state your name for the record + kada rell.



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 state your name for the record + kada rell.

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Résistance

Age : 31 ans.
Messages : 96
Occupation : Capitaine, Leader du Commando Steel. Steel Leader. Steel One. Résistante. Rebelle.
Localisation : D'qar.
Race : Humaine. Mandalorienne.
DC : Agheera Lothbrok.

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: state your name for the record + kada rell.   17/6/2016, 20:24


Dernière édition par Kada Rell le 18/6/2016, 18:20, édité 4 fois

KADA RELL
◊ téméraire ◊ agressive ◊ passionnée ◊ juste ◊ forte tête  ◊ bornée  ◊ loyale ◊ sévère ◊ sûre d'elle ◊ hargneuse ◊ impatiente ◊ bienveillante ◊ maline ◊ vulgaire ◊ vive ◊ rebelle
Nom : Rell, souvent associé aux Généraux Impériaux Xerea Rell et Lars Rell qui étaient ses parents. Elle lutte encore pour se défaire de leur image. ◊ Prénom : Kada, diminutif de Kadariah qu'elle n'utilise plus depuis des années, se présentant même comme étant simplement Kada. ◊ Age : 31 ans, 22 BBY, plus d'une moitié de vie seule. ◊ Origines : Mandalore, elle n'y a pourtant jamais mis les pieds, née sur une base Impériale en temps de guerre. Elle est pourtant fière de ses origines Mandalorienne et le revendique parfois. ◊ Localisation : D'qar, mais jamais pour longtemps, elle ne supporte pas rester sans rien faire et accepte la moindre mission à travers la galaxie. ◊ Occupation : Commando de la résistance, c'est elle qui frappe, qui tape, qui fonce dans le tas et qui en ressort victorieuse. Leader du Commando Steel, celui-ci a assisté l'Escadron Rogue au sol à plusieurs reprises. Son rang de Leader d'Unité lui confère le grade de Capitaine, juste au dessous de Commandant auquel elle aspire dans quelques années. ◊ Orientation : Hétérosexuelle, elle n'a jamais été attirée que par les hommes. ◊ Situation familiale : Célibataire, sans enfants. Elle n'y pense même pas, pas pour le moment. Ses parents sont encore en vie quelque part sur un vaisseau des Vestiges de l'Empire.
Que pensez-vous de la Nouvelle République ?
Des incompétants qui dès qu'on leur donne une chance de changer la face de la galaxie décident de faire machine arrière et de retomber sur le chemin qui les mènera à leur perte. Heureusement que la résistance est là pour rattraper leurs erreurs. Ils sont corruptibles et il faut se méfier d'eux, surtout d'eux.
Que pensez-vous des Vestiges de l'Empire ?
Ils méritent la mort. Pire encore. Ils sont le poison, l'infâme serpent qui hôte toute vie se mettant sur leur chemin. Innocente ou non. Ils mourront tous. Par ma main ou non, d'une manière ou d'une autre. Qu'importe tant qu'ils disparaissent. Mais parmi eux, il y a mes parents. Alors j'attends, j'attends le moment où nos visages se rencontreront pour la première fois depuis plus de la moitié de ma vie. Et peut-être alors trouverais-je le courage d'eux aussi les faire disparaître. Car ils sont coupables de bien plus d'atrocités qu'il m'est été donné de voir.
Que symbolise Coruscant pour vous ?
Un endroit chaotique mais où j'aime me poser de temps à autre, loin des troubles de D'qar et son combt contre l'Empire. Ils se battent pour leur liberté, soit, et les grandes puissances de ce monde devraient le respecter à défaut de vouloir s'y implanter à nouveau.
Quelle est votre place dans la Galaxie ?
Aux côtés des miens, à défendre les plus faibles et supporter la paix.
31 ANS - 11 POINTS
Soldat : blaster, mains nues, vitesse

PHYSIQUE
Combat ●●●
Blaster ●●●
Vitesse ●○○
COMPETENCE
Pilotage ●○○
Commerce ○○○
Pistage ●○○
INTELLIGENCE
Diplomatie ○○○
Négociation ○○○
Connaissances ○○○
FORCE
Sabre ○○○
Projection ○○○
Perception ○○○
Inventaire de départ
Pistolet Blaster DC-15s  nv1 Pistolet blaster léger mais puissant. D'origine militaire.
Fusil Blaster DC-15S nv1 Arme lourde. Fusil militaire. Automatique, viseur longue distance intégré.
Cargo léger YT-1760 nv1 Petit vaisseau de transport. Équipage minimum 1 personne, conseillé 2 personnes. Capacité de transporter 5 personnes plus ou moins confortablement. Deux canons ventraux 360°c, bouclier, hyperdrive, système de navigation. 1 cabine de deux places. 1 cabine d'une place. 2 couchettes d'appoint dans la pièce principale du cargo. Elle l'a volé à 19 ans et ne s'en est jamais séparé bien qu'on le lui conseille souvent puisqu'il s'agit d'un vrai tas de ferraille.
LOADING PROFILE - KADA RELL
-19. C’est la guerre. La République doit être remplacée par un système plus viable, plus ordonné car celle-ci est entrain de périr. Xerea et Lars Rell le savent bien, là est même la raison pour laquelle ils s'engageront aux côtés de l'Empereur Palpatine. En 22 BBY, Xerea avait mise au monde Kadariah, tête brune aux yeux azure qui ravissait ses parents alors de temps à autres lorsqu’ils lui accordaient du temps. L’enfant grandit dans un environnement stérile mais chaotique, balancée de bras en bras, de base en base : jamais elle n'a vraiment connu le même foyer pendant plus d'un an. Vulgaire gamine qui n’a pas sa place sur les bases mais qui doit l’avoir près de ses parents, statut complexe de temps de guerre qui se calme avec le temps.

Couple féroce et intransigeant, qui se rendront coupables de bien des crimes, de bien des morts pour soutenir l’Empire, le protéger et le répandre. Craints, appréciés parfois, ils se contentent de faire leur travail sans penser aux vies qu’ils arrachent sur leur chemin. Kadariah grandit près d’eux, sans se soucier du reste non plus. Ses parents sont froids et distants, militaires, et son éducation est reléguée à d’autres. Alors elle apprend à lire, écrire, compter loin des encouragements absents de ses parents. Elle étudie l’histoire, la politique, celle biaisée propagée par l’Empire. Celle d’une République incapable d’aider son prochain, celle d’une République qui laisse les gens mourir de faim loin du noyaux, celle de Jedi avides de pouvoir.

La fausse.

Lorsqu’elle atteint l’âge de raison, 10 ans environ, le doute s’immisce. Pourquoi continuer à faire la guerre ? Pourquoi répandre la peur ? Et ce Darth Vader, pourquoi sème-t-il la terreur, s’il est si dangereux que ça, pourquoi ne pas le tuer tout simplement, ou alors lui enlever tout pouvoir ? Beaucoup de questions tournent dans son esprit de pré-adolescente, puis d'adolescente, des questions qui lui valent punissions, réprimandes, regards noirs et parfois même gifles de la part de ses parents oui, mais également de celle d'autres haut gradés. Kadariah pose trop de question, parle trop, est trop curieuse : elle est toujours là où elle ne devrait pas être. Et plus on refuse de lui répondre, plus les réponses ne lui sont pas suffisantes, plus elle doute et s'insurge. Puis un jour, sur le chemin d’un entrainement physique -recommandé par ses parents qui malgré sa curiosité déplacée continuaient à voir en elle une future impériale-  elle croisera des prisonniers qu’on emmène vers leurs cellules. Des femmes, des hommes, certains à peine la vingtaine. Le visage tuméfié, parfois pire. Trop curieuse, elle les suivra jusqu'à ce qu'ils soient enfermés dans une salle qu'elle apprendra plus tard être une salle de torture. On la surprendra et elle devra retourner à ses occupations, avec un blâme comme toujours. Mais elle y retournera, au mauvais moment, au mauvais endroit : alors qu'elle arrivait à destination, on trainait les corps immobiles des mêmes hommes et femmes qu'elle avait vu plus tôt. Méconnaissables. Et la pièce derrière eux était écarlate. Elle n'aura pas besoin qu'on la surprenne pour prendre ses jambes à son cou, la peur au ventre et l'envie de vomir. Et là, là aura lieu le déclic : celui d’une vie passée dans le mauvais camp. Elle a un peu plus de 14 ans, et passera l’année suivante à réfléchir à un moyen d’arranger les choses, sauf qu’il n’y en a pas, et que ses parents n’entendent pas raison, ni leurs amis hauts gradés non plus lors de repas auxquels elle assiste. Ils lui répètent de se taire, de garder ses questions pour elle, de se contenter d’appliquer les ordres qu’on lui donne, que si elle continue quelqu'un d'autre s’intéressera à elle -peut-être même Vador qu'ils lui disent pour lui faire peur- et pas de la meilleure des manières. Une menace qui la poussera à fuir à quinze ans.

Au fil du temps, sa mère est promue Générale, et son père Amiral.

Une dispute de trop, encore une fois quant aux manières de sévir de l'Empire. Kadariah a quinze ans, elle se rebelle sans cesse et ses parents sont constamment rappelé à l'ordre. On ne les a pas promu pour que leur fille fasse tout capoter. Alors une décision est prise : on l'enverra sur une base, où elle suivra un entrainement militaire. Peut-être alors apprendra-t-elle à obéir et respecter ses ainés. Kada surprend ses parents en parler un soir.

Tout mais pas ça.

Un vaisseau de contrebandier qui vendait ses services à l’Empire se pose sur la base où elle venait de passer un an de sa vie, une alarme incendie déclenchée plus loin, juste assez pour s’infiltrer dans la soute du vaisseau et ne se faire repérer qu’une fois bien loin. Puis une question.

« Qui t’es gamine ? »
«  Kada. »
«  Kada comment ? »
«  Juste Kada. »

Bien sûr, elle ne partait pas qu’avec son sac à dos. Il y avait quelques documents volé à ses parents, des plans, des chiffres, des informations sans importances pour certains, primordiaux pour d’autres qui lui achèteront à prix d’or sur le marché noir de Corellia.  

Jusqu’à ses vingt ans, elle évoluera dans le milieu de la contrebande, d’abord en compagnie de ceux qu’elle avait utilisé pour s’enfuir. Et dans leur dos, elle vendra de faux documents Impériaux qu’elle falsifiait avec minutie jusqu’au moindre détail qu’elle avait pût remarquer après une vie passée sur des bases Impériales. Puis aux alentours de ses dix-sept ans, elle volera un cargo léger à un vieux marchand sans y réfléchir à deux fois et s’aventurera partout où l’hyperespace la mènera. Vendant de faux documents, volant des cargaisons, se faisant passer pour ce qu’elle n’est pas. Bien sûre, elle se fera arrêter parfois par de petites patrouilles mais réussira toujours par s’en sortir. Vie de bandit, à coup de poings, de bagarre et de recel. Cela ne durera pas longtemps, juste assez pour se faire une petite réputation de teigne et de contrebandière téméraire.

À ses 20 ans, la rébellion la contactera pour ses services de contrebandière. Suite à la mission, elle rejoindra leurs rangs : si l’Empire s’était dessiné comme étant le grand méchant de l’histoire, la rébellion elle devenait la solution qu’elle avait toujours voulu trouver. Alors évidemment, ses années de contrebande dans lesquelles elle avait apprit à se battre sur le tas ne suffisaient pas à lui donner les compétences suffisantes pour partir sur le champ de bataille immédiatement. Et il faut qu'elle fasse ses preuves car la rébellion ne met pas longtemps à faire le lien entre Kada Rell et Kadariah Rell, fille disparue des Généraux Rell. Elle passera un an à s’entrainer auprès des autres recrues avant d’être envoyée sur Yavin, puis Tanaad, Hoth, Endor où elle rencontrera sa meilleure amie, Coruscant. Et sur le chemin : des morts, des dizaines qu’elle ne compte plus mais des visages dont elle se rappelle toujours. Agonisants, criant à l’aide ou simplement livides et figés dans l’absence, dans la mort. Chaque nom est suivit d’un visage, puis d’un décès dont elle se souvient toujours.

Et entre chaque bataille, la même inquiétude : sont-ils là, quelque part, ms parents ? Savent-ils que je suis en bas, qu’ils me tirent dessus ? Et s’ils le savent, le font-ils qu’en même, s’en fichent-ils ? Une appréhension dont elle ne parle jamais. Car même s’ils travaillent, s’ils se battent pour la mauvaise cause, même s’ils ont été les parents les plus froids et distants, ils restent ses parents. Et elle redoute le jour où elle apprendra leur mort, ou pire, celui où elle en sera l’instigatrice.

Une fois la galaxie libérée de l’emprise de l’Empire, elle retournera à son occupation de contrebandière non sans une boule au ventre : celle de redevenir civile, de ne plus se battre contre rien. Alors elle s’occupe comme elle peut, continue de se mettre en danger car il n’y a plus que ça pour elle : l’adrénaline. Elle vole des commandes passées par les Vestiges de l’Empire, interfère, manque à plusieurs reprises de se faire tirer dessus, capturer, mais se fout de tout. La rébellion n’a pas perdu autant de vies pour que la Nouvelle République laisse à ces lâches le droit de vivre et de se répandre à nouveau. Ses petits actes de rébellions passent généralement inaperçus : on n’y fait pas trop attention parce qu’on sait que partout dans la galaxie existe des gens foncièrement contre le régime des Vestiges de l’Empire. On les ignore, mais quelqu’un rage toujours, quelqu’un est toujours en colère, et Kada s’en délecte de savoir qu’elle met à mal même le plus petit des lieutenants, le plus petit des généraux.

An 9, attentat de Yavin IV. Elle se trouve non loin, apprend la nouvelle rapidement et se jette corps et âme dans la Résistance quand Leia Organa décide de la reconstruire. Foutus Vestiges de l’Empire. Foutue Nouvelle République. Immédiatement, aux vues de son passé de commando, on n’attend pas pour l’envoyer en mission. Hoth d’abord, avec sa meilleure amie. Puis retour sur la base, puis départ en mission, ainsi de suite. Elle qui n’aime pas se tourner les pouces est servie. Prête à en découdre, prête à -enfin- mettre vraiment à mal les forces des Vestiges de l’Empire. Elle vient tout juste de monter en grade en tant que Leader d'Unité : Le Commando Steel est alors créé. Plusieurs missions leurs sont affectées, dont certaines pour assister l'Escadron Rogue au sol. Pour le meilleur comme pour le pire, et elle en est ravie. Suite à la décision de la Résistance de soutenir la Nouvelle République quant à la question des jedi (celle de les dénoncer et les envoyer vers la Nouvelle République), elle s'y est ouvertement et fermement opposée : les jedi et les résistants ont toujours travaillé ensemble pour la paix de la galaxie. La rébellion, Luke et Leia, sans les jedi ils n'auraient jamais réussi à retrouver un semblant de paix et une telle décision la révolte. Une réaction qui n'a pas qu'accueillit des sourires dans la Résistance mais qui reste impunie pour le moment : même si la Générale Organa ne le montre pas publiquement, elle est ravie de la prise de position de certains résistants dont Kada Rell. Certains de ses soldats n'oublient pas l'Histoire commune des jedi et des résistants, ni celle de son frère.

Pseudo : Agheera. ◊ Age : 21 ans ◊ Disponibilité : 7/7 ◊ Groupe : Résistance ◊ Avatar : Jennifer Lawrence ◊ Avis :  :excite2:  ◊ Crédits : tumblr, sakailo


J'attends le scénario de flynn argyus !
Intéressé pour un poste dans un commando de la Résistance ? C'est par ici !


 
kada rell. forgery of imperial documents, possession of stolen property, aggravated assault, resisting arrest. on her own from the age of fifteen. reckless, aggressive, indisciplined. what will you do when they catch you ? what will you do when they break you ? if you continue to fight, what will you become ? this is a rebellion isn't it ? I rebel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Sabre Projection de Force Perception Vitesse Main nue Age : 26 ans
Messages : 87
Occupation : Guerrier Sith, il passe beaucoup de temps à se renseigner sur le monde qui l'entoure et à s'éxercer.
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Rebienvenue du coup :siffle:


Force call me
× lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

Rebienvenue face