Sujet Commun - De bon matin...



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Sujet Commun - De bon matin...

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

De bon matin
Vous trouverez dans ce sujet les règles des sujets communs.

Le marché de la Watchtower était animé ce matin. Un cargo était arrivé le matin même et de nombreux commerçants avaient renfloué leur stock. Les tensions politiques des derniers mois avaient animé les criminels et les voleurs, profitant de la situation pour vendre aux deux camps et aussi, être aux premières loges si la situation de Coruscant venait à changer. Le marché était comme des hangars avec tantôt des étales au milieu de grandes pièces et de couloirs ou alors de vraies boutiques qui attiraient l’œil avec des panneaux lumineux. Une ambiance animée et presque festive parcourait tous les recoins de la Watchtower. On alpague, on échange des crédits contre des armes, des armures, des composants… Tout semble bien se dérouler. Les gardes employés par les Katherion vadrouillent en rigolant, saluant les habitués… On aurait presque cru être dans un marché civil normal. Sauf qu’il ne fallait pas oublier que l’on était au milieu de brigands et, probablement, de criminels.

Au stand peu attrayant d’un marchand d’arme, une dispute éclate. D’abord discrète, puis faisant de plus en plus de bruit, les gens aux alentours finirent par arrêter de parler pour écouter l’échange. « Ca n’a pas explosé je te dis ! » disait un humain. Le marchand, un Ikotchi, vieux qui portait des cicatrices profondes sur son visage, grogna « Si tu ne me les amène pas, je les rembourse pas. » L’humain semblait s’énerver de plus en plus « Mais je n’ai pas pu aller les chercher ! J’ai perdu beaucoup de crédits à cause de toi ! Alors tu vas me les rembourser ! » l’alien ricana bizarrement avant de dire « Tu crois que tu as les moyens de me forcer à te rembourser ? » Avant même que quelqu’un pense à chercher les gardes pour éviter que cette situation ne dégénère, un coup de blaster parti dans la foule et une personne manqua de se faire tuer. A présent la panique commençait à s’emparer de tout le monde et plusieurs personnes avaient déjà sorties leurs blasters.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 33 yo
Messages : 743
Occupation : Seigneur noir des Sith
Localisation : Loin dans la Galaxie
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Nihl entendit parler d'un marché à la Station Watchtower, et de ce marché, il pouvait y avoir de choses plutôt rare à quérir. Puisqu'il était à Coruscant pour un rendez-vous qui n'aurait pas lieu immédiatement, l'homme avait décidé de se rendre avant tout au marché. Toujours vêtu d'un cape et d'un capuchon, cachant la moitié de son visage. Le Sith n'avait pas de mal à vagabonder ainsi, voyant ainsi plusieurs personnes munis de casque, il était impossible de contempler leurs visages. De plus, plus personne pensait que les utilisateurs de la Force étaient encore en vie, surtout du côté Sith, et donc, la majorité des personnes ne connaissaient pas l'accoutrement de ces derniers. Sous sa cape, le Lord possédait son sabre laser accroché au côté droit de sa ceinture et du côté opposé, son blaster. Blaster qui a une longue histoire, il lui avait sauvé la vie.

Il pensait à nouveau à ce qu'il s'était passé dans son enfance, la mort de ses parents, sa fuite avec le meurtrier. Son entrainement pour contrôler au mieux la force, le seigneur Sith n'était maintenant plus d'humeur à la joie de vivre. Penser à son ancienne vie ne lui faisait que du mal et la vengeance emplissait ainsi toutes ses pensées.

Un peu touche à tout, l'utilisateur de la Force regardait les différents objets qui étaient en vente. La plupart des choses étaient en mauvaise état, malheureusement et il ne trouvait pas la perle rare. Alors qu'il marchait, une dispute se fit entendre et il leva sa tete afin d'apercevoir un humain et un Iktotchi se cherchaient des noises. La dispute s'envenima rapidement puisqu'un tir de blaster passa non loin d'un homme près du Sith. Il aurait pu obtenir une mort... inutile. Le Lord se posa tranquillement, regardant alors ce qu'il se passait. Plusieurs personnes sortaient déjà leur armes, alors que Nihl n'en faisait rien. Au contraire, un peu d'action ne ferait pas de mal et puis, il pourrait sauver la vie de quelqu'un afin qu'il ait une dette à vie envers lui.

Cependant, il gardait sa main sur son blaster, au cas où il se ferait attaqué par un inconnu du marché. Il n'allait pas sortir son sabre laser ici, sachant pertinemment que le peuple pensait que les Jedis étaient tous morts. Puis, il ne connaissait pas les Siths. Pas encore, tout du moins car d'après ses informations, l'empire des Sith allait reprendre. Sans aucune force pour les arrêter. L'avis du Lord Nihl était sans équivoque : inutile. Les Seigneurs noirs Sith ne pourraient jamais s'entendre et chacun tenterait d'avoir le pouvoir à lui tout seul.

Un homme se dirigeait vers Nihl, et d'un revers de la main, le Sith lui ordonna : Je partirai loin d'ici, si j'étais toi. L'utilisation de la Force fut discrète et, l'homme, plutôt faible d'esprit, s'en alla du marché. Il pensait réellement pouvoir tuer un homme de la trempe de Nihl ? Impensable...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 25 ans
Messages : 661
Occupation : Padawan Jedi
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

De bon matin
Coruscant, voilà enfin que j'y ai posé les pieds pour la première fois. Lieu où se trouve au sein de sa capitale la Nouvelle République : l'espoir d'un retour à une démocratie et une victoire définitive sur les Vestiges de l'empire. Évidemment, seulement si la Nouvelle République a le courage de prendre certaines initiatives et répondre à l'hostilité de son ennemi de toujours. Mais, il semblerait que pour l'instant, la République préfère rester silencieuses faces aux agissements si ouverts de son adversaire... peut-être dû à la crainte qu'une nouvelle guerre chaude éclate de nouveau. Mais aujourd'hui, nous avons clairement affaire à une bataille politique des plus perfides, voire une guerre froide où tous les pires coups sont permis, où l'honneur n'a plus sa place que dans une réalité fantaisiste. Pour le peu de temps qui m'a été offerte d'observer, j'ai pu constater que beaucoup de choses échappait anormalement au contrôle de la Nouvelle République. Je peux ici, citer le fait que les Vestiges de l'empire à une certaine main mise sur une partie de Coruscant, où que les actes criminels, presque terroristes de certains gangs semblent mener de manière bien trop stratégique afin d'atteindre soit les vestiges de l'empire, soit la Nouvelle République. Un soit-disant traiter de paix entre les deux factions, mais elle semble chaque jour de plus en plus fragile. J'ai beaucoup entendu parler de Coruscant, comme quoi c'était autrefois l'endroit où se trouvait l'ancien Ordre Jedi. Malgré tout, est-ce que même les habitants de Coruscant pensent tout de même que nous sommes qu'une légende ? Comment servir une cause quand la cause ne croit plus en votre existence. Je me contente donc d'observer le monde en tentant de lui apporter mon aide quand il veut bien l'accepter, et puis j'attends que la force me conduise à mon destin. Et dans cette  attente, je tente de grandir dans la force, bien que je n'aie pour maître que moi-même.

Sur Coruscant, je me suis trouvée un abri qui me permet de passer des nuits à l'abri des péripéties du temps. Il m'arrive de trouver quelque personne qui accepte de m'embaucher pour une paye misérable, mais que j'accepte de bon cœur, histoire que je puisse survivre dans un sens. Aujourd'hui, je travaillais pour un vendeur d'objet divers, il m'avait chargé d'aller chercher une commande vers le marché de la station Watchtower. J'étais vêtue comme à mon habitude de vêtements légers, dans lequel je serais alaise lorsque j'aurai à effectuer des mouvements qui demandent beaucoup d'efforts physiques. Surtout que j'allais devoir déplacer plusieurs caisses assez lourdes, du moins je le pense. Mon patron m'ayant donné un porte-caisse exprès pour l'occasion. Je marche d'un pas vif, mes cheveux attachés en arrière afin de ne pas être gênée par mes mèches balayés par le vent. Je marche en prêtant attention aux choses et gens qui sortiraient de l'ordinaire, je ne veux pas être surprise par la présence d'un quelconque personnage ayant un rapport avec Mère. Lorsque j'arrive au marché, un grabuge sans nom avait éclaté semble-t-il depuis un moment. À peine arrivée sur place que j'étais déjà sujet aux tensions, et pour dire vrai, je n'ai aucune idée de comment résoudre ce problème. Sentant que cette situation n'allait pas être en ma faveur, j'observe rapidement autour de moi et attrape une espèce de bar métallique, peut-être bien un tuyau rouillé, histoire d'éviter le coup direct d'un Blaster. Devrais-je faire demi-tour, le temps que cette situation soit réglée ? Ou devrais-je plutôt contribuer pour régler cette situation ? Au plus profond de moi, l'idée de ne pas me faire remarquer et reprendre chemin en sens inverse me titille. Cependant, je préfère écouter en moi une forme de code moral qui m'incite à rester pour tenter de calmer les choses.

Tandis que je prends finalement cette décision, d'un mouvement rotatif, léger et délicat, mais d'une grande technicité, je pare trois coup de blaster perdus avec le tuyau en main... Protégeant, par ailleurs, un civil non-armé derrière moi. Cependant, des frissons me traversent le corps quant à la présence du civil en question, une présence obscure et malsaine. « Vous ! » Ai-je craché sans me donner la peine de voir qui était le civil, sa présence étant reconnaissable entre mille.




Light & Shadow
(c) black.pineapple



Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   4/2/2016, 18:34


Dernière édition par La Force le 4/2/2016, 18:38, édité 2 fois

De bon matin
L’ambiance, qui n’était pas des meilleures de toute manière, sembla se dégrader encore plus avec la présence de deux personnes sont le point commun ne pouvait pas plus les rendre différent. Un jedi et un sith, sur un marché contrebandier. Etait-ce le début d’une blague ? Pas tout à faire, c’était plutôt le début d’un imbroglio assez difficile à démêler. En tout cas, ni la jedi ni le sith ne semblaient en position de régler leurs différends immédiatement… Car déjà quelques personnes fort peu sympathiques s’approchaient. En effet, les tirs détournés d’Alura s’étaient retrouvés… Dans des devantures. Bien évidemment, ces devantures auraient certainement été touchées de toute manière, mais quitte à trouver un coupable, mieux valait se rabattre sur la femme qui semblait faible et fragile. Les trois gardes avaient sortis des blasters plus gros et plus menaçant et commençaient à tirer dans tous les sens, et notamment en direction de Lord Nihl et Alura…

Dé #1 pour Alura
Réussite : Alura n’est pas touchée.
Echec : Alura est touchée.

Dé #2 pour Lord Nihl
Réussite : Lord Nihl n’est pas touché.
Echec : Lord Nihl est touché.

On aurait pu se demander à cet instant comment la Force avait fait son affaire… Un tir de blaster atterri par hasard sur le tuyau qu’Alura brandissait et se répercuta soudainement sur le sol, juste devant Lord Nihl, brulant un petit peu ses chaussures et son pied droit par la même occasion. Rien de bien grave, mais quelqu’un allait sentir le roussi pendant quelques temps… La bagarre grandissait de manière visible. Commerçants, malotrus et criminels divers semblaient se mêler à la bagarre générale. Quelqu’un d’observateur pouvait remarquer que les gardes Katherion se tenaient à l’écart, de moins en moins confiant quant à leur capacité à arrêter cette bataille…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'La Force' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 33 yo
Messages : 743
Occupation : Seigneur noir des Sith
Localisation : Loin dans la Galaxie
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith
MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   11/2/2016, 21:05


Dernière édition par Lord Nihl le 11/2/2016, 21:07, édité 1 fois


Nihl se mettait souvent dans des situations peu à son avantage ou peu recommandables, et il se trouvait là au marché. Il avait pensé qu'il pourrait trouver quelques pièces rares, mais rien n'avait donné l'envie à Nihl de dépenser ses crédits. Les objets rare que proposaient les marchands, il pouvait les trouver sur d'autres planètes pour bien moins cher. Ses marchands prenaient leurs clients pour des jambons, vraiment. Le désordre général s'installa rapidement, et Nihl s'était assis, main au blaster, et regardait tout ce qu'il pouvait se passer. L'incapacité des gardes Katherion le faisait rire, leur présence n'était pas vraiment requise, en réalité. Le Sith venait d'envoyer bouler un homme grâce à la Force, mais il se devait d’être prudent. Ou pas. Il hésitait toujours à utiliser la Force ou son sabre laser, car personne ne se doutait de l'existence des Sith. Ou alors... Ils pourraient le confondre à un Jedi, ce qui serait bien évidemment hilarant.

Une femme dévia quelques tirs de blaster, et elle se trouvait devant toi. Elle l'avait protégé, et Nihl put reconnaître qui elle était. Une Jedi, et bien sûr elle l'avait reconnu également. Oh oui, moi. Avait-il seulement répondu, souriant. La tete du Seigneur Sith se tourna sur les étals qu'avait touché les tirs déviés, et il vit que trois hommes, armés plutôt lourdement,  se dirigeaient vers les deux. Ils tiraient un peu partout, et un tir dévié s’arrêta au pied du Sith. L'homme regarda sa chaussure légèrement brûlé, tout comme son pied. Il soupirait, cela lui faisait mal mais il ne montrait jamais la douleur sur son visage. A son tour, il sortait son pistolet laser de sa cape et il le pointa en direction des trois hommes.

Mourrez ! S'écriait-il, n'appréciant pas qu'un simple bandit puisse le toucher. Visant les trois personnes, il tira successivement trois tirs lasers et il alla se cacher rapidement derrière un petit muret.


Dé #1
Réussite : Un homme meurt, mais les deux autres tirs s'envolent sur les étals à côtés. Le tissu prend feu.
Échec : Un homme est juste blessé, les deux autres tirs sont déviés.

Ses yeux regardèrent où il avait tiré, et il put voir qu'il n'avait blessé qu'une seule personne. Ses capacités au blaster étaient très très limités, il ne s'entraînait jamais avec préférant de loin utiliser la force ou son sabre-laser. C'était bien plus efficace qu'un simple pistolet-laser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Lord Nihl' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   15/2/2016, 17:31


Dernière édition par Zhane Thelcar le 15/2/2016, 17:37, édité 1 fois

de bon matin..
i hate that
"Maître, je me vois obligé de vous quitter quelques heures, j'ai à faire à la Station WatchTower, je vous recontacte dès que j'ai terminé." Maître... Il allait me falloir du temps pour m'habituer à appeler comme ça un Sith qui a seulement une année de plus que moi. Suite à la vision du défunt Darth Moryll, je suis parti à la rencontre de celui qui deviendrait mon nouveau maître, Dark Odhras, sur la planète de Coruscant. Mon dépaysement fut total, moi qui ai l'habitude de vivre sur la planète sableuse de Korriban. Le bruit, les gens, le mouvement perpétuel des foules me donne des envies de meurtre, mais dans un certain sens, ça me fait du bien de quitter le berceau des Sith. Si j'ai prit la décision de rejoindre la Station WatchTower, c'est pour chercher des pièces afin de pouvoir réparer l'épave qui me sert de vaisseau. L'Intercepteur Mankvim-814 fut fabriqué en masse pour servir les séparatistes à la fin de la Guerre des Clones, cette antiquité a plus ou moins un demi-siècle, et a bien vécu. Avant que Darth Moryll ne l'arrache littéralement des mains de son précédent possesseur, ce vaisseau avait déjà bien vécu. On peut le remarquer aux impacts des Canons à Ions présents sur l'extérieur du vaisseau, laissant une épaisse couche de métal grisâtre à la place de la peinture violette d'origine. Celle-ci a d'ailleurs perdu de son éclat d'antan, et donne désormais un effet pourpre peu esthétique.

Peu de chances que le vaisseau survive à un nouveau long voyage, j'ai donc prit la décision de me rendre dans ce marché pour essayer de trouver les pièces pouvant remplacer les parties abîmées de ce foutu tas de ferrailles. Une fois le vaisseau amarré à la Station, je me lève, vêtu de mon habituelle tunique grise ainsi que de ma bure, sombre, et attachée recouvrant entre autre ma ceinture où était positionné mon sabre laser. Je gardais mon second sabre précieusement caché dans un pli de ma tunique, du côté de mon cœur. A peine quelques secondes après être descendu de mon vaisseau, un droïde de protocole argenté, avec la moitié de la poitrine sans protection, vint me voir et commença à me parler de visite et autres choses inintéressantes. "... Si monsieur veut bien, je peux l'accompagner pour lui faire découvrir la magnifique Station de..." Mon visage, recouvert par ma capuche, fixa intensivement celui du droïde, ce qui ne lui donna pas envie de poursuivre sa phrase. "Si j'entend encore un mot sortir de tes circuits, je t'arrache les membres pour te vendre sur le marché." Celui-ci s'inclina, s'éloignant, tout en énonçant "Bien, comme monsieur le désire... Bonjour Madame, c'est..." Après quelques pas, je m'arrête devant un présentoir rempli de pièces de droïdes, de pod-racer, ainsi que diverses pièces de vaisseau datant d'un certain nombres d'années. Alors que je cherche du regard un écriteau où je pourrais retrouver le modèle de mon vaisseau, j'entends au loin :"Tu crois que tu as les moyens de me forcer à te rembourser ?" Précédent un tir de blaster, ainsi que des cris et un mouvement de foule. Toujours majoritairement caché sous ma bure, j'observe les événements, sans trop y faire attention. Les gardes semblaient inutiles, et la situation poussa des gens à se foutre sur la gueule. Trois autres personnes sortirent les blasters, puis s'en suivit des échanges de coup de feux qui me dérangeaient au plus au point. Bien qu'il ne me visait pas moi en particulier, l'un des blasters pointait de ma direction. D'un geste rapide de la main, j'utilise la force afin que l'arme se retrouve violemment dans le visage de son possesseur. Afin de ne pas me faire remarquer, je réalise tout cela dans la plus grande des discrétions, ne me mêlant pas à la foule.

Réussite : Le garde se prend le fusil violemment dans le visage, et perd connaissance. [+grand succès : Le garde se prend son propre coup dans la tête]
Échec : Le fusil bouge un peu, ce qui dévie le tir, qui passe à quelques centimètres du visage de Zhane

Au moment où le garde allait tiré, celle-ci n'est plus sous son contrôle, et le tir part droit vers l'endroit où elle pointe désormais : Son crâne. De mon côté, je commence à me faire bousculer par des commerçants, et d'autres personnes peu charmantes qui comptent rejoindre la bagarre générale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Zhane Thelcar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé facile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 25 ans
Messages : 661
Occupation : Padawan Jedi
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi
MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   16/2/2016, 21:53


Dernière édition par Alura Visiris le 22/2/2016, 23:59, édité 4 fois

De bon matin
Je suis née dans le côté obscur, j'y ai été élevée et j'ai eu la force de le bannir de ma vie.... Même si bannir est bien grand mot, car au final elle est toujours là, cherchant un passage à travers mon cœur et mon esprit. Mais je sais quand elle se présente, comme un parfum que j'ai respiré bien trop longtemps, comme un mouvement mécanique répondant des stimuli bien précis. Et ce stimuli on était un gros, que je connaissais déjà, cet homme je l'avais déjà rencontré, il m'avait vaincu et tenter de me corrompre. Peut-être aurait-il réussi je n'avais pas pris la fuite... Je suis tellement sujet à des explosions de colère, que pour ces perfides personnages que sont les Sith, mon état pourrait être une opportunité. Je laisse échappe un pouf de rire lorsque le laser que j'ai dévié s'abat sur le pied de monsieur. La force punit correctement ceux qui la servent mal, aussi ridicule que peut-être la punition. Perdre toute prestance et toute crédibilité en l'espace d'une seconde, pathétique pour un sith. Toutefois, mon sourire disparaît aussi vite qu'il était apparu, lorsque celui-ci dirige son blaster sur l'un des civils. Même s'il loupe son coup, c'était là l'action d'un vile être.  C'est vrai que nous ne sommes pas entourés d'enfant cœur, mais quand même... Je ne peux pas voir crime est commis aussi librement en ma présence, suis-je un protecteur ou une simple machination née d'un pauvre fou ? Je ne protège pas ce qui le mérite, je me dois de protéger la vie la plus impure si celle venait à être menacée en ma présence, c'est là la voie que j'ai choisie de suivre. Je sers la barre de fer entre mes mains, déterminée à arrêter ce grotesque chaos. Mais il est hors de question que cet odieux personnage envenime encore plus la situation. Je ramasse à mes pieds une pierre, ou peut-être un galet vu sa forme, je ne sais pas, peu m'importe.

Alura a écrit:
¤ réussite : lance la pierre sur tête de Lord Nihl.
¤ échec : lâche finalement la pierre qui retombe au sol.

Je lâche la pierre au final, si je devais la lancer, je ne vaudrais peut-être pas mieux que lui. Je m'avance dans sa direction pour me mettre entre lui et les civils, prenant soin de ne pas baisser ma garde vis-à-vis de ces derniers. « Arrête, tu n'es pas obligé de les tuer ! » Dis-je alors au Sith...





Light & Shadow
(c) black.pineapple



Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Alura Visiris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé difficile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 33 yo
Messages : 743
Occupation : Seigneur noir des Sith
Localisation : Loin dans la Galaxie
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Comment ne pouvait-il pas se défendre ici ? Il n'allait pas laisser passer quelqu'un qui l'avait attaqué, loin de là. La personne que l'on appelait autrefois Thannik était quelqu'un de très rancunier, et il était décidé à faire payer ses stupides aliens. Sa main était sur son pistolet laser prêt à tirer, et son autre main était caché dans sa tunique et touchait son sabre laser. Cette main tremblait, il était excité de pouvoir l'utiliser. Trop excité, mais il ne devait pas. Ou alors, discrètement. Nihl ne faisait pas attention à la Jedi qui était là, il avait maintes fois tenté de la convaincre de rejoindre le côté obscur sans succès. Cependant, il n'était pas du tout le genre de personne à abandonner au premier obstacle. Non, il était encore persuadé de pouvoir la convaincre, car il sentait cette chose sombre et obscure en elle. Nihl avait juste besoin de trouver les mots justes pour le lui faire comprendre.

Toujours caché derrière son muret pour éviter les tirs ennemis, le trentenaire tirait par ci et par là avec son blaster sans vraiment faire mouche. Son regard se posait sur la blonde qui lâchait un caillou au sol, lui disant alors qu'il n'était pas obligé de tuer. Il ria, un rire fort que surement tout le monde pouvait entendre. J'devrais donc les laisser me tuer ? Lui avait-il répondu, avec un sourire carnassier sur les lèvres. Non, non, le Sith adorait voir la souffrance sur le visage des gens, il aimait retirer la vie. Je ne tuerai personne à une seule condition : tue une personne. Bien sûr pour Nihl, c'était un jeu. Il voulait voir ce que la blonde allait décider : tuer une seule personne, et Nihl ne ferait rien par la suite ou refuser et Nihl tuerait n'importe qui et donc plus d'une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   18/2/2016, 21:47


Dernière édition par Zhane Thelcar le 18/2/2016, 21:51, édité 1 fois

de bon matin..
i hate that
Le crâne du garde était encore fumant, le coup s'étant placé en plein milieu de son visage. Ça commencé vraiment à chauffer autour de moi, mais quelque chose d'autre retint mon attention, un être puissant dans la force était présent à quelques mètres de moi. Le côté obscur était puissant en lui, je pouvais le ressentir sans même devoir me concentrer. Cependant, j'étais incapable de deviner où il était positionné avec exactitude. Ajoutons à cela que je ne pouvais pas sortir mon sabre, aux yeux des gens nous ne sommes plus qu'un mythe, une légende, nous, les Sith. Mais nous tirons cela à notre avantage avec brio, comment peut-on soupçonner une communauté censée avoir disparu il y a des années ? Seul un fou, car même lorsqu'ils ont juste, les gens ne leur donnent pas le bénéfice du doute. En soulevant le regard, je remarque que les deux autres gardes continuent de mettre en joue les gens, sans distinctions entre civils et fauteurs de troubles. Dommage que je sois dans leur ligne de visée, ils auraient pu faire de bons pions, j'aurais bien réussi à leur trouver une utilité. Je pars dans le but d'acheter quelques pièces, et me voici bloqué dans une émeute. Sans forcément attention, je me retrouve bousculé et emporté avant de me retrouver moi aussi dans la foule, c'est bien ma veine. Cependant, je ressentais de plus en plus la présence de cet être bercé par le côté obscur, il ne devait plus être qu'à deux ou trois mètres de moi.

De nouveaux coups furent tirés, l'un manqua de brûler une partie de ma bure, tout serait tellement plus simple si je pouvais dégainer mon sabre, pour trancher quelques têtes, et les accrochés au mur en guise d'avertissement. Je me sentais bouillir, à tout moment je pouvais péter un câble, chopper le crâne d'une personne au hasard de pleine main, et lui écraser la tête au sol, mais il fallait que je me contienne. L'excitation remplaça la frustration, tout devenait très intéressant, les cris, les coups : la mort. Mais s'il y avait bien quelques chose qui me paraissait important de faire, c'était me protéger, un tir perdu est si vite arrivé. En baissant le regard, je remarque les mains d'un homme, serrant un blaster. Celui-ci a ses yeux perdus vers les deux gardes munis de blasters lourds, prêt à les placer dans son viseur s'il se sentait en danger. Sans attendre, je rapproche mes lèvres de son oreilles, accompagnant mes mots d'un geste de main discret : "Tu vas me servir de bouclier humain, et tirer sur les gardes armés."

Réussite : Le garde se place entre les gardes et Zhane, tirant sans réfléchir, mais n'en touchant aucun.
Échec : L'homme regarde Zhane avec un air bizarre, et s'éloigne, tenant le Sith en joue pour s'assurer qu'il ne le suive pas.

Mais l'homme me regarde, avec un air bizarre. L'étonnement laissa place à la peur, et il s'éloigna de moi, accompagné d'une certaine crainte sur le visage. Je n'avais pas réussi à le persuadé, et si j'avais hérité quelque chose de Darth Moryll, c'était bien l'horreur de l'échec. Mais pas le temps de se faire remarquer, je laisse le lâche s'éloigner, alors que non loin de moi j'entend "Je ne tuerai personne à une seule condition : tue une personne." Gardant mon visage caché, je regarde en direction de la voix, à seulement trois mètres de moi, observant la scène, tout en essayant de ne pas me prendre un tir de blaster.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Zhane Thelcar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 25 ans
Messages : 661
Occupation : Padawan Jedi
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi
MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   23/2/2016, 02:22


Dernière édition par Alura Visiris le 25/2/2016, 00:19, édité 3 fois

De bon matin
Pauvre fou, dont la vision est obscurcie par la noirceur... Comment ose-t-il me demander une chose pareille ? Le plus drôle dans tout ça, c'est que sa demande ne m'étonne même pas, ce qui m'aurait étonné c'est qu'il ne me demande rien de ce genre au contraire. Monsieur essayera toujours une tentative de corruption qui n'aboutira évidemment à rien. Je ne suis même pas en colère contre lui, ni même outrée... J'ai l'habitude de tout ça, de toute cette corruption, toutes ces manies, je les connais que trop bien. J'ai presque envie de rire quand ça vient de lui, de ce Sith... Ma mère était bien plus convaincante, bien plus sournoise et sadique que ce gentil homme. Un pauvre fou qui rêve de corrompre une Padawan qui a déjà connu la corruption et qui sait aujourd'hui comment la contourner. Il va falloir qui soit original, s'il veut arriver au bout de son entreprise qui commence déjà très mal. « Je croyais les sith puissants, peut-être ne le sont-ils pas assez finalement, s'ils sont incapables de se protéger sans avoir à prendre une vie. » Dis-je pour le provoquer, mais surtout car c'est ce que je pensais véritablement, je rajoute d'ailleurs pour expliquer cette pensée. « Si tu es véritablement un guerrier d'une grande puissance, alors tu devrais être capable de t'en sortir sans avoir à les tuer, sinon... » Je m'approche de lui, baissant ma barre de fer, m'arrêtant à un mètre de lui. « A mes yeux tu ne serais, dans ce cas, qu'un piètre comédien qui prétend posséder la force, mais qui paradoxalement, l'utilise seulement pour des déchets pareils... » Je venais de dire cette phrase sous une pointe d'ironie, qui se voulait moqueuse. Parce que oui, en vérité, il n'y a rien de puissant à exhiber ses compétences, rien de séduisant à montrer ce qu'on peut faire parce qu'on peut le faire, à part flatter son propre ego...

Alors oui, je moque de lui ouvertement, lui le grand puissant Sith, qui s'abaissent à tuer ici de pauvres adversaires qui n'en vaillent pas la peine... « Fais ce que tu veux, si tu trouves que se sont des adversaires pour toi, dans ce cas j'ai mal évalué ton niveau... Apprenti ! » Souriais-je, avant de me retourner pour aller de ce pas, m'occuper de la violence qui n'avait pas cessée. Mais je m'arrête aussitôt, perturbée par une nouvelle perturbation dans la force... Une autre forme de puissance parvenait à travers ma faible perception. Était-ce un autre Sith, ou un Jedi ? Je connaissais assez bien la règle des deux pour savoir qu'un Sith se déplace rarement sans son apprenti, s'il en un... Je me rappelle qu'où allait mère, je devais la suivre... Le seul endroit où je n'ai pas le souvenir d'être allait avec mère était Korriban, du moins d'après moi... Bien que Korriban me semble tellement familier. Qu'importe... Je pare un projectile laser, avant de me concentrer et de monter sur une table. Je vais tenter de calmer les choses avec un discours improvisé...

Alura a écrit:
¤ réussite : Alura se fait entendre, les tires blaster cessent et bientôt l'attention se porte sur elle.
¤ échec : Alura n'arrive pas à se faire entendre, les tire de blaster continue et quelque tire manque de la toucher.

Bien que j'ai pourtant la voix qui porte à une assez bonne distance, rien à faire... Personne ne m'entend, personne ne tente même de prêter attention moi véritablement. Je pare à nouveau des projectiles de blaster qui ne m'étaient même pas destinés. C'est frustrant... J'aurai beau crié, que je continuerai d'être ignorée... Sauvage, tous autant qu'ils sont !





Light & Shadow
(c) black.pineapple



Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Alura Visiris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé difficile' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


SUJET COMMUN

« THROUGH US, THE POWERS OF CHAOS ARE HARNESSED AND EXPLOITED. BEINGS MAY ELECT THEIR LEADERS BUT THE FORCE HAS ELECTED US »

   
STATION WATCHOTOWER - MARCHE. La place grouillait de monde. Le nouvel arrivage de marchandises avait mis les commerçants en ébullition et, malgré l'heure encore jeune, chacun s'activait à sa besogne. Pendant que les uns réagençaient leur étalage nouvellement garni de pièces rares, d'autres passaient les curieux au crible d'un regard concentré, tentant de dénicher quelque client potentiel. Certains enfin arpentaient les allées marchandes, dans l'espoir d'en savoir d'avantage sur la situation de la planète capitale. En effet, quoi de mieux pour connaitre les dernières informations que d'aller faire ses courses dans un marché ! Aux dernières nouvelles, Coruscant gardait son statut de poudrière : deux ans après l'Indépendance face à la Nouvelle République proclamée par Lodriss Adrakkam, les Vestiges de l'Empire avaient réussi à regagner de l'influence en survolant la ville de leurs Star Destroyers, qui elle ne pouvait plus prétendre à la protection du Sénat Galactique. Livrée à elle-même, l'ancienne planète capitale sombrait peu à peu dans le chaos. Le quotidien des coruscantis sentait le souffre, les pauvres habitants de plus en plus conscients que la démarche de leur Sénateur, qui autrefois promettait un nouveau départ pour le mieux, avait été une cruelle erreur dont ils payaient aujourd'hui le prix. A chaque instant, la situation menaçait d'escalader, et plusieurs voix murmuraient que le risque de rébellion, à chaque nouvel incident ou salve de contrôle, voit son statut basculer sûrement du fantasme à la réalité.

Tandis qu'elle se frayait un chemin parmi la foule, son corps écarlate recouvert de son épaisse mante noir dont la capuche ne laissait apercevoir que les lèvres charnues de sa bouche de la même couleur, Darth Loraca ressentait de plein fouet la tension ambiante. Cependant, contrairement aux faibles citoyens de Coruscant, elle s'en sentait revigorée. Le Côté Obscur se nourrissait de cette atmosphère malsaine, mélange de peur et de colère contenue. Plus encore, l'instabilité ambiante œuvrait dans le sens de la Cause ; d'ailleurs, et du fait d'euphémisme, elle était loin d'y être étrangère. Si aujourd'hui, l'ancienne planète capitale menaçait d'imploser, c'était en grande partie de son fait. C'était elle qui avait séduit Loriss Adrakkam, orchestré des interventions armées prétendument ordonnées par la Nouvelle République, payé quelques chasseurs de primes pour faire enfler la rumeur du taux de criminalité dans les bas fonds de la ville. Le Sénateur n'y avait vu que du feu, un brasier en grande partie allumé par Loraca elle-même, qui avait alors endossé son rôle favoris : celui de l'esclave twi'lek désemparée, attachée à son maître et apeurée de se savoir évoluer là où ne régnait que doute et insécurité. Il n'en avait pas fallu plus pour provoquer une réaction en chaînes. Levant la tête, son regard doré observait un instant le ciel matinal : encore maintenant, les nuages étaient teintés des cendres de la démocratie disparue.

Comme pour démentir la croyance populaire voulant que l'assassin revienne toujours sur le lieu de son crime, Loraca ne s'était pas rendue sur Coruscant pour admirer les conséquences de sa première grande mission couronnée de succès. Son adoubement au rang de Seigneur Noir des Sith avait éveillé en elle le souci de prendre un apprenti, et la Force l'avait guidée jusqu'à l'ancienne planète capitale pour l'y rencontrer. Zhane Thelcar promettait d'être un élève à son image : peu conventionnel. Pour autant, si cette caractéristique excitait ses sens, elle éveillait aussi sa légendaire prudence. Aussi, lorsqu'il lui avait annoncé par ComLink qu'il entendait se rendre à la Station Watchtower, elle n'avait pas su résister à l'envie de le suivre. L'observation permettait d'en apprendre long sur un personnage, et s'il voulait se montrer digne d'elle, une simple rencontre formelle n'était pas suffisant. « ... Mais je n’ai pas pu aller les chercher ! J’ai perdu beaucoup de crédits à cause de toi ! Alors tu vas me les rembourser ! » « Tu crois que tu as les moyens de me forcer à te rembourser ? » Occupée à rechercher la présence de son apprenti, le coup de blaster la tira de sa concentration. A quelques pas d'elle, une escarmouche d'une rare violence venait d'éclater. Avant même qu'elle n'ait besoin d'ajuster ses yeux au tourbillon de poussière ambiant, elle ressentit non seulement sa présence, mais également deux autres qui concentraient à elles seules, une importante masse de médicloriens. Irrésistiblement attirée par elles, Loraca se fraya un chemin jusqu'à elles.

Dès qu'elle l’aperçut, elle la reconnut. Bien qu'elle avait troqué ses aillons contre une tenue moins misérable, elles avait toujours les mêmes cheveux blonds et la peau toujours aussi pâle. Et à présent, elle comprenait pourquoi, déjà à l'époque, elle avait ressenti un profond dégoût pour elle : la Force était grande en elle. Comble de coïncidence, Loraca reconnaissait sans peine l'emprunte jedi. Ainsi donc, le destin frappait une nouvelle fois. Une bouffée de témérité monta en elle, doublée d'une vague de colère si puissante que pour un peu, elle aurait pu défaillir. Retrouvant contenance, elle arpenta d'un pas décidé et vif les quelques mètres qui les séparaient. Naïve, elle tentait de calmer la panique. « Comme on se retrouve... ! » lâcha-t-elle d'un air narquois, dégageant d'un geste la capuche masquant son visage. Ses longs lekkus caressaient son dos, cependant que ses yeux brûlaient d'une impérieuse envie d'infliger souffrance. « La Force fait bien les choses, ma jolie. Mais avant que je ne t'arrache la tête, rappelle moi ton prénom. A l'époque, la crasse et les restes d'ordures bouchaient mes oreilles, et je n'ai pas gâché ma mémoire à retenir ta misérable identité ! »

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 33 yo
Messages : 743
Occupation : Seigneur noir des Sith
Localisation : Loin dans la Galaxie
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Le sith voulait pervertir la jeune jedi, c'était un objectif qu'il souhaitait atteindre mais il n'en serait peu offusqué s'il échouait. La blonde n'était pas son objectif principal, c''était très facultatif et secondaire pour lui de la faire basculer du côté obscur de la Force. Cependant, il serait très ravi d'y parvenir, c'était toujours quelque chose de jouissif de faire passer un jedi à sith. Lui faire comprendre que le code Jedi n'avait aucun sens comparé à celui des Sith. Les critiques de la Jedi le font sourires, et il n'est pas du tout du genre impulsif et, malheureusement pour elle, à s'énerver à la première critique. D'après elle, Nihl ne devrait pas tuer au vu de sa puissance. Un petit rire se fit entendre, avant qu'il ne prenne la parole. J'aime tuer et voir la souffrance sur le visage de mes victimes, alors pourquoi ne pas le faire ? Cependant, je sens cette haine que tu as pour les gens de mon espèces, tu devrais l'utiliser. Utilise cette haine pour étendre ton pouvoir. Ses mots étaient juste et simple, et il tentait encore de la convertir.

Les tirs de blasters continuaient aux alentours, et surement grâce à la Force qu'il utilisait, aucun tir ne touchait actuellement le jeune Sith. Il ne put retenir son rire lorsque la blonde tentait, par la parole, de faire stopper la situation actuelle. C'était un échec cuisant, et Alma n'était pas très très douée pour ce genre de choses. Une nouvelle arrivant fit son apparition, et Lord Nihl posait son regard sur elle, alors qu'elle enlevait la capuche qui recouvrait son visage. Une Twi'lek, et le Sith pouvait sentir le côté obscur émanait d'elle. C'était une Sith, d'ailleurs il avait également senti la présence d'un autre qui les observait depuis quelques minutes déjà. Un peu de spectacle, à ce que je peux voir. Je vais m'installer, et vous observer. Avait-il dit, suffisamment fort pour que les deux femmes l'entendent. Ses pieds reculèrent, e dirigeant vers la troisième perception de la Force qu'il avait ressenti. Il pouvait voir un homme, un très jeune homme. Son visage était caché, mais à force de s'approcher, Nihl pouvait reconnaître de qu'il s'agissait. Il pouvait la reconnaître entre mille. Zhane, c'était donc toi qui nous observait. Ce jeune garçon était quelqu'un d'intéressant, mais ce qui t'intéressait était de savoir qui était cette Twi'lek. Connais-tu cette Sith ? Lui demandait-il alors qu'il ne lâchait pas son regard de la femme rouge.

Elle l'intriguait, et son vagabondage ne l'avait pas aidé dans sa connaissance des Sith. Il n'en connaissait très peu, il avait pourtant été quelques fois sur Korriban mais que de courte durée, ne parlant que très rarement aux autres Siths. Ses connaissances au niveau Sith s’arrêtaient à trois ou quatre personnes, sans compter les morts maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

De bon matin
Vous trouverez dans ce sujet les règles des sujets communs.

Les sith et la seule jedi papotaient comme si de rien n’était au milieu de la mêlée. Ils avaient beau avoir des pouvoirs que la plus part des créatures de l’univers n’avaient pas, ils n’étaient pas tout puissants et encore moins indestructibles. Ainsi, les tirs de blasters s’intensifiaient de plus en plus. Les plus observateurs des visiteurs pouvaient voir des gardes Katherion se positionner de manière stratégique. Ils arrivaient des couloirs alentours et prenaient position. De temps à autres, ils tiraient sur des personnes lourdement armées, mais ils semblaient attendre quelque chose pour passer à l’action. De leurs côtés, les sith et la jedi ne semblaient pas chercher à se dissimuler, et contrairement à ce que Nihl pensait, être simplement un utilisateur de la Force ne pouvait pas repousser les tirs de blaster. Surtout s’il y en avait énormément. Surtout s’il était concentré sur quelque chose d’autre. Après tout, l’histoire était remplie de seigneurs sith et de chevaliers jedi se faisant assassiner par des chasseurs de prime ou des rafales de blaster. Il n’était donc pas aussi facile qu’il ne l’aurait pensé d’éviter des salves entières juste en le voulant. N’importe quel maitre de la Force pouvait se faire avoir rien qu’en étant trop distrait. Et présentement, le sith ne se concentrait nullement sur les tirs qui arrivaient dans sa direction, mais bien sur une discussion entre Darth Loraca et Alura Visiris.

Tous les membres déjà sur le sujet doivent tirer un dé difficile pour éviter les tirs de blaster tout en parlant. Vous pouvez ensuite lancer un dé normal si vous voulez tenter de rentrer dans une boutique pour vous protéger des tirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   6/3/2016, 22:58


Dernière édition par Zhane Thelcar le 6/3/2016, 23:04, édité 1 fois

de bon matin..
i hate that
J'observe la discussions des deux personnes sensibles à la force. L'homme, un barbu, ne m'est pas inconnu, bien contraire. Lord Nihl, dont le maître fut aussi l'apprenti du mien alors qu'il n'était que peu âgé, il y a de ça de longues années, à une époque où je n'étais même pas encore né. La jeune femme répondit avec une façon qui afficha un léger rictus sur mon visage. Je croyais entendre une gamine n'ayant pas encore atteint la puberté entrain de provoquer un de ses camarades, d'un ridicule sans précédent. Les tirs de blasters ne cessaient pas, traversant la zone de part en part, mais à une assez bonne distance de moi. Mais alors que j'essayais d'écouter la discussion, une chose retint mon attention, une présence que je n'avais découvert que très récemment : Darth Loraca. Cette Twi'Lek est la femme qui va entreprendre de compléter ma formation, de faire de moi bien plus qu'un simple apprenti. Elle fut auparavant la disciple de Darth Darral, place qu'occupe désormais celle que je considère comme une rivale, Lucrèce. Je ne savais pas ce qu'elle venait faire ici, mais sa présence rimait forcément avec quelque chose, elle ne se pointerait pas dans se marché sans réelle raison. Sans attendre, elle attaque verbalement l'autre femme, qu'elle semble connaître, et le fait que ce soit pour la menacer ne m'étonne que peu, après tout, elle avait la réputation d'être une Sith assez directe, autant dans ses propos que dans ses actions. Et alors que Loraca coupa court à leur discussion, l'homme vint s'approcher de moi. Il m'avait reconnu, tout comme je l'avais moi aussi reconnu.

"Darth Loraca. C'est mon maître." Dis-je d'un voix sombre, aussi refermée que l'était mon visage, toujours caché dans l'ombre de ma capuche. Mes alors qu'une mauvaise sensation parcoure mon corps, mon regard se pose sur un groupe de gardes tirant par rafales dans notre direction. D'un geste rapide, j'essaie d'attraper le premier passant qui s'offre à moi pour m'en servir de bouclier humain.

Grand échec : Zhane se prend un tir en plein dans le ventre.

Mais le civil me glisse entre les doigts, et alors que j'effectue un bond sur le côté pour éviter deux tirs, un troisième vint heurter violemment mon abdomen. Mon corps tombe au sol, et je reste couché pour éviter un nouveau tir. Passant la main sur mon ventre, je sers les dents, admirant le liquide écarlate qui coule le long de ma nouvelle plaie. La souffrance n'était pas ce qui me dérangeait le plus dans cette blessure, c'était surtout le fait que j'allais devoir la soigner, et vu ma distance de Korriban, m'occuper de ça aller me coûter cher, très cher. Je n'ai pas le temps de jeter un oeil vers les autres êtres sensibles à la force pour voir ce que ça donne de leur côté, tout ce que je fais, c'est ramper hors de la zone de tire, tout en restant un minimum discret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Zhane Thelcar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé difficile' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 25 ans
Messages : 661
Occupation : Padawan Jedi
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi
MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   8/3/2016, 17:59


Dernière édition par Alura Visiris le 8/3/2016, 18:14, édité 4 fois

De bon matin
Suis-je bête ou bien simplement trop naïve ? J'ai l'impression de perdre mon temps dans un acte inutile et j'avoue que l'inutilité à tendance à vite m'agacer. Toutefois, je n'ai pas le temps de ruminer qu'une nouvelle sensation hostile dans la force se faire ressentir, elle est désagréable et imposante... Mais encore fois, extrêmement hostile... Par réflexe, je sors mon comlink et contacte mon maître, tentant de parer les tires. Je ne doute pas que d'après cet immense trouble, il s'agisse encore d'un Sith. Son hologramme apparaît au-dessus de mon comlink, un capuchon sombre couvre l'intégralité de sa tête. « Maître ! Dans le cas où je rencontre un Darth, que me conseillez-vous de faire ? Dois-je l'affronter, si celui-ci semble bien décidé à m'éliminer ? » Lui demandais-je au cas où la pire des situation se présentait, ce n'était peut-être pas si grave, mais je me devais me préparer à cette éventualité. De plus, je sens cette terrible force approcher dans ma direction, ce qui ne me plaît pas. « Et bien alors Gamine, on ne sait plus évaluer les risques ? Pique et évalue sa puissance, compare là à la tienne et si elle t'est supérieure, fuis. Un combat abandonné n'est jamais que partie remise. » Je rajoute immédiatement « Bien, maître ! » avant qu'une voix froid et sinistre se fait entendre dans mon dos. Je range mon comlink discrètement avant de me retourner vers la mystérieuse personne. Elle semblait me parler comme si elle me connaissait, pourtant sa tête ne me dit rien, elle n'est pas vraiment la seule twil'ek que j'ai vu dans ma vie. D'ailleurs, à mes yeux, elle se ressemblerait tous si elle n'avait pas la couleur pour les départager. Je fronce un sourcil, silencieuse, la regardant de la tête pied avec dédain et mépris. « Et je ne crois pas avoir retenu ne serait-ce que ta simple misérable présence pour ma part, qui que tu sois... » Lui crachais-je, sentant délicatement la colère monter inexplicablement en moi à sa simple présence en question.

Mais, l'heure n'était pas à la discussion, les choses s'activaient... Et j'avais de moins en moins envie d'insister quant à la sûreté de cette endroit. D'autant plus, qu'il y a bien trop de présence malsaine. Je dois partir !

Alura a écrit:
¤ réussite : Alura tente de rentrer dans une boutique pour vous protéger des tirs.
¤ échec : Alura reste coincer à l'extérieur auprès de Darth Loraca.

Je ne perds pas plus de temps et je cours m'abriter à l'intérieur d'une boutique, j'essayerai de faire le nécessaire pour trouver ici une autre sortie à afin que je puisse m'en aller.





Light & Shadow
(c) black.pineapple



Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Alura Visiris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé normal' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sujet Commun - De bon matin...   11/3/2016, 11:09


Dernière édition par Darth Loraca le 11/3/2016, 11:13, édité 2 fois

SUJET COMMUN

« THROUGH US, THE POWERS OF CHAOS ARE HARNESSED AND EXPLOITED. BEINGS MAY ELECT THEIR LEADERS BUT THE FORCE HAS ELECTED US »

   
STATION WATCHOTOWER - MARCHE. Déjà qu'elle ne pensait pas à se retrouver au milieu d'une bagarre de marchand dégénérée en émeute populaire,  elle aurait encore moins parier sur ces surprenantes retrouvailles. Leur antagonisme, bien que profond, ne reposait que sur une sensation, un courant qui ne passait pas. Elles n'avaient pas même échangé trois mots à Coruscant, et pourtant, au même titre que Jerick Ran, Loraca ne l'avait pas oubliée. Au milieu des tirs de blasters qui reprenaient de plus belle, elles se faisaient face comme deux adversaires de tout temps, rencontrées lors de nombreux combats aussi violents que légendaire. Mais il n'en était rien. Aucune d'entre elles n'auraient pu deviner ce qui adviendrait de l'autre, et que leur prochaine rencontre serait celle, non plus de deux femmes tentant chacune de survivre, mais bien celle entre deux femmes ayant choisi les camps diamétralement opposés de la Force : l'une Sith, l'autre Jedi.  

Son premier réflexe fut de lui tourner le dos. Instinctivement, elle pouvait sentir ses muscles se crispés, alors qu'une nouvelle bouffée de colère montait en elle. La lâche ! Au lieu de lui faire face, elle détournait la tête, se réfugiant dans ce qu'elle espérait peut-être être le calme avant la tempête.  « Tu as peur de me regarder dans les yeux ? C'est vrai que la comparaison fait mal, mais allez, un peu de courage, petite padawn ! » La provocation. Encore et toujours. Mais comme pour lui répondre, elle lui faisait à nouveau face, dissimulant dans les plis de son habit ce qu'elle reconnu être comme un comlink. Alors, elle explosa de rire. « Tu n'es pas sérieuse, j'espère ? Tu avais besoin de ton maître ? » fit-elle, railleuse, d'une voix imitant celle d'une petite fille. L'autre lui répondit sèchement, comme pour balayer de quelques mots sa présence, et après un dernier regard empli de colère doublée d'une réplique cinglante sur son insignifiance. D'un geste leste, elle sauta alors à travers les tirs toujours plus puissants des armes, et se réfugia dans une boutique proche.  « Ne crois pas t'en tirer si facilement ! » cria-t-ellle derrière elle, et s'élançant à sa suite.

Que la Force Soit Avec Toi !:
 

Alors qu'elle tentait de rattraper la silhouette engouffrée dans la boutique la plus proche, elle ressentit une violente douleur au bras droit : elle venait de se prendre un tir de blaster. Hurlant, plus de rage que de mal, elle se terra derrière un comptoir derrière la zone de tirs. C'est alors qu'elle vit son apprenti en difficulté, lui aussi était blessé. Elle rampa alors vers, tentant de calmer l'hémorragie en plaquant sa main droite sur sa plaie.  « Approche ! Laisse moi osculter ta plaie. »

   
© Chieuze

      
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 622
Voir le profil de l'utilisateur

Le membre 'Darth Loraca' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé difficile' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sujet Commun - De bon matin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Aventures-