Lucrèce - Une valse constante



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Lucrèce - Une valse constante

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith
MessageSujet: Lucrèce - Une valse constante    13/2/2016, 17:29


Dernière édition par Lucrèce Navilia le 13/2/2016, 22:51, édité 11 fois

Lucrèce Navilia
Déterminée – Discrète – Renfermée – Sournoise – Manipulatrice – Loyale – Humaine – Comédienne hors pair – Réfléchie
Nom : Navilia. ◊ Prénom : Lucrèce ◊ Age : 35 ans, née en – 26   ◊ Origines : Corellia. ◊ Localisation : Korriban ◊ Occupation : Apprentie de Darth Darral◊ Orientation : Hétérosexuelle. ◊ Situation familiale : Célibataire
Que pensez-vous de la Nouvelle République ?
A croire que personne n'apprend de ses erreurs. Je n'en pense pas grand chose de manière générale d'ailleurs. Je pourrais les haïr, je pourrais les mépriser, je pourrais aussi leur en vouloir. Etrangement, il n'y a rien de tout ça. J'observe plus comme une spectatrice indifférente la course au pouvoir, tout au plus je les plains, parce que je sais que rien n'est encore gagné alors qu'ils se pensent sans doute intouchable. Je suis dans l'ombre de Darral, j'afficherais sans doute la même position que la sienne si on me la demande, mais je garde mes propres pensées pour moi.
Que pensez-vous des Vestiges de l'Empire ?
Il fut un temps où je me battais, de mes faibles poings contre Lui. Je haïssais l'Empire, avec un cœur d'enfant. Aujourd'hui, j'ai grandis. J'ai vu sa destruction, les erreurs commises, l'arrogance piétinée sous son talon les ambitions démesurées. Je comprends cette menace, je m'en méfie. Car qui a goûté au pouvoir absolu, ne sait plus s'en passer. Je ne comprends que trop cette dépendance, l'arôme du pouvoir est si attractif, si délicieux qu'il en devient une éternelle douleur lorsqu'il nous échappe et je ne peux le nier. J'ai mal. C'est un écueil que je surveille sans cesse, pas pour moi, juste pour lui. Il ne le sait pas encore, mais il jette sur ses pas, les même pavés d'arrogance et de haine qui ont construit l'Empire. Les mêmes qui se sont écroulés sous lui.
Que symbolise Coruscant pour vous ?
C'est le cœur. Un cœur froid comme la glace, battant avec l'énergie d'un volcan. Le pouls qui rythme et rythmera encore la vie de la Galaxie. Elle a tout vu, elle sait tout et elle nous réserve encore tellement.
Quelle est votre place dans la Galaxie ?
Celle que Darral m'accordera, ni plus ni moins. Une tombe ou une vérité. Cela ne dépend que de moi.
35 ans- 11 pts
Archétype : Sith
PHYSIQUE
Combat ○○○
Blaster ○○○
Vitesse ● ● ●
COMPETENCE
Pilotage ○○○
Commerce ○○○
Pistage ○○○
INTELLIGENCE
Diplomatie ○○○
Négociation ● ○○
Connaissances ○○○
FORCE
Sabre ● ● ○
Projection ● ● ○
Perception ● ○○
Inventaire de départ
- 1 sabre de couleur sang lorsqu'il est déployé.
-Une navette personnelle pour les déplacements courts et rapides.
-Un petit studio situé a Coruscant, elle squatte chez Darral lorsqu'elle a Korriban.
LOADING PROFILE - Lucrèce


La nuit est fraîche, ou moi pas assez vêtue. Peut être les deux. Le silence est presque oppressant mais je l'aime ainsi, comme la solitude que je recherche sur ce balcon de pierre noire comme l'enfer. C'est par des nuits comme celle là que mon esprit se perd dans mon passé.

An - 22

Je suis née au sein d'une famille nombreuse. J'étais la quatrième et l'unique fille. Une simple ferme sans prétention vit ma naissance, nous n'avions pas grand chose, c'était certain, mais nous étions heureux. Autant qu'on le pouvait à cette époque. Notre vie ne se résumait qu'a quelques mots. Dormir, manger, travailler. Parfois le mot rire et sourire venait bousculer la donne et c'était nos trésors. Tout ceci est loin désormais, mais il me reste des souvenirs qui ressurgissent parfois, sans prévenir, une amertume et un réconfort, c'est étrange, mais en ce temps, je bénissais encore l'ignorance de mon futur. J'aurais pu rester sur cette planète, m'y marier, y faire des enfants. J'aurais à mon tour travaillé la terre et prier pour des récoltes abondantes. J'aurais pu. Si je n'avais hérité d'un talent et d'un don que l'on croyait disparu dans notre sang. J'aurais pu si je n'avais croisé le chemin de Keryl. De son mentor qui devint le mien.

Je ne sus jamais réellement ce qu'ils venaient faire en Corellia, je crois que je n'ai jamais réellement cherché a le savoir, du moins, mon esprit d'enfant de 4 ans ne pouvait pas comprendre. Je me rappelle avec acuité  le déchirement que fut mon départ, parfois, dans mes rêves, je vois encore le visage de ma mère, les larmes qui coulaient, mais au travers, un sourire immense. Elle me laissait partir pour quelque chose de plus grand, elle ne me laisserait pas pourrir sur une planète sans prétention.  A-t-elle sincèrement cru m'offrir un avenir fait de gloire et de richesse ? Oui sans aucun doute. L'Ordre Jedi et ses Chevaliers, c'était un mythe, une légende avec un corps et une pensée. Comme une icône que l'ont espère effleurer ou ne serait ce que voir. Mais pour l'enfant que j'étais, ils étaient des étrangers. Ils me faisaient peur. A mes yeux innocents, ils étaient un murmure sans consistance. Inconnu. J'allais vivre avec eux. Me battre avec eux. J'allais devenir comme eux et tout ce que je ressentais, c'était de la peur. Comme celle parfois qui m'étreint encore lorsque je frôle mes limites. Keryl m'a méprisée. Parce que je pleurais. Parce que j'étais faible a ses yeux. J'aurais pu lui donner raison et j'ai même failli le faire, mais mon mentor n'était pas de ce bois là. Il était patient, sage aussi, d'aussi loin que je m'en souvienne d'ailleurs je ne l'ai jamais vu en colère. Il n'avait de cesse de prôner le calme et l'apaisement, il contrôlait mes colères enfantines avec une logique adulte, une patience infinie. Il a ouvert la carapace que je portais depuis que j'avais quitté ma famille.

Peu à peu, je suis devenue digne du destin qui m'attendait. J'avais perdu ma famille, on m'en avait offert une autre. Keryl était comme un frère, du moins, c'est ainsi que je l'ai considéré passé les conflits qui pouvaient nous opposer. Après tout, je n'étais qu'une gamine. Mon mentor et lui devinrent mes repères, mes accroches, j'aimais avec l'innocence que confère l'enfance, je ne comprenais encore rien à la trahison et ne savait reconnaître le goût amer de la haine. Durant trois ans, j'ai suivi l'apprentissage, j'avais rapidement compris que je prendrais la suite de Keryl auprès de notre mentor. Il serait bientôt Chevalier lorsqu'il me resterait encore une paire d'année avant d'y parvenir. Durant trois ans, j'ai souffert, j'ai ris aussi, j'ai appris a vivre avec eux et a m'attacher à eux. J'ai percé les défenses qui entouraient Keryl, j'avais été une pleurnicharde mais dorénavant j'étais devenue une guerrière. Encore bien faible cela dit, mais ma volonté eut tôt fait de naître sous leur houlette. Peut être ai je voulu leur faire jouer des rôles qu'ils n'étaient pas. Je ne sais pas. Ils m'ont appris les préceptes qui seraient dorénavant les miens, suivre une voie lumineuse. Mais les promesses sont faites pour être rompues n'est ce pas ?  

An -16.

J'avais sourit en leur disant au revoir, sur le quai de décollage. J'avais eu envie de venir avec eux, bien sûr, mais j'étais encore bien trop jeune. Je n'avais même pas eu affaire aux clones, je n'accompagnais que sur les missions secondaires. Ce n'était pas grave, il me fallait encore apprendre et même si j'étais douée, le travail à abattre était encore gigantesque. Et j'ai tout perdu. Absolument tout ce que j'avais. Je n'avais que 7 ans et j'avais tout perdu. Longtemps j'ai gardé espoir, parmi les morts, ils n'ont jamais retrouvé Keryl. J'avais naïvement pensé qu'il reviendrait me chercher, c'est ce qui m'a tenu droite pendant qu'on enterrait celui que j'avais considéré comme un père, qui l'était devenu  même. L'Ordre s’effondrait, comme une tour bancale, peu à peu la Force se faisait silencieuse mais je croyais encore qu'il viendrait me chercher. Oui, c'était de la naïveté. Il n'est pas revenu. J'aurais pu retourner sur Corellia, j'étais trop jeune pour que l'on prenne la peine de m'éliminer, je n'étais pas encore un Chevalier, je ne le serais jamais d'ailleurs, parce qu'il n'y avait plus d'Ordre. Mon entraînement m'avait conféré une volonté d'acier et c'est elle qui m'a maintenue a flots. Je ne retournerais pas chez moi. Je ne savais pas quoi faire, ni ce que j'allais devenir. L'Ordre en perdition ne pouvait plus s'occuper de moi, qu'est ce qu'une enfant de 7 ans lorsque la Galaxie s'embrase ?


An – 14 à – l'an 4

Cela fait maintenant  des années que je m'étais embarquée à bord du Black. En cachette, dans la soute. J'y ai vécu deux mois avant que l'on ne me trouve au court d'un banal contrôle des moteurs. J'étais maigre et affamée, mais la première chose que je fis fut de me battre. Comme un chat sauvage. L'équipage a longuement débattu de ce qu'ils allaient faire de moi. Certains étaient partisans de m'abandonner sur une planète quelconque, ils étaient pas babysitter. D'autre de me garder, après tout une enfant pouvait toujours être utile. Ils m'ont gardé enfermée durant trois semaines et pour finir, ils m'ont gardée. Pas sans conditions cela dit. Je devais gagner de quoi vivre et bien sûr, payer ma part. J'ai oublié mes principes pour le faire. Juste pour survivre. Une partie de moi se dégoûtait de le faire, l'autre..L'autre se réjouissait de faire partit des vivants alors que tous étaient morts. Se trouver des excuses pour les actes que je faisais était facile, presque trop facile même mais au fond de moi, j'avais toujours gardé l'espoir. De quoi ? Encore maintenant je ne le sais pas vraiment. C'est toujours là, quelque part. Je n'ai jamais totalement oublié ce que l'on m'a appris avant. J'avais appris a grandir seule et a me débrouiller seule. J'étais douée a ce jeu là d'ailleurs. Je volais et mentais. Je trompais sans vergogne et rien ne me faisait plier. Je me donnais a qui je le voulais comme je l'entendais. Mais au fond, je n'avais plus de but, plus rien vers quoi tendre. Je devenais indifférente et je n'aimais pas cela. Je devenais ce que je ne voulais pas devenir. Durant ces longues années, j'ai continué seule mon apprentissage de la Force, en cachette, parce que finalement, c'était un don utile pour mon existence.  Je suis devenue un caméléon, capable d'endosser autant de rôle qu'il m'était nécessaire, m'en sortant toujours plus ou moins sans une égratignure.  Je ne m'en rendais pas compte mais je flirtais déjà avec le coté Obscur de la Force. Je m'en servais pour mon bien personnel, mon image, ma vie. Etre un bouclier pour les autres ne faisait plus partie de mon existence, me battre au nom des autres m'était inutile. J'étais née avec ce don, j'avais le droit de m'en servir. Une vision qu'aurait renié mon mentor, une vision que m'a forgé la vie. Oui, qu'aurait il dit si il m'avait vu ? Que dirait il en me voyant maintenant en fait ?

Mon regard effleure les courbes mâles endormies entre les draps de ma couche. Quelque chose se pince sur mon visage, sans que l'on ne puisse deviner quelles sont réellement mes pensées. Qu'aurait il pensé en vérité ? Je me détourne en portant à mes lèvres les restes d'un vin.

An 4 à nos jours.

Il y avait quelque chose d'ironique dans le destin, parce que ce qui a commencé avec lui, finira sans doute avec lui. J'avais presque oublié son visage, tout au plus était il devenu un reflet flou dans mes souvenirs et dans mes rêves. Je pensais la blessure de l'enfant que j'avais été refermée depuis longtemps. Je ne croyais plus en l'innocence, ni même dans le bien du monde. Il n'a suffit d'un regard pour comprendre que rien n'était enterré.
Nous étions des mercenaires. Ce que nous avions volé, qui nous avions tués...personne ne peut le faire impunément longtemps paraît il. La Galaxie se reconstruisait mais nous agissions toujours avec l'égoïsme des outsiders. Je crois que la bande a laquelle j'appartenais a  fêté le montant de la prime que l'on avait mit sur nos têtes. Pris individuellement, ce n'était déjà pas négligeable, mais ensemble nous valions un bon paquet de crédits.  Pour eux, c'était quelque chose de gratifiant, pour moi, c'était quelque chose d'inquiétant. J'avais été entraînée pour être un Jedi, même si cela n'avait duré que peu de temps, j'avais pris soin d'entretenir mes dons. Nous avons fait profil bas durant quelques temps, nous séparant même pour être moins repérables. Un à un, ils se sont fait avoir...Bientôt, du Black, il ne restait plus que moi. J'ai brouillé toutes mes pistes, je pouvais me fondre dans la masse et je le faisais bien. Cela m'amusait même mais ce ne fut pas assez..Si j'avais su qui j'avais sur mes traces, j'aurais peut être arrêté de courir mais a l'époque, je l'ignorais encore.

La première chose que j'ai vu sont ses yeux. Comme une image surgissant du passé, un relent enfoncé profondément. J'ai même cru rêver, parce que ce n'était pas le même regard. Ce n'était plus le même éclat. Mais cela a suffit pour me paralyser. Un gizka prit dans les projecteurs. Tout ce que j'ai dis fut son prénom. Une erreur d'ailleurs, je n'avais jamais traversé de mur aussi vite. Enfin des murs, disons plutôt les parois de ce bouge de Tatouine. Je me suis servie de la Force pour me protéger malgré les chocs. Un bout de plastique effilée déchira mon tee shirt, entama la peau mais ce n'était rien comparé a ce que j'aurais dut subir. Il m'a sonnée, il avait toujours été doué pour ça. Je crois que j'ai ricané, je n'en suis plus très sûre. Il fallait encaisser et je ne pouvais pas encaisser, pas encore. Je n'ai réellement compris ce qui avait changé quand il a réussit a me coincer malgré la résistance que je lui ai opposé. Il m'aurait sans doute tuée, ma prime valait mort ou vivante après tout. Peut être a-t-il été surpris de me voir user de la Force, peut être pas. Mais dans ses yeux, je sais qu'il m'aurait tuée si il n'avait vu la balafre qui barrait mon flanc. Une vieille balafre que je lui devais, aujourd'hui, c'était une ligne pâle dont j'avais presque oublié l'existence. Il avait abandonné une enfant de 7 ans, il retrouvait une femme de 30 ans et avec lui cette haine endormie depuis tellement longtemps s'est éveillée. La haine. J'avais beau savoir a quel point ce sentiment était dangereux. A quel point il était corrosif. Je n'ai rien pu faire, elle a jaillit comme un jeyser et je sais maintenant ce qu'il a vu. Ce qui l'a attiré vers moi. C'était juste cette haine. Cette haine envers lui. Pour lui. Il n'est plus cet adolescent qui me couvait parfois, qui me poussait le plus souvent, qui me brutalisait pour m'endurcir. Il n'était plus le pivot de mon existence, mais cette haine qu'il désire si fort contrôler pour me modeler comme il le voudrait, cette haine est déjà corrompue par les souvenirs, ces restes que je me refuse a penser morts et enterrés. Cet espoir que j'ai toujours entretenu même malgré moi. Durant deux ans, nous nous sommes vu par intermittence, chaque fois voyait l’émergence d'une nouvelle façon de me blesser, de m'attirer là où il voulait que j'aille. Une nouvelle façon pour lui de reforger mon âme, la reconstruire totalement selon ses désirs et sa folie. Deux ans durant lesquelles je me suis battue pieds à pieds, contrant sans cesse ces avancées. Mais en même temps, il était si séduisant dans ce qu'il voulait, dans le monde qu'il voulait offrir. Il y croyait si fort, combien de fois me suis je sentie basculer et prendre un chemin qui n'aura aucun retour ? Beaucoup trop de fois. Pourquoi ai je continué malgré tout ? Pourquoi lui avoir céder une victoire en acceptant de le suivre ? Peut être encore et toujours cet espoir fou. Il n'a pas encore réussit et il le sait. Il n'a pas brisé ce qu'il a contribué a forger malgré lui. Il ne m'a pas encore totalement mais je sais que j'oscille, chaque jour un peu plus que le précédent. Je pourrais le quitter a mon tour, m'en aller sans même un regard en arrière. Mais je reste là, dans son ombre, jouant des masques que j'ai appris à porter l'obligeant à regarder de nouveau ce que je vois encore en lui malgré tout.

L'Obscurité ne lui a pas tout prit, pas encore mais encore combien de temps avant qu'elle ne me prenne tout ?

Je jette le restant de mon verre avec une grimace. J'ai froid alors je me coule contre lui, cette fois encore, il a eu gain de cause. La prochaine victoire sera la mienne.

Pseudo : Rïamy ◊ Age : La trentaine:face : ◊ Disponibilité : 6/7 généralement ◊ Groupe : Sith ◊ Avatar : Eva Green◊ Avis : Plutôt bien fourni et riche, pour moi les graphismes sont trop carrés mais ça correspond au contexte et au thème donc très bien aussi.◊ Crédits : Seriouslyrebecca et Poison Ivy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Corrompue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Une nouvelle apprentie Sith, c'est plutôt cool ça :siffle:

Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Welcome ! Encore une sith, on va avoir de la concurrences. Bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

@Hybram Rawne a écrit:
Corrompue !

Va mourir ? :siffle:

Merci Zhane et Ronas :love2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Et puis la trentaine, quand on approche des quarante, c'est tricher! *pan*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
Si tu as des questions, n'hésites pas à contacter un membre du staff. Quoi que j'ai cru comprendre que tu avais ligne direct avec Dada ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 33 yo
Messages : 743
Occupation : Seigneur noir des Sith
Localisation : Loin dans la Galaxie
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Welcolme !
Très bon choix d'avatar :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue ici !! :hourra:
Bon courage pour la rédaction de ta fiche :coeur: !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 25 ans
Messages : 661
Occupation : Padawan Jedi
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

Bienvenue !




Light & Shadow
(c) black.pineapple



Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 39 ans.
Messages : 1339
Occupation : Pilote dans l'Escadron Rogue.
Localisation : D'Qar.
Race : Humaine.
DC : Aaren Arezis

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Arf ! Eva Green. Qu'elle idée d'avoir fait un gentil ... ! Quoi que tu pourras botter les fesses de Ray autant que tu veux :lol:

Bienvenue !


Moon of My Life
You’re the moon of my life that’s all i know and all i need to know and if this is a dream i’ll kill the man who tries to wake me… ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Une gentille....*tousse* Oui, oui :love:


Merci a tous de l'accueil ! :lick:


"Son Equilibre n'avait d'égal que sa beauté et sa beauté n'avait d'égal que sa haine pour lui.".unbreakable
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


FELICITATIONS POUR TA VALIDATION
Félicitation ! Tu viens d'être validée ! Ben écoute, j'adore ta fiche, style d'écriture impeccable... En fait j'ai rien à dire de spécial. Hm Ouais nan franchement ! Bienvenue ma nouvelle apprentie !

Que faire maintenant ?
Vas vite répertorier ton avatar avant que quelqu'un d'autre ne le prenne ! Ensuite, ouvre ton sujet de liens et RPs, ton journal personnel et ton comlink !

Si tu as une quelconque demande à faire, ça se passe ici ! Tu peux dès à présent poster dans le flood et les galeries des membres.

N'oublie pas de consulter les sujets communs ouverts, les intrigues ou les missions si tu veux de l'aventure !

Nous espérons que tu t'amuseras bien parmi nous ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue ! :yeah:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Lucrèce - Une valse constante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lou et Zoubo ou l'art de la valse
» la valse des monstres. (jeanne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Héros validés-