si elle mentait ou si elle disait la vérité. Pour le moment, Agheera semblait honnête. Cette rencontre avec Sith semblait vraiment être due au hasard et à la malchance. Peut-être que le Sith la recherchait particulièrement, mais il n’avait pas atteint son but. Ce furent les premières pensées de l’ancien contrebandier en entendant le récit et en observant son hôte. Sa sensibilité à la force semblait plutôt développée. Elle était dans une période délicate à présent, le moment où son éducation était la plus délicate à gérer et surtout le moment où elle devait être bien guidée. Il ne serait pas cet homme. Des manières trop rustres, et puis sa confiance s’était portée sur Jayden. Il faisait confiance au résistant pour mener à bien cette tâche délicate et difficile. De toute manière, selon les nouvelles règles, Agheera serait placée sous la tutelle de tous les maîtres afin d’apprendre plusieurs modes de pensées, et observer différentes approches de la Force. Des hochements de tête accueillirent la fin de son récit. Kilian resta quelques secondes silencieux avant de reprendre la parole.


_ « Je vois. Une bien triste nouvelle et une rude épreuve pour une jeune personne. Tu as expérimentée l’un des aspects les plus difficiles de la Force, surtout lorsqu’on est lié à une personne. » Il bougea légèrement de position, sans lâcher son interlocutrice des yeux. « Je suis ravi d’apprendre que ton jeune ami Scipio ait survécu à une telle attaque, et que Jayden soit arrivé à temps pour te porter secours. Que tu aies été battue n’est guère étonnant. Tu as fait ce que tu as pu et tu peux en être fière. Si jamais tu sais comment Scipio a rencontré le Sith, cela m’intéresserait fortement… »

Cette question resta en suspens en attendant une réponse, qu’il imaginait difficilement combler ses attentes. Le Sith la recherchait-elle directement ou était-ce vraiment un coup du destin qui était intervenu dans toute cette histoire. Cela méritait de tenter d’approfondir cet aspect de toute cette histoire, que ce soit par son intermédiaire ou par un autre d’ailleurs.

_ « Je te fais confiance, et je sais que tu dis la vérité. Sur ce point nous pouvons aller de l’avant. Maintenant avant toute chose, laisse-moi te dire que devenir Jedi c’est accepté un code et des règles très contraignante. C’est accepter d’oublier ton passé, de te détacher de tes liens antérieurs comme ceux que tu as avec ce Scipio. Le bien de tous prime sur la protection de nos proches » Il marqua une légère pause et lui sourit avant de continuer, pour tenter de la rassurer et de lui montrer qu’il tentait simplement de vérifier qu’elle connaissait vraiment la voie qu’elle venait de choisir. « C’est une vie longue et fastidieuse qui t’attend. Un entraînement rigoureux, et des difficultés très importantes qui t’attendent compte tenu de ton âge et de ton vécu. Tu vas devoir t’éloigner des tiens, et passer quelques temps éloignée de tous pour démarrer ta formation. » Son expression se durcit légèrement, en même temps que son ton. « Es-tu sûre de vouloir suivre cette voie ? Es-tu sûre de vouloir aller jusqu’au bout ? Car si ce n’est pas le cas, autant ne rien démarrer. Cela sera mieux pour toi et pour tout le monde. C’est un acte de foi que tu dois faire, et un sacerdoce que tu dois accepter. »

Agheera devait affirmer son engagement et montrer sa volonté à présent. Sa réaction déterminerait la suite de son entraînement, et la manière dont elle serait gérée par l’ordre. Inutile de grossir les rangs des Sith par imprudence ou excès de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Citoyen

Age : 26 ans, orpheline depuis 6 ans.
Messages : 491
Occupation : Ancienne mécanicienne pour la résistance, excellente pilote et combattante. Sensible à la force, mécanicienne sur la Watchtower à présent.
Localisation : Coruscant, précedemment D’Qar, originaire de Qi Lozar.
Race : Humaine, sensible à la force. Née dans un vaisseau en direction de Qi Lozar.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen


a new beginning comes to an end

Elle était trop émotive. On le lui avait bien souvent reproché, de n'agir que par impulsivité, de n'être qu'émotion et passion. Des défauts qui faisaient d'elle un vrai taureau se mouvant seulement à travers ses émotions et y gagnant force, certes, mais également manque de jugement. Cela lui avait récemment donné une cicatrice qu'elle n'oublierait jamais, cela signerait bientôt la fin de ses rêves de protecteurs de galaxie.

Par définition, Agheera croulait sous ses émotions. Jamais vraiment en paix avec elle-même, jamais reposée, toujours à cran, toujours inquiète. Passionnée, elle faisait tout avec acharnement : lorsqu'elle travaillait, elle le faisait jusqu'à tomber de fatigue, lorsqu'elle aimait, elle le faisait jusqu'à mettre sa vie en danger, lorsqu'elle détestait, elle se jurait de faire disparaître la personne que sa rage ciblait. Une boule d'émotions et de nerfs qu'on disait indomptable, cause perdue : si elle ne mourrait pas par la main d'autrui, elle le ferait certainement par la sienne à force de trop peu réfléchir à la conséquence de ses actes et paroles. Si la galaxie était faites d'atomes, alors elle serait probablement de ces électrons instables menaçant d'imploser à tout moment. Et si elle était un soleil alors, elle ne serait pas celui clément de D'qar, mais bien celui de Qi Lozar : brûlant, étouffant et aveuglant.

Et sur Qi Lozar, elle n'avait plus personne. Là-bas, on l'avait certainement déjà oubliée, la gamine des Lothbrok, puis la mécanicienne, puis simplement celle qui avait disparue. Et avec son absence s'était installé l'oubli, alors surement qu'on avait déjà pris possession de sa maison, brûlé ses rares biens et effacé toute trace de son passage aussi long fût-il été. Si sur sa propre planète, elle n'était probablement plus personne, alors qui était-elle, Agheera ? Par quoi se définissait-elle mis à part le magma qui coulait dans ses veines ? Qui raconterait son histoire avant de finir par l'oublier ?

Ses proches.

Elle se définissait par ceux qu'elle avait sauvé, qui l'avaient sauvé. Ceux qui l'aimaient et qu'elle aimait en retour. C'était à travers eux qu'elle existait vraiment, finalement. Peut-être était-ce alors là la raison pour laquelle ce que Kilian dit eut le don de la faire fortement douter quant à ce rêve, aussi frais soit-il.

" Maintenant avant toute chose, laisse-moi te dire que devenir Jedi c’est accepter un code et des règles très contraignante. C’est accepter d’oublier ton passé, de te détacher de tes liens antérieurs comme ceux que tu as avec ce Scipio. Le bien de tous prime sur la protection de nos proches. "


Ses traits se durcirent considérablement. Protéger des inconnus plus que protéger ses proches ? Laisser mourir les siens pour sauver le plus grand nombre ? Elle détourna le regard. Le doute était bien là. Elle avait voulu s'engager pour protéger Scipio, et tous les autres qu'elle aimait, contre les Siths et la menace qu'ils représentaient. Voilà qu'on lui disait que c'était impossible. Pire : interdit. Qu'en cas de combat, elle devrait choisir. Et que ce choix lui était imposé : il n'était pas le sien, pas celui en lequel elle croyait.

Elle qui pensait avoir trouvé sa voie se mettait alors à douter.

Qui pouvait décider de privilégier des inconnus face à ses proches ? Qui pouvait réussir à vivre en se sachant partiellement coupable de la mort d'un proche. Une vie contre plusieurs. Une vie qui avait touché la sienne contre d'autres qui ne l'attendraient jamais.

Perplexe.

Elle ne comprenait pas, elle qui voyait les jedi comme des défenseurs de la paix, les voyait maintenant comme de complexes soldats car dans le bien persistait toujours le mal.

" Tu vas devoir t’éloigner des tiens, et passer quelques temps éloignée de tous pour démarrer ta formation."

Agheera se pinça les lèvres. Les siens. Les siens n’étaient plus, et le peu qu’elle considérait comme étant sa famille, ses amis, elle ne savait pas si elle pourrait s’en éloigner. Maintenant qu’elle avait goûté au bonheur de ne plus être seule, pourrait-elle le redevenir, même un temps ? Elle fronça des sourcils, perdue.

Faisait-elle le bon choix ? Les jedi qu’elle avait finit par idéaliser lui semblaient de plus en plus complexes. Militaires sans attaches. Mais elle n’était ni militaire, ni sans attache. Et ne voulait tout simplement pas l’être.

Pouvait-elle se rétracter là, maintenant ? Le pourrait-elle plus tard, en plein milieu de sa formation ? Avait-elle la possibilité de faire demi-tour, d’oublier ?

Non.

Bien sûr que non.

« Es-tu sûre de vouloir suivre cette voie ? Es-tu sûre de vouloir aller jusqu’au bout ? Car si ce n’est pas le cas, autant ne rien démarrer. Cela sera mieux pour toi et pour tout le monde. C’est un acte de foi que tu dois faire, et un sacerdoce que tu dois accepter. »


Elle ne savait pas. Ne savait plus. Quitter les siens, leur tourner le dos, oublier ses liens, son passé, son histoire aussi peut-être pour se concentrer sur un ordre dont elle ne savait, finalement que peu. Et une fois fait, ne pas pouvoir les protéger pour faire primer le bien d’autres, plus nombreux.

« Je... » elle hésitait, et le doute qui s’était installé en elle était visible à des kilomètres. « Est-ce… » et elle balbutiait, parce qu’elle ne savait pas par où commencer, parce que tout s’écroulait alors : si être jedi, c’était être ce soldat sans passé, alors elle n’en n’aurait pas la force. Mais alors quoi être pour protéger les siens ? Les jedi étaient recherchés partout, même jusque dans la Résistance. Et y retourner était impossible : si l’on découvrait sa nature, son lien avec Jayden, Seth, ou même sa rencontrer avec ce Kilian, ou l’emporterait elle aussi vers la Nouvelle République.

« Faut-il vraiment tirer un trait sur son passé, ses liens ? Je veux protéger les miens, pas les oublier ou les faire passer en second. » dit-elle maladroitement, tournant enfin son regard vers Kilian. « Je… je n’en serais pas capable. J’ai trop perdu pour maintenant ne pas les privilégier face à d’autres. » et entre ses mots se lisait un refus, celui de suivre les règles imposées, les codes et les secrets.

Ses poings serrés comme pour marquer ses mots, les graver quelque part là sur ses jointures blanchies par la tension qu’elle exerçait : si je dois faire un choix, ce sera toujours celui qui sauvera ceux que j’aime.

Car jamais plus elle ne vivrait la mort de quelqu’un de proche sur sa conscience.



« soon enough my time will come
and all who stood in my way will fall. »


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


La discussion prenait une tournure qui ne plaisait guère à Kilian. Son interlocutrice était trop sensible, trop attachée aux choses. Bien plus que d’autres personnes ayant appris sous la tutelle de Luke Skywalker. L’ancien contrebandier ne la sentait pas prête à évoluer et prendre la voie des Jedi. Ce n’était qu’une impression diffuse dans son esprit, mais elle était bien présente et constante. Pour le moment il se contentait de lui parler calmement et sereinement, acceptant sa version des faits comme vrai. Il n’émanait aucune mensonge ni aucune volonté de dissimulation de la part d’Agheera en cet instant. Malheureusement, ses questions restèrent sans réponse réelle. Le fruit du hasard ou un plan machiavélique des Sith. Il serait fixé très rapidement, et cela ne changerait pas son attitude envers la jeune femme. Elle avait sa place parmi eux, et si la moindre information qu’il pouvait transmettre l’aidait, il en serait ravi. Attablé dans son vaisseau, son attitude était nonchalante et chaleureuse. Aucune raison de mettre une pression inutile ou de tenter de l’impressionner. Malgré tout, Kilian ne pouvait se débarrasser de cette impression qu’elle n’était pas prête à l’avenir qu’elle se choisissait. C’était un acte de foi, dont elle n’était probablement pas capable dans son état d’esprit actuel. Il devait malgré tout s’assurer de cette situation, et lui faire un peu peur pour la pousser dans ses retranchements. La suite de son discours fut concis et précis, un tableau un peu noirci et plus rude que la réalité. Sans être faux pour autant.

L’attitude de son interlocutrice se modifia légèrement, et il comprit que ses doutes se confirmaient. Son regard se fit plus fuyant et moins sûr. Son but n’était pas de la décourager complètement, mais de s’assurer qu’elle prenait cette décision en toute connaissance de cause. Sans aucun doute ni même de regret. Malheureusement il eut l’impression qu’elle ne comprenait pas ses paroles. Il ne parlait pas de limiter ses actions, mais de se lancer pour sauver tout le monde sans privilégier une personne en particulier. Kilian évoqua l’éloignement des débuts de l’entraînement, le temps que son cœur et son esprit se stabilisent. Finalement le couperet tomba et la question importante fut posée à la jeune femme. Etait-elle sûr d’elle et de son choix. Son hésitation était claire aux yeux de Kilian, et un simple sourire compatissant s’afficha sur le visage de l’homme en cet instant. Le silence fut la solution qu’il adopta afin de lui laisser le temps de mettre ses idées en place. Qu’elle réfléchisse à ce qu’elle voulait et ce qu’elle souhaitait. Un hochement de tête confirma ses doutes. Effectivement ses actions devaient être désintéressées, et totalement altruistes. Ce n’était malheureusement pas négociable. Faire passer la mission et l’ordre avant toute chose. Il se redressa et lui posa une main sur le crâne pour lui caresser la tête légèrement.


_ « Ne t’inquiète pas. Je comprends. » Il marqua une pause et retira sa main. « Ton cœur n’est pas encore prêt, et peut-être ne le sera-t-il jamais. Méfies-toi simplement des Sith, car là tu devras couper tes liens au propre comme au figuré. Tu tueras ceux qui te sont proches. »

Kilian s’étira légèrement. Un voyage pour rien. Il n’était navré pour Jayden, lui qui s’était montré enthousiaste à l’idée de prendre un padawan. D’assumer ses nouvelles fonctions au sein de l’ordre. L’ancien contrebandier sourit simplement à Agheera. Il n’était pas là pour la convaincre ou la forcer, et n’en avait pas envie de toute manière.

_ « Tu as fait ton choix… Espérons que tu ne le regretteras pas à l’avenir. » Un dernier sourire chaleureux, et il reprit simplement. « Cela met fin à notre entrevue je suppose. Bon retour chez toi, et bonne chance pour ton avenir. Peut-être nous recroiserons-nous à l’avenir… ou pas. »

Kilian se retourna et fit un simple signe de la main avant de s’éloigner vers la sortie. Il rejoignit son vaisseau à pas lent, comme pour laisser la jeune femme réfléchir. Quelques secondes supplémentaires afin de s’assurer de son choix. Il rejoignit son vaisseau et décolla très rapidement pour rejoindre les autres Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

these are your first steps -and your last- (killian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Two Steps From Hell
» Judge Articles: Casting a Spell
» Résultat : 46ème tournoi Yugioh à P9 - Samedi 14/07/12
» Les relations humaines, c'est...compliqué. Liens de Killian
» Our dream can be a nightmare, our life can be an illusion - Killian Eastwood.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: RPs-