Just call me Triss • Feht'ris'sharo



Sujets Communs

La soirée... - District Glitannai

Partagez | 
 

 Just call me Triss • Feht'ris'sharo

STAR WARS - RISE OF THE FORCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire
MessageSujet: Just call me Triss • Feht'ris'sharo   20/3/2016, 16:25


Dernière édition par Feht'ris'sharo le 23/3/2016, 18:42, édité 12 fois

FEHT'RIS'SHARO
Curieuse ◊ Avide de connaissances ◊ Opiniâtre ◊ Protectrice ◊ Cynique
Nom de naissance : Feht ◊ Prénom : Ris ◊ Nom secondaire : Sharo ◊ Nom d'usage : Triss ◊ Age : 29 ans, née en 20 BBY. ◊ Origines : Née sur Csilla - A grandi sur Sposia. ◊ Localisation : Bastion. ◊ Occupation : Officier des renseignements. ◊ Orientation : Hétérosexuelle par défaut. ◊ Situation familiale : Célibataire.
Que pensez-vous de la Nouvelle République ?
La fonction d'un gouvernement est de protéger ses citoyens. La protection passe par une recherche constante d'efficacité, de discipline et d'abnégation. Avec ses conflits internes qui s'éternisent, ses officies nommés au lance-pierre et sa "république" fondée sur base d'une rébellion de doux rêveurs s'imaginant que la gentillesse et la force de l'amitié prime sur le bon sens, il est dur d'imaginer qu'un système si bancal puisse avoir le moindre avenir. La seule chose qui ait permis la rébellion de survivre jusqu'ici, c'est une chance insolente. Quand leurs conflits d'intérêts et leurs alliances affectives ne suffiront plus à assurer leur semblant de cohérence, ce système s'autodétruira. Fin de l'histoire.
Que pensez-vous des Vestiges de l'Empire ?
Je n'aime pas beaucoup cette appellation de Vestige mais il faut bien admettre que c'est ce que nous sommes : une portion bien ténue de ce que fut l'Empire. Pourtant nous sommes toujours là, nos forces subsistent et notre volonté perdure ; autant de choses qui prouvent que la grandeur de l'Empire ne se mesure pas à son Empereur ou au nombre de planète sous son autorité, mais bien à la valeur de ses effectif, à la loyauté qui nous unis et à la dignité de ceux qui nous dirigent. L'Empire m'a donné une chance, je lui ai donné mon dévouement inconditionnel en retour. Dans la victoire comme la défaite, je suis fière de servir dans la Flotte Impériale.
Que symbolise Coruscant pour vous ?
Coruscant, c'est un croisement. Là s'y mêlent les enjeux, les échanges, le commerce, les populations. Tour à tour siège d'une République, puis de l'Empire, constamment revendiquée, jamais complètement acquise, éternellement usurpée. Objectivement c'est surtout un monde de chaos organisé où chaque strate se distingue par ses contrastes et son imperméabilité. Il y a peu de choses plus grisante que de juste parcourir ses zones, apprécier cette sensation de changer de monde en changeant de hauteur, passer de la richesse et l'arrogance parfois fantoche des hauteurs pour découvrir l'humilité et les pires extrémités dans ses profondeurs. Errer et juste ressentir cette atmosphère unique, d'écouter des bribes de vies, de rumeurs, laisser venir l'information, d'aller si profond dans ses ruelles jusqu'à ne plus en voir le ciel, se sentir écrasé par le poids de bâtiments dont la base n'est plus qu'un assemblage hétéroclite et se demander comment l'ensemble subsiste. Planète repoussante, fascinante et foisonnante, bien arrogant est celui s'imagine en détenir l'autorité.
Quelle est votre place dans la Galaxie ?
Aux portes d'une Galaxie pleine d'histoires, d'intrigues et d'enjeux, je suis les yeux et les oreilles de l'Empire. Mon rôle est d'observer, de comprendre et d'interpréter tout ce qui se présente à moi et transformer l'information en opportunité. La recherche, la corruption, la pression, l'holonet ou la bonne vielle infiltration, tous les moyens sont bons pour débusquer l'info. En sous-nombre comme peut l'être l'Empire à l'heure actuelle, la connaissance offre l'avantage et ouvre à la victoire.
29 ans - 8 points
Archétype : Blaster, pistage, connaissances.

PHYSIQUE
Combat ○○○
Blaster •○○
Vitesse ○○○
COMPETENCE
Pilotage •○○
Commerce ○○○
Pistage •○○
INTELLIGENCE
Diplomatie ○○○
Négociation •○○
Connaissances ••○
FORCE
Sabre ○○○
Projection ○○○
Perception ○○○
Inventaire de départ
► Blaster niv1 : petit calibre assez discret qu'elle aime avoir sur elle en toutes circonstances. Pas très puissant mais précis.
► Studio niv1 sur Bastion où elle entasse un nombre conséquent de blocs de données, documents en tout genre, croquis, notes personnelles et quelques plantes laissées à leur sort.
► Chasseur niv1 : Chasseur impérial qui ne paye pas mine mais lui est très précieux pour circuler rapidement et discretement.
LOADING PROFILE - TRISS
Dans un grincement typique de mécanisme mal entretenu, le panneau métallique se leva pour ouvrir le passage sur une pièce plongée dans l'obscurité. Elle entra, le panneau se referma derrière elle presque sans attendre son passage, plongeant l'officier dans la noirceur d'un studio dont l'unique fenêtre n'offrait aucune clarté. La nuit était tombée depuis bien longtemps sur cette face de Bastion. Désormais seule, elle s'autorisa un long bâillement, lançant adroitement son sac dans un coin de la pièce avant de s'étirer, les yeux clos, puis de tâtonner derrière elle jusqu'à ce que sa main trouve l'interrupteur. Une faible lumière se fit dans un grésillement sourd, qui amplifia alors que la lampe tremblota, puis l'obscurité repris ses droits. Triss marmonna un juron et ouvrit les yeux pour poser son regard contrarié vers le panneau électrique sur lequel elle donna un coup de poing ferme. La lumière revint aussitôt avec une stabilité satisfaisante.

- Bienvenue à la maison. Commenta la jeune femme d'un ton ironique.

La maison était sans doute un bien grand mot pour ce logement dont le seul luxe était d'avoir un local de toilette séparé de la pièce principale. Il ne bénéficiait d'aucun réel confort, les installations fonctionnaient quand bon leur chantaient et le chauffage n'avait jamais vraiment marché. Quant au loyer, c'était une arnaque digne des Hutt, mais c'était le prix à payer pour avoir un chez-soi civil à une telle proximité du spatioport. Et puis, comme elle aimait le rappeler quand on lui faisait la remarque, elle n'y vivait que brièvement quand elle était de passage sur Bastion, elle appréciait surtout de savoir qu'elle avait un semblant de foyer quelque part.

Elle ramassa la tasse abandonnée près de son lit, rappel de son dernier petit déjeuner et de son départ précipité, pour aller la poser sur le plan de travail du coin cuisine. Il n'était pas dans sa nature de remettre les choses à plus tard mais elle savait pertinemment que le système de nettoyage ne fonctionnait jamais avant un certain temps quand elle avait été absente. A combien cela remontait ? Pas si longtemps en fait, quelques semaines. Elle s'assit sur le rebord du lit et se saisit du bloc de données où figuraient encore ses dernières notes "Rumeurs d'une attaque sur Yavin, part immédiatement pour la flotte." Elle esquissa un vague sourire, son reflexe avait été le bon, elle était partie sur le champ pour découvrir que les rumeurs étaient fondées et l'ouverture dont ils avaient alors bénéficiés avait eu des conséquences très appréciable. Elle avait tout particulièrement savouré l'instant où elle avait remis pied sur Coruscant. Elle allait poser le bloc quand son doigt en effleura le coin, passant aux données qu'elle avait commencé à saisir quelques jours avant son départ.

- Lectures des données MRY-FRS-001_Sposia –

Mon nom est Feht'ris'sharo, seront consignés ici mes mémoires, mon histoire et tout ce qu'il me plaira d'écrire. Il me semble bon de commencer par mon nom car il représente à lui seul une partie de mon histoire, celle de mes premières années, celle que je dois mettre de côté autant que je crains d'oublier.
Feht est mon nom de naissance, c'est aussi probablement le moins important de l'ensemble car je n'ai jamais eu d'affinité avec ceux à qui je le dois. Pourtant et à cause de la logique humaine voulant que le premier terme d'un nom soit celui d'usage, j'ai dû bien souvent me battre pour qu'on cesse de m'appeler par ce nom comme s'il s'agissait du mien. C'est pour cela que j'ai rapidement pris l'habitude de me présenter spontanément comme Triss, parfois même Triss Sharo, lorsque mon interlocuteur ressent un besoin capital d'entendre une structure familière. Sharo, d'ailleurs, est la partie qui m'importe. Sharo est le nom de la famille assignée aux renseignements, proche des Nuruodo de par son lien évident  entre les renseignements et les affaires extérieure. Le nom qui devint le mien quand cette famille remarqua ma passion pour la recherche et l'information et fit de moi un une des leurs, avant d'appuyer mon entrée au service de la Flotte d'Expansion. La famille qui m'a pour ainsi dire permis de suivre ma voie, sans eux, je travaillerais sans doute pour les Sabosen et n'aurais jamais quitté l'espace Chiss.

Je suis née sur Csilla, mes parents revinrent très vite à Sposia et c'est là que je grandis. Il y a peu de choses à dire sur mon enfance : j'étais une fillette solitaire, peu voire pas captivée par les affaires politiques et judiciaires qui rythmaient les journées de mes géniteurs, préférant de loin les récits plus lointains de la Flotte, les légendes des mondes d'au-delà des frontières de notre système, vers le cœur de cette galaxie dont je ne savais presque rien. Etudiante discrète, introvertie mais brillante, j'étais ce genre d'élève qui préférait de loin discuter longuement avec les professeurs en dehors des heures de classe plutôt que tisser des liens sociaux avec ceux de mon âge. Aussi loin dont je me souvienne, j'ai toujours désiré partir, non pas que je ne fusse pas à mon aise parmi les miens, ma curiosité était juste bien plus forte.

- Lectures des données MRY-FRS-002_Csilla –

J'atteignis mes 15 ans et me trouvais soudain en conflit avec mes proches. Il me fallait définir mes attentes pour ma carrière future et refusais net tout projet de suivre la voie auquel on me destinait et qui aurait pu me permettre d'être remarquée par la famille Sabosen, les responsables de Sposia mais surtout de la justice, la santé et l'éducation dans toute l'Ascendance. Aux vues de mon désir de connaissances, j'aurais pu rester sur Sposia, briguer une place à l'Académie dans la recherche, mais je décidai alors de me détacher de toute influence en quittant le système pour aller vivre seule sur Csilla. Ne me resta alors de contacts avec mes parents que quelques échanges formels sur ma progression, nul froid entre nous, juste des aspirations différentes. J'obtins un petit poste de documentaliste à la Bibliothèque Expéditionnaire de Csaplar, c'était inespéré pour mon âge et vint couronner ma prise de risque en me donnant l'opportunité de m'épanouir. J'accédais désormais aux archives de toute l'Ascendance et aux technologies de récupération de données les plus perfectionnées. J'en profitais pour étudier le Basic et fit preuve d'un zèle certain dans mon travail, à un point tel que je fus bientôt chargée de collectes d'informations plus délicates, jusqu'au jour où un Administrateur de la maison Sharo s'adressa à moi pour des renseignements confidentiels. Deux ans plus tard, je portais leur nom et leurs couleurs quand je soumis ma candidature comme officier des renseignements de la Flotte.

Ici se clôture presque le premier chapitre de mon existence. Je ne suis pas restée très longtemps à ce poste, bien que j'y fusse parfaitement à ma place. J'avais épisodiquement quelques heurts avec la hiérarchie qui me rappelait que je devais rester concentrée sur l'Espace Chiss et non m'éparpiller sur le reste de la Galaxie, mais dans l'absolu je conciliais assez bien mon devoir et mes aspirations. Je voulais sans cesse m'améliorer : bien que l'aspect intellectuel soit le principal, j'appris à trouver les renseignements en personne et plus uniquement au travers des données, des réseaux et tout autre éléments accessible depuis un terminal, bien que ce que j'acquis à l'époque en matière d'infiltration ne fut qu'une pale introduction devant mes activités dans l'Empire.

De toute façon, l'Ascendance était globalement assez calme. Depuis la dernière attaque Vaagari déjouée par le Commandant Mitth'raw'nuruodo, ces derniers ne tentaient rien de conséquent et se tenaient à l'écart de nos frontières. Ils représentaient à eux seul une grosse part de notre vigilance mais, pour ma part, j'étais plutôt affectée à la surveillance des routes menant aux mondes du Noyau. Depuis la même affaire, nous n'avions plus non plus de contacts hostiles avec la République Galactique, au poste qu'était désormais le mien, j'en compris vite la raison : la République n'existait plus depuis avant ma naissance. L'Empire qui avait pris sa place semblait respectueux de notre espace, certaines rumeurs disaient même que le Commandant Mitth'raw'nuruodo les avait rejoint suite à son bannissement. Ce n'étaient que des bruits de couloir au sein de la flotte, mais il est probable que ce soient ces histoires qui firent germer dans mon esprit les bases de mon futur engagement pour l'Empire.

______________

Triss reposa le bloc de données à côté d'elle, ici s'achevait ce qu'elle avait déjà rédigé. Elle se leva pour aller nettoyer la tasse abandonnée, le système fonctionnant à présent convenablement. L'heure était bien avancée et elle jugea plus sage d'aller dormir plutôt que de céder à son envie de reprendre le fil de son histoire.

Le jour se levait à peine quand elle s'éveilla. Elle se retourna et fixa quelques instants le plafond, pensive, perdue dans la contemplation d'une reproduction d'une peinture alderaanienne fixée sur son mur. Puis elle se leva, enfila une tenue confortable et se mit devant le miroir pour attacher solidement ses cheveux sombres aux reflets bleutés. Oubliées les légères cernes qu'elle avait remarqué la veille, son teins azuré était lumineux, son visage reposé, ses yeux luisaient d'un éclat incandescent. Sur ce constat, elle quitta son reflet pour enfiler ses chaussures avant de quitter son studio en trottinant. Commencer sa journée par une petite course, quand elle n'était pas de service, c'était l'un de ses plaisirs.
- Bonjour Lieutenant !
- Bonjour Mme Dovojan.
Salua-elle en retour sans ralentir quand elle croisa la vielle dame dans l'entrée du bâtiment. Elle entendit à peine son "Passez une bonne journée !" en retour, d'un ton mielleux et d'une politesse exagéré.

- Entrée des données MRY-FRS-00X_Bastion –

Je me rappelle mon arrivée sur Bastion. C'était peu de temps après le désastre d'Endor et la mort de l'Empereur, les forces impériales avaient besoin de se reconstituer, se réorganiser, j'avais décidé de faire l'acquisition d'un appartement civil dans le quartier du spatioport. La première fois que je suis arrivée dans cet appartement, j'ai rencontré cette vielle rombière, Dovojan, qui devait être aussi peu habituée à voir une chiss sur Bastion qu'un chiss l'aurait été en voyant un humain sur Csilla. Probablement tout aussi accueillant d'ailleurs. Elle resta polie quand je me présentai en tant que nouvelle résidente mais il aurait fallu être sourd pour ne pas entendre le "vermine d'alien…" toussé derrière moi quand je m'éloignai. La deuxième fois que je la croisais, je n'étais plus vêtue en civile mais portait mon uniforme de l'armée, c'est avec un plaisir particulier que je vis alors son visage fripé se décomposer à ma vue. Depuis je n'ai jamais eu à me plaindre de son comportement, si ce n'est d'une hypocrisie évidente, mais ce genre de comportement est si courant parmi l'Empire que j'ai cessé d'y prêter attention.
______________

De retour chez elle, Triss nota rapidement quelques souvenirs de son arrivée qui s'étaient imposés à elle en croisant la vieille humaine. Elle valida le texte et secoua légèrement la tête, éparpillant ses cheveux encore trempés. Après sa course, elle était rentrée, avait pris une douche et avait jeté quelques mots pendant que son thé infusait. Dans le studio, se répandait une délicieuse odeur de pain frais, lui promettant un petit déjeuner bien meilleur que les rations dont elle se contentait d'habitude. Elle arracha un petit bout de pain qu'elle savoura en contemplant la vue de sa fenêtre, dans la brume matinale elle voyait les navettes aller et venir entre le spatioport et les voies principales. Il y avait une certaine harmonie dans ce chaos artificiel, si loin de la végétation de Sposia qui la laissaient parfois un rien nostalgique.

- Entrée des données MRY-FRS-003_Contact –

Mon premier contact avec l'Empire ne fut pas très amical. En réalité, quand je fis la rencontre du premier impérial qui croisa ma route, il me tenait en joue et je le lui rendais bien. J'étais sans doute la première chiss qu'il voyait et c'était bien le premier humain que je croisais ; il avait peur et j'étais curieuse. Même si nous étions aux abords de Celwis et donc au-delà, techniquement, dans l'espace chiss, une flotte humaine si proche de la frontières était une première depuis bien trop longtemps. C'était un évènement suffisamment étrange pour que j'impose une entrevue avec cet équipage manifestement égaré.

Le capitaine Keith, qui me menaçait de son arme, ne devait pas être beaucoup plus âgé que moi : ça sentait le jeune officier catapulté en mission lointaine sans que sa perte ne soit trop regrettée s'il n'en revenait pas. Il me demanda de baisser mon arme, en basic, naturellement, ce à quoi son second lui rétorqua qu'une "alien" ne parlait sans aucun doute pas leur langue. Je les laissais se chamailler un moment et tenter de s'adresser à moi dans toutes sortes de dialectes avait de leur répondre dans mon meilleur basic que je baisserais mon arme s'ils en faisaient de même et s'ils étaient disposés à discuter entre gens civilisés. Mon accent n'était sans doute pas parfait, mais cela sufficit à les surprendre. Il y eut quoi qu'il en soit un long silence gêné car, dans leurs échanges, certain termes ne semblaient pas fort élogieux envers les non-humains. Dès les premières minutes en présence d'humains, j'avais déjà un bon aperçu de leur état d'esprit envers mon espèce.

Mais passé la surprise première, je liai le dialogue avec ce capitaine qui eut la courtoisie de s'excuser (je ne lui révélai pas que je n'avais pas saisis les insultes, elles ne figuraient pas dans les listes de vocabulaire dont j'avais disposé, j'avais juste compris que c'était insultant) et il confirma leur état : égarés alors qu'ils étaient sur les traces d'une équipe de rebelles. Des rebelles ? Je voulu en savoir plus sur eux et sur le système politique, mes informations étaient récentes mais aussi loin que nous étions, je n'en avais que des bribes ; j'avais l'occasion d'avoir un rapport sur la situation de première main, je n'allais pas m'en priver. Au final, non seulement je leurs indiquai comment retourner vers le noyau, mais en prime je me joignis temporairement à eux pour les aider à repérer ces rebelles. Je voulais surtout en profiter pour me servir de leur réseau holonet. Quoi qu'il en soit, je fis un petit bout de route avec cet équipage et, une fois l'équipe rebelle interceptée, je considérais avec le plus grand sérieux le projet de quitter mon recoin de galaxie. Sur le coup, ce semblait être une bonne décision, mais une fois rentrée à mon poste, il me fallut encore quelques mois de réflexion avant de sauter le pas, annoncer ma décision à mes supérieurs et quitter les systèmes qui m'étaient familier, ce recoin de galaxie qui restait, et reste toujours mon foyer.

- Entrée des données MRY-FRS-004_Empire –

Je fis route vers Coruscant, retrouvant sur le chemin le capitaine Keith qui avait connu sa petite heure de gloire suite à l'arrestation des rebelles. Il avait été tout particulièrement ravi de recevoir ma communication lui annonçant ma décision. En vérité il semblait déjà loin le jour où nous avions failli nous entretuer et où il murmurait à son équipage des propos désobligeants sur à quel point mes yeux lui "foutaient les jetons". C'est en tant qu'amie qu'il me présenta au bureau de recrutement de Coruscant, après une courte visite où je fus immédiatement séduite par ce monde différent de tout ce que j'avais pu connaitre. Nous étions loin des structures souterraines de Csilla recouvertes de givre, assurément. Ma candidature partait plutôt mal : le recruteur rechignait à écouter une non-humaine et je n'avais qu'une très courte expérience militaire. Cependant, les rebelles arrêtés grâce à moi avaient permis de révéler la présence de sympathisants rebelles parmi le Sénat Galactique, cette découverte avait de très importantes répercussions et cette preuve serait celle dont ils avaient besoin afin de dissoudre enfin cette structure qui gênait la bonne marche de l'Empire. Je reçus mon uniforme impérial, le grade d'Enseigne et fut  chargée de traiter un flot d'informations permettant de remonter la filière rebelle du Senat.

Il me fallut très vite m'adapter à cette nouvelle vie, au début je me montrais trop avenante, trop conciliante également, surtout face aux insultes. J'étais tout de même une chiss et avait toujours vécu sous des règles fondamentalement pacifiste, où l'agression étaient prohibée mais la défense redoutable. Quelques mois me furent nécessaires pour m'acclimater, accepter sans discuter ces nouvelles règles, apprendre à me montrer offensive, mais je m'y fis. J'en vins même à mener mes premiers interrogatoires en utilisant volontiers l'aura de crainte que mon apparence atypique inspirait chez les sujets. De tâche ingrate en tâche ingrate, je gagnais ma place au sein des forces impériales.

Moins d'un an plus tard, je contribuais ainsi à identifier la maison Organa, les régents d'Alderaan, comme sympathisant et même leader de la rébellion. Il était temps, car nous apprenions le vol des plans technique d'une arme clef : l'Etoile Noire. Je n'étais pas la plus grande partisante de cette arme et encore moins du Moff qui en était en charge et qui me semblait être un beau modèle de prêt à tout pour trois miettes de pouvoir, mais tout de même, savoir ces plans entre les mains des joyeux lurons de la rébellion… J'appris l'interception du soi-disant vaisseau diplomatique de la Princesse Organa et repartit pour Coruscant sur une autre tâche qui demandait mon attention. C'est de là-bas, dans les bas-fonds à infiltrer un réseau de contrebande que j'appris la destruction d'Alderaan, puis presque simultanément la destruction de l'Etoile Noire. Un coup dur pour l'Empire et je fus furieuse d'apprendre que des incapables avaient laissés filés les plans.

Ce ne fut pas seulement une arme surpuissante qui aurait été un atout dissuasif capital qui fut détruite, c'était aussi et surtout des milliers d'hommes, de soldats, d'officiers et de travailleurs qui étaient morts sur cette station. Ce jour-là, le conflit prit le visage d'une guerre. Chacun avait son rôle à jouer : il était normal que nous les blessions et il était normal qu'ils se défendent, mais la révolte, les premiers actes contre l'Empire, c'étaient d'eux qu'ils venaient, c'était eux qui avaient plongés la Galaxie dans cette guerre civile. Et pourquoi ? Par refus de l'autorité, de l'ordre… par caprice, en somme. D'escarmouche isolées, nous passions soudain à un nombre bien plus conséquent de victimes, tout ça à cause d'un petit groupe d'idéalistes.  Jusque-là, je n'avais alors rien de personnel contre la rébellion, face à eux je faisais mon travail avec professionnalisme, jamais je n'avais eu la moindre haine mais une telle perte fut difficile à digérer. Ils se revendiquaient comme modèle de justice et de bienfaisance mais ils avaient désormais également du sang sur les mains, le nôtre.

______________

Elle cessa et son regard se dirigea de nouveau vers la reproduction du tableau alderaanien, l'esprit vagabondant. Elle n'avait jamais eu l'occasion d'aller sur ce monde, elle ne l'aurait par conséquent jamais, c'était un regret. Selon elle, la destruction de cette planète était une erreur, Tarkin avait voulu l'utiliser comme moyen de pression sur Organa mais cette condamnation arbitraire avait permis à la rébellion de gagner en influence, Alderaan était devenu un martyr et ce n'était pas pour rien si la bataille de Yavin représentait désormais un tournant qui avait mené l'Empire à sa chute. C'était également une perte bien dommage, c'était un monde si beau, elle en aimait tout particulièrement l'esthétique organique de leur architecture et leurs arts en général.  Oui, un vrai gâchis dans la quête inutile d'un semblant d'aveux là où la laisser fuir et traquer sa fuite avait été bien suffisant. Mais ce qui était fait était scellé, ils payaient encore aujourd'hui les conséquences de cette erreur.

- Entrée des données MRY-FRS-006_Traque –

Quatre ans. C'est le temps qu'a pris cette guerre civile initiée par la rébellion. Quatre ans de perdu pendant lesquelles nous fumes contraints de consacrer toute notre énergie à poursuivre cette bande dissidente toujours plus nombreuse et problématique. Ils étaient tel cet insecte qui se glisse dans la chambre par temps chaud et empêche le sommeil. Les incidents restaient isolés, surtout localisés dans les systèmes de la bordure extérieure, fort heureusement. La plupart des mondes sous l'autorité impériale voyaient leur vie suivre leur cours, aussi détachés qu'ils pouvaient l'être de ce conflit ridicule. Le plus gênant, c'était les mondes qui en étaient affectés, les retards de ravitaillements à cause des voies bloqués par les rebelles, les dégâts collatéraux lors des affrontements directs, la propagande de plus en plus omniprésente, de notre part comme de la leur. Quant à moi, j'avais toujours plus de travail, chaque fois qu'une base rebelle était trouvée, il fallait trouver la suivante, trouver le nouvel endroit où ils se terraient, capturer leurs sympathisants, les utiliser d'une manière ou d'une autre. Il est clair que ma carrière était autrement plus passionnante que si j'étais restée simple spectatrice depuis l'Ascendance.

Suite à la découverte de la base de Hoth, je fus promue Lieutenant et apprécia les changements qui vinrent avec. Ce n'était pas qu'un titre, c'était surtout le signe que j'avais bel et bien gagné ma place dans les forces impériales. Les insultes à mon encontre se firent plus rares, par ailleurs je commençais à bien connaitre ceux avec qui je travaillais et à me faire apprécier autant que j'apprenais à les apprécier. J'en vins même à apprécier les plaisanteries de notre unité, celle du commandant qui ponctua l'annonce de ma promotion d'un "tu n'en es plus une, mais pour nous tu resteras toujours la bleue" qui prenait désormais un ton amical, parfois même affectif. L'Empire était réellement devenu chez moi, j'en appréciais la rigueur, la discipline autant que cette fraternité incongrue qui surgissait parfois à l'improviste entre nous qui nous montrions froids et intransigeants le reste du temps.


Mais même l'Empire avait ses failles. La construction d'une nouvelle base de type Etoile Noire en était une mais j'ignorais encore à quel point. Là non plus, je ne fus pas présente au moment de l'attaque. Je le dû à un hasard presque comique car j'aurais dû être en poste sur l'Executor au moment où il fut détruit. Quelques jours avant l'attaque, mes ordres changèrent et je fus demandée sur le destroyer Vigilant, ce n'était pas une grande surprise : les ordres changeaient selon les besoin. Je laissais donc une bonne partie de mon unité à bord de l'Executor pour me rendre dans le secteur de Corellia et gérer une affaire mineure de vol de données industrielles. Pas de quoi mobiliser un groupe complet des renseignements ni de quoi fouetter un bantha. Quelques jours de voyages et j'étais sur place. Je remontais la filière à l'aide de notre réseau d'informateurs locaux et préparait l'interception des pirates quand la nouvelle nous parvint : l'Etoile de la Mort avait été attaquée et détruite, l'Empereur qui se trouvait à bord, mort, Vador, mort aussi. Le temps d'arriver jusqu'à la passerelle du Vigilant, j'assistais à la dislocation de l'Empire. C'était le chaos, nous n'avions aucun ordre, aucune préparation, aucune instruction en cas de mort de l'Empereur. Sur le pont, la situation n'était guère plus brillante : des nouvelles de soulèvements, de désobéissances civiles… Le Capitaine voulait partir sur le champ vers Coruscant pour endiguer les révoltes en cours mais nous étions seuls, sans communication avec le reste de la Flotte Impériale, sous le choc et avec un équipage plongé dans la panique la plus totale. Le Capitaine en second et moi-même nous opposâmes à ce projet, le mettant devant les faits : pour le moment nous devions nous replier, rejoindre la Flotte d'une manière ou d'une autre. Il fut difficile de le convaincre et son Second fut presque contraint de prendre le commandement, mais le Capitaine céda et accepta de faire route vers le secteur Braxant.

______________

Triss relu ses dernières lignes, sentant une certaine mélancolie la gagner. Y repenser ravivait les souvenirs de ce jour sombre et, même si elle avait alors affronté les évènements avec calme, son cœur se serait toujours douloureusement en revivant les heures de détresses qui avaient suivi la nouvelle, faire bonne figure, faire son travail comme si rien n'avait changé, montrer l'exemple avec fermeté alors qu'ils luttaient pour retrouver des morceaux de la Flotte Impériale. Ça n'avait pas été la seule situation difficile à affronter, au fond d'elle, elle aurait voulu ne pas commettre certains actes, ne pas devoir faire semblant d'en approuver d'autres. Parfois, elle se demandait si certaines actions de l'Empire n'avaient pas été des erreurs comme l'attaque d'Alderaan, mais en aucun cas son comportement ne devait laisser transparaitre le moindre doute. Dans un coin de son esprit, elle gardait les chiffres, ceux de leurs pertes mais aussi de leurs victimes. Elle gardait en mémoire les noms des gens qu'elle avait fait souffrir, elle, personnellement, par respect envers ses ennemis, car même si sa loyauté ne comportait aucune faille, elle refusait d'oublier le prix payé. Une dernière fois, elle reprit le bloc de donnée et entra un mot, un seul, "Yavin".
Le repli vers Bastion avait pris du temps, la restructuration de l'Empire encore plus. Quand Pellaeon s'était imposé à la tête de ce nouveau régime, il marqua la fin de cette période de désordre pour donner à l'Empire un nouveau départ, amoindrit, certes, et désormais désigné sous le terme peu flatteur de Vestiges, mais ils étaient toujours là. Elle termina son thé refroidissant et retourna à la fenêtre. A l'instant où elle avait entendu la nouvelle de la mort de l'Empereur, si on lui avait dit que 5 ans plus tard l'Empire existerait toujours, que Bastion serait devenu une telle place forte et que, quelques jours plus tôt, ils avaient repris pieds à Coruscant, elle n'y aurait sans doute pas cru. Et pourtant. Un fin sourire étira ses lèvres : l'Empire avait encore de beaux jours devant lui, et elle comptait bien continuer d'y contribuer.

Pseudo : Triss ◊ Age : 26 ans ◊ Disponibilité : quasi quotidienne. ◊ Groupe : Vestige de l'Empire ◊ Avatar : Cobie Smulders ◊ Avis : Je sens qu'on va s'entendre ♥ ◊ Crédits : Moi-même
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


WELCOME Madame la Chiss ! !! Tu es notre première *_* Bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Une Chiss au nom de la Force, c'est tellement coooool ! :excite: Bienvenue pour le forum et bon courage pour ta fiche (que je vais suivre avec intérêt, juste parce que tu es une Chiss !) :cloud:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 25 ans
Messages : 661
Occupation : Padawan Jedi
Localisation : Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

Bienvenue, plus officiellement !!!! C'est très jolie un Chiss dis-donc ! Courage pour la suite en tout cas ! :cloud:




Light & Shadow
(c) black.pineapple



Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 46 ans
Messages : 155
Occupation : Seigneur Sith
Localisation : Korriban
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Bienvenue à toi :cloud: Une chiss c'est tellement cool :boogie: :boogie:


Soirée CB:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 33 ans
Messages : 319
Occupation : Jedi
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

Bienvenue!! Bon courage pour ta fiche :excite:




"Ce baiser que tu m’as donné hante mes jours et mes nuits. Dans mes cauchemars il ne m’en reste plus qu’une cicatrice qui ne se refermera jamais. Tu t’es emparée de mon cœur et tu le mets au supplice".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue sur le forum sexey !!
J'approuve complètement mes voisins. C'trop cool une Chriss ! :omg: :omg:
Bonne chance avec ta fichette ! :bwah: :hearty:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue sur le forum, et bon courage pour ta fichette.
N'hésites pas à contacter un membre du staff si tu as des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 35 ans
Messages : 338
Occupation : Apprentie de Darth Darral
Localisation : Korriban & Coruscant
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Bienvenue et bon courage o/


"Son Equilibre n'avait d'égal que sa beauté et sa beauté n'avait d'égal que sa haine pour lui.".unbreakable
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 24
Messages : 476
Occupation : Pilote de X-wing pour la Résistance Rogue 3
Localisation : D'Qar
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Rooo mais quelle hâte de voir ce perso en jeu, bienvenue officiellement à toi. *__*




"I would ask all of you to lift your glasses and join me in a toast. To Rogue Squadron—past, present, and future. Those who oppose freedom and liberty oppose us. Let that fact give them pause to think and encouragement to travel the path of peace." Wedge


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 35 ans
Messages : 395
Occupation : Capitaine des renseignements dans la Résistance
Localisation : D'Qar
Race : Humaine
DC : Avaïane-Lann Privlorr

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Bienvenue sur le forum!!!
Bonne chance pour ta fiche! Excellent choix de personnage :headbang:


TEAM 0/20:
 

But love doesn’t make sense.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

Merci à tous pour cet accueil ! :omgomg:
Ça ne me met pas du tout la pression tout ça xD Je ferais de mon mieux ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bienvenue sur le forum !! :omg:
Bon courage pour la rédaction de ta fiche !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sith

Age : 33 yo
Messages : 743
Occupation : Seigneur noir des Sith
Localisation : Loin dans la Galaxie
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Sith

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 28 ans
Messages : 681
Occupation : Soldat / Pilote de la Résistance
Localisation : D'Qar
Race : Humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Comme dis sur la CB : Bienvenue !! Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 31
Messages : 967
Occupation : BLUE LEADER ◊ Pilote & Leader d'escadron pour la Résistance
Localisation : D'qar
Race : humaine

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Bienvenue et bon courage pour la fiche ! :)



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jedi

Age : 24 ans
Messages : 760
Occupation : Padawan, Chevalier Jedi en devenir, et rebelle.
Localisation : En refuge sur l'Egide, anéantie, brisée par la perte de son dernier parent, de son père, Kilian.
Race : Humaine
DC : Athea Rhane

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Jedi

J'ai passé trente bonnes secondes à admirer le gif. Quel choix d'avatar, et originale en plus ! :giggle: Bienvenue parmi nous, et bon courage pour ta fiche ! :smooch:


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Résistance

Age : 39 ans.
Messages : 1339
Occupation : Pilote dans l'Escadron Rogue.
Localisation : D'Qar.
Race : Humaine.
DC : Aaren Arezis

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Résistance

Bienvenue sur le forum !
Il nous faudra un lien ! J'ai toujours eu une grande admiration pour schtroumpfette ! :lol:


Moon of My Life
You’re the moon of my life that’s all i know and all i need to know and if this is a dream i’ll kill the man who tries to wake me… ©️alas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Hey welcome :D
Un futur perso qui va roxey du poney je le sens :siffle:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

Merci encore pour cet accueil qui fait vraiment très plaisir ♥




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nouvelle république

Age : 34
Messages : 329
Occupation : Conseiller et co-PDG
Localisation : Corellia
Race : Humain

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Nouvelle république

Ah ! Je viens de voir le titre de ta fiche, je comprends mieux xD

Encore une fois bienvenue !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


Bonjour,

Me voilà pour modérer ta fiche. Eh bien quelle lecture. Je ne suis pas fan de la longueur ni du modèle utilisé, mais je dois avouer que c'est une bonne fiche. J'aurais cependant deux points un peu litigieux.

Citation :
Ce n'était pas seulement une arme surpuissante qui aurait été un atout dissuasif capital qui partait en fumée, c'était aussi et surtout des milliers d'hommes, de soldats, d'officiers et de travailleurs qui étaient morts sur cette station. Jusque-là, je n'avais alors rien de personnel contre la rébellion, face à eux je faisais mon travail avec professionnalisme mais jamais je n'avais eu la moindre haine. Ce jour-là, j'eus une démonstration d'un point terrible : ils ralliaient des adeptes sous couvert de moralité, sur leurs valeurs si adorable que l'entraide, la justice et autres notions subjectives, toujours, ils se présentaient comme un modèle d'éthique en présentant l'Empire comme d'une puissance abusive dont l'unique but était de semer la souffrance. Ils voulaient renverser un pouvoir dont ils s'estimaient plus digne, mais en détruisant la base et toutes ces vies, ils ne valaient pas mieux que Tarkin condamnant Alderaan. Ce n'était plus seulement un dangereux groupe de semeur de trouble, c'était une belle bande d'hypocrites. Ils avaient sur les mains le sang de milliers de personnes, mais se présentaient plus que jamais comme héros.

Alors ce passage me pose un petit problème. Tu décris ton personnage comme très réfléchie, très logique et très pragmatique dans toute ton histoire. Quelqu'un qui analyse froidement les situations et en tirent les conclusions logiques. Comment ton personnage aurait pu en arriver à cette conclusion concernant la rébellion ? L'étoile noire fut détruite alors qu'elle s'apprêtait à tirer ( et accessoirement anéantir ) une nouvelle planète pour abattre les rebelles. C'est un peu peu étrange comme raisonnement, et je suis curieux d'entendre les explications associées.
Pour avoir de l'animosité envers la rébellion, tu peux simplement partir sur le fait qu'elle croit dans les valeurs de l'Empire.

Citation :
Mais même l'Empire avait ses failles. La construction d'une nouvelle base de type Etoile Noire en était une mais j'ignorais encore à quel point. L'ironie de l'histoire fut que j'étais en poste sur l'Executor quelques semaines avant la tragédie d'Endor. Le hasard des affectations fit que je fus envoyée du côté de Corellia pour gérer une affaire mineure de vol de données industrielles. Je procédais paisiblement à la préparation de l'interception des pirates responsables quand la nouvelle nous parvint : L'étoile de la Mort était détruite, l'Empereur et Vador étaient morts, l'Empire se disloquait. En l'espace de quelques heures, ce fut le chaos. Quand j'arrivais sur la passerelle de commandement, certains cédaient à la panique, aucun ordre n'avait été transmis sur la marche à suivre. De partout surgissaient des nouvelles de soulèvements, de désobéissances civiles. Le commandant du croiseur voulait retourner vers Coruscant pour remettre de l'ordre la dedans, son second et moi-même nous y opposâmes et il fut laborieux de lui faire entendre raison. Mais avec une flotte dispersée en proie à la panique, sans aucune cohésion dans nos rangs, nous allions droit à la catastrophe. Le commandant en second invoqua l'incapacité de son supérieur à prendre des décisions objectives et ce dernier l'admit, difficilement, mais il l'admit. J'ignore quels auraient été les conséquences pour nous si nous n'y étions pas parvenus, mais les informations que je glanais sur le moment m'incitèrent à suggérer au Second de nous replier vers le secteur Braxant.

Ce passage me pose un souci concernant le seul nom de croiseur qui apparait dedans. L'Executor a été détruit dans la bataille d'Endor. Or le déroulement des évènements est un peu rapide et peu précis, du coup je ne comprends pas d'où sort le vaisseau apparaissant à la fin de ce parage. J'aimerais bien que tu me précises plus exactement les évènements de ce passage et surtout bien indiqué de quel vaisseau il s'agit exactement.

Merci d'avance pour les modifications.
Je suis à ta disposition pour toutes questions ou informations complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Empire

Age : 29 ans
Messages : 1068
Occupation : Capitaine de la Flotte Impériale - Le Percutant - Ligne de surveillance du Vigilant
Localisation : Flotte Impériale - Bastion - Coruscant
Race : Chiss

Information
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Empire

Bonjour !
Effectivement, ces passages portaient à confusion, j'ai retravaillé ces deux paragraphes pour essayer de les clarifier et surtout les rendre plus logique. La vision des rebelles que je voulais exprimer n'était pas très bien amenées, j'ai essayé de l'améliorer ^^

Pour la bataille d'Endor, j'ai inventé un vaisseau, de ceux connu je n'en ai trouvé aucun qui ne se trouvait pas à Endor lors de la bataille, j'espère que ça ne posera pas de problèmes et que l’enchaînement des faits est plus clair comme ça.

Citation :
Ce ne fut pas seulement une arme surpuissante qui aurait été un atout dissuasif capital qui fut détruite, c'était aussi et surtout des milliers d'hommes, de soldats, d'officiers et de travailleurs qui étaient morts sur cette station. Ce jour-là, le conflit prit le visage d'une guerre. Chacun avait son rôle à jouer : il était normal que nous les blessions et il était normal qu'ils se défendent, mais la révolte, les premiers actes contre l'Empire, c'étaient d'eux qu'ils venaient, c'était eux qui avaient plongés la Galaxie dans cette guerre civile. Et pourquoi ? Par refus de l'autorité, de l'ordre… par caprice, en somme. D'escarmouche isolées, nous passions soudain à un nombre bien plus conséquent de victimes, tout ça à cause d'un petit groupe d'idéalistes. Jusque-là, je n'avais alors rien de personnel contre la rébellion, face à eux je faisais mon travail avec professionnalisme, jamais je n'avais eu la moindre haine mais une telle perte fut difficile à digérer. Ils se revendiquaient comme modèle de justice et de bienfaisance mais ils avaient désormais également du sang sur les mains, le nôtre.

Citation :
Mais même l'Empire avait ses failles. La construction d'une nouvelle base de type Etoile Noire en était une mais j'ignorais encore à quel point. Là non plus, je ne fus pas présente au moment de l'attaque. Je le dû à un hasard presque comique car j'aurais dû être en poste sur l'Executor au moment où il fut détruit. Quelques jours avant l'attaque, mes ordres changèrent et je fus demandée sur le destroyer Vigilant, ce n'était pas une grande surprise : les ordres changeaient selon les besoin. Je laissais donc une bonne partie de mon unité à bord de l'Executor pour me rendre dans le secteur de Corellia et gérer une affaire mineure de vol de données industrielles. Pas de quoi mobiliser un groupe complet des renseignements ni de quoi fouetter un bantha. Quelques jours de voyages et j'étais sur place. Je remontais la filière à l'aide de notre réseau d'informateurs locaux et préparait l'interception des pirates quand la nouvelle nous parvint : l'Etoile de la Mort avait été attaquée et détruite, l'Empereur qui se trouvait à bord, mort, Vador, mort aussi. Le temps d'arriver jusqu'à la passerelle du Vigilant, j'assistais à la dislocation de l'Empire. C'était le chaos, nous n'avions aucun ordre, aucune préparation, aucune instruction en cas de mort de l'Empereur. Sur le pont, la situation n'était guère plus brillante : des nouvelles de soulèvements, de désobéissances civiles… Le Capitaine voulait partir sur le champ vers Coruscant pour endiguer les révoltes en cours mais nous étions seuls, sans communication avec le reste de la Flotte Impériale, sous le choc et avec un équipage plongé dans la panique la plus totale. Le Capitaine en second et moi-même nous opposâmes à ce projet, le mettant devant les faits : pour le moment nous devions nous replier, rejoindre la Flotte d'une manière ou d'une autre. Il fut difficile de le convaincre et son Second fut presque contraint de prendre le commandement, mais le Capitaine céda et accepta de faire route vers le secteur Braxant.

Voila voila, j'espère que ça conviendra mais s'il y a autre chose à modifier, j'écoute ! :3




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


FELICITATIONS POUR TA VALIDATION
Félicitation ! Tu viens d'être validé(e) ! Les modification me conviennent. Bon jeu parmi nous, et je réitère bonne fiche.

Que faire maintenant ?
Vas vite répertorier ton avatar avant que quelqu'un d'autre ne le prenne ! Ensuite, ouvre ton sujet de liens et RPs, ton journal personnel et ton comlink !

Si tu as une quelconque demande à faire, ça se passe ici ! Tu peux dès à présent poster dans le flood et les galeries des membres.

N'oublie pas de consulter les sujets communs ouverts, les intrigues ou les missions si tu veux de l'aventure !

Nous espérons que tu t'amuseras bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Just call me Triss • Feht'ris'sharo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars, Rise of the Force :: Héros validés-