Tic, tac... Boum ! | Ray



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Tic, tac... Boum ! | Ray

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

MessageSujet: Tic, tac... Boum ! | Ray    11/3/2016, 09:03

Restée concentrée et être précise. Voilà la mission du jour. Pourtant, j’ai du mal. Enfin, pas à rester concentrée, ça j’y arrive plutôt bien quand je décide de m’y mettre. A un tel point que le monde qui m’entoure pourrait bien disparaitre, c’est à peine si je m’en rendrais compte.

Je demande si j’ai toujours été comme ça. J’ai le souvenir que, gamine, j’arrivais à m’intéresser vraiment à rien, que mon attention était toujours détournée par tout et n’importe quoi. Et puis, un jour, il y a quelques années, quelqu’un a eu la bonne, ou la mauvaise allez savoir, idée de me filer des explosifs entre les mains. Et depuis, autant le dire tout de suite, je suis épanouie ou une connerie dans le genre. De là à faire des amalgames douteux sur le fait que j’aime voir la tête des gens exploser à défaut d’avoir de véritables conversations avec eux, il n’y a qu’un pas que beaucoup s’empressent de franchir allègrement. Heureusement pour moi, mon équipe n’est pas comme ça. Enfin, s’ils le sont, ils parlent derrière mon dos et dans ce cas-là, c’est pas mon problème. Je suis visiblement assez efficace dans mon job pour que le reste n’ait pas d’importance. Ou alors ils ont peur que je les fasse sauter mais je pense pas, ils ont l’air d’avoir peur de rien ces gars-là, le chef en tête.

Mais donc, en bref, mon problème, celui que j’essaie de régler, c’est la précision. Parce que j’aime bien que tout pète. Mais vraiment tout. Quand ça fait un beau feu de joie et qu’il ne reste plus rien. Mais, visiblement, il faut que j’arrive à canaliser mes explosions, que je vise précisément mes cibles et que j’évite de faire des confettis avec tout le monde. J’en suis capable, je le sais bien, mais c’est vachement moins drôle. Enfin, je fais des efforts, pour la seule cause qui m’ait donné envie de m’investir pour elle.
Alors, ça fait des heures que je suis dans l’espèce de labo qu’ils m’ont aménagé il y a quelques temps, essayant de trouver le dosage parfait pour faire péter des trucs mais pas trop. En fait, faire des mini explosions c’est marrant, ça me donne l’impression de contrôler la situation et je me rends compte à mesure que je fais mes tests, que ça peut être effectivement super utile, j’avoue. Je me prends même à imaginer plein de trucs. Totalement irréalisables et pourtant bien marrants.

J’entends un bruit, la porte qui s’ouvre. Je relève la tête un instant à peine, le temps de reconnaitre la silhouette familière de Ray et je lui adresse un sourire concentré avant de souffler, dans sa direction.

"Hey Ray, je serais toi, je m’approcherais pas trop, on sait jamais."

Pas le temps d’en dire plus que le mélange de poudre que j’ai sur la table s’embrase comme par enchantement et explose, faisant voler des composants de plastique un peu partout. La fumée épaisse que mon petit incident provoque met quelques instants à se dissiper alors que je fixe ce qui était il y a quelques instants ce que je pensais être une super idée.

"Bon. Je me suis ratée quelque part. Jamais vu un truc pareil prendre feu tout seul. La combustion spontanée je veux bien, mais sans détonateur, y a un truc pas net."

Je parle toute seule, comme toujours mais je me rends compte que j’ai oublié que je ne le suis plus. Je relève les yeux, réalisant que Ray est toujours là. Il a l’air d’avoir les cheveux un peu roussis ou c’est juste une impression ? Je lui adresse alors un large sourire, un peu pour m’excuser, un peu pour savoir ce qu’il fait là. Oui, on peut en mettre des choses dans un sourire. Ou pas, mais c’est un détail.

Et Ray n’est pas du genre à s’arrêter aux détails. Ou il ne s’arrête qu’à ça. Ca dépend des jours et de son humeur quoi. Mais aussi de la mienne. Je le fixe alors, curieuse de savoir dans quel état d’esprit il est aujourd’hui et si je vais devoir ou non le menacer de lui faire sauter les miches pour qu’il arrête de faire n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 39 ans.
Messages : 1339
Occupation : Pilote dans l'Escadron Rogue.
Localisation : D'Qar.
Race : Humaine.
DC : Aaren Arezis

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance



 


  BOOM BOOM
 

 
Se lever du pied gauche signifie pour beaucoup un état de mauvaise humeur. C'est plus une expression qu'autre chose. Ce n'est malheureusement pas le cas de Ray qui dans un transport leger avait eu la mauvaise nouvelle que de se lever du mauvais pied. C'est direct. Une fois que le pied gauche touche le sol, son cerveau se met en mode désagréable et violent. Bonne chance à l'équipage de Résistant qui comprit bien trop rapidement l'état dans lequel se trouvait leur coéquipier. « Bon sang ! Qui a laissé sa chaussure en plein dans le passage ! » Voilà une belle chaussure qui vole à travers le couloir jusqu'au poste de pilotage. Bien entendu, c'était bien celle de Ray, mais il était trop énervé. Fort heureusement, se trouvait quelqu'un qui connaissait le désordre mental de l'homme ici présent et elle parvint à le... contenir avec un café et du chocolat. Ca ne le contient pas bien longtemps, ça le calma carrément. Il avait juste besoin de nourriture pour se calmer les nerfs et c'était chose faite. La petite dernière du groupe avait été sa souffre douleur le temps de cinq minutes et la pauvre avait peur de lui maintenant.  Cette boule de nerf ambulante se calma jusqu'à l'arrivée du transporteur sur la base de la Résistance.

Kathleen était partie le jour même en mission et elle ne reviendrait pas avant un petit moment, ce qui n'était pas une bonne affaire pour Ray qui alla déposa son sac dans ses quartiers. Il avait besoin de lui parler, de faire le point sur ce qu'il venait de vivre à Coruscant. Sa rencontre avec Lucrèce, sa mission et cette étrange soirée avec wynessa qu'il espérait se remémorer un jour. Il avait l'impression de ne pas l'avoir vu depuis un moment, sa Kathleen. La Résistance leur prenait bien trop de leur temps, mais ils se disaient l'un comme l'autre que c'était un mal pour un bien, car tous les deux étaient intimement persuadés qu'il fallait éliminer l'Empire. Soupira, il quitta ses quartiers à la recherche de... de quoi ? De quelque chose à faire oui. Il n'avait pas besoin d'aller rejoindre son escadron vu qu’apparemment, ils étaient déjà partit en mission sur Coruscant. Dommage qu'on ne l'ai pas attendu, mais apparemment, il fallait bien que quelqu'un s'occupe de s'occuper de la base ! Le District 1313 semblait hors de contrôle à présent et il était bien content d'y être allé avant que tout cela ne commence à péter dans tous les sens. Serait-ce à cause de sa dernière mission ? Il ne l'espérait pas en tout cas !

N'ayant pas faim, il se servit juste une tasse de café avant de déambuler dans la base et trouva quoi faire. Il avait vu de belles explosions durant sa mission et pourquoi ne pas aller en parler avec l'experte du coin ? Souriant, il se dirigea vers l'un des laboratoires. La rouquine que je cherchais était en train de travailler, absorbée par un mélange apparemment et Ray ne tarda pas à s'approcher alors  même qu'elle lui disait de ne pas le faire. Vous connaissez les enfants. Si vous leur dites de pas faire un truc, ils vont le faire ! Ben Ray, c'est tout pareil. C'est alors que le mélange explose, un peu trop prêt de lui certes, mais pas assez pour le brûler. Une petite fumée noire reste un petit moment avant que la jeune femme ne se pose des questions sur ce qu'il venait de ce passer.  « Ne cherche pas plus loin, mes yeux de braises se sont posés sur ta préparation et comme toute chose en ce monde qui croise mon regards, elle a explosé de plaisir. »   Oui, il n'avait pas du tout les chevilles qui enflait, mais il adorait ce genre de phrases. Il s'installa sur la table tout en regardant le mélange  « Chaudasse va. »   Il rigola avant de revenir à ses occupations.

La jeune femme était une connaissance de Ray. Il aimait passer du moment avec elle lorsqu'elle tentait de nouvelles petites choses comme celle-ci.  « Je te dérange pas ? »   dit-il tout en sachant que même s'il dérangeait, il n'allait pas bouger de la pour autant.  « Je peux t'assister à quelque chose ? Je suis certain que je peux faire pareil pour ta prochaine préparation. Tu devrais même me demander de venir avec toi en mission. Ce serait tellement chauuuuud ! »   Il s'esclaffa. Il n'avait pas prit de douche depuis Coruscant et ça ce sentait dans sa façon de parler ...

Ce RP se déroule pendant les événements du District 1313.
 
made by MISS AMAZING.


Moon of My Life
You’re the moon of my life that’s all i know and all i need to know and if this is a dream i’ll kill the man who tries to wake me… ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Je me suis souvent demandé si j'étais vraiment touchée par la cause que je sers. Est-ce que je suis vraiment prête à mourir pour elle ou est-ce que je fais ça uniquement parce que ça m'occupe, que c'est marrant et que je me sens utile ? J'ai jamais vraiment eu la réponse en fait. Faut dire que c'est pas le genre de trucs sur lesquels j'aime passer trop de temps et user mes neurones. Déjà qu'ils ont pas besoin de ça pour être en vrac, je préfère éviter de trop les solliciter si c'est pas nécessaire.

Pourtant, je me retrouve  bricoler des armes pour eux, je prépare des trucs prêts à faire exploser les ennemis et toute personne qui pourrait nous barrer la route. Sans trop savoir si je crois vraiment en ce que je fais. Un jour, il faudra quand même que je me pose vraiment la question quand même, ce serait pas mal. Avant qu'il ne soit trop tard, que je ne tue la mauvaise personne ou pire encore. De ce que j'ai pu voir, mon frère était vachement investi dans tout ça et c'est probablement pour ça que je serais incapable de faire autrement. Et peut-être aussi parce que je recommence à m'attacher à certains d'entre eux. Oh ça reste léger hein, faut pas pousser, mais, dans le fond, le mur que j'ai bâti autour de moi se fissure un peu. Reste à savoir si ça donnera quelque chose ou pas. Si je vais vraiment me lier à quelqu'un d'autre ou si je vais rester dans ma bulle sans personne pour me prendre la tête ou pour mourir quand j'en ai pas envie.

Enfin, d'ici à ce que je me décide sur mes aspirations idéologiques, je me concentre sur ma mission du moment. Et c'est le moment que choisit Ray pour débarquer dans mon labo. Ca faisait longtemps tiens. De là à me dire qu'il y a un lien avec l'explosion, il n'y a qu'un pas qu'il franchit allègrement.

"Explosé de plaisir comme ça ?" J'ai un sourire en coin avant de souffler, la mine amusée. "Prétentieux va. Et c'est ce qui va m'arriver si tu me regardes trop longtemps ?"

Quand il s'installe à coté de moi sur la table, je lui décoche une bourrade amicale sur l'épaule avec mon poing, autant dire qu'avec la force de mouche que je me paie ça ne vaut pas grand-chose, avant de secouer la tête.

"Non mais j'te permets pas !"

Je sais jamais vraiment sur quel pied danser avec Ray en fait. Autant des fois j'ai envie de lui en coller une tant il est saoulant à me poser encore et toujours des questions sans queue ni tête quand je suis occupée à doser des ingrédients au millimètre prêt, autant, dans des moments comme celui-ci il me fait rire. Mais vraiment en plus. Peut-être parce que ses blagues sont pourries, qu'il ne semble rien prendre au sérieux ou alors qu'il me parle comme si j'étais normale. Alors ça, c'est bizarre parce que bon, autant être honnête, Ray est pas le mec le plus net que j'ai pu croiser dans le coin. Et pourtant, y a de quoi faire. On a tous un sacré passif, pas simple à gérer mais lui c'est pire que les autres j'ai l'impression. Je sais pas ce qui lui est arrivé et j'ai jamais osé demander, de peur de plus le regarder de la même façon. Alors, je me contente de le prendre comme il vient, selon son humeur et la mienne. Ca marche pas trop mal pour le moment.

"Quoi, ça t'arrêterait si je te dis que tu me déranges ?"

Je lui accorde un sourire, amusée de voir sa mine roussie qui contraste avec cet air content de lui. J'agite alors mon tournevis sous son nez avant de reprendre, toujours sur le même ton.

"Hey, me regarde pas trop! Je veux pas prendre feu moi !"

Je laisse filer un instant de silence avant de lui tendre un sachet de poudre et la balance.

"T'es capable de mesurer au milligramme près ? Et tu ferais quoi en mission avec moi ? Tu veux vérifier que je me fais pas sauter toute seule ?"

Y a quand même quelque chose qui me dérange alors qu'il se rapproche de moi et je finis par mettre le doigt dessus avant de reprendre, toujours sur le même ton amusé.

"Dis voir, t'as fait quoi ces derniers temps toi ?"

Je suis pas du genre à prendre des précautions en temps normal, mais là, c'est Ray quand même. Des fois j'ai l'impression de causer à un gosse, comme là, tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 39 ans.
Messages : 1339
Occupation : Pilote dans l'Escadron Rogue.
Localisation : D'Qar.
Race : Humaine.
DC : Aaren Arezis

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance



 


  BOOM BOOM
 

 
Ray était fidèle à lui même et le fait qu'il n'ait pas prit de douche depuis un moment n'allait pas aider la pauvre jeune femme. Il était vulgaire, salace, prétentieux, tout ce qui peut déranger ou bien faire rire, c'était ça, son style quand il puait ! Le glamour à l'état pur sous toutes ses formes. Heureusement, Deenah était assez réceptive à son humour à la con et lui demanda s'il elle aussi allait avoir le même sort s'il la regardait trop longtemps tout en l'insultant de prétentieux. Oui, une insulte ! Lui ? Prétentieux ? Ce n'était vraiment pas son genre de faire ces remarques, mais il le prit pour lui.  « Regarde moi dans les yeux deux minutes et on verra bien... »  allait elle le faire ou non ? Le destin le lui dirait, mais il en doutait, elle devait trop avoir peur de perdre tous ses moyens et d'exploser de plaisir rien qu'à la vue de ses yeux. Il connaissait cet effet... Trop dérangeant pour les femmes haha. Non non, il n'était toujours pas prétentieux le Résistant. Toujours pas !

S'installant la ou bon lui semblait, il ne tarda pas à recevoir un coup de poing tout à fait mignon, mais il mima une douleur extrême, histoire de souligner qu'elle avait pas trop de muscle, mais tout en rigolant !  « Arrête ! Tu vas me démettre l'épaule ! »  Il aimait jouer la comédie, c'était son truc ! Puis bon, il aimait aider, alors il lui demanda si il pouvait se rendre utile. S'il n'était pas un pilote pour la Résistance, il ferait un magnifique homme à tout faire pour femme fortunée ! Il en était certain ! Il avait ce talent que peu de gens avaient, il était une sacrée perle ce Ray. Quelle chance la Résistance avait de l'avoir ! Il rigola à la remarque de la rouquine. Rien n'arrêtait ce jeune homme dans la Galaxie ! Et pas des paroles en l'air, parce qu'il savait qu'il était le bienvenu ici et il arrêta de la regarder lorsqu'elle lui fit la remarque.  « Pardon ! Tu sais, c'est pas facile la vie quand on a un talent aussi particulier que le mien. »  Il se souffla sur la main, genre pour se la péter comme d'habitude. Enfin non ! Il n'est pas prétentieux et vantard !

S'avançant, il rigolait bien avec cette jeune femme.  « Je suis capable du meilleur comme du pire, mais oui, je peux mesurer au milligramme près bien entendu. » Il en mettrait sûrement un peu plus pour l'effet !  « Et oui, je m'en voudrais de pas voir ça de mes propres yeux ! Se faire sauter seul n'est pas très glorieux bien que nécessaire de temps à autre. Enfin bref, je sais toujours me rendre utile en mission. » C'était l'homme à tout faire dans la Résistance bien qu'il avait la spécificité de rendre les choses toujours plus compliquée avec son caractère changeant. Il se stoppa néanmoins net quand elle lui demanda ce qu'il avait fait ces derniers temps.  « C'est un interrogatoire mademoiselle Fenans ? »  dit-il avec un sourire avant de réfléchir.  « Et bien, je reviens de Coruscant. J'y ai rencontré une vieille amie et j'ai effectuée une mission avec Wyn juste avant que le District 1313 ne s'embrase. Et puis me revoilà après un voyage pas forcément agréable. Ta soif de savoir est elle abreuvée ? Puis-je passer à la pratique ? » Il était tel un gamin, prêt à faire ses propres feux d'artifices !


Ce RP se déroule pendant les événements du District 1313.
 
made by MISS AMAZING.


Moon of My Life
You’re the moon of my life that’s all i know and all i need to know and if this is a dream i’ll kill the man who tries to wake me… ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Je lève les yeux au ciel à la réplique de Ray, partagée entre l'amusement et l'envie de lui en coller une, comme d'habitude avec lui. Mais ça doit faire son charme ou un truc dans le genre. En tout cas, je l'aime bien, pour un peu que j'aime vraiment les gens. Enfin je m'attache, plus que je le voudrais, mais je de toute façon tellement dans ma bulle que j'essaie de plus vraiment me prendre la tête à propos de ce genre de trucs.

A sa question, je le fixe, la tête penchée sur le coté avant de souffler, la mine narquoise.

"T'es sûr de toi ? Tu veux que j'explose et tout ? Tu sais que je pourrais mal le prendre hein. Et puis, deux minutes, c'est vachement long ! Enfin, je vais tenter."

Je plisse des yeux et je prends l'air vaguement concentré, mon regard accrochant le sien alors que mes doigts tapotent sur la table. Si je tiens trente secondes c'est le bout du monde et je finis par secouer la tête avant de souffler, faussement dépitée.

"Cherche pas, j'ai pas assez de concentration pour ça."

Alors je le laisse s'installer près de moi, enfin c'est pas comme s'il me demandait vraiment mon avis en même temps. Pour le principe, je lui mets un coup de poing et sa réaction me fait pouffer de rire.

"Ouah, je savais que j'étais trop forte mais là, ça dépasse toutes mes espérances. Tu penses que je peux arriver à te mettre KO avec mon index ?"

Y a pas à dire en tout cas, il a le mérite de vraiment arriver à me détendre. Sauf que bon, je suis un peu en train de doser des nouveaux composants susceptibles de faire péter la base entière si je m'y prends mal. Alors je suis pas persuadée que ce soit le truc le plus intelligent à faire. Enfin, au final, à la réflexion, si je fais tout péter, je serais la première à sauter, donc j'aurais pas à supporter la mauvaise humeur des gens si je mets le feu ou un truc du genre. Ce serait pas si grave. Bon, ok, ce serait la dernière chose qui m'arriverait dans la vie, mais mourir en explosant, ça a le mérite d'être un minimum cool. Plus que de se faire flinguer. Je sais pas pourquoi, cette pensée me ramène l'espace d'un instant à mon frère et j'aime pas ça du tout. Je chasse alors cette image de mon esprit en secouant vivement la tête avant de reporter mon attention sur Ray, toujours d'aussi bonne humeur.

"Bah non je sais pas trop justement. Quand on est limité comme moi, on fait avec ce qu'on a, autant dire pas grand-chose. Illumine-moi donc de ton savoir ô maitre des maitres des maitres !"

Je fais même pas semblant d'être ironique ou un truc du genre, avec lui ça ne marcherait même pas. Je sais jamais vraiment dire s'il a un sens de l'autodérision qui atteint des sommets ou s'il pense vraiment ce qu'il dit. Probablement un mélange des deux. Mais j'imagine que ça doit être vachement déstabilisant pour les gens qui le prennent au sérieux. S'il en reste sur cette base et ça c'est pas vraiment sûr.
J'ai un ricanement au reste de ses propos avant de hausser les épaules de et lui tendre un petit sachet de microbilles en apparence inoffensives.

"Le meilleur comme le pire. Ca je le sais bien. 97 grammes précisément ok ? Tiens, la balance."

Je la pose devant lui ainsi que des petits tubes avant de reprendre, avec un sourire.

"Quoi, tu veux que je me fasse sauter moi-même ? Pour un peu, je dirais que c'est un rien tendancieux ce que tu me dis là. Je me trompe ? Mais oui, j'aimerais autant éviter de me faire sauter devant toi. Enfin au moins, t'en profiterais un peu."

Je lui décoche un clin d'œil avant de me demander ce qu'il a bien pu faire pour avoir cette dégaine. Et donc de le questionner, tout naturellement. Je secoue la tête à ses propos avant de souffler en désignant la lampe.

"Ca peut si tu veux. Je peux te braquer la lumière sous le nez, t'aveugler ou, pire encore, te chatouiller jusqu'à ce que tu avoues tous tes crimes."

Mais bon, pas besoin de ça visiblement et il me raconte un peu ce qu'il a fait. Je l'écoute avec une attention non feinte avant de secouer la tête.

"Mouais, toi les détails c'est pas trop ton truc hein. Et t'es revenu quand ? T'as fait péter des trucs au moins ou même pas ? Et remplis moi ces tubes, je te montrerais un truc marrant si t'es sage."

Quoi, c'est marrant les explosions non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 39 ans.
Messages : 1339
Occupation : Pilote dans l'Escadron Rogue.
Localisation : D'Qar.
Race : Humaine.
DC : Aaren Arezis

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance



 


  BOOM BOOM
 

 
Personne ne pouvait rivaliser avec Ray dans un duel de regard. Les gens peuvent rapidement perdre la boule, se perdre dans la folie de ses yeux ou tout simplement détourner le regard par pudeur, parce qu'ils lisent en lui est bien trop malsain, surtout à leur encontre. Oui, surtout que ce soir, il est plutôt salace le Résistant ! Pour ne pas dire le plus salace,  mais il n'avait pas fait de concours pour ce genre de titre honorifique. « Dis plutôt que tu as sentie la chaleur monter en toi et que tu as préférée éviter l'implosion. » dit il amusé par la situation. Il connaissait pratiquement tout le monde sur la base, ce n'était pas comme au temps de l'Alliance Rebelle ou ils ne pouvaient pas tous se connaître. Ici, c'était plus petit, bien moins de moyens et de personnels, car beaucoup avaient rejoints la Nouvelle République et en étaient fières. Il ne pouvait pas les blâmer. Ils avaient réussit ce qu'ils désiraient, mais l'ennemie étant toujours présent, la Résistance continuait encore et toujours la lute avec ses pilotes, ses chasseurs et sa bonne volonté de faire le bien.

Sa blague sur la force de la jeune femme passa comme une lettre à la poste si bien qu'elle lui demanda si elle pouvait le mettre K.O simplement avec son indexe. Oui il répondit avec humour qu'elle pouvait essayer et que si ça marchait, il aurait besoin d'elle dans l'avenir ! Une telle force pouvait lui être utile ! Il trouverait bien des applications utiles et c'est bien avec Ray qu'on peu rendre cette force vraiment utile ! Ray avec un rire amusé attrapa la balance qu'on lui tendit avant de reprendre ce qu'elle disait. « Tendancieux ? C'est pas mon genre voyons. » Il agrémenta tout cela avant un clin d'oeil amusé. « Et puis la, c'est plutôt toi qui le deviens ! Tu as des tendances vers le voyeurisme ou je me trompe ? » Cette conversation partait un peu dans tous les sens à son goût, mais c'était tout à fait l'effet Ray ! Tout part en live lorsqu'il est présent, on ne sait plus trop de quoi il parle tellement ses propos sont étranges et peuvent relever de plusieurs thèmes en même temps.

Elle semblait vouloir le faire parler sur sa mission. La torture ?! Ca le fit rigoler, mais il s'appliqua à remplir les tubes qu'elle venait de lui tendre. « Les Impériaux ont jamais tentés cette approche de la torture ! Si ça ce trouve je craquerais facilement ! » Il fit bien attention à mettre la bonne quantité. Certes, il aurait apprécié en mettre un peu plus, mais si elle disait que ça allait être marrant, il allait pas tout fausser. « Alors je viens juste de revenir ! Bon, tu veux du détail croustillant ? Je peux te dire que Wyn, malgré ses apparences est une véritable tigresse au lit ! » Il remonta son haut pour lui montrer son dos. On voyait parfaitement bien toutes les vieilles cicatrices, brûlures et autres joyeusetés que l'Empire lui avait fait, mais de nouvelles griffures encore rouges étaient bien présentent. « Apparemment, la mission l'avait mise dans un état second, ou alors c'était moi qui sait et oui, on a fait péter quelque trucs. Peu être que ça  aussi ça l'attire. Tu devrais essayer avec elle, ça pourrait te donner un ticket ! » Il rigola. « On était allé chercher un homme dans les bas fonds que l'Empire voulait récupérer. La Nouvelle République pouvait pas aller chercher son gars alors ils ont fait appel à la Résistance. Je tiens plus trop les comptes, mais pour le moment on met que des raclées aux Vestiges ! » Et ça lui faisait grandement plaisir. « Ca ira comme ça ? » dit il tout en tendant les tubes remplis.


Ce RP ce déroule pendant les événements du District 1313.
 
made by MISS AMAZING.


Moon of My Life
You’re the moon of my life that’s all i know and all i need to know and if this is a dream i’ll kill the man who tries to wake me… ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Je devrais rester concentrée sur mon truc là quand même. Faut dire que je manipule des explosifs, ça pourrait faire péter le base entière, ou pas loin quoi, mais non, je me marre avec Ray qui raconte n'importe quoi et j'attends de voir quelle connerie il va pouvoir me balancer. Je me demande si tout le monde réagit comme moi ou s'il s'est déjà pris des tartes. Probablement la deuxième option mais ça m'empêche pas de lui adresser un large sourire alors que je hausse les épaules.

"Et si c'était le cas, tu ferais quoi hein ?"

Je lui décoche un clin d'œil, juste pour voir sa réaction. Vu sa tête, je m'attends à tout et surtout, à n'importe quoi. Au moins il est bon public et réagis à ce que je lui raconte. Et vu que j'ai quand même souvent tendance à rester dans ma bulle, au moins, ça m'oblige à me sociabiliser un peu. Bon, ok, j'ai peut-être pas choisi le type le plus équilibré pour le faire mais, en même temps, je me demande si j'arriverais vraiment à causer longtemps avec quelqu'un d'autre. Faudrait que je teste quand même pour voir. Mais je me demande de quoi je pourrais causer. De mes bombes ? De la pluie et du beau temps ? De la rébellion ? Du nouvel Empire ou j'ai encore oublié de comment on l'appelle celui-là ? Ouais, un peu tout ça. Ca me ferait pas de mal de sortir de là. Ou pas en fait.

Je secoue la tête pour reporter mon attention sur Ray, plissant des yeux à ses propos. Il me cherche un peu là non ?

"Genre, bien sur que si. C'est même un mot que tu connais par cœur je parie. Tu sais l'épeler les yeux fermés."

Ouais, je sais, ça ne veut rien dire. Comme toute cette conversation en tout cas. Mais il s'exécute et prend la balance tout en parlant. Il est peut-être vraiment venu me filer un coup de main et pas me voir me faire sauter toute seule en fait. Même si la deuxième option reste marrante un peu quand même.

"Le voyeurisme ? Avec toi ? Tu crois que je rêve de toi la nuit et que je t'espionne sous la douche ? Ou un truc dans le genre ?"

Je fais mine de le regarder de bas en haut alors que je me penche légèrement en arrière et je reprends, mon sourire se faisant plus large.

"Bon ok, t'as des jolis fesses, mais t'enflammes pas. Enfin tu pourrais ici tu me diras. Hum."

J'atteins des sommets un peu là non ? C'est peut-être pour ça que j'arrive pas à me sociabiliser. Je raconte tellement n'importe quoi que les gens se barrent en courant. Il remplit soigneusement les petits tubes alors que je découpe des petits bouts de pâte, essayant d'être aussi précise que possible avant d'agiter mon scalpel dans sa direction.

"Ouais mais ça se saurait si les impériaux étaient des gens intelligents. On est sur une toute autre échelle là nous. Donc fatalement je pense à des trucs qui vont même pas les effleurer. Si tu veux on pourra essayer pour voir si tu m'avoues tout."

Bien sur que je vais pas le faire. Je sais pas ce qu'il a pu vivre mais j'en ai entendu assez pour me dire qu'il a sacrément morflé. Comme beaucoup dans le coin, ok, mais y a un truc qui a un peu vrillé là-haut quand il est revenu. C'est aussi pour ça que je peux même pas penser à l'envoyer bouler, même les jours où il me porte franchement sur les nerfs.

Quand il me parle de Wyn, j'ai un ricanement et je fais semblant de jeter un œil à ses cicatrices avant de laisser échapper un sifflement.

"Ah ouais, tu la mets dans de sacrés états dis donc. Je savais pas que t'étais aussi bon au lit pour qu'elle soit autant motivée. Je vais presque finir par me dire que je rate un truc. Ou alors elle t'a fait ça parce que t'étais mauvais, rien à voir avec les trucs qui pètent."

Je lui décoche un clin d'œil avant de continuer, toujours sur le même ton.

"J'irais la voir pour lui demander si elle veut que je la fasse sauter tiens. Super entrée en matière tu crois pas ? Je suis sure que j'aurais un méga ticket."

Je me fais un rien plus sérieuse quand il balance ce qu'il est allé faire en mission et j'ai un hochement de tête.

"Vous l'avez trouvé votre gars ? Et ramené entier je suppose. Ils vont être contents et nous tapoter la tête alors ? Mais bon, on a l'habitude de leur mettre des raclées aux méchants, je vois pas pourquoi ça changerait."

Enfin si, je vois pourquoi. Mais ce serait pas drôle et ça pourrait plomber un peu l'ambiance. Je lui souris quand il me montre les tubes pleins et je tapote mes petits morceaux de pâte de la pointe du couteau.

"Alors le truc c'est que je cherche à faire un explosif tout petit, malléable et qui fasse un max de dégâts. Je cherche le bon combo pour cibler les dégâts mais pour le moment, je fais surtout beaucoup de fumée et j'ai réussi à mettre le feu à deux tables. Mais là, je pense qu'on tient le bon bout. Reste à voir quelle quantité de ce truc…" je désigne les bouts de pâte… "… on met dans ces trucs…"

Je montre les tubes avec un sourire angélique.

"A ton avis ? A savoir qu'avec ces petits morceaux de pâte on peut faire sauter des vaisseaux sans trop de problème."

Mais non c'est pas dangereux, c'est juste une impression. Et puis, je sais comment arrêter les débuts d'incendie maintenant, y a du progrès non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Tic, tac... Boum ! | Ray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Volkswagen : quand la pub fait boum !
» Jour 3 : Bim bam boum, ca dégringole...
» Batterie de ISU-152 (réduite) en 28mm
» *Boum* Aie! la porte.
» Les pétards qui font Boom !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: RPs-