I am my brother's keeper -Kilian



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 I am my brother's keeper -Kilian

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Fébrile, Seth sentait les secondes et les minutes lui glisser entre les mains sans pouvoir les retenir. Le temps passait, et le passage d'une heure lui laissait parfois l'impression douloureuse d'un uppercut en plein estomac.
Ce n'était pas agréable.
L'homme avait peur, sentiment étrange né du stress et de l'anticipation. Parce qu'il était comme un enfant, soudain, qu'il espérait les retrouvailles mais craignait les réprimandes. Quelque chose de subtil malgré tout, un sentiment fort également, celui d'un cadet face à son aîné, d'un fils pour quelqu'un qu'il aurait voulu pour père dans un autre monde, une autre vie.
Kilian venait.
Kilian, quelques années les séparaient juste, peut être pas tant que cela, mais face à lui Seth savait qu'il garderait toujours quelque chose d'un jeune enfant, bien qu'ils ne se soient pas connus en de tels temps. C'était le respect qu'il lui vouait, que Kilian lui rendait, l'affection aussi, celle sincère, celle muette qu'on ne questionnait pas. Et puis, Seth voulait le rendre fier, voilà tout... Que cela récompense les efforts du contrebandier, toute la foi, tous les gestes qu'il avait eu pour Seth plus d'une fois. Et à quoi pouvait-on mesurer la valeur d'une amitié ?
Lorsque Kilian parlait, Seth écoutait. Ils cachaient leurs discussions derrière des verres pleins et des bouteilles vides, mais l'un comme l'autre savait rester sobre et lucide. Sobre et sombre aussi, du moins pour le plus jeune des deux.

Le message l'avait surpris, étrangement il n'avait pas pensé à Yavin, à tous les morts, à Kilian l'extirpant de là dedans, non. Seth s'était souvenu du Temple Jedi, de leurs retrouvailles à eux tous, les survivants, des menaces de Ronas pour le frapper, lui couper tout lien avec la Force. Des quelques figures amies aussi, Ash, Jayden, Kilian, et Reika bien sûr....Le message de Luke aussi, le dernier, sur la valeur d'une vie humaine. Quelque chose pour l'enfoncer encore plus, lui, le Chasseur de Primes, mais Seth savait que telle était la vérité : nul n'avait à se faire bourreau, nul n'avait à décider de choisir de la vie ou de la mort ainsi. Il le faisait pourtant, ne s'en défendait pas, rejetait les excuses d'un simple mouvement de tête et ne demandait pas d'absolution, encore moins de rédemption. Il le faisait pour que d'autres ne le fassent pas, d'autres bien plus vils que lui ne le serait jamais.
La Lumière ne lui manquait pas, il la sentait toujours briller, il savait également où la trouver, et l'homme n'en détournait pas les yeux pour autant. Mais son caractère solitaire le coupait par trop des autres... Cette nuit là, après le temple, les remontrances de Ronas, il avait bu en compagnie de Kilian, mais il n'avait pas parlé, ou trop peu alors. L'idée d'un nouvel ordre ne lui déplaisait pas, il se demandait simplement comment éviter les chemins les plus tortueux du désespoir et de la corruption. Il n'avait toujours pas trouvé, pas à ce jour en tout cas, Kilian peut-être, Kilian sûrement. Le contrebandier semblait toujours avoir assez de place en lui pour l'espoir, Seth préférait le pragmatisme, et parfois les deux pouvaient aller de pair.
Il ne l'avait plus revu depuis, n'en avait plus entendu parler. Et puis le message aujourd'hui, son ami désirant le voir. Seth connaissait le contrebandier, il savait à peu près quels sous entendus pouvaient se cacher derrière les mots ou non. Kilian voulait discuter, Kilian voulait sans doute le faire parler aussi...
Il avait des infos à livrer bien sûr, les primes en cours, le  peu de choses utiles que ses visites au bâtiment impérial lui avaient permis de glaner....

Alors pourquoi avait-il peur ainsi, se sentant comme un enfant pris en fautes ? Toujours cette stupide idée, celle de valoir moins que les autres, qu'aucun effort ne saurait être assez grand pour être apprécié. Qu'il ratait tout. Généralement, Kilian arrivait à l'apaiser face à cela, il ne disait rien sur le sujet, il se contentait simplement de le traiter comme une personne normale.
Et de l'aider à côté sans mot, sans commentaire. Sans faire supplier.
Quand Kilian demandait quelque chose, Seth obéissait, alors peut-être était-ce cela. Parce qu'il n'y avait pas besoin d'ordre, de ton impératif, il se devait d'obéir au contrebandier tout autant qu'il devait respirer. Cela appartenait à la logique des choses.

Avec les derniers crédits qu'il possédait, Seth avait acheté de l'alcool, pas mal. De quoi tenir une nuit entière, pour le matin ils aviseraient.

Finalement, le temps arrêta de s'enfuir tout autant que de s'écouler. L'homme ouvrit la porte, fit entrer l'autre et lui indiqua où s'asseoir. Il avait la gorge sèche bien sûr, l'air un peu penaud aussi. Ca commençait bien.

 « T'as l'air...changé.... »


Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Après la livraison de l’Egide, et cette fameuse réunion avec tous les Jedi, Kilian avait beaucoup pensé à Seth. Il manquait un peu dans le paysage de ce nouvel ordre. Il connaissait l’aversion de l’intéressé pour la situation actuelle, et n’avait aucune envie de le forcer à le rejoindre. L’ancien contrebandier appréciait beaucoup l’homme, et partageait de nombreux points communs avec lui. Ils s’étaient trouvés par hasard et s’étaient entendus comme des frères presque immédiatement. Il l’avait toujours traité comme toute autre personne malgré son handicap, contrairement à d’autres. Seth n’avait jamais bénéficié d’aucune compassion ni d’aucun traitement de faveur de la part du pilote. Et c’était probablement ce qui les avait rapprochés, ainsi que leur amour pour l’alcool. Après avoir longtemps hésité sur la marche à suivre, le nouveau Maître Jedi finit par prendre une décision. Il allait le contacter et lui proposer simplement de les rejoindre, de reprendre une place qu’il méritait de droit. Le choix final lui appartiendrait, et si Kilian s’était montré plus d’une fois insistant, il avait bien l’intention de laisser son ami décider sans aucune pression de sa part. Son message reçut une réponse rapide, et le rendez-vous fut fixé dans l’appartement du chasseur de prime. De mémoires il n’y était pas encore allé, ou alors il ne devait pas être en état de s’en rappeler en ce jour.

Avant de rejoindre son ami, Kilian était passé acheter quelques alcools de bonne qualité auprès d’un fournisseur qu’il connaissait. Une bouchée de pain. C’était ce que cela lui avait coûté grâce aux services rendus à l’homme quelques mois auparavant. Il n’avait plus revu Seth depuis le temps, enfin surtout depuis la soirée qui suivit. Encore une de celle qu’on préfèrerait oublier le lendemain matin. Il rejoignit le lieu de rendez-vous et frappa à la porte tout simplement. Seth lui ouvrit et ses premiers mots lui soutirèrent un rire franc et massif, qui faillit faire tomber les biens présents dans ses mains.


_ « Ah je te jure il n’y a que toi pour démarrer comme ça sans même dire bonjour. » Il reprit un peu de contenance et son calme avant de lever doucement les bras tout en disant. « Tadam ! C’est pas beau ça. »

Seth devait à présent voir les marques. Kilian ne s’était pas moqué de lui sur ce coup là. Ce n’était pas de l’alcool frelaté ou bas de gamme. C’était autant par envie que pour fêter certaines choses. Sans même attendre d’autorisation, l’ancien contrebandier prit place sur un fauteuil libre et observa Seth quelques secondes avant de lancer.

_ « T’as l’air changé toi aussi… Mais pas en bien. » Il fit claquer sa langue comme pour montrer sa désapprobation. « Tu prends soin de toi au moins. Tu sais qu’au besoin, tu peux m’appeler. » Il posa l’alcool sur la table et reprit. « Bon alors quoi de neuf mon grand ? Et les contrats ça se passe bien. »

Kilian connaissait très bien l’activité de Seth, puisqu’il l’avait présenté à son mentor dans ce domaine. Une femme qu’il connaissait depuis des années. Rustre mais juste. Elle avait toujours pu compter sur l’aide du contrebandier en cas de pépin ou d’ennui. Avec un soupir, Kilian s’installa confortablement. Il observa son ami et il le trouvait un peu étrange cette fois, pourtant son attitude restait naturelle toute simplement.

_ « Bon tu te doutes que je t’ai appelé pour le plaisir… Ça aurait pu, mais j’ai des choses à te dire. Effectivement j’ai changé, j’ai décidé de rejoindre le nouveau Nouvel Ordre pour tenir une promesse faite à Reika. » Il s’interrompit, et se gratta l’arrière du crâne. Son tic nerveux. « Qui s’avère être ma fille d’ailleurs, je t’expliquerais après. » Il sourit et continua. « Du coup avant toute chose, je viens te dire que tu devrais nous rejoindre. Mais que le choix t’appartient évidemment. Pas de pression pas d’obligation je laisse la proposition ouverte tout simplement. Allez maintenant attaques les questions je t’écoute. »

Kilian avait attaqué directement le gros du sujet pour passer aux discussions plus sympas et plus ouvertes, sur des sujets importants mais probablement un moins compte tenu de la situation. Il rompait une promesse faite à Reika en révélant leur filiation, mais Seth était comme son frère. Un membre de sa famille à ses yeux. Cela lui aurait paru difficile de lui mentir à ce sujet, et il savait qu’il pouvait lui faire confiance pour ne rien révéler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


L'alcool de Kilian étant de bien meilleure qualité que celui que Seth avait réussi à acheter, le Chasseur de Primes rangea quelques unes de ses bouteilles pour faire de la place au nouveau chargement. Conscient d'être regardé mais non jugé, ses gestes restaient tout aussi complexes mais perdaient un peu de la douleur inhérente à l'homme. Il pouvait être maladroit s'il voulait, il pouvait essayer, rater, ce soir cela n'aurait aucune importance. Sans trop d'encombres, le chasseur de primes parvint même à leur servir deux verres, et à lever le sien vers un interlocuteur invisible après avoir repris sa place.

 « A Reika alors »

Et de boire cul sec. Reika, la jeune fille avait toujours fait naître en lui une tendresse certaine, protectrice, pour la lumière qu'elle semblait posséder. Bien que jeune encore, Seth la savait avoir de nombreuses qualités, quelque chose de différent de l'homme qu'il connaissait comme son père à présent, mais de semblable aussi peut-être un peu. Il ne posa pas d'autres question, se contentant d'hocher la tête et de se resservir d'un geste lent, qu'il essayait de maîtriser.

 «Heureusement pour elle, elle ressemble à sa mère »

Quant au statut de jedi (maître ? Chevalier ? Avait-il déjà eu un apprenti, le système hiérarchique fonctionnait-il encore de la même manière ?) que Kilian arborait à nouveau... Que dire ? Son ami possédait une sagesse que Seth pouvait lui envier, il se souvenait également d'un bon combattant, mais surtout d'un homme de cœur. On pouvait redéfinir le mot de Jedi en y apposant le nom de Kilian à côté, cela était bien...
L'homme ferma les yeux soudain, un geste puéril ramenant à l'enfant en lui qui ne savait comment faire pour dompter ses pensées. Elles se bousculaient en ce moment même, tout à l'intérieur de son crâne, il y avait les souvenirs bien sûr, il y avait les envies aussi, mais ce que l'on voulait ne pouvait toujours être ce qui devait être fait.

 « Franchement, Kilian -ou peut-être devais-je t'appeler maître ? Je ne sais pas... Je ne sais pas ce que je peux vous apporter à part des dissensions, rappelle toi du temple, de mes doutes. Je sais qu'il est asé de se moquer de moi, normal puisque je peux me tromper aussi »

Il avait rouvert les yeux à présent, mélancolique et neutre tout à la fois, étranger peut-être, distant surtout malgré le regard qu'il posait sur son aîné. Un regard non dénué de tendresse et de respect, respect pour l'homme qu'était Kilian, respect pour cet ordre nouveau qu'il représentait.

 « Je n'ai pas les armes pour résister à tout cela, je ne peux faire confiance à mon propre corps... Et puis il y a les jeunes à former, non ? Parce qu'il y en a encore, des sensibles à la Force »

Et dans son esprit, dansa le nom d'Agheera, les peurs qu'elle portait, la Force qu'elle rejettait. Le secret qu'il avait voulu lui confier aussi, et la blessure, la blessure lorsqu'elle avait choisi de ne pas le croire. De l'orgueil ? Sans doutes en partie, soyons honnête, mais il y avait plus que cela aussi, lui à qui l'on déniait trop souvent une place en ce monde.

« Je n'aurai rien à leur apprendre... »

Un silence, Seth ne buvait plus à présent. Il tâchait de garder un ton neutre, objectif, essayant de comprendre quels arguments pouvaient être pour ou contre la décision que lui proposait Kilian. S'il acceptait, serait-ce simplement pour repeupler des rangs anémiques, attendrait-on autre chose de lui ? Le côté obscur, l'homme avait cru en sentir la trace quelque fois, mais il n'avait aucune preuve en sa possession, rien.

 « C'est une décision que tu prends seul, n'est-ce pas ? Certains pourraient ne pas être du même avis. Je n'ai même plus de sabre... »

Il voulait dire oui, accepter, quitte à mourir au combat pour ne pas avoir été à la hauteur, mais avait-i vraiment que des amis au sein de ce nouvel ordre ? Sa venue pouvait amener des dissensions, surtout si cela reposait sur une entreprise personnelle de Kilian.

 « Je ne sais pas, sincèrement je ne sais pas...je réfléchis à ce qui pourrait être le mieux pour vous car si je viens, je dois être capable de vous apporter quelque chose. Quelque chose autres que mes démons »

Il essaya de sourire, humble, timide presque, lui dont la grande taille effrayait parfois, effrayait souvent.

 « Après tout la vie de chasseur de primes n'est pas très payante, ou alors c'est juste moi. J'ai eu un....développement intéressant avec un contrat, une jeune fille que j'ai finalement décidé de sauver. Dommage, elle valait pas mal de crédits.... Pour être honnête, je sais que je l'aime et que je l'ai dans la peau. C'est pas ce qu'il y a de plus agréable, aimer.... »

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Kilian appréciait la compagnie de Seth. Cette impression de n’avoir rien à prouver ni même de rôle à tenir. C’était probablement l’une des rares personnes avec qui il agissait naturellement. L’ancien contrebandier avait prévu de l’alcool de qualité, autant par envie que les nouvelles à donner nécessitaient un peu de frais de sa part pour agrémenter cette soirée. Le chasseur de prime avait eu la même idée à priori, vu la quantité déjà prévue. Il se rendit compte en cet instant à quel point ils pouvaient consommés lorsqu’ils étaient ensembles. Des verres furent servis rapidement. Kilian ne prêta même pas attention aux gestes de son hôte, comme il le ferait avec n’importe qui dans un autre endroit. Il accepta le verre, et porta le toast en compagnie de l’homme. A Reika. Pour quelle raison le toast il ignorait. Pour célébrer la nouvelle, pour l’encourager vu qu’elle allait devoir le supporter ou pour une toute autre raison. Ce n’était pas important de toute manière. Le verre fut vidé très rapidement. Ses pensées allaient pour le moment sur la jeune femme, et leur dernière discussion avant le conseil Jedi. Il avait peut-être été un peu dur avec elle et dans ses gestes. Il aurait pu se retenir un peu pendant leur petit échange. De toute manière, c’était déjà fait à présent. Il avait tenté de la préparer et de l’aider à sa manière, un peu trop franchement et trop directement. Cela ne tenait qu’à elle que ce soit efficace.

_ « Clairement. »

Kilian éclata de rire à la remarque de Seth. Reika tenait de sa mère, et c’était mieux pour elle. Physiquement comme moralement Melinda était plus digne que lui. Evidemment c’était un avis personnel après ses dernières années. Seth ferma les yeux, et le Jedi respecta ce geste simple mais nécessaire probablement. Il avait attaqué le cœur de la question dès le début, comme pour terminer le sujet qui fâche en premier. L’ancien contrebandier avait déjà une idée sur l’avis de son hôte. Un hochement de tête négatif accueillit sa question. Pas de maître entre eux. De toute manière, même si c’était le cas, Kilian refuserait qu’on l’appelle comme ça pour le moment. Qu’il ait raison ou tort dans cette démarche il y tenait. Il écouta attentivement le chasseur de prime, et avait déjà son avis sur la question. Mais il préférait le laisser terminer son discours. Qu’il exprime le fond de sa pensée avant d’avoir la réaction de son invité. Kilian n’était pas d’accord avec Seth sur plusieurs points, et il remarquait à quel point le Jedi reprenait ses droits sur sa manière de pensée et sa mentalité. Comme quoi l’acceptation était l’étape la plus importante, et cela l’énervait de reconnaître que Luke avait raison sur ce point à l’époque. Les doutes qu’exprimaient Seth étaient aussi valables pour lui-même, bien qu’il entrevoie à présent son utilité dans l’ordre.

Kilian confirma que sa démarche était une initiative personnelle. Inutile de lui mentir sur ce point si il voulait que la discussion avance. L’expression du Jedi devait montrer clairement son avis sur la question de la désapprobation d’autres membres de l’ordre. En mode qu’il abusait quand même un peu à ce niveau-là. Un sourire s’afficha sur les lèvres de l’ancien contrebandier et il soupira.


_ « Ah l’amour… Je l’ai connu une fois, et ça peut te faire autant de bien que te ravager malheureusement. Mais soit heureux de connaître ce sentiment. Ce n’est jamais facile de s’attacher à une personne, que l’on soit Jedi ou non d’ailleurs. » Il repensa à Välestia pendant quelques secondes. « Nous vivons le même dilemme, bien que je sois moins fixé que toi pour le moment. Si je peux faire quoi que ce soit n’hésites pas. Tu peux compter sur moi. »

Kilian ne voyait pas en quoi il pouvait être utile, mais il aiderait Seth sans poser de questions au moindre signe de sa part. Il était curieux de connaître l’identité de cette heureuse élue, mais ce serait son ami qui prendrait la décision de lui révéler ce détail ou non d’ailleurs. Il vida à nouveau son verre, et se resservit avant de reprendre la parole.

_ « Ecoute mon grand. Tu te prends trop la tête honnêtement. Ce que pensent les autres tu t’en moques, et puis on a une belle bande de bras cassé d’ailleurs. Un de plus ou un de moins. » Il laissa échapper un petit rire « Plus sérieusement la décision t’appartient, mais tu n’as rien à prouver à quiconque et chacun a son utilité qu’il en ait conscience ou non. » Il soupira légèrement avant de conclure simplement. « Et puis vu l’état de l’expérience des jeunes… Quelqu’un sachant se battre ne serait pas de trop. Crois-moi. C’est un peu la catastrophe, même si ce n’est pas de leur faute. »

Kilian fit un léger sourire, et proposa à Seth de le resservir. Former les jeunes. Il pourrait sûrement leur apporter quelque chose, un élément propre à sa personnalité ou son passé. Ce n’était pas au Jedi à trouver la réponse pour son ami, mais à lui-même de se décider.

_ « En tout cas prends la décision seul. Je serais ravi que tu nous rejoignes, mais je serais tout aussi heureux pour toi si tu choisissais de vivre comme tu le fais. Par contre je te trouverais des contrats, parce que là c’est plus possible. Ou alors c’est le chagrin d’amour, si c’est le cas, tu me donnes son nom et je vais lui botter les fesses. »

Une nouveau rire ponctua l’intervention de Kilian. Le pire était qu’il serait capable de le faire sans éprouver la moindre gêne face à cet acte ou son action. Seth avait le temps de réfléchir, son offre n’était pas limitée dans le temps et il devait le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


L'amour, accepter d'en ressentir, c'était accepter d'en payer le prix peu importe les joies, peu importe les douleurs. Le monde état injuste de nature, il leur appartenait à eux d'en réétablir l'équilibre en se contentant d'autres choses que de simples révoltes, parfois, les choses devaient se laisser faire hélas. Parce que les solutions miracles n'existaient pas, n'existeraient jamais, alors oui cela pouvait signifier la perte et le feuil, cela pouvait signifier beaucoup de choses, trop peut-être, trop surtout. Kilian savait cela, il ne sermonna pas Seth sur l'importance des passions à refréner car tous deux n'étaient plus de jeunes padawans depuis bien longtemps maintenant. De chacun de leurs actes, ils prenaient responsabilités....

 « Je te remercie, tu peu compter sur moi également... »

Et cela était sincère, cela le serait toujours. Certaines amitiés restaient pures ainsi, c'était rendre service, c'était questionner parfois mais pas trop, et puis obéir quand derrière les ordres et les mots se cachaient des appel à l'aide.
L'homme se crispa soudain, comme effrayé par les mots de son aîné. Se battre... Il voulait secouer la tête, dire que non il ne savait pas, il ne pouvait pas, et sa gorge était sèche alors, un verre d'alcool n'y changerait rien. Un verre comme celui qu'il tenait à la main. La main, sa main....
Une main qui avait déjà étranglé, égorgé, qui tenait un blaster parfois, qui avait tenu un sabre autrefois. Il peinait à se souvenir des mouvements, c'est vrai, tous quels qu'ils soient, son cerveau était ainsi, incapable de se relier à son corps. La Force l'aidait, mais la Force devait se comprendre, se canaliser, et il en avait encore peur parfois, comme si le fait d'y arriver le condamnerait soudain à une voie bien plus obscure, qu'il n'était pas fait pour réussir mais bien pour plonger.
On lui avait toujours refusé le moindre succès pour lui attribuer chaque échec, depuis ses premiers souvenirs, bien lui faire comprendre qu'il ne serait jamais rien de plus qu'un fardeau. Des pensées dont il était difficiles de se dépêtrer, Seth y arrivait parfois mais simplement pour alors adopter un point de vu froid et objectif pouvant le couper encore plus des sentiments. Pour cela, nombreux étaient ceux le considérant comme incompréhensible, loin du monde avec une logique difficile à appréhender. Certains disaient également que cela ne l'en rendait qu'encore plus mauvais, et parfois oui, Seth les croyait.
Devenir chasseur de primes lui avait ouvert d'autres perspectives que cela, peut être Kilian avait-il également compté là dessus en le confiant à la femme que Seth tuerait un jour, ou peut-être cela n'avait-il été qu'un hasard, un caprice de la Force. Oui, il s'était endurci, oui il avait appris à se cacher, puis à survivre aussi. Savoir utiliser la Force malgré tout lorsque cela devenait essentiel... Petit à petit, Seth s'était apprivoisé lui-même et tout, des contrats qu'il avait pris de Triss, en passant par l'amitié étrange avec la jeune femme qui elle-même avait su l'entraîner à l'art du combat, jusqu'à sa rencontre avec Agheera et les peurs qu'il avait dû combattre, tout oui semblait le mener à ce choix aujourd'hui.
Avait-il des arguments pertinents pour refuser ? Non... Et ses yeux se plantèrent alors dans ceux de son ami.

 «  Refuser ton offre m'amènerai à changer, tout comme l'accepter. Non ce n'est pas le chagrin d'amour, c'est....Je refuse bien des contrats, et lorsque j'en accepte, le plus souvent c'est pour retourner ma veste, sauver plutôt que tuer. Je suppose que je me suis construit un code d'honneur, aussi bancal soit-il... toute vie possède une valeur, ainsi lorsque je tue, je ne m'en rends que plus méprisable et je connais le poids de cette action. Un moyen de me ramener à ma place. »

Songeur, il étendit une de ses longues jambes et les ombres s'allongèrent alors depuis l'unique fenêtre, nimbant le visage du chasseur d'une aura entre le gris et le pourpre soudain.

 « Je n'aurai pas fait cela si du fond de moi, je ne voulais pas redevenir celui que je rêve d'être. Jedi.... Deux simples syllabes et pourtant, pour moi cela veut dire avoir de la valeur malgré tout, malgré la différence, et la Force un moyen pour moi d'exister par moi-même sans avoir à compter sur la pitié des autres lorsque dans le monde animal, la règle de l'évolution aurait voulu que je meure. »

Il y avait de l'amertume, il y avait de la tristesse, il y avait une réponse surtout, et c'est avec ne douceur douloureuse que Seth conclut enfin

 « Ma réponse est oui »

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


L’amour. Kilian fut étonné d’entendre ce mot ou plutôt de voir Seth succomber à ce sentiment. Il lui était toujours apparu comme un homme volontairement fermé, pour des raisons stupides de son point de vue. Cependant le Jedi était sincèrement ravi pour son ami, et il ne restait plus qu’à croiser les doigts pour que tout ceci se termine mieux que cela ne commence. Sa situation actuelle était bien différente, mais il pouvait comprendre l’homme face à lui. Le soutenir. Il n’y avait pas grand-chose d’autre à faire pour le moment. La réponse du chasseur de prime soutira un sourire à l’ancien contrebandier. Compter sur lui était une chose évidente, et dont il n’avait jamais douté une seule seconde. Leur amitié reposait sur ce principe simple et sincère entre eux. Kilian s’était attaché à son hôte, comme à un frère sûrement. Il avait expérimenté de nombreuses émotions pendant sa vie sans conscience de sa nature de Jedi, et aujourd’hui il appréhendait un peu mieux des notions abstraites de son enfance. Des questions restaient sans réponse de la part de son maître par manque de connaissance à ce sujet. La famille. Tout padawan s’interrogeait un jour sur ce détail, surtout dès qu’ils étaient lâchés dans le monde et qu’ils pouvaient observer ses liens de près. Un attachement profond apportant autant de joie que de peine. Seth ferait office de petit frère dans ce contexte, en tout cas si le pilote devait mettre un mot précis sur leur relation. Et il y avait aussi la découverte de la paternité.

Kilian laissa ses questions de côté pour aborder un autre sujet, le retour de Seth dans l’ordre. Il se montra honnête sur ce point et exprima clairement son avis en toute simplicité. Le Jedi ne ressentait pas le besoin de travestir la vérité face à son interlocuteur, car il était capable d’encaisser la réalité simple et pure. L’ancien contrebandier observa son interlocuteur attentivement, et qu’il le veuille ou non, Seth avait l’expérience du combat. Une expérience d’autant plus utile qu’elle ne faisait pas appel au don octroyé par la Force. C’était ce qui manquait au jeune Jedi, la capacité de se défendre sans cette particularité. Les incidents du district 1313 avaient mis ce point en exergue. De plus Kilian appréciait la manière de voir les choses de son interlocuteur. Il connaissait une partie des doutes étreignant le chasseur de prime, une partie de ce qu’il avait pu vivre au travers d’échange ou de conversation. Bien qu’il ne partageait pas ce type d’avis au sujet de Seth. Finalement, ce qui fut un hasard, une rencontre fortuite, s’était transformé en expérience intéressante pour son hôte. Il espérait que ceci modifierait un peu l’avis qu’il ait de lui-même et de ses capacités. Kilian fixa Seth en retour à sa propre action, attendant le verdict. De ce côté-là, l’un comme l’autre ne tergiversait jamais très longtemps avant de prendre une décision. Un pragmatisme né de leur fonction réciproque.

Le changement. C’était le cœur du problème. Il fallait faire un choix et se décider pour un chemin plutôt qu’un autre. Une évolution guère aisée, et qu’il connaissait bien vu qu’il venait d’y passer et qu’il était encore en phase d’adaptation lui-même. Ce n’était pas la même chose que ces jeunes Jedi n’ayant aucun vécu pour contrebalancer leur expérience dans la Force. Une vision plus pure et probablement plus naïve du monde. Un sourire accueillit les paroles de Seth, et Kilian le laissa finir avant de prendre la parole.


_ « Je suis ravi que tu prennes cette décision, mais laisse-moi te faire partager une sagesse récemment apprise. Tu es déjà un Jedi. Il te suffit de l’accepter tout simplement. » Il marqua une pause légère et observa la fenêtre quelques secondes avant de continuer. « Moi-même je ne savais plus ce que j’étais. Contrebandier, Jedi ou perdu. Tant de questions. Mais depuis que j’ai pris ma décision ou plutôt qu’on m’a orienté dans cette décision, j’ai compris une chose que tu comprends toi-même. Je n’ai jamais cessé d’être un Jedi, et mes actions le prouvent… Bien que je me suis arrogé quelques libertés par manque de conscience. »

Kilian vida son verre et se resservit. Cette fois il laissait Seth suivre à son rythme. Toute sa vie de contrebandier, il n’avait jamais réellement agi de manière contraire à l’ordre même si il avait fait passer son intérêt personnel avant tout autre, il avait eu des moments de faiblesse envers certaines personnes. Ou des moments de lucidité plutôt.

_ « Et la règle de l’évolution aurait voulu que dalle. Tu es ce que tu es et c’est tout. Tu as autant de lumière et d’ombre que quiconque tout simplement. » Il sourit simplement. « En tout cas prends le temps dont tu as besoin pour nous rejoindre et nous retrouver. Tu verras on a une belle surprise. Un petit vaisseau étudié pour nous. Livraison tardive. » Il ne s’épancha guère plus sachant que Seth comprendre ce que cela signifiait. « Et des droïdes trop sympa… Parait même que Jayden a des hémorroïdes et que Reika a des chlamydias. » Il partit d’un fou rire puissant en repensant à cette scène. « Je te jure j’espère qu’ils n’auront pas trop modifié la personnalité de ce robot, c’est impayable. » Il prit quelques secondes pour se calmer. « Je te filerais les coordonnées le moment venu, quand tu seras prêt. Donc revenons au sujet Reika, vu que celui-ci est réglé. »

Kilian était vraiment ravi de retrouver Seth. Il avait ainsi l’impression de voir les Jedi au complet, uni tout simplement. Ce ne serait pas la même chose sans le chasseur de prime. En tout cas c’était ce qu’il pensait, et il était persuadé que Ronas serait du même avis que lui. Après quelques secondes, et une profonde respiration, il reprit la parole.

_ « C’est la fille de Melinda. Il me semble que je t’ai déjà parlé d’elle à l’occasion… Elle le savait toutes ses années, et même sur Yavin mais elle n’osait pas me le dire. »

Seth connaissait Melinda pour avoir entendu l’histoire à plusieurs reprises. Quand l’alcool faisait un peu son effet, l’ancien contrebandier tombait souvent dans la nostalgie. Une femme aimée, travaillant dans une cantina, mais partie bien trop vite et qui hantait encore son esprit. De plus le chasseur de prime connaissait aussi ce fameux épisode où Kilian croyant que Reika était amoureuse de lui l’avait rembarré avec toute la délicatesse dont il pouvait faire preuve.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Une terrible tristesse menaçait de l'étreindre soudain, sentiment de solitude, d'abandon, toutes ces choses violentes que Seth refrénait en lui ainsi qu'on le lui avait appris. Ne pas se laisser aller à la peur, ne pas se laisser aller aux passions, souffrir parfois, vivre surtout ainsi qu'ils le devaient, avec un peu plus de sacrifices que d'autres peut-être. Car ils étaient des gardiens, des conseillers, car ils étaient aussi des guerriers. Cela était triste bien sûr, un poids pesait sur leurs épaules, un poids qu'ils gardaient tous en eux également, peu importe les chemins empruntés, les masques portés.

 « Notre capacité de réflexion est également une arme que l'on se doit de garder affûté afin de reconnaître la justice de l'injustice, une action nécessaire d'un acte téméraire, un sacrifice d'une simple folie... Certains d'entre nous comme toi et moi, nous avons peut être simplement de voir réellement pour comprendre, alors nous nous mêlons aux malfrats comme aux innocents pour comprendre qui nous protégeons, pourquoi. C'est un peu comme ces contes, ces histoires d'anciens dieux se mêlant aux hommes.... Etait-ce un égarement, toi, moi, ou simplement un besoin, un apprentissage pour raffermir notre foi? »

Le petit appartement presque vide, comme inhabité, la table, les chaises sur lesquelles ils avaient pris place, l'alcool que Kilian avait ramené, un matelas dans un coin, des armes ben rangées aussi, prêtes à être empoignées si une fuite devenait nécessaire, et puis... Et puis les livres là, partout, Car Seth avait toujours été ainsi, féru de lecture, ayant soif d'apprendre, ayant soif de comprendre, les livres posés à terre, ou bien en plies d'un équilibre bancal... Les livres servant de murs à son sanctuaire, révélant un peu plus de sa personnalité pour qui prenait la peine de regarder.
Il hocha la tête aux réflexions sur le droïde, peu porté cependant sur l'humour concernant la santé, quelque chose capable de le mettre mal à l'aise parfois pour ne pas dire tout le temps. Néanmoins si cela faisait rire Kilian ainsi que les autres jedis...on avait besoin d'éclats de rire, surtout maintenant, surtout à présent.

 « Tu m'as déjà parlé de Mélinda, oui.... »

Un nom chuchoté lorsque l'alcool commençait à aider aux larmes et au chagrin, un nom pour dessiner les courbes d'une femme que Seth pouvait seulement imaginer. Elle avait dû être belle bien sûr, elle avait dû être bien plus que cela également, sa présence comme un parfum capiteux, son absence comme un sanglot ravalé.

 « Reika possède une lumière profonde, je ne dis pas cela parce qu'elle est ta fille , non c'est sa nature propre simplement. Cela a dû être dur pour elle, se convaincre que cela était mieux de ne rien dire, trouver des raisons et puis douter, sans oublier les sentiments forts comme la tristesse, l'affection même que l'on ne comprend pas, et la colère... »

Reika, ses grands yeux noirs de biche aux abois, elle était parfois venu à lui avant, bien avant, pour un conseil ou simplement une présence. Elle était venue également après le quiproquo et le rejet de Kilian, pas pour en parler, simplement pour avoir la présence d'un adulte peut-être. Lui-même n'avait pas posé de question, à vrai dire il ne soupçonnait pas Reika de pouvoir pencher pour quelque chose d'aussi fuitle qu'une amourette envers une figure d'aîné ainsi. Les révélations d'aujourd'hui prouvaient que le chasseur de primes ne s'était pas trompé....

« Père, un rôle difficile....Il n'y a pas de formules miracles. Je détestais le mien, mais bon ça ne m'a pas empêché de grandir. J'apprécie Reika comme une jeune sœur, tu le sais déjà, s'il y a un problème un jour alors je serai là pour elle, et je peux être là également pour lui parler de toi »

Un sourire un peu triste, un peu amer, sincère surtout, sincère beaucoup. Par nature, Seth aimait les mots et les images, on pouvait lui reprocher de trop parler, ou bien pas assez, mais par simple générosité, il tâchait toujours d'offrir une phrase ou deux, du genre avec des mots, du genre avec des sentiments.

 « Depuis le temps, je te connais un peu... Je saurai lui dire, moi, que tu l'aimes, que tu veux le meilleur pour elle même si t'as déjà dû réussir à l'engueuler quoi...une bonne dizaine de fois ? Si t'as été contrebandier, c'est que tu savais la valeur des trésors, et maintenant elle, elle en est un pour toi. Ca se voit dans tes yeux, tu es fier....fier comme c'est pas permis »

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Kilian était ravi de voir que Seth les rejoindrait. Cela serait bénéfique pour lui comme pour eux de toute manière. Son point de vue était intéressant, et il apporterait des éléments différents et importants. En tout cas l’ancien contrebandier le croyait fermement. De plus, personne ne s’opposerait à cette décision qu’il prenait en cet instant. Le chasseur de prime avait autant sa place qu’un autre sur l’Egide. Il pouvait comprendre ses doutes et ses appréhensions. Ce ne serait pas une étape facile pour lui, mais Kilian était persuadé qu’il serait à même de la surmonter et d’aller de l’avant par la suite. Un sourire accueillit les paroles de son hôte. Voir pour comprendre. Ce n’était pas vraiment ça dans son cas. C’était plus la force des choses et de l’habitude qui l’avait conduit à reprendre ses activités pendant les deux derniers mois, depuis l’attentat de Yavin. Une solution de facilité le temps de se retourner et de se fixer des objectifs. Son passé avait fini par le rattraper. Tous ces éléments inconnus quelques mois auparavant, qui le frappaient de plein fouet et remettaient certaines décisions en perspective. Il n’aurait pas utilisé le mot égarement comme Seth, même si il ne voyait aucun autre mot pouvant correspondre. Sa foi. Plus que la raffermir, il avait simplement besoin de la retrouver et de l’accepter tout simplement. Il l’avait refusé ce qui avait freiné le retour de sa mémoire, et de nombreuses choses dans son apprentissages, mais ce n’était plus le cas à présent.

Kilian observait simplement la pièce. Elle ressemblait à l’image qu’il se faisait d’un logement d’un chasseur de prime, et à quelques petits détails près, il ressemblait beaucoup à son propre logement. Ce type d’habitation était plus comme un refuge qu’un véritable lieu de vie pour des personnes comme eux. Après cette petite observation, l’ancien contrebandier reprit la parole pour aborder le sujet de Reika et de leur filiation. Une nouvelle qu’il venait d’apprendre, et que certains ne connaissaient pas encore. Seth connaissait une partie du passé de son invité, et Melinda était une part importante de ce qu’il racontait régulièrement quand l’alcool faisait son effet. Il hocha la tête concernant sa remarque sur Melinda. Un sourire accueillit sa remarque sur la lumière intérieure. Il savait pertinemment que Seth ne tentait pas de se montrer poli avec lui, ni même de tenter de le complimenter ou autre chose de ce genre. Un haussement d’épaule accompagna son point de vue. D’après lui c’était surtout la peur qui avait bloqué la révélation de leur filiation. Un soupir confirma la difficulté d’être un père. Pas de formule miracle. Il sourit en retour à celui de son interlocuteur.


_ « C’est encore plus dur quand on ne sait pas ce que c’est qu’un père. C’est une notion tellement abstraite à mes yeux, ou plutôt ma définition ne rejoindra probablement pas celle qu’elle doit avoir ni même que tu as. Hum… Pas besoin de lui parler de moi rassures-toi. Je ne suis pas sûr qu’elle cherche vraiment un père. En fait je ne sais pas trop ce qu’elle souhaite, et je pense qu’elle ne le sait pas non plus. Enfin nous aviserons. On apprend au fil de l’eau tout simplement » Il sourit et reprit une gorgée de son verre avant de continuer. « On s’apprivoise, et puis elle a déjà eu un père qui a pris soin d’elle. »

C’était sa vision des choses. Il ne pourrait jamais agir comme un véritable père, ou en tout cas pas dans la définition commune du terme. Enfin seul le temps définirait les détails de leur relation et de leur lien. La manière d’agir l’un envers l’autre, et d’autres petites choses. Il veillerait sur elle quoi qu’il arrive. Peut-être se montrerait-il plus inquiet de son état d’esprit par rapport à d’autres. Il ne savait pas exactement ce que cela allait donner dans l’avenir. Un amusement accompagna les nouvelles paroles de Seth. Certes elle avait déjà eu le droit à ces coups de gueule, et d’autres éléments peu agréables de sa personnalité.

_ « C’est si joliment dit mon ami… Je vois que tu manies toujours aussi bien les mots. Un esprit affuté n’est-ce pas. » Il observa les livres de la pièce. « Enfin pas étonnant d’ailleurs… Je devrais peut-être m’y mettre, quoi que rien que l’idée me file déjà des boutons. » Il sourit à nouveau et reprit. « Fier. C’est peut-être un bien grand mot, mais je suis ravi de me dire que Melinda ne m’a jamais oublié, d’avoir une trace vivante de notre relation. Bien que j’aurais aimé pouvoir être présent pour elles. C’est compliqué de nombreux sentiments se bousculent… surtout en ce moment. Mais oui d’une certaine manière je suis content de le savoir, même si je ne sais pas si je suis faire quelque chose de précis ou non. Pour le moment on a décidé d’y aller doucement tout simplement, et de voir ce que ça donnera. »

Ce n’était pas facile de savoir comment se situer. Il n’avait aucune idée de la manière d’agir, tout en ayant envie d’être à la hauteur des attentes de Reika. Ses sentiments étaient un peu bousculés ces derniers temps, et il y avait aussi Välestia à prendre en compte dans l’équation. Ce n’était pas simple de trouver un équilibre au milieu d tout ça pour le moment. Et puis il y avait ses nouvelles fonctions dans l’Ordre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


 « Ta définition n'a pas à être semblable à la sienne, nous nous construisons tous de manière différente. Et, conseil d'ami, ne cherche pas à comprendre ce qu'elle possède déjà ou non en matière de relations. Tu es son père, ne t'en dédouane pas, surtout pas maintenant alors que sa Lumière s'épanouit »

Certaines choses n'avaient pas à demander de réflexions, du moins pas ainsi. Un enfant resterait un enfant tout au long de ses propres années, et, présents ou non, ses parents auraient toujours un rôle à jouer, peu importe les guerres et les tragédies, peu importe les choix aussi. On pouvait penser au contes, aux légendes, au poids d'une filiation, on pouvait penser à une guerre pas si lointaine, à un jeune homme mort désormais, un jeune homme qui avait eu un père.
Et Killian commençait à avoir quelques verres d'avances sur lui désormais, Seth hésitait encore à le rattraper ou non. Sil continuait de boire, comment réagirait-il alors au matin ? Il avait dit oui comme l'on prête serment, sans rien posséder pourtant.
Le contrebandier pouvait bien ne jamais lui donner les coordonnées du vaisseau, laissant Seth espérer à un titre qu'il ne possédait pas, se contentant de croire simplement, croire au héros qu'il rêvait d'être.

 « Le jour où rien ne sera compliqué, hein... »

Une certaine tristesse menaçait de l'engourdir, comme toujours. Cela était sa nature, simplement, gamin écorché vif dont les doigts saignaient encore, saignaient toujours. Brusquement, tout lui sembla douloureux, épuisant. Sa tête lui tournait un peu, il avait bu sans manger, et ce n'était pas que de l'ivresse pourtant. C'était lui, c'était sa différence, la fatigue pour l'étreindre et le mettre à terre. Sa main se resserra contre l'accoudoir. Une main, une main seule, il ne pouvait coordonner le mouvement pour que l'autre s'accroche de même. Non, non pas pour le moment.... Et la réalité devint un peu plus tangible alors lorsque son corps tout entier lui reprochait le poids d'exister.
Il ne dit rien, gardant le silence sur sa douleur, sur les peurs qui en profitaient pour l'étreindre alors, les peurs qu'il taisait simplement. Il garda le silence, préférant écouter, car tel était son rôle bien sûr.

Et que la pièce lui semblait sombre, que la pièce lui semblait froide soudain. L'alcool trembla un peu dans son verre, le verre qu'il ne pouvait saisir pour le moment, pas tant que le malaise perdurerait.

 « Sentiments... »

De la douleur dans ce mot, une cruauté aussi, là, quelque part entre les syllabes et les silences. Le chasseur de primes pensa alors à des choses d'amour et de beauté qu'il ne pouvait exprimer. Parfois il parlait trop vite, parfois il parlait trop fort, et souvent...souvent on ne le comprenait pas, on ne le comprenait jamais. Parce qu'il possédait son propre langage simplement, que s'il prononçait les mêmes mots que les autres, des sens tellement différents pouvaient s'y cacher alors.

 « Nous garder d'eux, c'est regarder le monstre en face et y perdre son âme, c'est dénier la douleur et l'échec lorsque pourtant la sagesse nous dt de les accepter eux aussi, du moins si l'on espère un jour s'en relever. Soit heureux de ton trouble, tu es en vie, avec des choses à construire et à détruire, que cela soit en ben ou en mal puisque tu es un homme et faillible avant tout. Une vie complètement heureuse ne peut exister pour quiconque, contentons nous de faire au mieux... »

Aux amis qu'ils avaient perdu, aux ennemis qu'ils avaient aimé parfois, à ceux qu'ils combattraient à nouveau, à l'ombre née de l'amour des ténèbres et de la violence de la lumière, aux doutes qu'ils posséderaient alors, qu'ils posséderaient toujours. Cela était ainsi....

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


La définition d’un père. Certes elle changeait d’une personne à l’autre, d’une expérience à l’autre. Kilian comprenait parfaitement cette notion, et justement c’était son problème actuellement. Quelle définition entrevoyait Reika. Qu’attendait-elle vraiment de cette relation. Il avait bien compris son envie de l’avoir à ses côtés, de faire sa connaissance et de nouer un lien. Mais cette relation s’arrêterait-elle à ces éléments ou les dépasserait-elle. Ajouté à toutes ses interrogations, il y avait aussi celles de son nouveau rang dans l’ordre et des changements récents. L’ancien contrebandier comprit l’avis de son ami. Il ne comptait pas se dédouaner de son rôle de père, même si ce dernier restait encore une chose floue et incompréhensible à ses yeux. Et de toute manière, vu la place confiée par Ronas, Kilian ne pourrait déroger au moindre contact avec Reika comme avec les autres Jedi. Tandis qu’ils discutaient il avait pris de l’avance sur Seth au niveau des verres et de l’alcool. La force de l’habitude. Le chasseur de prime avait raison. Chaque jour comportait son lot de complexités et de difficultés à surmonter ou éviter. Sans réellement le montrer, Kilian observait attentivement Seth et il eut envie d’intervenir à plusieurs reprises. Il allait devoir reprendre du poil de la bête, et rejoindre l’Ordre était un bon moyen d’après lui. Un peu comme une thérapie pour l’homme blessé qu’il était.

Kilian l’écouta attentivement lorsqu’il reprit la parole. Les sentiments. Ce n’était pas quelque chose de facile à gérer, surtout lorsque ceux-ci pouvaient vous conduire dans un chemin sinueux, tortueux et dangereux. Seth semblait troubler par quelque chose. Etait-ce cette femme évoquée précédemment. Qu’avait-il bien pu se passer pour qu’il se retrouve dans cet état-là. L’ancien contrebandier sourit simplement en écoutant le chasseur de prime, car il avait l’impression que ses paroles étaient autant adressés à lui qu’à l’homme les prononçant. Le Jedi hésita de longues secondes sur la marche à suivre face à son interlocuteur. Devait-il rebondir ou accepter ses paroles simplement et le remercier de ses conseils. Kilian finit par se lever légèrement et vint mettre une pichenette dans le front de Seth avant de reprendre la parole.


_ « J’ai l’impression que tu parles autant pour moi que pour toi. Tu ne dois pas te garder de tes sentiments, tu dois les affronter tout simplement et les accepter. » Il marqua une pause et reprit. « Je ne sais pas exactement ce qui te trouble, j’avoue que nous ne l’avons jamais évoqué. Et puis il y a probablement cette histoire avec cette demoiselle. N’oublie pas que tu peux en parler aussi. Je suis là pour t’écouter et d’autres t’écouteront. » Kilian l’observa longuement, et se resservit un verre avant de lancer simplement. « Allez vide ton sac qu’on règle tous tes problèmes une bonne fois pour toutes. »

Ne pas passer par quatre chemins avait toujours été une marque de fabrique du contrebandier. Il n’avait jamais été doué pour les détours et les sous-entendus. Et puis cela amenait toujours des quiproquos ou des erreurs inutiles. Kilian trouvait amusant de voir que leurs discours réciproques s’appliquaient autant aux deux. Ils semblaient un peu perdus, même si Kilian avait déjà trouvé quelques réponses et une voie à suivre. Que ce soit la bonne ou la mauvaise il finirait par être fixé rapidement.

_ « Evidemment une nouvelle fois à toi de voir ce que tu souhaites faire. Livres-toi ou ne te livres pas, mais tu ne peux pas tout garder sur le cœur. »

Peut-être ne pourrait-il pas l’aider, mais mettre des mots sur ses problèmes l’aideraient probablement à les identifier. Un premier pas pour avancer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Il crispa sa main, toujours la même, encore plus sur l'accoudoir au geste de son ami. Peur de tomber, et son mouvement de recul vu un réflexe alors, lui qui ne pouvait voir les profondeurs et les distances, car ce genre de geste pouvait être traumatisant sans échelle de violence, sans compréhension. Encore quelque chose pour le maquer dans sa différence, il ne fit pas de commentaire pourtant, cela était ainsi. Non, il haussa juste les épaules un peu, du moins une seule, encore trop crispé de la peur purement physique qu'il venait d'avoir, celle de l'animal en lui qui ne savait que les coups, la brutalité.

 « Heureusement pour ma santé mentale, je ne t'ai pas attendu pour faire tout cela déjà en matière de sentiments.... »

Il n'était plus un jeune adolescent en effet, effrayé de tout jusqu'à sa propre respiration. Il savait le plaisir physique, le différenciait du plaisir moral, comprenait également bien des formes d'affections, celles que l'on exprimait, celles qui resteraient cachées car cela était mieux ainsi, celles qui frappaient sans prévenir pour s'effacer tout aussi violemment. Celles de haines, celles d'amour... Il avait vécu, Seth, faisant son chemin dans les bas fonds comme dans les beaux quartiers, chaque fois qu'une ombre comme lui était nécessaire.

 « Quelque chose me trouble ? »

L'homme pencha la tête sur le côté, songeur, et dans le noir de ses yeux il y eut comme un peu de ciel bleu. On devinait alors le petit garçon qu'il avait été, celui encore incapable de dompter ses imaginations et rêveries, et il avait changé bien sûr depuis, il avait grandit.

 « Peut-être, je ne m'en rends pas compte.... »

Il se redressa contre son siège, un mouvement lent non dénué d'une grâce étrangère pourtant. Un de ses premiers enseignements sur Yavin, ça : accepter sa propre manière de bouger, peu importe qu'il soit lent, peu importe qu'il ne puisse faire comme les autres. Luke l'y avait aidé avec cette douceur qui était sienne, lui, la prothèse qu'il portait. Il comprenait certaine des douleurs du jeune homme, les doutes aussi... A présent, Luke n'était plus là, ne reviendrait jamais, et Seth avait appris à vivre par lui-même surtout, avec ses fautes, ses erreurs... Et parfois il ne réussissait pas, mais il le faisait quand même. Pas le choix, voilà tout...

 « La jeune femme.... Bah, je peux bien te dire son nom, Agheera... Oh non elle ne me rejette pas, au contraire. Je lui ai dit ce que j'étais, elle a la Force, Kilian...Mais elle refuse de l'entendre, alors j'ai voulu essayer de la guider. Ca n'a pas marché. Hum... »

Un petit sourire triste, un peu malicieux aussi, et son ami avait raison, cela faisait du bien de parler. Pas pour demander conseil, Seth étant bien trop indépendant pour cela, non, simplement pour vider son sac...

 « Je lui ai dit... Je lui ai dit que j'avais été Jedi. Elle ne m'a pas cru, n'a pas voulu. »

De quoi le faire douter encore, car Agheera avait vu bien des choses sombres en lui malgré les qualités qu'elle lui prêtait, qu'il ne possédait d'ailleurs pas toujours. Elle ne désirait pas le reconnaître jedi, encore trop occupée à fuir, à avoir peur. La peur, un chemin dangereux, obscure, où les hautes herbes et les racines s'accrochaient à vous pour mieux vous perdre. Il n'était pas aisé d'y avancer....

« J'ai peur que cela ne soit sa perte, sa tendance à courir ainsi sans rien accepter.... Et je connais ma propre nature, que quelqu'un lui ouvre les yeux sur ce qu'elle a refusé de voir en moi, menacerait de me rendre jaloux. »

Il disait cela sans honte, regardant l'autre homme droit dans les yeux, lui qui avait aimé, lui qui avait connu la tristesse aussi. Kilian avait beau être fort et courageux, Seth ne lui enviait pas sa vie, il savait quelques uns des sacrifices que l'autre homme avait dû effectuer, et si un jour Kiliann'avait plus en lui assez d'amour pour pleurer sur ses peurs, ses passions, ses amours, ses espoirs et ses erreurs, alors sans honte, sans pudeur, Seth pleurerait pour lui.

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Kilian réagissait souvent impulsivement face à Seth, et en oubliait très souvent ses craintes et ses difficultés. Comme en cet instant où il lui donnait une pichenette dans le front. Malgré la réaction de son ami, l’ancien contrebandier continua de manière naturelle dans son discours et ses actions. Il avait cette impression tenace que Seth parlait pour eux deux et non pour lui uniquement. Evidemment il n’utilisait pas la force en cet instant, car ce serait impoli et que son interlocuteur le sentirait. Mais il pensait pouvoir lire plutôt correctement en lui, sans avoir jamais vraiment réussi à le comprendre dans le fond. Le Jedi montrait une nouvelle fois toute sa subtilité dans cet échange. Mais bon Seth était habitué à ce côté fonceur et rentre-dedans, ne pas prendre de détour et attaquer les problèmes de front. Cela lui avait attiré de nombreux problèmes, et cette fois il sentit son interlocuteur perplexe face à ces paroles. Son attitude montrait clairement quelque chose, mais quoi. Cette fois il était aussi perdu face à ces réactions et son comportement. Avait-il mal interprété certaines choses dans cette conversation, ou l’alcool commençait-il à lui embrumer le cerveau. Il se fit la réflexion que sa position nécessiterait un peu plus de retenu dans ce domaine, afin de représenter son rôle au sein de l’ordre et non plus son ancienne vie. De nombreuses choses changeaient en cet instant.

Finalement, Seth reprit la parole pour aborder un sujet plus intéressant et répondre à une partie des interrogations de Kilian. Agheera. Un prénom étrange, et qui ne lui disait rien. Enfin il ne connaissait pas toute la galaxie non plus. Un sourire accueillit les paroles de Seth. Guider quelqu’un dans la Force n’était pas une chose aisée, et lui-même n’était pas sûr de pouvoir y arriver. Bien qu’il le devrait malheureusement. Ne pas accepter. C’était une chose compréhensible, vu qu’il avait vécu ce même épisode quand sa mémoire avait refait surface. Des éléments d’abord qu’il n’avait pas réussi à croire. Cela troublait son ami visiblement. Il sentait qu’il y avait autre chose que cette négation et ce comportement de déni. Un rire accueillit les paroles de Seth, pas moquer mais simplement amusé par cette petite pointe de fierté. Un soupir conclut ce petit interlude.


_ « Excuse-moi. Je ne me moquais pas mais je comprends ton raisonnement, vu que j’ai le même. Eh bien il va te falloir trouver le mode d’emploi pour lui faire comprendre, parce que malheureusement elle va devoir accepter cette réalité. Vu la situation actuelle, il serait préférable qu’on la retrouve et qu’on l’aide et la protège. »

Les Sith. Voilà ce qui englobait les pensées de Kilian à l’heure actuelle. Une personne comme Agheera décrite de cette manière représentait une proie de choix pour eux, et le Jedi n’avait aucune envie de voir les rangs de l’ennemi se renforcer. Perplexe, l’ancien contrebandier resta silencieux quelques secondes avant de continuer.

_ « Parfois une démonstration ou une preuve tangible vaut mieux qu’un long discours. Mais en tout cas il vaut mieux que ce soit nous qui lui tombions dessus avant que ce ne soit eux… Les Sith. Je doute que c’est ce que tu souhaites, ou ce qu’elle souhaite probablement. »

De toute manière, ils ne pourraient la convaincre de suivre une voie plutôt qu’une autre. Mais là où les Jedi lui laisseraient le choix, les Sith la manipuleraient pour la forcer à les rejoindre. En tout cas c’était ainsi que Kilian voyait les choses. Ce n’était probablement pas la meilleure solution, mais elle avait au moins le mérite d’exister et d’être plus équitable. Ce n’était pas facile évidemment.

_ « En tout cas peut-être devrais-tu partir à sa recherche. Elle aura plus de chance avec toi que seule, et puis tu nous l’amèneras qu’on lui montre. Nous sommes plus structurés maintenant » Il sourit et reprit rapidement. « On a un vaisseau. Mobile et discret. Une bonne chose actuellement. Nous sommes ancrés sur Coruscant actuellement, et nous allons probablement quitter la planète dans un ou deux jours. T’as un papier et du crayon. Je te l’écris et tu le détruis. Autant que cela ne se sache pas. »

C’était peut-être trop prudent ou même trop paranoïaque comme raisonnement. Mais Kilian préférait en faire trop que pas assez dans ce domaine. La discrétion et l’anonymat étaient leurs meilleures armes. Ils avaient perdu l’anonymat en tant que groupe mais pas en tant qu’individu, et cela lui paraissait comme déjà trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Des preuves, il en avait donné pourtant, car la Force était en lui, qu'il la rejette ou non. Et la Force les liait également, les rapprochait d'un gouffre et d'un abîme, il fallait danser, il fallait lutter. Lorsque Seth avait manipulé l'esprit d'un homme, la jeune femme détourna les yeux simplement, refusant de voir, refusant de comprendre. Lorsqu'il utilisait soudain une autre énergie pour dépasser son handicap, ses faiblesses, là encore Agheera se fermait un peu plus. Elle ne voulait pas, voilà tout, eut-il encore un sabre laser en sa possession la jeune femme lui auRait sûrement demandé ce qu'il faisait avec ce gros couteau à couper le beurre.
Mais cela, Seth n'eut pas le temps de s'en ouvrir à son ami, pas avec ce mot qu'il avait lancé comme une menace, une fatalité. Contre eux, contre eux tous.
Mû par un instinct relevant de la Force même, l'homme se redressa de son siège, l'oeil perçant, le corps aux abois, le cœur aussi. Les Sith, et sa gorge était sèche alors, et les ténèbres lui semblèrent plus pesantes, plus présentes...
On ne prononçait ce mot à la légère, pas avec les cendres de Yavin et le rire de l'Empereur, fou, dément, qui tant d'années avait enchaîné la galaxie alors. Pas avec ces ombres qui n'étaient pas eux, enfants de la lumière qui s'égaraient parfois mais toujours revenaient....

 «  Les Siths.... »

Et le nom fut craché comme le venin que l'on rejette d'une blessure pourtant mortelle. Rien que le prononcer, cela faisait mal... Parce qu'il y avait eu Luke, et peu importe ce qu'il fut, ami, guide, professeur, puisqu'il n'était plus. Luke qui connaissait les ténèbres et la lumière, qui semblait toujours savoir où la trouver dans le cœur des autres, et comment ne pas repenser à l'écho de sa voix dans les ruines du temple jedi ?

« Ils sont là à nouveau alors ? »

De la douleur, parce que Seth ne savait où trouver de la lumière, lui, le danseur d'ombres, perdu, sans visage, sans gloire....Il ne voulait pas penser à YavIn, pas questionner plus encore sur ce dont il se souvenait de ce jour, ce qu'il avait oublié aussi, et le désespoir était là, le désespoir restait. C'était l'odeur de sang qui ne paraît pas, les blessures du corps, les blessures de l'âme, le corps de quelqu'un qu'on n'avait pas pu sauver, des yeux ouverts et vides qui ne pouvaient se refermer, c'était la mort et le désastre, des bras pour le saisir hors de tout cela...

Agheera, ses peurs et ses colères, une proie de choix et Kilian avait raison, il devait la retrouver, elle qui se plaisait à le suivre, à ne pas l'écouter.

 « Tu sais que je ne peux pas piloter moi-même... »

Son handicap toujours.

 « Mais je retiendrai les coordonnées, je viendrai dès que j'en trouverai les moyens, oui... »

Et quelle place saurait l'attendre alors ? Il avait tué, il tuerait encore, et ses conseils se tressaient d'ombres lorsque la lumière ne pouvait être assez. Non, Seth ne voulait pas y penser, loup solitaire, loup blessé, fauve se battant contre l'hiver, contre son propre reflet.

 « Quelle preuve as tu, pour les Siths ? Je n'ai pas accès à grand chose de mon côté, mais je peux peut-être me souvenir de détails, de... »

Un nom. Un nom qu'il avait porté au cœur pour une femme et ses larmes, et il était blessé alors, beaucoup. Elle l'avait soigné dans le secret de son studio, et Seth, abruti de douleur, se souvenait à peine de leurs mots, de cette tristesse commune qu'ils avaient partagé. Que lui-avait-il dit ? De ne pas tuer, et puis il y avait eu une promesse de bataille, pour oublier les larmes encore une fois. Il avait dormi sans qu'elle ne trouble son repos, Lucrèce, et lui, il avait oublié....

Oublié....

Les ténèbres étaient là, ne partiraient jamais. Elles étaient venues le trouver à leur manière, encore une fois il ne pouvait reculer.

 « Sommes nous si maudits que nous n'ayons pour seule vie que le combat ? »

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Ce n’était pas une situation facile. Agheera niait sa nature, pour des raisons personnelles probablement. Seth allait affronter un mur, une étape à franchir en tant que Jedi et en tant qu’homme. Kilian pourrait tenter d’intervenir, mais cela ne regardait que son ami finalement. Il espérait que cela l’aiderait tout simplement et lui permettrait d’avancer, quelles que soient les conséquences de sa tentative. Comme il l’avait expliqué à Reika. Il allait devoir apprendre à tirer des leçons de ses échecs et de ses réussites pour s’améliorer tout simplement. C’était la base de la formation des Jedi enseigné des années auparavant, avec une notion plus intransigeante. Les maîtres acceptaient les erreurs, mais refusaient totalement l’hésitation, les doutes et les essais. L’ancien contrebandier ne pouvait imaginer ce qu’il s’était vraiment passé entre la jeune femme et le chasseur de prime. Nul doute que les différentes tentatives de Seth pour prouver sa nature avaient été infructueuses. Malheureusement Kilian n’eut pas le temps de s’appesantir sur ces détails. Il souhaitait prévenir Seth du danger couru par Agheera. Les Sith étaient de retour et présent, ils tentaient probablement de recruter afin d’augmenter leur force et leur puissance. Une sensible à la force en proie aux doutes et perdues faisaient une proie de choix pour eux. Indépendamment de ses envies, elle n’était pas prête à résister à un maître du côté obscur.

Un hochement de tête accueillit les paroles de Seth lorsqu’il reprit le terme de Sith. Un nouveau confirma leur présence et leurs activités. La réaction du chasseur de prime était naturelle, même si pour Kilian, c’était plutôt l’envie de leur rentrer dedans qui étreignait son cœur. Surtout après leurs méfaits récents. Sa réaction à l’annonce du vaisseau Jedi et de l’envoi de coordonnées amusa beaucoup le Jedi. Il observa Seth longuement avec un grand sourire avant de reprendre la parole.


_ « Si tu viens avant demain soir. Piloter ne sera pas une nécessité pour nous rejoindre, rassures-toi. Je pense que ce serait bien que tu nous rejoignes pour notre voyage. »

Kilian préférait éviter de préciser ce qui était prévu. Un pèlerinage sur Yavin IV ne serait pas du goût de tous, mais il était temps de pleurer ouvertement les morts et de partir sur de nouvelles bases. Dire au revoir au passé pour se concentrer sur l’avenir tout simplement. Une épreuve pour tous. Même si d’une certaine manière, l’ancien contrebandier se sentait moins touché. Luke était un homme bien. Il avait sacrifié sa vie pour ce qu’il croyait juste, et il devait les observer dans la Force à présent aux côtés des figures du passé. La question de Seth le ramena à l’instant présent. Un soupir fut la première réaction de Kilian. Comment expliquer les choses correctement et concrètement. Ses doutes avaient été chassés simplement. Tandis qu’il réfléchissait à la formulation, Seth reprit la parole.

_ « Hum… j’ai toujours imaginé les Jedi comme des guerriers combattant pour que d’autres n’aient pas à le faire. Nous luttons simplement contre nos pulsions, notre nature humaine, les penchants les plus sordides de l’humanité. Cela peut paraître noir, mais mon devoir m’est toujours apparu ainsi. »

Kilian sourit simplement, comme si c’était simplement la situation sans autre forme d’émotion. Ce n’était pas de la fatalité juste un constat de sa part. Cela ne le dérangeait pas, car finalement les Jedi étaient le bouclier et l’épée. Des défenseurs. Malheureusement il avait toujours jugé l’attaque comme la meilleure des défenses.

_ « Concernant les Sith. Il y a cette présence sur Yavin, dont je pense connaître le propriétaire à présent. J’ai eu des informations et une confirmation qu’ils seraient probablement aussi nombreux que nous. Et j’ai eu la chance ou la malchance d’en rencontrer un. Une veille connaissance… Un membre de l’ancien Ordre ayant été tenté par le côté obscur. Voir des amis sombrer n’est pas une chose qui me plait, mais cela ne laisse malheureusement aucun doute sur leur présence et leurs intentions. »

Kilian soupira à nouveau et s’enfonça dans son siège. Cette perspective ne l’enchantait guère, surtout connaissant les capacités de son ennemi. Ce serait un combat difficile, et en l’état, les chances n’étaient pas de leurs côtés. Trop de doute, trop de peur et si peu de préparation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Retrouver les autres si tôt, perdre une partie de sa liberté, de sa solitude, et de ce fait être jugé par rapport à ce qu'il pouvait faire ou non au sein d'une communauté.... La nausée le prit d'un coup, lui enserrant la gorge avec autant de violence qu'un adversaire aurait pu le faire, muni de la Force. Ravaler son haut le cœur, garder un visage impassible, essayer de ne rien trahir du désespoir malgré tout... La bête sauvage en lui était au supplice, il ne savait comment la calmer. L'homme pouvait souffrir de bien des choses, ses capacités de réflexion et d'analyse l'aidant à tirer parti de chaque situation...pour peu qu'elle ne soit pas définitive.
Il était jeune, Seth, et cela se voyait dans ses yeux, surtout ce soir, surtout cette nuit. Dans les chagrins qu'il réprimait, dans les rêves qu'il portait, dans l'idéalisme triste et timide qu'il essayait de modeler du bout du cœur.... Alors s'enchaîner à un code, cela le révulsait. Parce que le héros sensé incarner cette doctrine, hé bien il était mort, que Kilian, autre modèle que l'homme possédait, était renégat également malgré le chemin qu'il retrouvait parfois.
La noblesse, l'honneur, le courage, pour Seth ils appartenaient à la tombe ou aux héros maudits, incapable de porter leur nom, incapable de porter leur titre. Au delà était l'emprisonnement. Encore une fois, l'homme se questionna sur sa propre nature : qui était-il pour douter ainsi, pour préférer la solitude et des tourments qu'il ne partageait pas, pourquoi son propre équilibre avait-il besoin de cela ? Et Seth pouvait trouer des réponses bien sûr, auprès de ses frères, auprès se ses sœurs...mais à quel prix ?
Il repensa au temple, aux murs contre lesquels il se soutenait pour avancer lorsque les autres continuaient loin devant, aux discussions ne menant nulle part, à un souvenir qui les attendait. Il ne voulait pas laisser d'autres décider pour lui malgré tout, cela était aussi sa nature. S'ouvrir de ses peurs ne le conduirait à aucun endroit cependant, et Kilian ne comprendrait pas. Seth était par trop différent, parfois aussi semblable qu'un frère, parfois aussi imprévisible qu'un ennemi. Alors il se tut, ravalant ses peurs et son angoisse, acceptant de combattre seul les démons qui lui étreignaient le cœur. Cela était ainsi.
Il acquiesça simplement, aussi grave que le condamné devant le bourreau, acceptant de suivre son ami au lieu et à l'heure dite. Que feraient-ils de lui, là bas? Sans doutes le reléguerait-on à quelque bibliothèque où on le laisserait se cacher, jusqu'à ce qu'il doute à nouveau de ses propres capacités. Il ne voulait pas, non il ne voulait pas bien sûr, mais n'aurait d'autres choix que d'accepter, de prendre la place qui était la sienne, celle de l'handicapé.

Il fallut parler de Yavin encore, et la nausée devint un peu plus grande entre son cœur et sa gorge. Seth se demanda s'il serait capable de parler alors, il pouvaient sentir son propre sang bourdonner à ses tempes, de même que le rythme de son cœur, orphelin d'un autre écho. Un écho auquel l n'avait le temps de penser à présent.

 « Qui ? »

Et comment expliquer Lucrèce à Kilian, le désespoir de la jeune femme, la haine qu'elle ressentait, l'amour aussi, comment ? Il n'avait pu la reconnaître comme Sith, la nommer ainsi du fond de sa propre douleur, trouvant bien trop de nuances en son caractère que chez les monstres des temps passés qu'on avait décrit un jour.

 « Heureux sont ceux que tu appelles des amis désormais, car tu as choisi de croire en eux lorsque tu as pourtant vu les ténèbres dévorer des gens auquel tu tenais. Parle moi de lui, ce que je connais des Siths vient des contes et des histoires, et je ne peux comprendre comment il est possible de basculer. La Force.... elle a ses contraintes évidemment mais.... Seigneur, je sais que la Lumière blesse, seulement elle nous est si indispensable. Je ne veux pas de l'obscurité... »

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Kilian n’avait aucune envie de laisser le temps à Seth de réfléchir à la situation. Le connaissant, il serait capable de ne pas venir du tout. Ses réticences étaient compréhensibles sans être pour autant justifiables du point de vue de l’ancien contrebandier. Cette génération de Jedi était bien étrange à ses yeux à présent, même si quelques mois auparavant, son mode de pensée n’en était pas très éloigné. Les souvenirs. Ils avaient changé beaucoup de choses en lui, et continuaient de le faire aujourd’hui. Il retrouvait cet esprit du jeune Kael, attaché à un dogme ancien et obsolète déjà à l’époque. Celui de cette génération était un peu mieux. Mais ce n’était pas encore ça. Certes il fallait des règles plus souples, et pourtant il ne fallait pas non plus les rendre trop souples ou inexistantes. La vie d’un Jedi nécessitait un cadre précis et des limites à imposer en attendant de pouvoir se les imposer soi-même le moment venu. Kilian aurait pu prendre la parole pour s’expliquer ou pour continuer la discussion, mais ce n’était ni le lieu ni l’heure pour le moment. Seth avait encore besoin de temps, et surtout de voir par lui-même ce qu’il pouvait apporter. Les suppositions ou les hypothèses ne serviraient à rien. Le concret était la seule chose qui l’aiderait à se sentir mieux et plus à l’aise dans son propre corps. Le chasseur de prime offrit cette échappatoire salvatrice pour leur échange. Les Sith.

Kilian exposa son point de vue et son assurance de leur retour. Ce qui n’était qu’hypothèse dans le temple était à présent une réalité à affronter. L’exposé de l’ancien contrebandier fut froid et factuel. Il avait de la crainte pour l’avenir, mais aussi la conviction qu’ils pouvaient triompher. Ce combat serait difficile et périlleux. Des morts joncheraient leur pas. C’était des certitudes qu’il avait accepté depuis longtemps, et une réalité qui ne l’avait jamais vraiment quitté même en tant que contrebandier. Le Jedi éluda la question sur l’identité de la personne qu’il avait rencontrée. Ce n’était pas le moment de révéler cette information. Cela le motivait aussi à regrouper tous les Jedi à l’abri avant de les prévenir, et de leur exposer les risques. Il ne cherchait pas à les materner, mais ils n’étaient pas prêts tout simplement. Les paroles de Seth lui soutirèrent un léger sourire.


_ « Chacun porte sa part d’ombre et sa part de lumière tout simplement. Rejeter l’un pour accepter l’autre est une folie. Il faut simplement les accepter tous deux, et dépasser ses plus bas instincts. » Il marqua une pause et se redressa dans son fauteuil. « Comme les maîtres disaient toujours. Le côté lumineux et le côté obscur n’ont pour différence que la facilité. Le côté obscur apporte plus de puissance et plus rapidement. C’est plus aisé de blesser les autres quand on est blessé, plutôt que de simplement accepter ses faiblesses et ses blessures pour avancer. »

Le côté obscur n’était que de la théorie pour lui aussi. Après tout il n’avait jamais réellement combattu de Sith, même si il avait pu sentir le côté obscur de la Force. Kilian réfléchissait à tout ce qu’il avait pu entendre sur ces deux facettes de la force, puis il observa Seth tout simplement avant de reprendre.

_ « Si je devais formuler les choses ainsi. Le côté obscur te donne l’impression de maîtriser les choses, d’être maître de ton destin alors que tu perds la possibilité de faire des choix. Le côté lumineux est plus passif, plus en retrait et te donne parfois l’impression de ne rien maîtriser et de ne rien pouvoir faire. Alors que dans le fond tu restes maître de tes choix et de tes décisions. » Il soupira. « Concernant l’homme dont je te parle, je ne sais pas ce qui a pu se passer… Surtout que de nous deux, j’étais probablement le plus proche de sombrer à l’époque. »

Des souvenirs revenaient en mémoire. Keryl avait été un ami et un compagnon d’arme. Plus calme et plus posé que lui. Pourtant aujourd’hui, il était le Jedi et lui le renégat. Trente ans avaient complètement inversé leurs rôles. C’était étrange de faire cette constatation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Refuser d'accepter les blessures et les faiblesses, être empli d'une rage et d'un désespoir si profond que seuls le sang et la colère semblaient pouvoir vous apaiser. Le sang des autres, votre colère à vous, et l'orgueil de cœurs martyrisés, ceux ne pouvant être écoutés. Il détourna les yeux alors, Seth, trouvant un écho par trop profond à ce qu'il ressentait, à cette frontière qu'il devinait parfois inconsciemment, qu'il ne franchissait pas. Parce que le côté obscur ne pouvait être aussi simple que cela, non ? A s'abandonner ainsi, à se rejeter soi, rejeter les autres aussi. Il frissonna, comme un enfant au sortir d'un cauchemar, et l'ombre de Kilian s'étendait jusqu'à lui, imposante, rassurante
Il n'avait pas peur, pas avec un ami à ses côtés, et l'homme était une lumière sourde et chaleureuse, pareille à un soleil d'hiver sur un monde embrumé. Son affection était sincère, profonde, il l'offrait à Kilian avec la fougue d'un jeune cœur, convaincu que nulle trahison ne pourrait venir un jour de lui. Il était l'ami, le professeur parfois, et oui bien sûr qu'ils ne se comprenaient pas toujours, mais il suffisait de ne plus parler alors, de ne pas imposer à l'autre des peines et des questions auxquels il n'avait pas de réponses à donner.
Accepter la souffrance, accepter la solitude, et la vie était une route solitaire alors, le serait toujours. Encore une fois, l'homme ferma les yeux, cherchant à dompter le flot tumultueux de ses pensées. Là où son corps était lent, imparfait, son esprit se mouvait avec une sauvagerie pareille à celle d'un vaisseau furieux. Il pensait trop vite, il pensait trop loin, il se perdait, s'écorchant aux murs de labyrinthes obscurs, entendant vaguement derrière soi les voix d'autres personnes mais trop lentes, qui ne pouvaient le rejoindre.
Il frissonna alors, parce que le noir venait, parce qu'il lui semblait sentir soudain la présence de la Force qui lui laissait un arrière-goût de songe poisseux aux lèvres. Sous ses pieds, il sentait presque les couloirs du vaisseau qu'il arpenterait bientôt, et cela l'effrayait.
Cela l'effrayait parce que rien d'autre ne semblait exister si ce n'est la solitude, l'abandon même malgré la foule, malgré les autres. Seth rouvrit les yeux bien sûr, il avait l'habitude de tels sentiments, il avait l'habitude de n'appartenir à rien vraiment, se glissant comme une ombre pour grappiller quelques secondes de la vie d'autres personnes, mais comme une ombre on l'oubliait également.

Qui suis-je ? 

Ett le froid l'enlaçait, le torturait. Il avait une nausée au cœur, craignant les amitiés, craignant d'autres solitudes pour se percuter à la sienne. Il ferait avec pourtant, c'était ainsi... Combattre ses peurs, ou au moins faire comme si.

 « Toi, mon ami ? Sombrer ? »

L'homme en face de lui était un être de nuance cependant, il avait ses propres désirs, ses propres peurs et quelque chose en lui avait été assez puissant pour lui faire offrir un héritier au monde, une petite fille. Une petite fille déjà bien grande maintenant, et se pleine de promesses....
Il y avait des questions à poser bien sûr, il y en avait toujours, mais Seth ne le fit pas car un jugement pourrait venir alors, et cela était contre sa philosophie. Kilian avait peut-être vacillé au bord d'un gouffre par trop profond, mais cela était leur combat à tous. Parfois, on ne pouvait plus tenir, en ce cas que fallait-il retenir : la chute, ou bien le combat que l'on avait mené tout ce temps avant de sombrer ?
La valeur d'un homme ne pouvait disparaître sur une simple action, car sa vie se trouvait constituée de tellement d'autres. Ainsi, Seth pouvait haïr le concept de sith, et bien sûr qu'il le faisait, mais les gens obscurs qu'il croisait, l'homme en avait pitié comme seul un frère pouvait en éprouver pour ses pairs. Il leur donnait cet amour triste et désabusé qu'ils ne recevraient plus jamais depuis les ténèbres qu'ils se construisaient, t qu'importe de ne rien recevoir en retour, car de tels sentiments s'offraient et non s'échangeaient.
Ainsi l'homme en face de lui aurait pu être sith peut-être, la belle affaire. Le chasseur de primes se contenta d'acquiescer, balayant les questions, balayant les justifications que parfois on se sentait obligé d'apporter, d'un simple geste. Il n'y avait rien à faire de plus.

 « Nul ne peut être maître de son destin, le passé s'apprend et se retient, mais le futur n'a pas à se dompter comme un quelconque animal sauvage. Combattre la fatalité, c'est s'y abandonner, et les ombres nous guettent alors.... Il ne faut pas se contenter de vivre non plus, il faut simplement comprendre les choix que l'on a à faire aux multiples carrefours de nos vies, ne pas les fuir. Chaque action est faite de sacrifices....Nul ne peut promettre de vie sans douleur »

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Kilian avait tenu un discours sur le côté obscur, utilisant ses connaissances des Sith acquises au travers d’histoire et de son maître. Evidemment cela venait aussi de sa propre expérience dans ce domaine. Il avait toujours été un peu sur le fil, et son maître avait pris beaucoup de temps pour lui expliquer certaines choses. Le prévenir de certains débordements et des premiers signes. Cela l’avait aidé sur le moment, et cela l’aiderait probablement maintenant encore. C’était cette sagesse qu’il tentait de transmettre à Seth en cet instant. Et malgré tout ceci, l’ancien contrebandier savait que ce n’était guère aisé de faire la part des choses ou même d’éviter les pièges du côté obscur. Le chasseur de prime semblait un peu perdu et hésitant. Kilian aurait pu tenter de lui faire parler, mais le connaissant, il savait que cela n’arrangerait rien. Seth lui parlerait quand il se sentirait prêt tout simplement. Le côté obscur était de retour, et au vue des informations, sa puissance restait importante. Probablement plus que celle des Jedi réunis actuellement. Enfin il ne pouvait prévoir l’issu de l’affrontement à venir, car il ne doutait pas que celui-ci viendrait. Malheureusement. Il espérait que Seth pourrait les aider un peu, avec des techniques propres au chasseur de prime et son expérience. C’était ce dont avait besoin l’ordre pour le moment, ne pas forcément penser comme un Jedi le temps de survivre et de se reconstruire.

Kilian afficha un large sourire en entendant Seth relever le fait qu’il aurait pu sombrer. Pour toute réponse, il se contenta de hocher la tête simplement pour confirmer les doutes de son ami. L’ancien contrebandier observa son interlocuteur simplement. Tous les Jedi frôlaient un jour le côté obscur, c’était inévitable. Les doutes étaient dans la nature humaine, il fallait simplement les accepter et avancer. Un léger sourire s’afficha sur le visage du Jedi tandis qu’il écoutait son ami philosopher. Il ne pouvait pas contredire son interlocuteur sur ce qu’il exprimait. Il partageait pleinement son avis. Malheureusement d’autres se laissaient influencer par de belles paroles. Il prit le temps de réfléchir avant de reprendre la parole.


_ « Ah bah le côté obscur prend parfois de beaux atours très aguicheurs. Certains s’y laissent prendre. Et les promesses pleuvent généralement avec le côté obscur tout simplement. C’est aussi simple que ça. »

Kilian regarda devant lui, et tout en parlant, ils avaient entamé plusieurs bouteilles. L’alcool lui montait un peu à la tête. Il avait un peu plus abusé que prévu pendant cette discussion. Cela se passait souvent ainsi avec Seth. Il tentait de se contrôler, mais la conversation prenait le pas et les bonnes intentions disparaissaient presque inconsciemment. Cela lui faisait malgré tout du bien de discuter un peu avec son ami. Simplement sans grande conséquence. Evoquant des sujets importants comme plus léger sur un ton très simple. S’étirant, Kilian reprit la parole.

_ « Bon c’est pas tout ça… mais je vais peut-être y aller si ça te dérange pas. J’ai encore plein de truc à faire avant le départ, et j’aimerais avoir les idées claires pour les faire. » Il sourit largement et fixa intensément son interlocuteur. « Je compte sur toi. Demain soir à la tombée de la nuit aux coordonnées données. On t’attendra un peu… mais pas trop longtemps, on doit décoller malgré tout. Au pire je reviendrais te chercher. » Kilian récupéra quelques affaires qu’il avait négligemment posé dans un coin de la pièce, et se tourna vers Seth. « A demain et reposes toi bien. »

Après s’être salué comme il faut, Kilian ouvrit la porte et sortit de la pièce pour retourner chez lui. Il devait ranger quelques affaires, conclure des dernières transactions et préparer certaines choses pour l’Egide avant leur départ. Il se tourna une dernière fois vers la porte de Seth avant de reprendre son chemin, en souriant simplement. Il était heureux de le voir rejoindre l’Ordre, aussi bref que cela pourrait être.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 32 ans
Messages : 199
DC : Chani Atriides

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi


I am my brother's keeper
The "Talk"


Les rêves et les pensées bourdonnaient à l'intérieur de son crâne, entre les silences et les mots qu'il ne prononcerait pas. Il avait la gorge sèche, Seth, le cœur aride également, et les ténèbres de la pièce semblèrent soudain bien plus profonde que n'importe quelle nuit de Coruscant. Mais les ténèbres, ce n'était pas toujours l'obscurité, parfois, simplement, il n'y avait juste que ces dégradés de gris comme une marée étrange pour le porter un peu loin de l'océan, loin des abysses, là où toujours il pourrait tenir la lumière dans son poing ouvert.
Seth avait peur, pas de lui mais des autres. Trop souvent coupé d'eux depuis sa plus jeune enfance, trop souvent à l'écart, moqué et hué, il y avait eu les coups aussi, les coups dont personne ne le défendait. Les coups qu'adultes et enfants lui donnaient, d'un commun accord, comme une loi universelle et intergénérationnelle. Certains traumatisme ne se soignaient pas, malgré les efforts, malgré l'amour et l'affection, non ils ne se soignaient pas. Il fallait juste apprendre à faire avec, calmer les crises d'angoisses, regarder les autres se faire confiance lorsque nous, nous ne le pouvions pas.
Il viendrait sur l'Egide bien que cela soit contre sa nature même, Seth le comprenait à présent. Et l'homme craignait les mots que l'on y prononcerait, pas parce qu'ils seraient violents, mauvais, méchants, non. Juste parce qu'ils seraient dit lorsque l'homme n'était rien d'autre qu'une créature de silence.

Je n'ai pas aussi peur de la nuit sombre, que des amis que je ne connais pas...

Les vers d'un vieux poème qu'il avait lu autrefois, juste quelques mots pour un écho troublant envers ses propres ressentis. L'amitié était une belle chose, Kilian lui avait sauvé la vie, et l'ancien contrebandier venait également toujours s'assurer que son cadet ne manquait de rien, cependant Seth avait bien trop de l'animal sauvage en lui...
Pour Kilian il se battrait sans l'ombre d'un doute, pour d'autres aussi car ils étaient plusieurs à traverser la vie du chasseur de primes malgré tout, bien plus que des ombres, bien plus que des souvenirs oubliés. Mais leur parler, vivre à leurs côtés...non cela était différent.
Pour cette même raison, longtemps aucune femme ne s'était accrochée à lui. Il y avait Agheera à présent, mais là encore chacun se devait de respecter les espaces de l'autre pour ne pas s'entredéchirer.
Eux que nul ne pouvait réparer....

Alors que Kilian partait, que l'écho de ses pas fut avalé par le bruit de la planète sous leurs pieds, de sa vie, des êtres qui la peuplait, Seth comprit une chose fort simple : il allait pleurer. Comme un enfant. Parce qu'il en avait besoin, qu'il craignait la méchanceté des cœurs, les sentiments par trop malins et qu'il ne savait pas, non, qu'il ne savait pas qu'au delà des coups, oui on pouvait l'apprécier. Un être humain cassé, cassé par le handicap, cassé par les autres, et il faisait des efforts oui, il jouait la comédie également lorsqu'il n'y arrivait pas, histoire de ne pas inquiéter, mais ça ne suffisait pas. Alors les larmes lui écorchaient la joue bien sûr, il pensa à la lumière, il savait qu'il s'y trouvait malgré ses terreurs enfantines, car jamais l'homme ne les laisserait prendre le pas. Non, s'il souffrait c'était en silence, et cela ne regardait que lui même, non le monde, alors inutile de se venger...

Je crains moins la nuit en haut...
Que les amis en bas...


Car il n'était pas de leur monde, ne pouvait tout comprendre de leurs propres cris et de leurs fureurs, de même qu'eux ne pouvaient savoir pour lui. Cela était dur, cela était triste... Rageusement, l'homme s'essuya le visage avant d'aller se le rincer finalement à l'eau claire de l'évier. Il y avait des mains amies pour lui, il y en aurait toujours, de même que l'homme savait quand tendre les siennes également. Mais après ?
Après, rien, si ce n'est le silence et l'appréhension. Calmer les peurs des autres, des plus jeunes, que jamais ils n'aient à souffrir comme lui. Qu'ils ne soient pas au delà de tout amour. Comme lui.

Demain soir il rejoindrait les autres, il ravalerait ses peurs et ses craintes, il tâcherait d'oublier toutes ces choses faisant vaciller sa confiance en lui, sa confiance en eux. Il n'y arriverait pas bien sûr mais il ferait semblant, voilà tout, laissant invisible toutes ces blessures en lui qui continuaient de saigner...
Quant à apprendre aux autres des techniques de chasseur de primes, Kilian serait déçu. Seth était Jedi, il avait appliqué les enseignements correspondants pour mieux apprendre en un temps limité, le restait faisait parti de sa propre nature, il ne pouvait l'expliquer.

Fiche de CaptainBen ♥



‟you dreamed to be a warrior, once„
Put the Bounty Hunter aside, become who you were born to be. It is time....
I give hope to my brothers and sisters, I keep none for myself. I ride to war but not to victory.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

I am my brother's keeper -Kilian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Band Of Brother
» WAR OF THE UNDERWORLD (Dungeon keeper)
» Casiers de bois Vintage Keeper à vendre
» Cellier Vintage Keeper à Vendre
» Cellier Vintage Keeper 450 bouteilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: RPs-