"A jamais je te serais reconnaissante"



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 "A jamais je te serais reconnaissante"

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Résistance

Age : 35 ans
Messages : 395
Occupation : Capitaine des renseignements dans la Résistance
Localisation : D'Qar
Race : Humaine
DC : Avaïane-Lann Privlorr

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance
MessageSujet: "A jamais je te serais reconnaissante"   19/4/2016, 10:26


Dernière édition par Kathleen Hope le 26/4/2016, 12:46, édité 1 fois

A jamais je te serais reconnaissante

Kali & Kathleen

Depuis quelques temps déjà Kathleen ne s'était pas rendu sur Coruscant. Depuis leur dernière mésaventure, lorsqu'avec Ray ils étaient allés chercher les plans d'un sabre pour un Jedi. L'issue de cette mission secrète avait failli tourner au drame, encore elle pouvait voir le regard de Ray lorsqu'il avait son blaster pointé sur l'impériale. Ils n'avaient pas encore vraiment discuté de tout cela. La vérité est qu'ils n'avaient pas réellement parlés depuis qu'ils s'étaient mis ensemble.  Cette dernière semaine, le pilote de la résistance lui en avait fait voir de toutes les couleurs, et Kathleen ne pouvait même pas compter sur les doigts d'une main le nombre de fois où il avait essayé de s'échapper de sa chambre d'hôpital.
Un sourire traversa ses lèvres. Mais bien vite elle reprit son sérieux. Elle devait rester concentrée. Ce n'était pas tout à fait une mission officielle, enfin personne ne lui avait donné l'autorisation. Mais elle devait trouver des renseignements sur un homme, un des anciens de l'empire, il était dangereux pour tout le monde, citoyens comme résistants. Du peu qu'elle avait sur lui, il fessait preuve d'une détermination sans faille pour mettre à mal la République et par conséquent la Résistance. Mais de D'Qar il était bien difficile de trouver des renseignements concrets, et puis elle était une femme de terrain.

Elle avait pris un vaisseau de transport, n'ayant pas le sien et elle ne voulait pas que Ray reprenne le pilotage, il était encore convalescent. Selon elle, du moins. Lui...et bien il aurait certainement dit qu'il allait bien et qu'il allait réellement finir par mourir dans cet endroit. Sur ses gardes en permanence, ses couteaux à l'abri sous sa cape, elle se dirigeait vers un magasin qu'elle connaissait bien. Enfin, cela fessait longtemps qu'elle n'avait pas rendu visite à Kali. Elle devait beaucoup à cette jeune fille, aussi la capitaine se sentait coupable d'aller la voir pour lui demander un renseignement. Kali avait d'une aide précieuse à Ray lorsqu'elle était en prison à l’avènement de la Nouvelle République qui chassait tous les impériaux. Malgré qu'elle ait fuit pour sauver Ray, Kathleen n'avait pas été épargnée. Mais elle n'avait plus vraiment d'autres possibilités. Arrêter cet impérial était primordial maintenant.

Elle marche d'un pas assez rapide, ne voulant pas s’attarder de trop dans ses rues. Même s'il ne reste presque plus rien de l'Empire, ses sympathisants ont des yeux et des oreilles de partout et son visage ne leur était pas inconnu. Bien loin de là, elle était même une cible prioritaire. S'il y a bien une chose que les impériaux supportaient encore moins que leurs opposants c'était bel et bien les traîtres. Ceux qui décidaient de quitter l'empire pour quelques raisons que ce soit, et bien pire était le sort de ceux qui balançaient des secrets à l'ennemi. Kathleen, elle, avait non pas seulement dit tout ce qu'elle savait à la Nouvelle République puis à la Résistance, mais elle avait également aidé un prisonnier à s'échapper. Qui plus est un prisonnier de cette importance, l'homme sur qui depuis des années ils essayaient toutes les tortures possible et inimaginables, qu'ils avaient essayés de faire changer de camp mais qui n'en fessait rien. Malgré les heures et les heures de douleur, il gardait ce même sourire sur son visage, tant bien que mal. Il avait marqué la fin de l'ancienne vie de Hope et le début d'une nouvelle. Pour rien au monde elle ne retournerait parmi eux.

Après quelques minutes de marche parmi la foule, elle arriva enfin devant le petit magasin. Il ne semblait pas avoir changé depuis la dernière fois."Kali" dit-elle en entrant dans le magasin de mécanique. Personne dans la pièce principale. Kathleen regarde un instant autour d'elle toutes les pièces avant d'énoncer d'une voix plus forte, non sans s'être retournée avant, simple précaution afin de vérifier qu'elle n'avait pas été suivie. "Kali c'est Kathleen".

DEV NERD GIRL



TEAM 0/20:
 

But love doesn’t make sense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




A jamais je te serais reconnaissante
Avec Kathleen Hope

Le quotidien peut-être ennuyeux, lassant pour la plupart des personnes. Les heures, les journées, les semaines passent et se ressemblent. Les mêmes gestes, les mêmes activités. Pourtant, Kali appréciait cela, elle y voyait quelque chose de rassurant. Elle avait cependant décidé de s’écarter un peu de cette boucle en sortant un peu. Elle se rendait compte que cela était tout sauf bon, finalement, pour elle à long terme. Elle avait donc, dans un premier temps, accepté l’invitation de Fabulous pour une soirée au Milles et Un Plaisirs. Cela promettait une belle soirée en perspective. La jeune femme avait même commencé à établir une liste des choses intéressantes à faire pour se vider l’esprit. Il fallait qu’elle sorte, fasse des rencontres, discute. En réalité et lorsqu'elle y réfléchissait, Kali se rendait compte que ses actions au sein des Glaives de Maalraas ainsi que tout simplement ses actions en temps que hacker lui occupaient beaucoup l’esprit. Elle avait des projets, par forcément de grands projets, mais suffisamment pour espérer mettre des bâtons dans les roues de la Nouvelle République et les Vestiges de l’Empire.

Ce jour-là ne fut cependant pas différents des autres. Six jours sur sept, elle ouvrait la boutique à la même heure. Dans les rues du district de Calocour résonnait alors le bruit d’un rideau métallique qui se levait. La boutique était petite mais suffisamment grande pour y contenir un comptoir, des armoires et des étagères. Celles-ci étaient remplies de matériels électroniques ainsi que diverses pièces pour de la mécanique. Un ordinateur trainait dans un coin de la boutique. Certains clients y voyaient un bazar mais pour Kali, il s’agissait d’un bazar organisé où elle trouvait tout ce qu’on lui demandait. Le lieu restait cependant lumineux et dégageait quelque chose de chaleureux. La plupart des clients s’y sentaient à l’aise, tout était convivial. Peut-être aussi l’accueil et l’énergie de Kali y étaient pour quelque chose.

La boutique semblait actuellement vide. En effet, il n’y avait personne à l’intérieur. Mais si on tendait un peu l’oreille, l’on pouvait entendre des bruits métalliques, accompagnés de pas, laissant supposer que quelqu’un s’affairait dans l’arrière boutique. Celle-ci était séparée de la salle principale par un simple rideau. Kali était effectivement de l’autre côté et s’occupait à la fois de commandes de clients et tentait de ranger les affaires qui trainait ça et là, ce qui n’était pas chose facile. Les cheveux légèrement en bataille, des pièces détachées dans une main, l’autre qui tapait sur un clavier, cela donnait un tableau assez particulier et presque drôle. Elle s’affairait à plusieurs tâches en même temps sans pour autant que cela avance plus vite ou soit bien fait.

C’est alors qu’une voix venant de la salle principale fit sursauter la jeune femme. Celle-ci l’appelait d’ailleurs par son nom. Qui cela pouvait être ? Elle n’attendait personne… Elle posa alors deux-trois objets qu’elle tenait pour finalement en reprendre d’autres et sortit de l’arrière boutique. Elle avait les mains chargées d’un carton rempli de petites bricoles parfois insolites. Ses yeux se posèrent alors sur un visage connu, un visage qu’elle ne pouvait pas oublier. Le visage de Kali s’éclaira alors d’un sourire. Elle posa le carton et vint derrière le comptoir pour se rapprocher de Kathleen. Kathleen, comment pourrait-elle l’oublier ? Kali avait en effet aidé Ray à la faire sortir des prisons de la Nouvelle République. Elle n’avait jamais réellement su les raisons pour lesquelles elle avait été emprisonnée, mais si Kali avait été un peu réticente au début, elle avait fini par accepter. Elle avait été à la fois touchée par la situation et en avait profité aussi pour embêter, si on peut dire cela ainsi, la Nouvelle République. Kali était restée en bons termes, même en très bons termes avec Kathleen même si cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu.

« Kathleen ! Je suis ravie de te voir ! dit Kali enthousiaste tout en posant le carton dans un coin. Comment tu vas depuis la dernière fois ?

Elle observa la femme qui lui faisait face. Elle ne savait réellement quelles émotions elle laissait transparaître. Elle ne s’était pas préparée à sa venue et prise au dépourvu, ne savait comment réagir. Elle chercha quelque chose autour d’elle pour rendre cette petite visite plus sympathique.

- Je t’aurais bien proposé quelque chose à boire mais je n’ai pas grand-chose ici. Annonça-t-elle navrée, lorsqu’une idée lui vint à l’esprit.

Elle retourna dans l’arrière boutique sans même laisser le temps à Kathleen de parler. Elle revint quelques secondes après, une boîte de gâteaux à la main.
- J’ai ça, c’est pas grand-chose mais je pense que ça peut faire l’affaire.

Elle lui sourit et déposa la boîte sur le comptoir. Cependant, cela étonnait Kali de voir Kathleen débarquer ainsi sans prévenir. Elle décida d’éclaircir un peu cela :
- Alors, qu’est-ce qui t’amène ici ? »

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 35 ans
Messages : 395
Occupation : Capitaine des renseignements dans la Résistance
Localisation : D'Qar
Race : Humaine
DC : Avaïane-Lann Privlorr

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

A jamais je te serais reconnaissante

Kali & Kathleen

Sur le chemin, elle se dit qu'elle aurait au moins pu prévenir Kali de son arrivée, elle ne savait même pas si elle trouverait la jeune femme dans sa boutique. Mais il était déjà trop tard, le vaisseau de transport se posait sur Coruscant. Il ne lui faut pas longtemps avant de rejoindre les allées remplies de magasins en tout genre, on trouve de tout ici et la résistante avait déjà vus des choses improbables qu'on ne trouve nulle part ailleurs dans la galaxie. Kathleen ne s'attardait pas pourtant à regarder les différentes échoppes, n'oubliant pas qu'elle était recherché par les Vestiges de l'Empire et que ces derniers avaient des espions un peu partout, même où on le les attend pas. Elle se découvrit la tête seulement en entrant dans la boutique de la jeune fille, appelant son nom. Kali, elle ne l'avait pas vue depuis quelques temps, plus d'un an au moins si ces souvenirs étaient bons. Son regard s'attarda quelques instant sur la petite pièce, pas bien grande elle ne contenait néanmoins une quantité impressionnante de choses diverses et variées, certaine même que Kathleen n'arrivait pas à identifier vraiment. Enfin, elle n'était pas une pilote et elle restait souvent loin de tout ce qui était d'origine mécanique. Même avec les droïdes, que beaucoup trouvaient réellement attachant, même avec eux elle avait du mal. Rationnelle dans l'âme, elle n'arrivait pas à s'imaginer qu'une chose en métal puisse parler et ressentir des émotions. Elle avait fait des efforts pourtant, surtout pour le droïde qui accompagnait Ray en mission. Plusieurs fois maintenant elle s'était elle-même surprise à lui parler et il faut bien qu'elle le reconnaisse, la dernière fois il avait sûrement sauvé la vie de Ray. Elle qui n'avait aucune compétence en tant que pilote, elle n'avait eu qu'une phrase à dire avant qu'il ne mette le X-wing en marche, les conduisant directement à Ray.

Un sourire traversa le visage de la capitaine des renseignements quand elle vit son amie sortir de ce qui semblait être l'arrière-boutique, les bras chargés de matériels. Elle n'avait pas changé malgré les années. La jeune brune la reconnu aussitôt."Je vais bien merci et toi? Tout se passe bien à la boutique? ". Elle s'arrête alors cherchant ses mots. Elle n'avait pas prévenu la jeune femme de son arrivée, la prenant surement par surprise et voilà qu'elle allait lui demander de lui venir en aide. Ce n'était pas dans ses habitudes de procéder de la sorte, mais elle manquait de temps pour trouver des informations d'une autre façon. Demander de l'aide à quelqu'un n'était pas quelque chose qu'elle aimait faire, préférant largement se débrouiller seule comme elle l'avait toujours fait. Il était peut-être temps que cela change. Les dernières missions qu'elle avait eu à faire s'étaient soldées par des échecs cuisants, si bien que dernièrement elle passait plus de temps à rédiger ses rapports qu'à être sur le terrain. Frustrée oui elle l'était. Elle avait toujours préférée l'action à l'inaction, le combat aux paroles, et rester sur d'Qar trop longtemps sans rien faire finirait pas avoir raison de sa patience.

"Ne t'en fais..." elle n'eut même pas le temps de finir sa phrase que déjà Kali retournait vers l'arrière-boutique pour revenir quelques instants plus tard avec une boite contenant des gâteaux. "C'est parfait Kali! Ne t'en fais...Ils m'ont l'air appétissant ses gâteaux." dit-elle avant de piocher dans la boîte pour en prendre un et de le porter à sa bouche. En effet, ils étaient délicieux. "J'espère que je ne te dérange pas?". Peut-être avait-elle d'autres choses de prévus et que du travail l'attendait, après tout une boutique ne se tient pas toute seule. "A vrai dire je ne serais pas venue de demander quelque chose si ce n'était pas urgent" commença-t-elle à expliquer avant de continuer. "Et je suis vraiment désolé de venir de voir pour de demander un service." finit-elle en regardant la jeune femme en face d'elle avec un petit sourire. La résistante ne s’excusait que rarement, que quand cela était absolument nécessaire. A l'Académie impériale il n'y avait pas de place pour les excuses, s'excuser était un signe de faiblesse, qu'on venait de rater quelque chose et une erreur peut se payer de sa propre vie.

DEV NERD GIRL



TEAM 0/20:
 

But love doesn’t make sense.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

"A jamais je te serais reconnaissante"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adieu Levan III du nom,on ne vous oublira jamais....
» Mon lapin ne dort jamais :)
» [TV] Ce soir ou jamais : Enseigner l'histoire
» Il parle presque jamais ?
» Certaines personnes ne changerons jamais | ft.Gabriel McAllister

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Mégabloc The Arc-